El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Pourquoi aimer Dieu? (partie 2 de 2)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Comprendre l’amour de Dieu par Ses noms et comment recevoir Son amour particulier.

  • par Hamza Andreas Tzortzis (www.hamzatzortzis.com)
  • Publié le 17 Sep 2018
  • Dernière mise à jour le 17 Sep 2018
  • Imprimés: 0
  • Lus: 422 (moyenne quotidienne: 15)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

La miséricorde

Why-Love-God-part-2.jpgEn islam, un autre mot utilisé pour désigner l’amour de Dieu est miséricorde.  L’un des noms de Dieu est Le Tout Miséricordieux (ar-Rahman, en arabe).  Mais cette traduction française ne transmet pas la profondeur et l’intensité inhérentes à ce mot.  Le nom ar-Rahman a trois connotations.  D’abord, il signifie que la miséricorde de Dieu est très profonde.  Ensuite, que Sa miséricorde est immédiate.  Enfin, que Sa miséricorde est si puissante que rien ne peut l’entraver ni l’arrêter.  La miséricorde de Dieu embrasse tout.  Dans le Coran, Dieu dit :

 « Ma miséricorde embrasse toute chose. » (Coran 7:156)

« C’est le Tout Miséricordieux qui a enseigné le Coran. » (Coran 55:1-2)

Dans les versets ci-dessus, Dieu dit qu’Il est le Tout-Miséricordieux et qu’Il a enseigné le Coran.  Cela indique que le Coran a été révélé en tant que manifestation de la miséricorde de Dieu.  Autrement dit, le Coran est comme une grande lettre d’amour à l’humanité.  Celui qui aime ne veut que le bien de celui qu’il aime et le met en garde contre les pièges et les obstacles de la vie, tout en le guidant vers la voie menant au bonheur.  Le Coran n’est pas différent; il s’adresse à l’humanité, la met en garde et lui annonce une bonne nouvelle.

Miséricorde particulière

Lié au nom ar-Rahman est le nom ar-Rahim.  Ce dernier nom partage les mêmes racines que le précédent et provient du mot arabe signifiant matrice.  Mais il y a une différence significative entre les deux : ar-Rahim fait référence à une miséricorde particulière réservée à ceux et celles qui souhaitent l’embrasser.  Quiconque choisit d’accepter Dieu accepte Sa miséricorde particulière.  Cette dernière est réservée aux croyants et se manifeste par l’accès au Paradis, i.e. à une paix éternelle en présence de Dieu.

Amour particulier

Selon le Coran, Dieu est Aimant, traduit du mot arabe al-Wadoud.  Ce mot fait référence à un amour particulier qui est apparent.  Il est dérivé du mot woud, qui signifie exprimer son amour par l’action de donner : « C’est Lui le Pardonneur, le Tout-Affectueux… » (Coran 85:14)

L’amour de Dieu transcende tous les types d’amour différents.  Son amour est plus grand que toutes les formes terrestres d’amour.  Par exemple, l’amour d’une mère, bien que désintéressé, est basé sur une inclination naturelle et innée d’aimer son enfant.  À travers les sacrifices que cet amour la pousse à accomplir, elle se sent comblée, épanouie.  Dieu, Lui, est une Être indépendant qui est parfait et qui Se suffit à Lui-même; Il n’a besoin de rien.  Son amour n’est donc pas fondé sur un besoin ou un désir.  Il s’agit donc de la forme d’amour la plus pure, car Il ne gagne absolument rien à nous aimer.

Dans cette optique, comment ne pas aimer Celui qui aime plus que tout et dont l’amour est le plus pur de tous?  Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : « Dieu est plus affectueux envers Ses serviteurs qu’une mère ne l’est envers ses enfants. »[1]

Si Dieu est le plus aimant et que Son amour est plus grand que l’amour terrestre le plus fort, cela devrait nous amener à aimer Dieu encore plus profondément et à souhaiter être l’un de Ses serviteurs.  Al-Ghazali a écrit : « Pour ceux doués d’entendement, il n’y a pas d’autre objet d’amour que Dieu et nul autre que Lui ne mérite d’être aimé. »[2]

 

D’un point de vue spirituel, l’amour de Dieu est la plus grande bénédiction qui soit, car il est source de paix intérieure, de sérénité et de bonheur éternel dans l’au-delà.  Ne pas aimer Dieu est non seulement une forme d’ingratitude, mais la forme la plus achevée de haine.  Ne pas aimer Celui qui est source d’amour est un rejet de ce qui rend l’amour possible et qui remplit nos cœurs.

Dieu ne nous impose pas Son amour.  Bien que, de par Sa miséricorde, Il nous donne à chaque moment de notre vie, pour vraiment connaître l’amour de Dieu et recevoir Son amour particulier, il faut entrer en relation avec Lui.  L’amour de Dieu est là et n’attend qu’à être accepté de nous.  Mais nous sommes trop nombreux à avoir fermé cette porte à double clef.  Et nous la gardons fermée en niant, en ignorant et en rejetant Dieu.  Si Dieu forçait cet amour particulier sur nous, cet amour perdrait toute signification.  Nous avons donc le choix: soit nous suivons le droit chemin et obtenons ainsi l’amour et la miséricorde de Dieu, soit nous le rejetons, avec les conséquences spirituelles que cela implique.

L’Être le plus aimant vous aime, mais pour arriver à accepter totalement cet amour particulier et pour en comprendre le sens, vous devez choisir de L’aimer et de suivre la voie qui mène à Son amour.  Cette voie est la voie prophétique du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).

« Dis (aux gens, ô Mohammed) : « Si vous aimez Dieu, suivez-moi; Dieu vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés.  Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. » (Coran 3:31)

Il est naturel de se demander : « Je sais que je dois aimer Dieu, mais comment dois-je L’aimer? »  J’en parlerai dans un autre article.  Mais pour conclure, je vous laisse avec les paroles d’Ibn al-Qayyim, théologien du 14e siècle :

« Il ne fait pas de doute que la soumission parfaite à Dieu est partie composante de l’amour parfait et que l’amour parfait est lié à la perfection de Dieu.  Dieu, qu’Il soit glorifié, est absolument parfait dans tous les sens du terme et aucune imperfection ne peut Le toucher.  Rien ne peut être plus cher que Lui au cœur des gens.  Tant que leur nature innée et leur raison sont saines, il est inévitable qu’Il devienne l’être le plus cher à leur cœur.  Aimer Dieu amène à se soumettre à Lui et à Lui obéir, à chercher Sa satisfaction, à faire de son mieux pour L’adorer et se tourner vers Lui en toutes circonstances.  C’est là la plus grande motivation pour accomplir des actes d’adoration. » [3]

      Dernière mise à jour le 5 avril 2017.  Tiré et adapté du livre « The Divine Reality: God, Islam & The Mirage of Atheism » (La réalité divine: Dieu, l’islam et le mirage de l’athéisme).



Note de bas de page:

[1] Abou Daoud

[2] Al-Ghazali. (2011) Al-Ghazali on Love, Longing, Intimacy & Contentment, p. 23.

[3] Miftaah Daar al-Sa‘aadah, 2/88-90.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version