El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Chapitre 2, Al-Baqarah (La vache) (partie 2 de 5)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Ce que Dieu fait de ceux qui rompent leurs engagements.

  • par Aisha Stacey (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 02 Jul 2018
  • Dernière mise à jour le 02 Jul 2018
  • Imprimés: 7
  • Lus: 335 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Versets 53 – 62   Alliances avec les Enfants d’Israël

Chapter-2-part-2.jpgRappelez-vous lorsque Dieu a donné à Moïse le Livre et le Discernement afin que vous soyez bien guidés.  Et lorsque Moïse dit à son peuple à quel point il avait erré en prenant le veau pour idole.  Il leur dit de tuer les coupables parmi eux et Dieu accepta leur repentir.  Et rappelez-vous lorsque vous dîtes : « Ô Moïse !  Nous ne croirons en toi que lorsque nous aurons vu Dieu clairement ».  Alors, tandis que vous regardiez, la foudre vous saisit.  Puis Dieu vous fit revivre après votre mort et vous couvrit de l’ombre d’un nuage blanc et fit descendre sur vous la manne et les cailles.  En dépit de cela, vos ancêtres rompirent leur alliance avec Dieu.  Ce n’est pas à Dieu qu’ils firent du tort : ils se firent plutôt du tort à eux-mêmes.

Et (rappelez-vous) lorsque Dieu vous dit d’entrer dans Jérusalem et de manger librement de ce qui s’y trouvait et d’entrer par la porte en vous prosternant et en demandant pardon pour vos péchés. Il vous aurait pardonné vos péchés et augmenté votre récompense, mais les transgresseurs substituèrent un mot désobligeant à ce qu’on leur avait demandé de prononcer. Alors, des cieux, Dieu fit descendre sur vous un fléau en prix de vos mauvais agissements.

Et rappelez-vous lorsque Moïse demanda de l’eau pour son peuple et que Dieu dit: « Frappe ce rocher avec ton bâton ».  Aussitôt, douze sources en jaillirent et chaque tribu sut à quelle source s’abreuver.  Dieu leur dit de manger et de boire et de ne pas provoquer de ravages, sur la terre, en y semant la corruption. Puis, vous vous êtes plaints de la nourriture à Moïse.  Celui-ci vous répondit : « Descendez donc dans n’importe quelle ville ; vous y trouverez certainement ce que vous demandez ! »  L’humiliation et la misère s’abattirent sur vous.  Vous avez encouru la colère de Dieu pour avoir refusé de croire aux révélations et pour avoir tué injustement les prophètes.  Cela à cause de votre désobéissance et de votre transgression.

Tous ceux qui auront suivi leur prophète, de leur vivant, et tous les croyants connaîtront le succès.

Versets 63 – 74   Alliances rompues et le sacrifice de la vache

Et rappelez-vous, ô enfants d’Israël, lorsque vous avez pris un engagement avec Dieu et qu’Il a élevé le Mont au-dessus de vous en vous disant : « Adhérez strictement à ce que Nous vous avons donné et souvenez-vous de ce qui s’y trouve afin que vous deveniez pieux. »  Par la suite, vous vous en êtes détournés et, n’eut été de la grâce de Dieu et de Sa miséricorde, vous auriez certainement été parmi les perdants. Et vous connaissiez certainement ceux d’entre vous qui transgressèrent le Sabbat et qui furent transformés en singes, méprisés et détestés.  Dieu en fit un exemple pour leurs contemporains et la postérité, et un avertissement pour ceux qui Le craignent.

Et rappelez-vous lorsque Moïse dit à son peuple que Dieu leur ordonnait de sacrifier une vache. Ils dirent : « Te moques-tu de nous ? » et se mirent à demander toutes sortes de détails, sur la vache en question, plutôt que de simplement répondre à l’ordre de Dieu.  Moïse leur dit qu’il s’agissait d’une vache agréable à regarder, de couleur jaune, etc, mais ils s’obstinèrent à demander toujours plus de détails à son sujet.  Alors Moïse leur dit qu’il s’agissait d’une vache n’ayant pas servi à labourer les champs et en bonne santé. Ils la sacrifièrent alors, mais peu s’en fallut qu’ils ne le fissent point.

      Et rappelez-vous quand vous aviez tué un homme et que vous n’arriviez pas à vous mettre d’accord sur l’auteur du crime.   Dieu révéla alors au grand jour ce que vous tentiez de cacher.  Et pour démontrer Son pouvoir sur la vie et la mort, Dieu dit : « Frappez le corps avec une partie de la vache sacrifiée » et la personne revint à la vie.  Mais après ce signe, vos cœurs s’endurcirent et devinrent comme des pierres, ou même plus durs encore ; car il y a des pierres parmi lesquelles jaillissent des rivières et d’autres qui se fendent pour qu’en surgisse l’eau. Et il y a d’autres pierres, encore, qui s’affaissent par crainte de Dieu.  Et rappelez-vous que Dieu n’est point inattentif à ce que vous faites.

Versets 75 – 93   La révélation rejetée

Ô croyants!  Espérez-vous encore que les Gens du Livre croient en votre religion alors qu’un groupe d’entre eux, après avoir entendu et compris la parole de Dieu, l’aient sciemment falsifiée ?  Et lorsqu’ils rencontrent des croyants, ils disent : « Nous croyons ».  Mais une fois seuls, entre eux, ils disent : « Allez-vous leur confier ce que Dieu vous a révélé, leur fournissant ainsi un argument contre vous devant votre Seigneur ? »  Ne savent-ils pas que Dieu sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils proclament ? 

      Et il y a, parmi les enfants d’Israël, des illettrés qui ignorent tout du Livre hormis quelques mensonges forgés de toutes pièces, et ils ne font qu’émettre des conjectures.  Malheur, donc, à ceux qui, de leurs propres mains, écrivent un livre et disent : « Ceci vient de Dieu » pour en tirer un prix misérable.  Malheur à eux pour ce que leurs mains ont écrit et malheur à eux pour le profit qu’ils en tirent.  Ils croient que le feu de l’Enfer ne les touchera que pour quelques jours.  Mais Dieu en a-t-Il fait la promesse? Dieu ne manque jamais à Son engagement; dites-vous à propos de Dieu des choses que vous ne savez pas? 

      Ceux qui font le mal et qui sont encerclés de toutes parts par leurs péchés, ceux-là sont les gens du Feu, dans lequel ils demeureront éternellement.  Et ceux qui croient et font de bonnes œuvres, ceux-là sont les gens du Paradis, où ils demeureront éternellement. Et rappelez-vous lorsque Nous prîmes un engagement des enfants d’Israël en leur disant : « N’adorez nul autre que Dieu et soyez bons envers vos parents et votre famille, envers les orphelins et les indigents, et ayez de bonnes paroles pour les gens.  Accomplissez régulièrement vos prières et acquittez la zakat. »  Mais par la suite, à l’exception d’un petit nombre d’entre vous, vous avez fait marche arrière, car cela vous répugnait. 

Et rappelez-vous lorsque nous prîmes un autre engagement des enfants d’Israël en leur disant de ne point répandre le sang de leur peuple et de ne point expulser une partie d’entre eux de leurs maisons.  Ils ont ratifié l’engagement et pourtant, voilà qu’ils s’entretuent et s’aident mutuellement dans le péché et la transgression.  Et si des gens viennent à eux en tant que captifs, ils les rançonnent illégalement.  Croient-ils donc en une partie du Livre, tout en rejetant le reste ?  Quelle est, donc, la récompense des gens qui agissent ainsi si ce n’est l’humiliation dans cette vie ?  Voilà ceux qui troquent la vie présente contre la vie future.  Leur châtiment ne sera pas allégé et ils ne seront point secourus.

Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse et donné des preuves claires à Jésus, fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du Saint-Esprit.  Est-ce qu’à chaque fois qu’un messager de Dieu vous a apporté, ô enfants d’Israël, des vérités contraires à vos souhaits, vous avez traité les uns d’imposteurs et tué les autres ? Et ils disent : « Nos cœurs se sont endurcis. »  Non, mais Dieu les a maudits à cause de leur refus de croire.  Et quand leur vient, de Dieu, un Livre confirmant celui qu’ils ont déjà entre les mains, ils refusent d’y croire.  Ils ont vendu leur âme à petit prix. Et pour les mécréants, il y aura un châtiment avilissant.

Et lorsqu’on leur dit : « Croyez en ce que Dieu a révélé », ils disent : « Nous croyons en ce qui nous a été révélé à nous ».  Et ils rejettent ce qui est venu par la suite, bien qu’il s’agisse de la vérité confirmant ce qu’ils possédaient déjà.  Pourquoi donc avez-vous tué les prophètes de Dieu, par le passé, si vous étiez vraiment croyants?  Moïse est venu à vous avec des preuves claires et pourtant, pendant son absence, vous avez choisi le veau pour idole.  Et rappelez-vous lorsque Nous avons pris de vous un engagement et que Nous avons élevé le Mont au-dessus de vous en vous disant : « Adhérez strictement à ce que Nous vous avons donné et écoutez Notre parole ».  « Nous avons entendu, disaient-ils, mais nous désobéissons ».  Cela démontre à quel point ils aimaient le veau.  Quelles misérables actions votre foi vous pousse à accomplir si tant est que vous êtes croyants! 

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version