El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Aller en quête de bénédictions dans lesmosquées

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Pourquoi le cœur du musulman devrait être attaché aux mosquées.

  • par Aisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com)
  • Publié le 27 Jan 2014
  • Dernière mise à jour le 27 Apr 2015
  • Imprimés: 67
  • Lus: 6314 (moyenne quotidienne: 3)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 2
  • Commentés: 0

« Il y a sept types de personnes que Dieu protègera de Son ombre au Jour où il n’y aura aucune ombre à part la Sienne : un imam juste, un ou une jeune qui a grandi dans l’adoration de Dieu, un homme dont le cœur reste attaché à la mosquée entre le moment où il la quitte et le moment où il y retourne, deux personnes qui s’aiment pour Dieu, celui ou celle qui, lorsqu’il ou elle est seul(e), pense à Dieu et ses yeux se remplissent de larmes, un homme qui refuse les avances d’une belle femme noble en lui disant : « Je crains Dieu », et celui ou celle qui donne en charité de façon si discrète que sa main gauche ignore ce qu’a donné sa main droite. »[1]

Votre cœur est-il attaché aux mosquées?  À quoi pensez-vous lorsque vous voyez votre mosquée locale?  Ou quand vous voyez des photos de mosquées du monde entier?  Comment vous sentez-vous?  Admirez-vous leur architecture et leurs minarets?  Pensez-vous à l’appel à la prière?  Imaginez-vous des rangs de croyants en train de prier?  Imaginez-vous le silence?

La mosquée, c’est tout cela et bien plus; alors il est facile de ressentir un attachement particulier pour ces lieux.  Ce sont des lieux de sérénité occupés non seulement par des êtres humains, mais aussi par des anges.  Dans les mosquées, vous trouvez des colonnes, des escaliers en colimaçon, des tapis et des calligraphies arabes.  À l’extérieur, il y a un dôme et un minaret, des fontaines et des endroits où mettre ses chaussures.  Les mosquées varient d’un pays à l’autre, elles prennent diverses formes et grandeurs.  Mais, d’une certaine façon, elles sont toutes pareilles : ce sont des lieux où les musulmans se rendent pour prier Dieu.

Lorsque c’est possible, les hommes musulmans sont censés accomplir toutes leurs prières à la mosquée; et même si les femmes peuvent aussi le faire, ce n’est pas une obligation pour elles.  Dans les mosquées, les musulmans prient Dieu, mais ils peuvent aussi y accumuler des rétributions pour l’au-delà.  Car prier à la mosquée et être attaché aux mosquées est une chose pour laquelle Dieu a promis rétribution.[2]

Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) rappelait toujours à ses fidèles que Dieu aime et rétribue ceux qui trouvent réconfort dans les mosquées.

« Quand une personne se rend à la mosquée pour prier et invoquer Dieu, Dieu, le Très-Haut, l’accueille avec joie, comme une famille accueille celui des siens qui s’était absenté. » [3]

« La mosquée est la maison de toute personne pieuse; et Dieu a accordé réconfort et miséricorde à tous ceux qui considèrent la mosquée comme leur maison et leur rendra facile la traversée du pont menant au Paradis. »[4]

« Il y a six lieux ou situations dans lesquels les croyants devraient, selon Dieu, être en sécurité : dans une mosquée, en compagnie d’une personne malade, lors de funérailles, dans sa maison, en compagnie d’un leader juste qu’il soutien et traite avec respect et dans un lieu où les gens sont en jihad. »[5]

Le sentiment agréable que nous ressentons lorsque nous agissons en recherchant la satisfaction de Dieu peut s’obtenir, entre autres, en construisant ou en entretenant des mosquées.  ‘Aisha, l’une des épouses du Prophète, a dit que son mari rappelait régulièrement aux gens que Dieu aime que les mosquées soient construites dans des quartiers résidentiels et qu’elles soient maintenues propres et parfumées.[6]

Quiconque construit une mosquée en recherchant la satisfaction de Dieu, Dieu lui en construira une similaire au Paradis.[7]

Quiconque construit une mosquée, même petite,  pour Dieu le Très-Haut, Dieu lui construira une maison au Paradis.[8]    

Une fois, alors qu’ils construisaient une mosquée, un compagnon du Prophète vit ce dernier transporter une lourde pièce de mortier.  Il lui offrit de la transporter pour lui, mais le Prophète lui rappela qu’il n’y avait pas meilleure vie qu’au Paradis et lui conseilla de transporter lui-même des pièces de mortier pour cette noble cause.[9]

Parmi les hadiths du Prophète, il y en a un qui raconte l’histoire d’une femme qui nettoyait régulièrement la mosquée.  Un jour, le Prophète fit remarquer qu’il ne l’avait pas vue depuis quelque temps et on lui dit qu’elle était décédée.  Contrarié qu’on ne l’en ait pas informé, il dit : « Si l’un de vous quitte ce monde, j’exige d’en être informé! ».  Puis, il dirigea une prière funéraire pour elle et dit : « Je l’ai vue au Paradis; elle y était rétribuée pour avoir pris soin de la mosquée. »

Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a également dit : « Le(la) croyant(e) continue, après sa mort, d’être récompensé pour certaines de ses actions, dont : un savoir qu’il a enseigné aux autres, un enfant pieux qu’il laisse derrière lui et qui prie pour lui, une copie du Coran qu’il a transmise à quelqu’un, une mosquée qu’il a construite, un refuge qu’il a construit pour que les voyageurs puissent s’y reposer, une rivière qu’il a remise à flots et une charité qu’il a donnée alors qu’il était en bonne santé. 

Le confort, la paix, la tranquillité, la bonne compagnie, les anges et les bénédictions sont toutes des choses que l’on peut trouver dans les mosquées, qui sont parmi les meilleurs endroits sur terre.  Le Prophète a dit : « Les lieux les plus chers à Dieu sont les mosquées et les lieux qu’Il déteste le plus sont les marchés. »[10]

Les mosquées sont des lieux spéciaux, remplis de bénédictions et de récompenses divines.  Toutefois, Dieu a accordé une bénédiction particulière à la nation musulmane en déclarant que toute la surface de la terre est une mosquée, de sorte que lorsque vient le temps de la prière et qu’un(e) croyant(e) ne peut se rendre dans une mosquée ou à son domicile, il ou elle peut prier n’importe où, sauf dans les endroits impurs.[11]

Abou Dharr, un compagnon du Prophète, demanda à ce dernier : « Quelle fut la première mosquée sur terre? »  Il répondit : « Masjid al-Haram (à la Mecque). »  Abou Dharr demanda alors : « Quelle est la deuxième mosquée la plus ancienne? »  Il répondit : « La mosquée al-Aqsa. »  Abou Dharr demanda encore : « Combien d’années séparent la construction des deux mosquées? »  Il répondit : « Quarante ans. »  Puis, il ajouta : « Où que vous soyez lorsque vient le temps de la prière, vous pouvez prier (en ce lieu), car la terre tout entière est un lieu de prière. »[12]

 



Footnotes:

[1] Sahih Boukhari, Sahih Mouslim

[2] Pour plus d’informations sur les mosquées, voir  http://www.islamreligion.com/articles/2748/

[3] Ibn Majah, Ibn Khuzaimah et autres.

[4] At-Tabarani dans al-Kabir.

[5] Ibid.  déclaré Hasan par Sheikh al-Albaani

[6] Abou Dawood, Ibn Majah & At-Tirmidhi.

[7] Sahih Boukhari, Sahih Mouslim

[8] At-Tabarani

[9] Imam Ahmad.

[10] Sahih Mouslim

[11] À moins d’indication contraire, le “il” réfère à la fois aux hommes et aux femmes.

[12] Sahih Boukhari, Mouslim & autres.

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version