La religion de l'Islam  
 

 
 

Recommander ce site
| More
 

La santé en islam (partie 2 de 4) : Le Coran comme remède

  
Description: Le Coran contient des versets faisant la promotion d’un mode de vie sain, connus pour leur pouvoir de guérison.
par Aisha Stacey (© 2012 IslamReligion.com)
Publié le 30 Jan 2012 - Dernière mise à jour le 30 Jan 2012
Lus: 10569 (moyenne quotidienne: 11) - Évaluation: 5 de 5 - Évalué par: 4
Imprimés: 526 - Envoyés: 0 - Commentés: 0

Catégorie: Articles > Le système d'ordre dans l'islam > Santé et nutrition

Tout comme la vie spirituelle est inséparable de la vie laïque, la santé, qui est à la fois physique, émotionnelle et spirituelle, est indivisible; pour qu’une personne soit en parfaite santé, ces trois aspects doivent être intacts.  Lorsque l’un de ces trois types de santé commence à souffrir d’un mal, les autres parties souffrent également.  Si une personne est physiquement blessée, elle peut avoir du mal à se concentrer sur autre chose que la douleur.  Si elle est émotionnellement affectée par quelque chose, elle peut avoir de la difficulté à prendre soin d’elle-même ou avoir une vision déformée de la réalité.

En s’adressant à ses fidèles, le prophète Mohammed a un jour mentionné que les croyants forts étaient meilleurs, aux yeux de Dieu, que les croyants faibles.[1]  Le terme « fort », ici, peut faire allusion à la fermeté de la foi et à la force de caractère, mais aussi à la bonne santé.  Notre corps nous a été confié par Dieu et nous aurons à rendre des comptes sur la façon dont nous l’aurons entretenu.  Bien que la santé physique et émotionnelle soient importantes, la santé spirituelle doit être notre première priorité, dans notre vie.  Si une personne a une mauvaise santé spirituelle, cela peut facilement affecter toutes les autres sphères de sa vie.

La maladie et les blessures peuvent survenir pour toutes sortes de raisons, mais il demeure important de reconnaître et d’accepter le fait que rien n’arrive sans la permission de Dieu.

 « C’est Lui qui détient les clefs de l’invisible; nul autre que Lui ne connaît [ses mystères].  Et Il connaît tout ce qui est sur la terre et dans la mer.  Pas une feuille ne tombe qu’Il ne le sache.  Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec qui ne soit consigné dans un livre explicite. » (Coran 6:59)

Ce monde est un monde temporaire, qui nous a été embelli par les choses que nous convoitons et que nous aimons, comme nos époux, nos enfants et les richesses.  Pourtant, ce ne sont là que des plaisirs éphémères comparés à l’extrême bonheur du Paradis.  Pour nous aider à obtenir une place au Paradis, Dieu nous fait passer à travers diverses épreuves et parsème notre chemin de divers obstacles.  Il teste notre patience et notre gratitude et nous offre plusieurs moyens pour surmonter les aléas de la vie.  Dieu est aussi miséricordieux et juste, alors nous pouvons être sûrs que peu importe les épreuves que nous subissons, Il nous les fait subir pour nous assurer une place au Paradis.  La maladie et les blessures sont des épreuves servant à tester notre patience et, surtout, notre soumission à la volonté de Dieu.

Accepter les épreuves qui parcourent notre vie ne signifie pas que nous nous laissons aller à la résignation; il va de soi que nous faisons tout pour nous relever et que nous apprenons à en tirer des leçons.  Accepter les épreuves signifie y faire face avec patience, armés des moyens que Dieu nous a fournis et dont le plus efficace est le Coran, un livre rempli de sagesse, de miséricorde et de remèdes pour soigner toutes sortes de maux.  Le Coran n’est pas un manuel ni un livre de médecine, mais il contient plusieurs versets encourageant le maintien d’une bonne santé ou suggérant des moyens de guérison.

 « Ô gens!  Une exhortation vous est venue de la part de votre Seigneur, une guérison pour ce qui se trouve dans les cœurs, un guide et une miséricorde pour les croyants. » (Coran 10:57)

 « Du Coran, Nous révélons ce qui constitue une guérison et une miséricorde pour les croyants. » (Coran 17:82)

Il ne fait aucun doute que les paroles et les versets du Coran contiennent une guérison pour les maux de l’humanité.  Il a été rapporté, dans la sounnah du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), que certains versets et sourates peuvent, par la volonté de Dieu, apporter une guérison contre les maladies et l’angoisse.  Au fil du temps, nous nous sommes mis à dépendre de plus en plus des médicaments de toutes sortes et nous avons peu à peu délaissé les remèdes spirituels prescrits par l’islam.  Si la foi d’une personne est forte, les effets des remèdes spirituels peuvent être rapides.

Un hadith nous rapporte qu’une fois, le Prophète envoya un homme en mission.  Celui-ci installa son campement près de celui d’un groupe de gens très peu hospitaliers.  Lorsque le leader de ce groupe fut mordu par un serpent, certains membres se rendirent auprès du compagnon du Prophète pour lui demander son aide.  Il alla voir le leader et récita près de lui la sourate d’ouverture du Coran (al-fatiha) et l’homme se leva « comme s’il avait été libéré d’une chaîne ».[2]

Bien que ce soit une bonne chose de chercher à se guérir par le Coran, de la manière prescrite par le Prophète, il est également important de comprendre qu’il est tout à fait permis et, dans certains cas, obligatoire de consulter des professionnels de la santé.  Notre corps nous a été confié par Dieu et nous nous devons de le traiter avec respect et de le maintenir le plus possible en bonne santé.  Comme l’islam voit la santé de manière holistique, il ne faut voir aucune contradiction dans le fait de faire appel à la fois à la science médicale et aux moyens de guérison spirituels.

Le Prophète a dit : « Il n’y a pas une maladie que Dieu a créée pour laquelle Il n’a pas aussi créé son remède. »[3]

Il a également dit: « Il existe un remède pour chaque maladie et lorsque le remède est appliqué au malade, il est guéri par la permission de Dieu, le Tout-Puissant. »[4]

Le Coran est une guérison pour le corps et l’âme.  Chaque fois que la vie semble devenir trop difficile ou que nous sommes tourmentés par la maladie ou la tristesse, le Coran éclairera notre chemin et allègera notre fardeau, car il est une source de consolation et de réconfort.  Dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup de gens vivent dans le luxe et les richesses, mais ne ressentent jamais aucune satisfaction.  En Occident, beaucoup ont accès aux médecins et aux hôpitaux, aux médecines traditionnelles et aux médecines alternatives, mais leur vie est empreinte de douleur émotionnelle et de lassitude.  Ce qui leur manque, c’est la croyance, la foi en Dieu.

Au cours des dernières décennies, l’idée voulant que la croyance et la pratique religieuses aient un impact significatif sur la santé physique et mentale des gens est devenue largement acceptée.  Des recherches ont démontré que l’attachement aux valeurs religieuses et la pratique régulière de rituels religieux sont d’un grand secours dans la prévention et le traitement des désordres émotionnels, des maladies et des blessures et qu’ils accélèrent la guérison.[5]  La croyance en Dieu et la soumission à Sa volonté sont essentiels à des soins de santé efficaces.  La récitation du Coran peut soulager et même guérir le cœur et l’esprit et venir à bout de certaines maladies.  Il faut toutefois comprendre que la confiance inébranlable en Dieu ne signifie pas que l’on nie les effets curatifs de certains médicaments traditionnels.  Dieu possède le pouvoir sur tout et c’est pourquoi nous devons d’abord et avant tout placer notre confiance en Lui, être attaché à Son livre (le Coran) et suivre les enseignements authentiques du prophète Mohammed, dans l’espoir d’y trouver une guérison à nos maux.

 



Footnotes:

[1] Sahih Boukhari

[2] Sahih Al-Boukhari

[3] Sahih Al-Boukhari

[4] Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim

[5] Matthews, D. (2000) Is Religion Good for Your Health in Stannard, R. (Ed) God for the 21st Century Philadelphia: Templeton Foundation Press.

< Préc. La santé en islam (partie 1 de 4) :  Une approche holistique   Suivant > La santé en islam (partie 3 de 4) : Le régime alimentaire et la nutrition
Parties de cet article
La santé en islam (partie 1 de 4) :  Une approche holistique
La santé en islam (partie 2 de 4) : Le Coran comme remède
La santé en islam (partie 3 de 4) : Le régime alimentaire et la nutrition
La santé en islam (partie 4 de 4) : L’exercice et la forme physique
Voir toutes les parties en même temps
Boîte à outils de l'article
Faible Meilleur  Évaluer cet article Évaluer
Retour en haut Retour en haut
Imprimer Imprimer Sauvegarder cet article Sauvegarder Envoyer cet article à un ami Courriel PDF PDF
Commenter cet article Ajouter un commentaire Voir ou cacher les commentaires sur cet article Voir les commentaires (aucun commentaire) Ajouter cet article à vos favoris sur ce site Les favoris du site Ajouter cet article à vos favoris sur Explorer Les favoris d'Explorer
| More
Autres articles dans la même catégorie
Catégorie: Articles > Le système d'ordre dans l'islam > Santé et nutrition
L’abattage du bétail (partie 1 de 4) : La méthode d’abattage islamique
L’abattage du bétail (partie 2 de 4) : Les méthodes d’abattage modernes
L’abattage du bétail (partie 3 de 4) : Arrêt islamique sur le fait d’assommer les animaux avant de les abattre (1)
L’abattage du bétail (partie 4 de 4) : Arrêt islamique sur le fait d’assommer les animaux avant de les abattre (2)
Les dattes : un soulagement contre la douleur
L’alcool en islam
Pourquoi le porc est interdit en islam (partie 1 de 2) : Obéir aux lois de Dieu
Pourquoi le porc est interdit en islam (partie 2 de 2) : Le porc est-il impur?
La prévention des infections en islam
   

Page d'accueil Page d'accueil

Contactez-nous Contactez-nous

EnglishEspañol
FrançaisDeutsch
РусскийPortuguês
中文日本語
Italian

  Aide en direct par Chat  
En ligne tous les jours
De  à 
(selon l'heure de votre ordinateur)

  Connecter  
Nom d'utilisateur
Mot de passe
Me connecter automatiquement à chaque visite
Vous avez oublié votre mot de passe?
Vous ne possédez pas de compte? S'inscrire et pourquoi

  Plus populaires  

  Afficher les articles  

  Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.


  Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

Désactiver l'enregistrement de mon historique