El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Chapitre 8, Al-Anfal (Le butin de guerre)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Les leçons tirées de la bataille de Badr, une reconnaissance de Dieu en tant qu’architecte de la victoire et un rappel, aux croyants, de l’importance de se soutenir les uns les autres.

  • par Aisha Stacey (© 2019 IslamReligion.com)
  • Publié le 09 Sep 2019
  • Dernière mise à jour le 09 Sep 2019
  • Imprimés: 5
  • Lus: 624 (moyenne quotidienne: 7)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Introduction

Chapter-8,-An-Anfal.jpgLa sourate Le butin est composée de soixante-quinze versets révélés à Médine, après la bataille de Badr.  La quasi-totalité de ces versets sont en fait un long commentaire sur la première bataille ayant opposé les croyants aux mécréants de La Mecque.  Les croyants, dont certains furent, au départ, très réticents à prendre part au combat, remportèrent une éclatante victoire, en dépit du fait qu’ils étaient beaucoup moins nombreux que leurs adversaires.  Puis, suite à la victoire, certains croyants remirent en question la distribution du butin de guerre, d’où le titre de la sourate.  Dieu leur rappela que c’est grâce à Lui qu’ils remportèrent la victoire, puis explique en détail la façon de distribuer le butin de guerre.  La sourate se concentre sur les principes généraux de paix et de guerre et en tire des leçons morales.

Versets 1 – 27  Dieu apporte la victoire aux croyants

Dieu demande au prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) de dire aux croyants que la distribution du butin de guerre est une chose qui doit être décidée par Dieu et Son messager.  Le butin est une bénédiction de Dieu, ils doivent donc se montrer attentifs aux règles de Dieu et Lui obéir.  La foi des véritables croyants augmente lorsqu’ils entendent réciter le Coran et ils accomplissent la prière et dépensent, en charité, de ce que Dieu leur a octroyé.  Les véritables croyants occupent une position élevée aux yeux de Dieu, reçoivent Son pardon et des provisions en abondance.

      C’est au nom de la vérité que les croyants sortent de leurs demeures pour aller combattre sur le sentier de Dieu.  Nombre d’entre eux hésitèrent initialement, mais Dieu leur promit la victoire.  Et Dieu voulait, par Ses paroles, faire triompher la vérité et anéantir les mécréants.  Il voulait faire triompher la vérité et anéantir le faux, en dépit de l’aversion qu’en avaient les coupables.  Dieu dit aux croyants : « Je vais vous aider en vous envoyant un millier d’anges déferlant les uns à la suite des autres. »  Le soir avant le combat, Dieu les enveloppa de sommeil et fit descendre du ciel une pluie pour les purifier, éloigner d’eux la souillure du diable et renforcer leurs cœurs.

      Dieu ordonna aux anges de frapper les ennemis au-dessus du cou et sur les doigts.  Cela parce qu’ils s’étaient opposés à Dieu et à Son messager et que pour cela, le châtiment est sévère.  Dieu ordonne aux croyants de ne pas tourner le dos à l’ennemi, à moins que ce ne soit par tactique de combat, car ceux qui tournent le dos encourent Sa colère.  Les croyants n’étaient pas en nombre suffisant pour vaincre l’ennemi; c’est pourquoi Dieu vint à leur secours.  Quand le prophète Mohammed lança une poignée de sable en direction de l’ennemi, Dieu fit en sorte que cette simple poignée de sable aveugle les adversaires et remplisse leurs narines.  Si les mécréants ne cessent leurs hostilités, Dieu continuera de soutenir les croyants.

Versets 28 – 40   Dieu distingue le bien du mal

      Certains font mine d’écouter, mais ils n’écoutent pas.  Dieu met en garde les croyants contre la discorde et leur rappelle comment Il les a soutenus et protégés.  Il leur demande de ne pas trahir Dieu et Son messager.  Il leur rappelle que leurs biens et leurs enfants ne sont qu’une épreuve et qu’auprès de Dieu se trouve une énorme récompense.  Ô croyants, craignez Dieu et Il vous accordera la faculté de discerner entre le bien et le mal, vous effacera vos méfaits et vous pardonnera.  Les mécréants avaient planifié de kidnapper le Messager ou de le tuer, mais Dieu avait aussi Son plan.  Après avoir entendu la révélation de Dieu, les mécréants s’en moquèrent et prétendirent être capables de prononcer des paroles semblables, tout en affirmant que le Coran n’était qu’un ramassis de vieilles légendes.  Ils dirent même : « Ô Dieu!  Si cela est vraiment la vérité provenant de Toi, alors fais pleuvoir du ciel des pierres sur nous, ou envoies-nous un douloureux châtiment. »  Mais Dieu n’allait pas les châtier alors que les croyants se trouvaient parmi eux, pas plus qu’Il n’allait les châtier alors qu’ils demandaient pardon.

 

       Mais quelle excuse ont-ils pour que Dieu ne les châtie pas, alors qu’ils empêchent Ses serviteurs d’accéder au Lieu Sacré d’adoration, bien qu’ils n’en soient pas les gardiens.  Et leurs prières auprès de la Ka’bah ne sont que sifflements et battements de mains. Ils dépensent de leurs biens pour empêcher les gens d’accéder au sentier de Dieu.  Puis, ils seront vaincus et tous ceux qui ne croient pas seront rassemblés dans l’Enfer afin que Dieu distingue les mauvais des bons.  Les mauvais, Il les empilera les uns sur les autres pour en faire un amoncellement qu’Il jettera dans l’Enfer.  Dieu demande au Prophète de dire aux mécréants que s’ils cessent de persécuter les croyants, on leur pardonnera ce qu’ils ont commis dans le passé.  Mais s’ils récidivent, Dieu sera du côté des croyants et le combat se poursuivra jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de persécution et que le culte tout entier soit rendu à Dieu exclusivement. 

Un cinquième du butin appartient à Dieu et à Son messager, à la famille de ce dernier, aux orphelins, aux pauvres et aux voyageurs sans domicile fixe.  Le reste est divisé parmi les combattants.

Versets 42 – 58   Leçons tirées de la bataille de Badr

Rappelez-vous, à Badr, quand les deux armées se rencontrèrent.  Vous sentiez que vous alliez perdre, mais Dieu était de votre côté.  En rêve, Dieu avait montré les ennemis peu nombreux à Mohammed, car s’Il les lui avait montrés nombreux, musulmans auraient sûrement faibli et se seraient disputés à propos de l’affaire.  Et au moment de la rencontre avec l’ennemi, lorsqu’Il les fit paraître peu nombreux aux yeux des croyants et qu’Il fit paraître les croyants nombreux aux yeux des mécréants, c’était pour qu’Il réalise un ordre déjà décrété. 

Dieu dit aux croyants : « Lorsque vous rencontrez une armée, soyez fermes et invoquez constamment Dieu, afin de réussir.  Obéissez à Dieu et à Son messager, et ne vous disputez pas, sinon vous faiblirez et vos forces vous quitteront. Et ne soyez pas insolents et ne détournez personne du sentier de Dieu. »  Le diable donne aux mécréants une fausse confiance et, quand le combat débute, il les délaisse, car il craint Dieu.

      Si tu voyais comment les anges arrachent l’âme des mécréants !  Ils frappent leur visage et leur dos en disant : « Goûtez au châtiment du Feu à cause des actions que vous avez accomplies de vos propres mains! » Certes, les pires bêtes, aux yeux de Dieu, sont ceux qui Le rejettent et qui refusent de croire, ceux-là même avec lesquels tu as conclu un traité et qui profitent de chaque occasion pour le rompre, sans aucune crainte de Dieu.  Si tu arrives à les maîtriser, durant la guerre, inflige-leur un châtiment exemplaire afin de semer l’effroi chez ceux qui viennent derrière; peut-être se souviendront-ils.  Et si tu crains une trahison de la part d’un peuple, alors dénonce le pacte que tu as conclu avec eux de façon franche et loyale.  Certes, Dieu n’aime point les traîtres.

Versets 59 – 75   Les mécréants et les croyants sont différents

      Que les mécréants ne croient pas qu’ils puissent échapper au châtiment; ils ne le pourront certainement pas.  Ô croyants, préparez-vous à la guerre. Tout ce que vous dépensez dans le sentier de Dieu vous sera pleinement remboursé et vous ne serez point lésés.  Et si vos ennemis inclinent à la paix, inclinez vers celle-ci et placez votre confiance en Dieu, car s’ils cherchent à vous tromper, alors certes, Dieu vous suffira. 

      Dieu exhorte les croyants au combat.  Il dit : « S’il y a parmi vous vingt croyants qui sont patients, ils vaincront deux cents mécréants ; et s’il y en a cent, ils vaincront mille mécréants, car ces derniers sont des gens qui ne raisonnent point.  Maintenant, Dieu a allégé votre fardeau, car Il sait qu’il y en vous une certaine faiblesse. »  Et il ne sied pas aux croyants de faire des gens prisonniers avant d’avoir triomphé et vaincu l’ennemi.

      Certes, ceux qui ont cru, qui ont quitté leur demeure et lutté avec leurs biens et leur vie pour la cause de Dieu, ainsi que ceux qui leur ont donné refuge et porté secours, ceux-là sont alliés et protecteurs les uns des autres.  Quant à ceux qui ont cru mais qui n’ont pas quitté leur demeure, vous n’êtes pas en devoir de les protéger tant qu’ils n’auront pas émigré à leur tour. Ceux qui ne croient pas sont protecteurs les uns des autres.  Si vous-mêmes n’agissez pas ainsi, en vous protégeant les uns les autres, il y aura, sur terre, une grande confusion et beaucoup de corruption.  Les croyants sont frères les uns des autres, mais ceux avec qui vous partagez des liens sanguins ont plus de droits que les autres à votre héritage.

 

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version