Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Mohammed : un homme qui excellait dans tous les domaines (partie 1 de 2): Ne pas l’adorer, mais tenter de l’imiter

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Regard sur la vie du prophète Mohammed et plus particulièrement sur la façon dont il excellait dans tous les domaines.

  • par Aisha Stacey (© 2016 IslamReligion.com)
  • Publié le 29 Aug 2016
  • Dernière mise à jour le 12 Mar 2017
  • Imprimés: 12
  • Lus: 5088 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

MuhammadExcelled1.jpgLe prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) est cet homme du 7e siècle qui est aimé par plus de 1,6 milliards de personnes à travers le monde.  C’est un homme qui vécut à une époque où les forts dominaient les faibles, où les fillettes étaient enterrées vivantes et où les femmes étaient considérées comme des marchandises passées du père à l’époux.  Mais avant sa mort, cette société avait été transformée; les faibles ne périssaient plus uniquement parce qu’ils étaient faibles, les gens du peuple pouvaient se faire entendre et les femmes étaient libérées des chaînes qui les avaient si longtemps retenues.  La Péninsule Arabique avait changé; sa religion principale était passée du paganisme à l’adoration d’un Dieu unique, les querelles tribales avaient cédé leur place à la solidarité et à la cohésion et l’ivrognerie et la débauche s’étaient transformées en sobriété et en piété.

Les musulmans n’adorent pas et ne prient pas le prophète Mohammed; ils comprennent très bien qu’il était avant tout un homme, un être humain, similaire à n’importe quel autre être humain sur terre.  Ils savent également que cet homme excella dans tous les rôles qu’il eut à jouer au cours de sa mission prophétique.  C’est un homme qui sut saisir toutes les occasions pour plaire à Dieu.  Au 21e siècle, nous avons l’avantage du recul pour apprécier à quel point cet homme réussissait tout ce qu’il entreprenait et pour comprendre que même ceux qui le détestaient reconnaissaient tout de même ses qualités exceptionnelles.  Il était, comme le Coran l’affirme de façon si éloquente, un homme possédant un excellent caractère.

« Tu es certes, [Ô Mohammed], d’un caractère exceptionnel. » (Coran 68:4)

Jeune homme, Mohammed se retrouva dans diverses situations difficiles, mais réussit toujours à s’en sortir.  Jeune orphelin, il travailla comme berger et, adolescent, il accompagna son oncle, un marchand et négociant, parfois jusqu’au Yémen et en Syrie.  C’est au cours de ces voyages qu’il apprit à devenir un bon homme d’affaires, qu’il acquit une réputation de fiabilité et qu’on lui donna le surnom de Al-Amine (le digne de confiance).  Dans sa jeune vingtaine, il commença à travailler pour une riche marchande veuve, Khadijah, qu’il allait plus tard épouser.  Ensemble, ils dirigèrent leur entreprise et élevèrent leur famille.  Même avant sa mission prophétique, Mohammed était considéré, par tous, comme un homme ayant des principes moraux élevés, qui préférait passer ses temps libres avec sa famille plutôt que de participer à la vie de débauche qui était la norme autour de lui.

Le prophète Mohammed excellait autant au niveau des affaires que dans son mariage et sa paternité.  Durant quelques années, il mena une vie enviable.  Grâce à sa grande honnêteté et à son sens de la justice, on lui donna également le surnom Al-Sadiq (le véridique).  C’était un homme bon et hospitalier dont les qualités faisaient en sorte que les gens recherchaient sa compagnie.  Il était juste envers tous et plusieurs venaient le consulter pour obtenir des conseils et pour agir comme médiateur lors de disputes.  À l’âge de 40 ans, Mohammed eut la grande surprise d’apprendre qu’il allait être le dernier prophète de Dieu.

À partir de ce moment, la vie changea pour Mohammed; mais il parvint à surmonter ses craintes et excella également dans ce rôle.  Il avait un cercle d’amis proches et le courage et la patience exceptionnels avec lesquels il fit face aux épreuves que Dieu mit sur son chemin fit en sorte que ses amis et ses connaissances cherchèrent à l’imiter.  Mohammed étant très conscient de l’énorme responsabilité qu’il portait sur ses épaules; il prit grand soin d’enseigner le message de Dieu exactement comme Dieu le lui avait prescrit.  Il mit également en garde ses fidèles de ne point l’idolâtrer de la même façon que l’avait été Jésus, fils de Marie.[1] 

L’Encyclopedia Britannica décrit le prophète Mohammed comme l’une des personnes les plus influentes de l’histoire, dont la vie, les actions et les pensées sont toujours sujettes à débats chez ses fidèles comme chez ses opposants.  Il y a eu, bien entendu, de nombreuses personnes influentes dans l’histoire du monde; mais il est difficile d’en trouver qui ont excellé dans toutes les sphères de leur vie.  Plusieurs experts dans divers domaines, croyants et non-croyants, considèrent le prophète Mohammed comme étant un homme qui a fait justement cela, i.e. qui a excellé dans toutes les sphères de sa vie, privée et publique.

Au 19e siècle, l’écrivain, poète et politicien français Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine dit ceci à propos de Mohammed : « Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur de dogmes, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mohammed.  À toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand? »[2]

Toujours au 19e siècle, Thomas Carlyle, un philosophe, écrivain satirique, essayiste, historien et enseignant écossais, fit écho aux propos de Lamartine lorsqu’il écrivit qu’il était « simplement stupéfait qu’un homme seul ait pu exercer une telle influence sur des tribus ennemies et des bédouins nomades, au point de les transformer une nation puissante et civilisée en moins de deux décennies. »[3]

Au 20e siècle, le philosophe, psychologue, parapsychologue, enseignant et recherchiste indien Koneru Ramakrishna Rao (né en 1932) a écrit, au sujet du prophète Mohammed : « Il est difficile de cerner la personnalité de Mohammed; je n’arrive à en saisir qu’un fragment.  Quelle dramatique succession de scènes pittoresques : il y a Mohammed le prophète, Mohammed le guerrier, Mohammed l’homme d’affaires, Mohammed l’homme d’État, Mohammed l’orateur, Mohammed le réformiste, Mohammed le protecteur des orphelins, Mohammed le protecteur des esclaves, Mohammed l’émancipateur des femmes, Mohammed le juge… ».[4]

      Au début du siècle, le dramaturge, critique, activiste politique et cofondateur de la London School of Economics, George Bernard Shaw, a dit, au sujet de Mohammed : « Les ecclésiastiques médiévaux, soit par ignorance ou par sectarisme, ont peint le mahométisme[5]  avec les couleurs les plus sombres.  En réalité, ils furent formés à haïr à la fois Mohammed et sa religion.  Pour eux, Mohammed était l’antéchrist.  Je l’ai étudié – cet homme merveilleux – et, à mon avis, loin d’être un antéchrist, il doit être vu comme le sauveur de l’humanité.  Je crois que si un homme comme lui devait diriger le monde moderne, il réussirait à résoudre tous ses problèmes et à y assurer la paix et le bonheur dont il a tant besoin. »[6]

       Dans le prochain article, nous verrons certains des rôles joués par Mohammed, dans lesquels il a excellé.



Note de bas de page:

[1] Sahih Al-Boukhari

[2] Lamartine, Histoire de la Turquie, Paris, 1854, vol.  ii, pp 276-277

[3] Carlyle Thomas, On Heroes and Hero Worship and the Heroic in History.

[4] Mohammed The Prophet  par Prof.  K.  S.  Ramakrishna Rao, Chef du département de philosophie au Government College for Women de l’Université de Mysore, Mandya-571401 (Karnatika) 1978.

[5] Ce terme était d’usage, à l’époque.  De nos jours, on emploie surtout le terme « islam ».

[6] Lettre au révérend Ensor Walters (1933), telle que citée dans Bernard Shaw : Collected Letters, 1926-1950 (1988) par Dan H.  Laurence, p.  305

 

 

Mohammed : un homme qui excellait dans tous les domaines (partie 2 de 2): Remplir sa mission à la perfection

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Coup d’œil sur quelques rôles dans lesquels Mohammed excella, incluant ceux de leader religieux, d’homme d’État et d’enseignant.

  • par Aisha Stacey (© 2016 IslamReligion.com)
  • Publié le 05 Sep 2016
  • Dernière mise à jour le 04 Sep 2016
  • Imprimés: 9
  • Lus: 5137 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

MuhammadExcelled2.jpgDans la première partie, nous avons parlé de l’enfance et de l’adolescence de Mohammed pour tenter de comprendre comment il devint, par la suite, un homme aimé et admiré par des millions de personnes.  Nous parlerons maintenant de certains des rôles qu’il eut à jouer dans sa vie adulte et comment excella dans chacun d’eux.  Avant de quitter ce monde, le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) était le leader d’un État unifié et d’une communauté grandissante et, malgré cela, il continuait à vivre très modestement, avec pour seul souci de compléter sa mission prophétique et d’adorer Dieu.  Les rôles qu’il eut à jouer, et qui sont les plus souvent mentionnés dans les ouvrages à son sujet, arrivaient toujours en seconde place, ou étaient la conséquence de sa mission prophétique visant à transmettre le message de l’islam.

Le prophète Mohammed était, d’abord et avant tout, un leader religieux.  Certains disent que le signe d’un grand prophète est le pouvoir d’attraction de ses idées envers ceux à qui il les professe.  1400 ans avant cette idée, le prophète Mohammed en était véritablement un exemple.

Le prophète Mohammed excellait dans le rôle d’enseignant.  Il avait été choisi par Dieu pour enseigner aux musulmans et on lui avait confié la responsabilité de réciter et de transmettre le message à l’humanité.  Être un bon enseignant requiert des qualités particulières.  Mohammed fut un enseignant en différentes circonstances et avec différents types de personnes.  Il comprenait l’importance de l’éducation et permit même que des prisonniers de guerre rachètent leur liberté en enseignant aux illettrés, parmi ses fidèles, à lire et à écrire.[1]  Son épouse Aisha a dit : « Son caractère était une réflexion du Coran. »[2]  Il l’enseignait et le vivait au jour le jour.  Il enseignait les fondements de l’islam, tout en étant un exemple à suivre.  Sa vie personnelle était le reflet de ses enseignements.

 « Ô messager!  Transmets ce qui t’a été révélé de la part de ton Seigneur.  Car si tu ne le fais pas, tu n’auras pas communiqué Son message.  Dieu te protègera des gens.  Certes, Dieu ne guide pas les  mécréants. » (Coran 5:67)

      Fidèle à son alliance avec Dieu, le prophète Mohammed transmit le texte du Coran, puis l’interpréta; c’est cette interprétation de la révélation qui forme la base des sciences islamiques.  Il fonda une nouvelle communauté religieuse, enseigna à de nombreux fidèles et s’assura que l’islam continue d’être transmis après lui.  Il était un excellent leader religieux et son succès, en tant que prophète et leader religieux, est décrit en ces termes par W. Montgomery Watt : « … par la grâce de Dieu, il a pu apporter à des millions de personnes une meilleure religion que celle qu’ils avaient avant d’attester qu’il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah et que Mohammed est Son messager. »[3]

Le prophète Mohammed utilisa le cadre conceptuel du Coran pour fonder une communauté.  Il établit une société musulmane dans une petite ville qui allait ensuite être connue sous le nom de Médine.  Il était non seulement un prophète et un leader religieux, mais également un homme d’État.  Le dictionnaire Merriam Webster définit un homme d’État comme celui qui est versé dans l’art de gouverner, qui est sage, habile et respecté.  C’est là le rôle dans lequel excella le prophète Mohammed.  Il fit de la loi de Dieu la loi de l’État et le premier exemple en est la constitution de Médine.  Les politiques et les institutions qu’il mit en place à Médine permirent à cette petite communauté de devenir le cœur d’un État important.  La nation musulmane prit de l’expansion à une vitesse remarquable parce que son leader avait bâti une société fondée sur les concepts islamiques de justice et de tolérance.[4]

      Le prophète Mohammed ne parvint pas à faire tout cela seul; il s’entoura de gens capables et fiables.  Il excellait dans le rôle d’administrateur et savait déléguer.  Il comprenait les dynamiques sociales et savait choisir les bonnes personnes pour remplir diverses tâches.  Ses habiletés étaient connues dans la résolution de conflits et dans la diplomatie.  Il usait de son intelligence pour établir des jugements basés sur des faits.  C’est grâce à son implantation de politiques sensées que sa nation fut en mesure d’absorber le choc de sa mort.

Le prophète Mohammed utilisa sa remarquable compréhension des affaires internationales pour négocier des traités et des résolutions profitables à la nation musulmane, allant jusqu’à renoncer à certaines considérations militaires afin de renforcer des positions politiques à long terme.  Ce « timide berger » devint l’un des plus grands généraux de l’histoire, excellant dans le leadership militaire.  En moins de dix ans, il prit part à huit grandes batailles.  Il transforma tant ses armées que ses successeurs furent en mesure de défaire les armées de Perse et de Byzance afin d’établir le califat de l’islam.[5]

Mais son rôle le plus important fut de transmettre le message de l’islam, i.e. que Dieu est unique, sans partenaires ou associés, sans fils ou fille, et que Lui seul mérite d’être adoré.  Il excella dans ce rôle comme dans tous les autres, bien qu’il fut un simple être humain, avec des limites humaines normales.  Il fut un homme d’État, un administrateur, un diplomate, un enseignant, un leader militaire et un réformateur, rôles dans lesquels il excella.



Note de bas de page:

[1] Shirazi, Imam Muhammad.  The Prophet Muhammad - A Mercy to the World (Le prophète Mohammed, une misécorde pour le monde).  Createspace Independent Pub, 2013, p. 74.

[2] Sahih Mouslim

[3] W.  Montgomery Watt. Muhammad: Prophet and Statesman (Mohammed: prophète et homme d’État).  Oxford University Press, 1961 from pg. 229.

[4] http://islamoblog.blogspot.com.au/2008/10/prophet-muhammad-pbuh-prophet-or.html

[5] R A Gabriel, 2007, Muhammad: The Warrior Prophet (Mohammed, le prophète guerrier) dans, MHQ: The Quarterly Journal of Military History.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version