El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Chapitre 72, Al-Jinn (Les djinns)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Regard sur l’islam depuis un monde différent et le sérieux de la mission du prophète Mohammed.

  • par Aisha Stacey (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 19 Feb 2018
  • Dernière mise à jour le 15 Apr 2018
  • Imprimés: 9
  • Lus: 536 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Introduction

Cette sourate composée de vingt-huit versets fut révélée à La Mecque.  Les sourates mecquoises se concentrent habituellement sur les enseignements de base de l’islam, sur l’unicité de Dieu et sur les conséquences découlant du fait d’ignorer ou de rejeter le message divin.  Les quinze premiers versets rapportent une discussion qui a lieu parmi un groupe de djinns après qu’ils aient entendu quelqu’un réciter le Coran.  Cette sourate nous fait découvrir comment l’islam apparaît à ceux qui vivent dans un monde parallèle.  Les mécréants de La Mecque avaient auparavant accusé le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) d’avoir appris sa nouvelle religion chez les djinns.  Nous apprenons que ce n’est pas du tout le cas.  Dieu nous donne une description détaillée des djinns et dément la plupart des idées et superstitions qui circulent à leur sujet.  La dernière partie de la sourate s’adresse au prophète Mohammed.

Versets 1 – 7   Des djinns embrassent l’islam

Dieu révèle à Mohammed qu’un groupe de djinns l’écoutèrent lorsqu’il récita le Coran.  Ils retournèrent parmi les leurs pour leur décrire cette récitation comme merveilleuse et guidant vers la droiture, tout en distinguant le bien du mal.  Ils crurent immédiatement à ce message et affirmèrent que plus jamais ils n’associeraient quoi que ce soit ni qui que ce soit à Dieu.

Ces versets sont donc une réponse aux mécréants de La Mecque, qui avaient eux aussi entendu ces récitations, mais qui refusaient d’y croire.  Ces djinns embrassèrent l’islam et affirmèrent que Dieu n’avait ni associés ni progéniture.  À cette époque, beaucoup d’Arabes croyaient que les anges étaient les filles de Dieu.

Des djinns dirent également : « Des insensés, parmi nous, ont raconté sur Dieu des mensonges aberrants. Nous pensions pourtant que ni les humains ni les djinns ne se permettraient jamais de proférer des mensonges au sujet de Dieu. »  Mais maintenant qu’ils avaient entendu la récitation du Coran, ils comprenaient que ces idées étaient mensongères.  Par le passé, il y avait certains individus, parmi les hommes, qui cherchaient la protection d’autres individus parmi les djinns, mais cela ne fit qu’accroître leur rébellion envers Dieu. Certains humains et certains djinns croyaient que jamais Dieu n’enverrait un messager pour les guider et les avertir.  Mais Dieu est bon et généreux et Il envoie bel et bien des messagers pour guider les hommes vers le droit chemin.

Versets 8 – 10   Les djinns n’ont aucune connaissance de ce que Dieu a décidé de garder secret

Les djinns nient toute connaissance du monde occulte, affirmant que ce dernier se situe hors de leur portée.  Ils affirment avoir tenté d’atteindre le ciel, mais l’avoir trouvé rempli de gardiens redoutables et de météorites.  Avant la venue du prophète Mohammed, les djinns étaient en mesure de récolter des informations en épiant les conversations des anges, informations qu’ils transmettaient ensuite aux astrologues, diseurs de bonne aventure et autres devins.  Mais depuis l’arrivée du Prophète, cela ne leur est plus possible et s’ils essaient, ils sont pourchassés par des météorites.  Le décret divin demeure donc hors de leur portée.

Versets 11 – 15   Plusieurs chemins différents

Les djinns décrivent leur situation et leur attitude vis-à-vis du message divin. Il y a parmi eux des vertueux, et d’autres qui le sont moins, car ils sont composés de sectes suivant chacune une voie différente.  Ils savent qu’ils ne peuvent aucunement échapper à Dieu, sur terre, et qu’ils ne peuvent non plus y échapper en fuyant.  Lorsqu’ils ont entendu le guide (le Coran), ils y ont cru et quiconque croit en son Seigneur n’a à craindre ni perte de biens ni oppression.  Il y en a, parmi eux, qui sont soumis à Dieu en tant que musulmans, et d’autres qui refusent d’accepter la vérité.  Ceux qui ont embrassé l’islam ont choisi la voie du salut, tandis que ceux qui sont injustes serviront à alimenter le feu de l’Enfer. 

Versets 16 – 19   Prêtez attention aux mises en garde

Dieu dit au prophète Mohammed que si les Mecquois avaient emprunté le droit chemin, Il leur aurait sûrement accordé en abondance une eau par laquelle Il les aurait éprouvés.  Le Coran nous apprend que posséder beaucoup est une épreuve aussi grande que de posséder peu. Quiconque se détourne du rappel de Dieu, Celui-ci l’achemine vers un châtiment sans cesse croissant. 

Les mosquées sont bâties exclusivement pour Dieu; n’invoquez donc personne d’autre avec Lui. Les mosquées sont des lieux d’adoration, mais les musulmans peuvent prier pratiquement n’importe où (à quelques exceptions près). Quand le Prophète de Dieu se leva pour L’invoquer, les djinns se pressèrent autour de lui, l’étouffant presque, afin d’entendre le Coran.

Versets 20 – 24   Transmettre le message

Dieu s’adresse à Mohammed et affirme qu’une fois qu’il a transmis le message, il n’est aucunement responsable de la réaction des gens.  Dieu lui demande de dire aux gens : « Je n’invoque que mon Seigneur et ne lui prête aucun associé. Je ne possède aucun moyen de vous nuire ni de vous guider sur le droit chemin. Nul ne peut me protéger contre Dieu, et jamais je ne trouverai de refuge en dehors de Lui.  Je ne peux que vous transmettre la vérité que je tiens de Dieu, de même que Ses messages.  Et quiconque désobéit à Dieu et à Son messager aura le feu de l’Enfer comme séjour éternel. »  Les mécréants croient posséder la force du nombre, mais ils comprendront bientôt que le Prophète peut compter sur la puissance de Dieu pour le soutenir.

Versets 25 – 28  Dieu protège le message de l’islam

Le prophète Mohammed dit aux mécréants : « Je ne sais pas si ce dont vous êtes menacés est proche ou si mon Seigneur lui a assigné un terme plus éloigné.  C’est Lui qui connaît l’invisible, et jamais Il ne révèle Ses secrets à qui que ce soit, à l’exception de ceux qu’Il a élus parmi Ses messagers, lesquels Il fait précéder et suivre de gardiens afin de s’assurer qu’ils ont bien transmis les messages de leur Seigneur.  Il embrasse ainsi leurs moindres faits et gestes et tient un compte minutieux de toute chose. »

 

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version