L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

La prière en islam

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Comment et pourquoi les musulmans prient.

  • par Aisha Stacey (© 2012 IslamReligion.com)
  • Publié le 24 Dec 2012
  • Dernière mise à jour le 24 Dec 2012
  • Imprimés: 153
  • Lus: 28921 (moyenne quotidienne: 12)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 2
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 1

     L’islam et les musulmans se retrouvent souvent dans les médias depuis un certain temps.  Malheureusement, les musulmans sont presque toujours dépeints comme des fanatiques ou des extrémistes, même lorsqu’ils ne font que suivre les principes de base de leur religion.  L’information véhiculée par les médias, à leur sujet, est souvent inexacte ou mal expliquée.  Et c’est ainsi que les pratiques de base et les piliers de l’islam sont sujets à toutes sortes de connotations négatives alors qu’il s’agit, en réalité, d’actes d’adoration liés à la piété et à la conscience de Dieu.  Les musulmans attestent avec certitude que rien ni personne ne mérite d’être adoré à part Dieu.  Ils croient que Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) était Son messager et Son prophète.  Ils jeûnent, donnent en charité et accomplissent le pèlerinage à la Mecque une fois dans leur vie, s’ils en ont les moyens.  Et ils prient cinq fois par jour.

Oui, cinq fois par jour.  La plupart des gens, en entendant cela, se demandent souvent combien de temps les musulmans passent chaque jour en prière et comment ils arrivent à insérer ces prières dans leur horaire quotidien.  D’autres, qui sont habitués de prier dans le cadre de leur propre religion, s’interrogent sur la façon de prier des musulmans et sur les règles qui régissent ces prières.  Dieu est accessible à toute heure et en tout lieu.  Les musulmans invoquent Dieu fréquemment, de jour comme de nuit.  Ils lèvent leurs mains en L’invoquant et implorent Son aide, Sa miséricorde et Son pardon.

Ces invocations ne sont toutefois pas ce à quoi les musulmans font référence lorsqu’ils parlent de prières.  Ces invocations, appelées dou’as, en arabe, ressemblent aux prières des chrétiens, qui sont, elles aussi, des invocations (implorer le pardon et l’aide de Dieu, louer Sa grandeur, etc).  La prière islamique, quant à elle, est composée d’un ensemble de mouvements et de récitations rituels et elle est accomplie à des moments précis de la journée.  Dieu dit, dans le Coran : « … la prière à heures fixes est une prescription pour les croyants. » (Coran 4:103)  Les musulmans prient à l’aube, avant le lever du soleil, vers midi, au cœur de l’après-midi, au coucher du soleil et le soir.  Les musulmans prient par obéissance envers Dieu, car ils croient que Dieu n’a créé l’humanité que pour qu’elle L’adore.

 « Et Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

Pour le croyant, donc, l’adoration est un mode de vie.  La prière à heures fixes lui sert de rappel, l’aide à rester éloigné du péché et à garder Dieu à l’esprit.  Le prophète Mohammed a mis l’accent sur l’importance de la prière lorsqu’il a expliqué comment elle efface les péchés de celui qui l’accomplit correctement.  Il a dit : « S’il y avait une rivière près de la maison de l’un d’entre vous et qu’il s’y baignait cinq fois par jour, y aurait-il encore des saletés sur cette personne? »  Ils répondirent : « Non, certainement pas. »  Il dit alors : « C’est comme les cinq prières quotidiennes, par lesquelles Dieu efface les péchés. »[1]

La prière occupe un statut très particulier, en islam, à cause de la façon dont elle fut ordonnée aux êtres humains.  Elle ne fut pas transmise par un ange, comme la révélation; elle fut ordonnée au prophète Mohammed au cours de son ascension aux cieux.  Cinquante prières quotidiennes furent d’abord ordonnées aux croyants, mais elles furent par la suite réduites à cinq, tandis que la rétribution pour cinq prières demeure équivalente à la rétribution pour cinquante prières.[2]  Cela démontre l’amour de Dieu pour l’humanité; quelques minutes étalées sur une journée sont rétribuées comme s’il s’agissait d’adoration quasi continue.

Les musulmans prient cinq fois par jour, donc.  Lorsque cela est possible, les hommes doivent prier dans une mosquée ou, à tout le moins, en congrégation.  Les femmes ont le choix de prier à la maison, si cela est plus facile pour elles.  Les croyants prient seuls ou avec d’autres croyants, chez eux, au travail, dans les parcs ou dans les mosquées.  Ils se tiennent debout, s’inclinent, se prosternent, s’assoient.  Ils prient parfois à voix haute, parfois à voix basse, mais les paroles demeurent les mêmes.  Ils prient (tous) en arabe, prononcent les mêmes paroles et font les mêmes mouvements, comme tous les autres musulmans de la planète. 

Pour prier, les musulmans se tiennent debout, en direction de la Mecque, en Arabie, où se trouve la Maison sacrée de Dieu, la Ka’bah.  Si une personne est malade ou blessée, il lui est possible de prier assise ou même couchée.  Celui qui mène la prière, l’imam, n’est pas un intermédiaire entre Dieu et les gens; le plus souvent, il s’agit de celui qui a mémorisé le plus de Coran.  Quand les musulmans prient ensemble, ils se tiennent épaule contre épaule; cette proximité est un signe d’unité.  Nul n’est meilleur qu’un autre, si ce n’est par le degré de sa piété.

Les riches prient à côté des pauvres, des Blancs à côté de Noirs, des Arabes à côté d’Européens, etc.  Les croyants lèvent leurs mains jusqu’à leurs oreilles en disant « allahou akbar », ce qui signifie « Allah est le plus grand ».  C’est ce qui indique le début de la prière et que toutes les choses relatives à ce monde doivent être oubliées jusqu’à la fin de la prière.  Une connexion avec Dieu vient d’être établie et, durant les quelques minutes nécessaires à l’accomplissement de la prière, chaque personne se tient devant Dieu en totale soumission.  Il est intéressant de noter que le terme arabe pour la prière est salat et qu’il signifie « se connecter ».  Ensuite, les musulmans récitent la première sourate du Coran (la sourate d’ouverture, ou Fatiha).  Puis, ils accomplissent un ensemble de mouvements rituels, s’inclinent, se prosternent, tout en proclamant la grandeur, la gloire et la majesté de Dieu.

Au cours de la prosternation, quand leur front touche le sol, les musulmans sont plus près de Dieu qu’à aucun autre moment.  C’est là qu’ils invoquent Dieu, implorent Son aide, Sa miséricorde ou Son pardon (et ce, dans n’importe quelle langue).  Vers la fin de la prière, les musulmans s’assoient et demandent à Dieu de bénir les prophètes Mohammed et Abraham.  La prière se termine par les mots « assalamou’alaikoum wa rahmatoullah » (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur toi).

La prière est maintenant terminée et c’est le retour au tourbillon quotidien.  Mais, pendant ces quelques minutes, le croyant était seul avec Dieu et ce, même s’il priait en congrégation.  Ce moment en était un de paix et de tranquillité, de proximité avec Dieu.  La prière est un rappel et un réconfort.  À chaque heure de chaque jour, quelque part dans le monde, des musulmans prient.  À travers ce rituel, le croyant cherche le réconfort de la proximité avec Dieu, la paix qu’il ressent à travers l’amour et la miséricorde de Dieu et la sérénité dont il jouit dans sa conviction de l’existence de Dieu.



Footnotes:

[1] Sahih Al-Boukhari et Sahih Mouslim

[2] Pour plus d’information sur le voyage nocturne et l’ascension du prophète Mohammed :  (http://www.islamreligion.com/articles/1511/)

Commentaires de l'utilisateur Voir les commentaires

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version