Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Chapitre 5, Al-Maidah (La table servie) (partie 2 de 3)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Une brève explication de la cinquième sourate du Coran.  Elle aborde les sujets de la nourriture, de la chasse, des engagements pris par les juifs et les chrétiens, de l’au-delà et du festin de Jésus.

  • par Imam Kamil Mufti (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 12 Mar 2018
  • Dernière mise à jour le 12 Mar 2018
  • Imprimés: 3
  • Lus: 599 (moyenne quotidienne: 3)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Versets 33-40     Châtiments divins contre les vols de grands chemins, la crainte de Dieu et le fait de se rapprocher de Lui vs refuser de croire en Lui et le repentir

Chapter-5,-Al-Maidah-part-2.jpgLe principe sur lequel Dieu a créé le système de ce monde est que chacun doit s’acquitter de ses devoirs et nul ne doit inutilement interférer dans la vie des autres.  Les êtres humains ont reçu des instructions claires, de la part des prophètes, mais ils ont également reçu un libre arbitre par lequel ils choisissent de faire le bien et ou de se rebeller.  Ceux qui déclarent la guerre à Dieu et à Ses prophètes sont des criminels.  Il y aura, pour eux, un terrible châtiment en ce monde et, dans l’au-delà, c’est le Feu qui les attendra.

Le plus grand succès, pour l’homme, c’est d’être proche de Dieu.  Et il ne peut se rapprocher de Lui que s’il Le craint (taqwa); il doit L’adorer et Lui être dévoué, et lutter dans Son sentier et pour Sa cause.  Il doit abandonner son ego, tolérer et endurer toutes les difficultés qui se présentent sur son chemin et avancer, ainsi, en direction de Dieu.

Le système punitif pour les crimes à caractère social, en islam, revêt deux aspects particuliers : l’un est le châtiment comme tel et l’autre est l’effet dissuasif de ce châtiment.  Mais si le criminel est repentant, qu’il demande pardon à Dieu et qu’il s’abstient de répéter les crimes dont il s’est rendu coupable, Dieu acceptera son repentir.

Versets 41-50    L’obligation de juger sur la base de la révélation divine, les juifs et la Torah, Jésus et l’Évangile, Mohammed et le Coran

À Médine, il y avait deux groupes qui s’opposaient à l’islam : les hypocrites et les juifs.  Les hypocrites, sentant que l’islam menaçait leur bien-être et leurs ambitions, firent semblant de l’adopter.  Les juifs, quant à eux, sentaient que l’islam menaçait leur statut privilégié au sein de la société.  Ils s’unirent donc pour mener une campagne contre cette nouvelle religion.  Ils s’acharnèrent à répéter hors contexte certaines paroles du Prophète et à les détourner de leur sens et n’acceptèrent, de lui, que ce qui correspondait à leurs désirs.  De telles personnes abandonnent Dieu et Dieu les abandonne.

Les serviteurs de Dieu ne doivent pas être découragés par l’adversité.  Tout ce que certains cherchent à faire contre Dieu se retournera contre eux.

Certains érudits religieux prononcent de faux décrets et émettent des opinions biaisées en échange de pots-de-vin.  Mais un péché encore pire consiste, pour les opportunistes, à manipuler la religion afin qu’elle plaise aux masses et que celles-ci les glorifient, pleines d’admiration.

Les anciens leaders juifs étaient aimés de leurs peuples parce qu’ils faisaient la promotion de ce type de religion.  Dire la vérité telle qu’elle était leur semblait impensable, car cela aurait détruit toute la structure par laquelle ils nourrissaient leurs intérêts personnels. 

La raison d’être du Livre de Dieu était de guider les gens au bien-être éternel et les faire sortir de l’obscurité vers la lumière.  Ceux qui craignent Dieu considèrent Son livre comme une alliance entre Lui et Ses sujets et ils savent qu’ils ne peuvent d’aucune manière augmenter ses bienfaits ni diminuer la sévérité de certains de ses commandements.

La loi islamique reconnaît que, parfois, un acte violent commis par un homme n’est pas le résultat d’une intention malveillante, mais découle d’une émotion intense, qui pousse à un acte accidentel.  Dans de telles circonstances, si la victime lui pardonne, cela sera considéré comme un acte de magnanimité.

Avec le temps, la vérité de la religion se perd et les rituels et cérémonies culturels deviennent plus présents, au sein des sociétés, jusqu’à remplacer et devenir des rites religieux.  C’est pourquoi Dieu a révélé des lois différentes à des moments différents, afin de faire oublier ces rituels culturels et faire en sorte que la loi de Dieu redevienne le centre d’attention.

Ceux qui reçurent les écritures, auparavant, ne réussirent pas à les préserver dans leur forme originale.  C’est pourquoi Dieu a révélé le Coran, qui est l’expression authentique de Sa volonté.

Versets 51-86   Les alliés des musulmans sont Dieu, Son messager et les véritables croyants, pratiques et croyances des Gens du Livre, excéder les limites en religion et suivre ses propres désirs, un positif et négatif

Les véritables croyants sont ceux dont la foi est si intense qu’ils développent, pour Dieu, un véritable amour.  Remplir leurs objectifs islamiques leur est cher et ils ne ressentent rien d’autre que de la sympathie et de la compassion, dans leur cœur, envers leurs frères et sœurs en islam.  La vie du musulman est une vie de détermination et d’épreuves.  Il est du devoir du musulman de transmettre la religion de Dieu aux autres, afin de les éloigner du chemin menant à l’Enfer et de les guider vers celui menant au Paradis.

Ceux qui prétendent, sur la base d’une religion fabriquée de toutes pièces, avoir le monopole du dévouement envers Dieu finissent par en développer une aversion et par perdre tout sens de la réalité.  Ils considèrent les musulmans comme des criminels et prétendent avoir raison et être justes.

Ce qui empêche une personne de suivre ses passions, c’est sa force morale.  Quand l’entêtement et l’inimitié dominent son cœur, sa faculté de raisonnement est affaiblie et il n’y a plus rien pour combattre la force de ses désirs.

Il y avait, à l’époque, deux types de juifs éminents : les rabbins et les « saints ».  Le secret de leur leadership est qu’ils présentaient, aux gens, une version populaire de la religion plutôt que la religion véritable, telle que révélée par Dieu.  La véritable religion de Dieu est fondée sur la taqwa (ou crainte de Dieu).  Autrement dit, chaque personne devrait mener sa vie en accomplissant de bonnes œuvres et en évitant de commettre des péchés.

L’idée selon laquelle Dieu est pauvre et que Ses mains sont vides, tandis que Ses sujets sont riches, est fausse.  La raison de l’entêtement de l’homme est sa bravade irréfléchie.  Mais dès qu’un homme craint Dieu, il comprend que tout le pouvoir émane de Lui et son arrogance disparaît comme par enchantement.

Parce qu’ils prenaient leurs désirs pour des réalités, les membres de la communauté juive étaient convaincus qu’ils seraient sauvés par Dieu.  Mais ce qui compte, aux yeux de Dieu, c’est le fait de respecter Ses commandements et de fonder sa vie tout entière sur Sa religion.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version