L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

La grâce de Dieu, la foi et les actions (partie 3 de 4) : La grâce de Dieu

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Le lien entre la foi et les bonnes œuvres, en islam.  Partie trois : la fausse notion selon laquelle on ne « gagne » le Paradis que par nos croyances et nos bonnes actions.

  • par J. Hashmi (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 29 Nov 2010
  • Dernière mise à jour le 29 Nov 2010
  • Imprimés: 314
  • Lus: 21917 (moyenne quotidienne: 7)
  • Évaluation: 3.7 de 5
  • Évalué par: 3
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

La grâce de Dieu

Certaines personnes semblent croire que selon l’islam, le Paradis se « gagne » par de bonnes actions.  Cela est pourtant faux; l’islam enseigne plutôt que ni la foi ni les bonnes actions ne nous feront entrer au Paradis.  Ce ne sont que la grâce de Dieu et Sa miséricorde qui nous feront entrer au Paradis.  Croire le contraire revient à remettre en question le pouvoir et la souveraineté absolue de Dieu.  Dieu est Celui qui pardonne; et prétendre que l’homme peut se pardonner à lui-même équivaut à nier un des noms et attributs de Dieu et à s’élever, en tant que créature, au niveau du Créateur, en s’associant à Sa gloire et à Sa puissance, ce qui constitue le péché le plus grave qui soit, le shirk, ou le fait d’attribuer des associés à Dieu.

Une maison, dans le monde d’ici-bas, coûte un certain prix; meilleure et plus grande elle est, plus cher elle coûte.  Un manoir coûte davantage qu’un bungalow et un palais coûte plus qu’un manoir.  Pensons maintenant à un palais au Paradis; si nos actions pouvaient l’acheter, la vérité est qu’aucun d’entre nous n’arriverait à accumuler suffisamment de bonnes actions pour n’en obtenir ne serait-ce qu’un centimètre carré.  Cela parce que nous sommes déjà lourdement endettés.  Peu importe le nombre de nos bonnes actions, jamais nous ne pourrions rendre à Dieu tout ce qu’Il nous a donné.  Donc, aucun humain ne peut « gagner » le Paradis uniquement par ses actions.

Nul n’atteindra le salut éternel simplement sur la base de sa foi ou de ses actions, car le salut ne s’atteint que la par grâce de Dieu.  Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« Sachez que nul d’entre vous ne peut atteindre le salut simplement par ses bonnes actions. »

Les gens autour de lui demandèrent : « Pas même toi, ô Messager de Dieu? »

Ce à quoi il répondit : « Pas même moi, à moins que Dieu ne me couvre de Sa miséricorde et de Sa grâce. »

Bien que le prophète Mohammed soit considéré comme la personne la plus vertueuse qui ait existé, même lui n’entrera au Paradis que par la grâce de Dieu.  Cela est confirmé par un autre hadith où il est fait mention d’un homme qui passe sa vie à accomplir de bonnes actions et qui s’imagine qu’il entrera au Paradis grâce à elles, faisant abstraction de la grâce de Dieu.  Une telle personne – dont l’arrogance lui fait croire qu’elle entrera au Paradis sur la seule base de ses bonnes actions – goûtera au feu de l’Enfer pour avoir volontairement ignoré la grâce de Dieu.

Mais cela, bien entendu, ne doit pas nous faire prendre à la légère l’importance de la foi et des actions.  Les musulmans croient que Dieu accorde Sa grâce et Sa miséricorde à ceux qui ont la foi et qui accomplissent de bonnes œuvres.  Dieu dit, dans le Coran :

« Il exauce ceux qui croient et font de bonnes œuvres, et accroît Sa grâce envers eux. » (Coran 42:26)

Dieu nous dit que Son amour est réservé à ceux qui croient et font de bonnes œuvres :

« Et à ceux qui auront cru et fait le bien, le Tout Miséricordieux accordera Son amour. » (Coran 19:96)

Les musulmans croient que Dieu aime ceux qui font le bien et qu’Il déteste ceux qui font le mal.  Cela va à l’encontre de ce qu’avancent certains chrétiens, i.e. que Dieu aime tout le monde, incluant les mauvaises personnes.  Pourtant, même dans la Bible, cette idée est rejetée :

« Dieu est un juste juge, qui, chaque jour, fait sentir son indignation à qui ne revient pas à lui. » (Psaumes 7:12)

« Mais arrive-t-il souvent que leur lampe s’éteigne ? Que la misère fonde sur eux ? Que Dieu leur distribue leur part dans sa colère ? » (Job 21:17)

L’image d’un Dieu aimant tout le monde est peut-être un idéal pour bien des gens, mais elle est absurde et va à l’encontre du message de Dieu.  Les chrétiens croient, eux aussi, que Dieu a créé l’Enfer et que certaines personnes y seront envoyées.  Dieu aimerait-Il ceux qu’Il condamne Lui-même à l’Enfer?  Si oui, alors de quel type d’amour s’agit-il?  S’il est vrai que Dieu déteste le péché, mais pas le pécheur, comment expliquer que le pécheur soit envoyé en Enfer?

Il est clair que Dieu n’aime pas les mauvaises personnes.  Quel genre de Dieu aimerait Adolf Hitler, Staline, Pharaon et tant d’autres oppresseurs?  Non, Dieu n’aime pas les meurtriers, les violeurs et les criminels en tous genres.  Croire que Dieu aime ces personnes équivaut à remettre en question Sa justice.  Dieu aime les bonnes personnes et déteste les mauvaises.  Mais comme l’un des attributs de Dieu est d’être Miséricordieux, si un pécheur se tourne vers Lui et se repent sincèrement, Il lui pardonne aussitôt.

Pour conclure, quiconque est aimé de Dieu entrera au Paradis.  Dieu accorde Son amour et Sa grâce aux bienfaisants, à ceux qui croient avec sincérité et à ceux qui accomplissent de bonnes œuvres.  Dieu n’accorde Sa grâce qu’à ceux qui multiplient les efforts pour l’obtenir.  Car comment espérer obtenir la grâce de Dieu si l’on ne s’efforce point d’obéir à Ses commandements?

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version