您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L’histoire de Joseph (partie 3 de 7) : Vendu comme esclave

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Joseph est secouru, vendu comme esclave et se retrouve dans l’une des plus grandes maisons d’Égypte.

  • par Aisha Stacey (© 2012 IslamReligion.com)
  • Publié le 20 Feb 2012
  • Dernière mise à jour le 20 Feb 2012
  • Imprimés: 622
  • Lus: 85503 (moyenne quotidienne: 31)
  • Évaluation: 4 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Égarés par les suggestions du diable et le cœur rempli de jalousie et d’orgueil, les frères de Joseph trompèrent leur père, Jacob, et trahirent leur jeune frère.  Jeté au fond d’un puits par ses frères, Joseph, le fils bien-aimé de Jacob, s’agrippa à une saillie et passa la nuit à implorer Dieu.  Le temps fila très lentement, jusqu’au lever du soleil.  C’est là qu’une caravane se rendant en Égypte passa près du puits.

Lorsqu’elle s’y arrêta, et tandis que les voyageurs s’occupaient chacun de ses affaires, celui qui était responsable de rapporter l’eau du puits alla y faire descendre son seau.  Joseph vit ce seau descendre vers lui avec une certaine appréhension, mais avant même qu’il ne touche l’eau, il tendit le bras et s’agrippa à la corde.  Surpris par le poids du seau, l’homme se pencha au-dessus du puits pour regarder à l’intérieur.  Il fut à la fois choqué et excité de voir un jeune garçon agrippé à la corde.  L’homme appela ses compagnons de voyage pour qu’ils l’aident à faire remonter le garçon et tous furent saisis d’étonnement à la vue de ce beau garçon, à l’aube de l’adolescence, qui se dressait maintenant devant eux.

Regardant le garçon, celui qui l’avait trouvé ne put contenir son excitation et s’exclama : « Quelle bonne nouvelle! » (Coran 12:19)  Il était content parce qu’il savait qu’il pourrait vendre Joseph et qu’il en aurait un très bon prix sur le marché de l’esclavage.  Exactement comme l’avaient prédit les frères de Joseph, les hommes de la caravane l’emmenèrent avec eux, en Égypte, dans l’espoir de le vendre à bon prix.  Les marchés d’esclaves d’Égypte étaient bondés; des gens achetaient, d’autres vendaient, tandis que d’autres ne faisaient qu’observer.  Le très beau garçon trouvé au fond du puits attira tout de suite l’attention.  Les prix proposés augmentaient sans cesse et Joseph finit par être acheté par Aziz, premier ministre d’Égypte.

Cependant, Dieu nous dit, dans le Coran, qu’ils le vendirent à bas prix (12:20).  Cela semble étrange, puisque les hommes de la caravane jubilaient en pensant au prix qu’ils en tireraient.  Mais Dieu décrit le prix comme dérisoire parce qu’en réalité, Joseph valait bien plus que le prix le plus élevé qu’on pouvait offrir pour l’acheter.  Ils n’avaient aucune idée de ce que cet enfant allait devenir, en grandissant.  Ils croyaient que, bien que très beau, il demeurerait un être insignifiant.  Rien ne pouvait être plus loin de la vérité, car cet homme allait devenir un grand prophète de Dieu.

Dans la maison d’Aziz

Aziz, le premier ministre, soupçonna tout de suite que ce garçon était loin d’être insignifiant.  Il l’emmena chez lui, dans sa maison, qui était un des plus grands domaines d’Égypte, et dit à sa femme :

 « Accorde-lui un séjour honorable.  Il se peut qu’il nous soit utile ou que nous l’adoptions comme fils. »  Ainsi avons-Nous établi Joseph dans cette contrée, afin de lui enseigner l’interprétation des événements. » (Coran12:21)

Dieu avait fait entrer Joseph dans la maison de la deuxième plus importante personne d’Égypte.  Aziz était plus qu’un premier ministre : il était également le trésorier d’Égypte.  Dieu établit donc Joseph dans ce pays afin de lui enseigner la sagesse et l’interprétation.  La force de caractère et la patience que devait déployer Joseph pour surmonter la séparation d’avec son père et sa famille, l’amertume d’avoir été trahi par ses frères, l’épreuve du puits et l’humiliation d’être vendu comme esclave étaient toutes des épreuves destinées à forger le caractère de Joseph.  Elles constituaient les premiers échelons sur l’échelle de la noblesse et de la grandeur d’âme.  Dieu utilisa la trahison des frères de Joseph pour réaliser Son dessein d’établir Joseph comme prophète de Dieu.

Les frères de Joseph croyaient avoir le contrôle de la situation lorsqu’ils jetèrent leur jeune frère dans le puits, mais en réalité, c’est Dieu qui contrôle tout.  C’est pourquoi Son plan allait se réaliser en dépit de la trahison, de la jalousie et de l’orgueil des autres. 

Joseph se retrouva donc au beau milieu du centre de décision d’Égypte, avec un homme qui semblait bon et en quelque sorte conscient des qualités très particulières de Joseph.  Tandis que son père et son frère Benjamin lui manquaient terriblement, il était tout de même bien traité et vivait dans un environnement luxueux.  C’est dans la maison d’Aziz qu’il devint un homme et Dieu le dota de sagesse et de savoir (prophétie).

 « Et quand il eut atteint sa maturité, Nous lui accordâmes sagesse et savoir.  C’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants. » (Coran12:22)

      C’est donc deux grandes qualités que Dieu donna à Joseph; l’habilité à comprendre et à interpréter et l’habilité à utiliser son bon jugement lorsqu’il fallait mettre son savoir en pratique.  Cela est rarement le cas, car nombreux sont ceux qui, à travers l’histoire, ont eu du savoir sans arriver à le mettre correctement en pratique ou sans avoir suffisamment de jugement pour l’appliquer.

L’un des grands érudits de l’islam, Imam Abou Hanifa, tenait régulièrement des sessions d’apprentissage islamique au cours desquelles il proposait un sujet de débat.  Le sujet était débattu, chacun donnait son opinion et Abou Hanifa donnait son verdict final.  Cette manière d’enseigner était unique, à l’époque.  Dans ce cercle d’étude se trouvait un spécialiste des hadiths (narrations du prophète Mohammed) et un jour, il en récita un qu’Abou Hanifa n’avait jamais entendu.  Juste à ce moment, une femme s’approcha du cercle et posa une question.  Le spécialiste des hadiths lui dit qu’il ne connaissait pas la réponse à sa question, mais Abou Hanifa y répondit.  Puis il se tourna vers les autres membres du cercle et dit : « J’ai su la réponse à cette question grâce au hadith que notre frère venait tout juste de mentionner. » 

Il est donc possible de détenir un savoir, mais de ne pas savoir le mettre en pratique.  Le prophète Joseph, comme tous les prophètes de Dieu, reçut donc le savoir, puis la sagesse pour le comprendre et le mettre en pratique.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version