Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Le bonheur en islam (partie 3/3): Le bonheur se trouve dans l’adoration sincère

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Les commandements de Dieu sont conçus pour apporter du bonheur dans la vie de ceux qui les respectent.

  • par Aisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com)
  • Publié le 03 Nov 2014
  • Dernière mise à jour le 03 Nov 2014
  • Imprimés: 150
  • Lus: 24705 (moyenne quotidienne: 13)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 0

HappinessinIslampart3.jpgDans le premier article, nous avons parlé de l’évolution du bonheur dans la pensée occidentale et de son effet sur la culture occidentale.  Dans le deuxième article, nous avons survolé quelques définitions du bonheur et tenté de comprendre le lien entre la science et le bonheur.  Dans ce troisième article, nous parlerons du bonheur dans les enseignements de l’islam.

L’islam est plus qu’une simple religion; il s’agit d’un mode de vie complet.  Rien n’est trop insignifiant ni trop important pour être inclus dans les enseignements de l’islam.  Réjouissez-vous, soyez heureux, demeurez positifs et soyez en paix.[1] Voilà ce que nous enseigne l’islam, par l’intermédiaire du Coran et de la sounnah du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).  Chacun des commandements de Dieu vise à apporter la paix et le bonheur aux individus et cela s’applique à toutes les sphères de la vie, que ce soit la spiritualité, l’économie, les rapports sociaux, etc.

 « Quiconque, homme ou femme, fait le bien tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie.  Et Nous le récompenserons, certes, en fonction de ses meilleures actions. » (Coran 16:97)

Comme la plupart d’entre nous l’ont compris, le bonheur est ce concept impalpable qui englobe à la fois le contentement et la quiétude; c’est cette joie intime qui fait sourire notre visage et même notre cœur.  Le bonheur est inséparable de la foi en Dieu et de notre obéissance à Ses commandements.  Le bonheur incarne donc la paix, la sécurité et la soumission de l’islam.  Les règles et injonctions de l’islam renforcent le contentement qui vient avec le fait de connaître Dieu et garantissent le bonheur des êtres humains durant leur vie terrestre.  Toutefois, l’islam met aussi l’accent sur le fait que la vie d’ici-bas n’est autre qu’une phase de transition vers l’au-delà.  En suivant les lignes directrices de l’islam, il est possible d’être parfaitement heureux en attendant notre départ vers l’au-delà, où nous connaîtrons, si Dieu le veut, le bonheur éternel.

Parfois, dans l’espoir de trouver le bonheur, les gens suivent des voies tortueuses, ce qui les empêche de voir la voie toute droite qu’est l’islam.  Le bonheur se trouve dans le réconfort que l’on ressent en se sachant sur la bonne voie.  Il se trouve, entre autres, dans l’adoration sincère, dans l’accomplissement d’actions nobles et vertueuses, dans la bonté envers les autres et dans les actes de charité.  Ces actes ont tous le potentiel de nous rendre heureux, chaque jour et en toutes circonstances.  Même donner un tout petit peu en charité, dans l’espoir de plaire à Dieu, peut amener un sourire sur votre visage et une joie intense dans votre cœur.

 « Ceux qui dépensent leurs biens en cherchant l’agrément de Dieu, de même que pour fortifier leur âme ressemblent à un jardin sur une colline.  Qu’une averse l’atteigne, sa récolte s’en trouvera doublée.  Mais à défaut d’une averse, une bruine lui suffit. » (Coran 2:265)

Le prophète Mohammed a dit : « L’affaire du croyant est étonnante.  Tout ce qui lui arrive est un bien pour lui.  S’il lui arrive une chose qui le réjouit et qu’il se montre reconnaissant, c’est un bien pour lui.  Et s’il lui arrive un malheur et qu’il se montre patient, c’est aussi un bien pour lui. »[2]  La réalité de la vie fait en sorte que sur le parcours du bonheur tranquille, il y aura inévitablement des épisodes de chagrin, de douleur et de désespoir, de même que des épisodes de joie intense.  Le croyant acceptera toujours le décret de Dieu, ce qui lui évitera de sombrer dans le désespoir total ou la douleur insoutenable, tout en menant une vie heureuse.

L’islam a réponse à tous les problèmes qui affligent l’humanité et savoir cela mène au bonheur, parce que cela nous permet de voir au-delà de notre besoin d’auto-gratification et de notre désir constant de multiplier le nombre de nos possessions.  Suivre les enseignements de l’islam et s’efforcer de plaire à Dieu constitue un rappel constant que cette vie n’est qu’une pause éphémère sur notre parcours en direction de la vie éternelle.

 « Mais celui qui se détournera de Mon rappel mènera certes une vie misérable, et le Jour de la Résurrection, Nous l’amènerons aveugle au rassemblement. » (Coran 20: 124)

Dieu dit, dans le Coran : « En vérité, je suis Dieu et il n’y a pas d’autre divinité à part Moi.  Adore-Moi donc et accomplis la prière pour M’avoir présent en ta pensée. »  (20:14).  La clef du bonheur est de connaître Dieu et de L’adorer.  Quand quelqu’un adore et invoque son Créateur comme Il le mérite, il trouve du bonheur en toute chose et en tout temps.  Il le trouve dans le sourire d’un enfant, dans le réconfort d’une main posée sur la sienne, dans la pluie tombant sur une terre desséchée ou dans l’odeur enivrante du printemps.  Ces choses toutes simples peuvent facilement remplir notre cœur de bonheur, car elles sont des manifestations de la miséricorde et de l’amour de Dieu.  Le bonheur se trouve dans l’adoration de Dieu.

Pour trouver le bonheur, il faut chercher à mieux connaître Dieu, surtout à travers Ses noms et attributs.  Acquérir un savoir qui nous sera utile dans nos rapports avec Dieu ne peut que nous apporter du bonheur.  Les anges notent par écrit les noms de ceux qui acquièrent du savoir religieux et cette seule pensée devrait apporter un sourire sur le visage du croyant.  Nos vertueux prédécesseurs comprenaient très bien le bonheur inhérent à l’effort déployé pour se rapprocher de Dieu.

L’érudit musulman Ibn Taymiyyah a raconté : « Une fois, je tombai malade et le médecin me dit que lire ou discuter sur le savoir religieux ne ferait qu’exacerber ma condition.  Je lui dis que je ne pouvais m’en passer.  Je lui demandai si, d’une manière générale, le corps devient plus fort et la maladie, affaiblie, lorsque l’âme se sent bien et heureuse.  Il me répondit par l’affirmative.  Alors je lui répondis que mon âme trouvait du bonheur, du réconfort et de la force dans l’acquisition du savoir religieux. »

Le bonheur parfait et éternel n’est disponible, pour l’humain, qu’au Paradis.  Ce n’est que là que nous trouverons la paix totale, la tranquillité et la sécurité.  Ce n’est que là que nous pourrons être libérés de la crainte, de l’anxiété et de la douleur qui font partie de la condition humaine.  Malgré tout, si l’on suit les directives de l’islam, ici-bas, nous pouvons trouver le bonheur dans cette vie.  La clef du bonheur dans ce monde et dans l’au-delà se trouve dans les efforts que nous déployons pour plaire à Dieu et pour L’adorer sans rien Lui associer.

 « Mais il y a (aussi) ceux qui disent : « Seigneur!  Donne-nous ce qu’il y a de bon en ce monde et ce qu’il y a de bon dans l’au-delà; et préserve-nous du châtiment du Feu ».  Pour eux, il y aura une bonne part de ce qu’ils auront acquis. » (Coran 2:201)



Note de bas de page:

[1] Al Qarni, Aaidh Ibn Abdullah, (2003), Don’t be sad.  International Islamic Publishing House, Saudi Arabia.

[2] Sahih Mouslim

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version