El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L’histoire d’Abraham (partie 2 de 7) : Un appel à son peuple

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Abraham appelle son père, Azar, et son peuple à suivre la vérité révélée par son Seigneur.

  • par IslamReligion.com
  • Publié le 29 Jun 2009
  • Dernière mise à jour le 29 Jun 2009
  • Imprimés: 1609
  • Lus: 163828 (moyenne quotidienne: 45)
  • Évaluation: 3.7 de 5
  • Évalué par: 3
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 0

Abraham et son père

Comme les gens de son entourage, le père d’Abraham, Azar (Terah ou Terakh, dans la Bible) était un idolâtre.  La tradition biblique[1]  le présente comme un sculpteur d’idoles[2]  et c’est pourquoi il fut le premier qu’Abraham appela au monothéisme.  Il s’adressa à son père en usant de logique et de bon sens.  Voici ce que dit le Coran à ce sujet :

« (Ô Mohammed), parle d’Abraham, dans le Livre; c’était un véridique et un prophète.  Lorsqu’il dit à son père : « Ô mon père!  Pourquoi adores-tu ce qui ne peut ni entendre ni voir et qui ne te profite en rien?  Ô mon père!  Il m’a été révélé un savoir qui ne t’est jamais parvenu.  Suis-moi donc, je te guiderai sur un droit chemin. » (Coran 19:41-43)

Son père rejeta immédiatement les propos de son fils, comme il fallait s’y attendre d’un homme confronté par un plus jeune que lui usant de propos allant à l’encontre d’années de tradition chez son peuple.

« Son père dit : « Prendrais-tu en aversion mes divinités, ô Abraham?  Si tu ne cesses pas, je te lapiderai sûrement.  Éloigne-toi de moi, et pour longtemps! »  (Coran 19:46)

Abraham et son peuple

Après avoir tenté à plusieurs reprises de convaincre son père d’abandonner l’adoration des fausses idoles, Abraham se tourna vers son peuple, cherchant à le mettre en garde en usant de la même logique :

« Récite-leur l’histoire d’Abraham, quand il dit à son père et à son peuple : « Qu’adorez-vous? »  Ils répondirent : « Nous adorons des idoles et nous leur sommes dévoués. »  Il dit : « Vous entendent-elles lorsque vous les implorez?  Vous apportent-elles quelque bienfait?  Ou peuvent-elles vous nuire? »  Ils répondirent: « Non, mais nous avons vu nos pères agissant ainsi. »  Il dit : « Mais avez-vous considéré ces idoles que vous adorez et qu’adoraient vos ancêtres?  Elles sont toutes des ennemies, pour moi, mais pas le  Seigneur des mondes.  C’est Lui qui m’a créé et qui me guide, et c’est Lui qui me nourrit et me donne à boire.  Et c’est Lui, encore, qui me guérit lorsque je suis malade, qui me fera mourir puis me redonnera la vie. » (Coran 26:69-81)

En appelant son peuple à n’adorer que Dieu, il lui donna encore à réfléchir.  La tradition judéo-chrétienne rapporte une histoire similaire, mais raconte qu’Abraham aurait compris de lui-même l’existence de Dieu à travers l’adoration des idoles[3], et ne mentionne pas qu’il a utilisé les idoles comme exemple en s’adressant à son peuple.  Dans le Coran, aucun prophète n’a jamais adoré autre que Dieu, même si certains ignoraient la vérité avant d’être investis de leur mission prophétique.  Le Coran raconte, au sujet d’Abraham :

« Quand la nuit l’enveloppa, il observa une étoile et dit : « Voilà mon Seigneur! ».  Puis lorsqu’elle déclina, il dit : « Je n’aime pas les choses qui disparaissent. » (Coran 6:76)

Les étoiles étaient une création tout à fait incompréhensible aux humains, à l’époque; elles étaient considérées comme plus grandes que l’humanité et souvent, on leur attribuait des pouvoirs surnaturels.  Mais Abraham vit en elles leur incapacité d’apparaître à volonté.

Puis, lorsqu’il vit la lune, un corps céleste encore plus grand et impressionnant, qui pouvait apparaître à la fois de jour comme de nuit...

« Lorsqu’ensuite il vit la lune poindre (à l’horizon), il dit : « Voilà mon Seigneur! ».  Puis lorsqu’elle disparut, il dit : « À moins que mon Seigneur ne me guide, je serai certes du nombre des égarés. » (Coran 6:77)

Puis il vit le soleil, encore plus resplendissant, une des plus puissantes créations, sans lequel la vie elle-même serait impossible :

« Lorsqu’ensuite il vit le soleil se lever, il dit : « Voilà mon Seigneur!  Celui-ci est plus grand! »  Puis lorsque le soleil se coucha, il dit : « Ô mon peuple!  Je désavoue tout ce que vous associez à Dieu.  En tant que croyant véritable, je tourne mon visage vers Celui qui a créé les cieux et la terre (à partir de rien), et je ne suis point du nombre des polythéistes. » (Coran 6:78)

Abraham fit comprendre à son peuple que le Seigneur des mondes ne pouvait se trouver ni dans les créations du monde ni dans les idoles qu’ils fabriquaient, mais que Dieu était Celui qui les avait créés, eux et tout ce qu’ils voyaient et percevaient autour d’eux, et qu’Il n’avait pas besoin d’être vu pour être adoré.  Que Dieu est capable de tout et qu’Il n’est jamais limité d’aucune façon, comme le sont les créations du monde.  Son message était simple :

« Adorez Dieu et observez vos devoirs envers Lui; cela est meilleur pour vous, si seulement vous saviez!   Plutôt que Dieu, vous n’adorez que des idoles.  Et vous ne faites qu’inventer des mensonges.  Ceux que vous adorez en dehors de Dieu ne peuvent aucunement vous procurer votre subsistance.  Recherchez donc votre subsistance auprès de Dieu; adorez-Le et soyez-Lui reconnaissants, car c’est vers Lui que vous serez ramenés. »  (Coran 29:16-18)

Il remit ouvertement en question leur adhésion aux traditions de leurs ancêtres.  Il dit :

« Certes, vous et vos ancêtres étiez dans l’erreur ! »  (Coran 21:54)

La vie d’Abraham fut réellement marquée par la douleur, les difficultés, les épreuves, l’opposition de toutes parts et la tristesse.  Son père et son peuple, incapables de raisonner, rejetèrent son message et restèrent sourds à son appel.  Ils se moquèrent de lui :

« Ils dirent : « Nous apportes-tu la vérité ?  Ou plaisantes-tu? »  (Coran 21:55)

À ce stade de sa vie, Abraham, un jeune homme avec un brillant avenir devant lui, s’opposa à sa famille et à son peuple tout entier afin de transmettre le message du pur monothéisme, la croyance en un Dieu unique et le rejet de toutes les fausses divinités, que ce soient des étoiles, des corps célestes, des créatures terrestres ou des représentations de Dieu sous forme d’images ou d’idoles.  Il se vit rejeté, ostracisé et châtié pour ses croyances, mais il tint bon et ne fit aucun compromis, sachant qu’il aurait à faire face à des obstacles encore plus difficiles dans le futur.

« Et (rappelle-toi) quand son Seigneur éprouva Abraham par certains commandements.  Lorsqu’il les eut exécutés, (Dieu) dit : « Certes, Je vais faire de toi un guide (imam) pour les gens. »  (Coran 2:124)



Footnotes:

[1] Gen r. xxxviii, Tanna debe Eliyahu. Ii. 25.

[2] Abraham. Charles J. Mendelsohn, Kaufmann Kohler, Richard Gottheil, Crawford Howell Toy.  The Jewish Encyclopedia.  (http://www.jewishencyclopedia.com/view.jsp?artid=360&letter=A#881)

[3] The Talmud: Selections, H. Polano. (http://www.sacred-texts.com/jud/pol/index.htm).

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version