El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Pourquoi les musulmans aiment le mois de Ramadan

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Comment les musulmans passent le mois de Ramadan

  • par Aisha Stacey (© 2013 IslamReligion.com)
  • Publié le 02 Jul 2012
  • Dernière mise à jour le 20 May 2013
  • Imprimés: 234
  • Lus: 10813 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 0

Les musulmans utilisent le calendrier lunaire, dans lequel chaque mois commence par le visionnement du nouveau croissant de lune.  Comme le calendrier lunaire contient environ onze jours de moins que le calendrier solaire, les mois islamiques « se déplacent » chaque année (par rapport au calendrier solaire).  Chez les musulmans, l’arrivée du Ramadan est accueillie avec beaucoup de joie.  Cela peut sembler étrange au commun des mortels, puisqu’ils passeront ce mois à jeûner chaque jour, du lever au coucher du soleil, et à faire des prières.  Le jeûne du Ramadan est un des piliers de l’islam.

Les musulmans expriment leur gratitude envers Dieu en Lui obéissant et en L’adorant.  Ils L’adorent en se conformant aux rituels révélés dans le Coran et dans la sounnah du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).  Le mois de Ramadan est donc un mois très spécial.  C’est un mois de jeûne, de lecture du Coran et de prières surérogatoires.  Les mosquées se remplissent en soirée, lorsque les musulmans s’y réunissent pour rompre leur jeûne ensemble et pour prier.  On peut entendre chaque soir le son agréable de la récitation du Coran, tandis que les musulmans se tiennent debout, en prière, épaules contre épaules.

Partout, dans le monde, les musulmans attendent avec impatience le mois de Ramadan.  Dans les semaines qui le précèdent, les gens se préparent et planifient à l’avance ce mois d’adoration et d’invocations.   Ils s’en parlent lorsqu’ils se rencontrent et se demandent, entre eux, combien de jours il reste avant le grand jour.  Les non-musulmans se demandent peut-être pourquoi nous avons aussi hâte de passer nos journées à jeûner et nos nuits à prier.  C’est que le Ramadan nous offre une chance inespérée de nous repentir et de nous amender, tout en étant une source de généreuses rétributions de la part de Dieu.  C’est un mois comme nul autre, un mois de réflexion spirituelle et de prières.  Nos cœurs s’éloignent des petites choses de ce monde et se tournent entièrement vers Dieu.

Au mois de Ramadan, toutes les personnes ayant atteint la puberté et en bonne santé doivent obligatoirement jeûner; elles doivent donc s’abstenir de manger, de boire, de mâcher de la gomme, de fumer et d’avoir des rapports sexuels du lever au coucher du soleil.  Cela ne concerne que l’aspect physique du Ramadan, car il y a aussi, bien sûr, tout l’aspect spirituel, bien plus vaste, qui inclut, entre autres, le fait de s’abstenir de médire, de mentir, de calomnier et de toute mauvaise habitude similaire.  Le musulman s’éloigne le plus possible de tout ce qui est obscène et vulgaire afin de purifier ses pensées et ses actions.  Jeûner, c’est aussi faire l’expérience de la faim, ce qui nous amène à développer une sympathie pour les moins fortunés et nous apprend à apprécier ce que Dieu nous donne.

Dieu dit, dans le Coran :

 « Ô vous qui croyez!  On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux avant vous – peut-être deviendrez-vous pieux. » (Coran 2:183)

Le prophète Mohammed nous a également rappelé que jeûner ne se limite pas à se priver d’eau et de nourriture.  Il a dit : « Celui qui ne s’abstient pas d’utiliser un langage vulgaire et de se comporter de manière obscène (pendant la période de jeûne), Dieu n’a que faire du fait qu’il ne mange ni ne boive. »[1]

Le Ramadan est le mois au cours duquel les musulmans tentent de renouer avec le Coran.  La parole de Dieu est une lumière, un guide et une miséricorde.  Et nul ne lit le Coran sans que cela ne change quelque chose dans sa vie.  Le Coran fut d’ailleurs révélé durant un mois de Ramadan; les deux sont donc indissociables.  Lire le Coran, le mémoriser, le réciter et méditer sur le sens de ses versets est spirituellement enrichissant et réconfortant et il en résulte une énergie renouvelée.  La récitation en soirée est particulièrement bénéfique, car elle se fait le plus souvent loin des distractions de toutes sortes, ce qui facilite la proximité avec Dieu.  Dans les mosquées, des prières spéciales, appelées tarawih, sont organisées chaque soir de Ramadan.  Durant ces prières, une portion (un trentième) du Coran est récitée chaque soir, de sorte qu’à la fin du mois, tout le Coran aura été récité.

Il y a, parmi les dix dernières nuits de Ramadan, une nuit qui s’appelle Laylat-oul-Qadr, ou la « nuit du destin ».  C’est la nuit la plus sainte du mois le plus saint, la nuit où Dieu révéla pour la première fois des versets du Coran à Mohammed, par l’intermédiaire de l’archange Gabriel.  C’est pourquoi, lors des dix dernières nuits de Ramadan, les musulmans prient avec encore plus de ferveur, car prier au cours de la nuit du destin est meilleur que mille mois de prières.  Nul ne sait exactement quelle nuit, parmi les dix dernières, est la nuit du destin; c’est une information que Dieu a gardée confidentielle.

Le Ramadan est aussi le mois de la charité et des bonnes actions.  Les musulmans s’efforcent alors de donner généreusement et d’augmenter le nombre de leurs bonnes actions.  Une charité peut être un geste aussi simple que de sourire à quelqu’un; il n’est donc nullement nécessaire d’afficher sa générosité aux yeux de tous.  Une charité donnée discrètement est meilleure pour celui qui donne comme pour celui qui reçoit.  Le Prophète était un homme très généreux, qui ne possédait jamais plus que le nécessaire pour combler ses besoins immédiats.  Tout surplus qui restait entre ses mains, il le donnait aux nécessiteux et, durant le mois de Ramadan, il était le plus généreux de tous.

Vous êtes peut-être en train de vous demander si ce ne sont pas là des qualités et des vertus dont devrait faire montre tout musulman sincèrement dévoué à Dieu à n’importe quel moment de l’année et la réponse, évidemment, est oui.  Mais, en tant qu’êtres humains, il nous arrive de faillir à nos obligations, de commettre des péchés et de faire des erreurs.  Parfois, le tourbillon de la vie quotidienne nous fait oublier la véritable raison de notre présence, sur terre, qui est d’adorer Dieu.  Et Dieu, dans Son infinie sagesse et Sa grande miséricorde, nous a donné le Ramadan.  C’est un mois qui, s’il est utilisé avec sagesse, peut nous aider à recharger notre énergie spirituelle et physique.  C’est un mois rempli de miséricorde et de pardon lorsque Dieu nous aide à surmonter nos faiblesses et lorsqu’Il nous rétribue abondamment.  Il est notre Créateur et comprend donc que nous sommes loin d’être parfaits.  Lorsque nous faisons un pas vers Dieu, Il vient vers nous en courant; lorsque nous tendons les mains vers Lui, Il tend les siennes vers nous et nous accorde Son pardon. 

Les musulmans aiment le Ramadan, il est un lien vital, pour eux.  Ils se tiennent debout, épaule contre épaule, et baissent la tête en signe de soumission à Dieu.  Le Ramadan rassemble tous les musulmans du monde, tandis qu’ils jeûnent et rompent leur jeûne ensemble, comme un seul peuple, une seule nation.  Loin d’être une épreuve de privations, le Ramadan est un bonheur et un cadeau de Dieu incomparables.  Avant même qu’il ne se termine, les musulmans se désolent de son départ imminent et tentent d’en tirer le maximum en lisant le Coran et en adorant Dieu le plus possible.



Footnotes:

[1] Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim.

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version