L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Clinton Sipes, ex-chrétien, USA (partie 2 de 2)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: vie de haine, de crimes et de violence transformée en une vie fondée sur la foi et la paix.  Partie 2 : le serviteur de Celui qui est à la source de la paix véritable.

  • par Clinton Sipes
  • Publié le 19 Jan 2009
  • Dernière mise à jour le 19 Jan 2009
  • Imprimés: 604
  • Lus: 13475 (moyenne quotidienne: 3)
  • Évaluation: 4.7 de 5
  • Évalué par: 6
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

La quête de vérité

Tout commença à mon arrivée à la prison fédérale.  Un afro-américain offrit de m’aider.  Il me dit qu’il était musulman et que les musulmans se doivent d’aider ceux qui sont dans le besoin.  Cela piqua ma curiosité et je voulus en savoir plus sur l’islam, même si j’avais toujours cru qu’il s’agissait d’une religion exclusivement réservée aux afro-américains.  Je me disais que je ne pourrais sans doute pas devenir musulman puisque j’étais blanc.

Je lui demandai tout de même de me prêter de la documentation sur l’islam.  J’y découvris son caractère universel transcendant couleurs, ethnies et races.  L’islam m’apparaissait comme un mode de vie pur et réaliste.  Je me sentis attiré par cette religion.  L’afro-américain m’invita à la prière et au sermon du vendredi.  On me donna un Coran et au cours de ma lecture, je fus ému par la pureté et la vérité qu’il contenait.  Il n’y avait pas de tromperie, de mots à double sens ou de tentatives de semer la peur chez le lecteur, et pas davantage de mysticisme; juste la vérité, pure et simple.  Lorsque j’entendis le adhan (l’appel à la prière) pour la première fois, je sentis un rapprochement avec Dieu qui pénétra mon cœur et mon âme.

Après avoir étudié le Coran et fait quelques recherches, je réalisai qu’il était infaillible et qu’il ne contenait aucune contradiction.

Certaines religions sont fondées sur des croyances scientifiques, d’autres obligent à croire à de multiples divinités, et d’autres encore à trois dieux en un.  Aucune d’entre elles n’a jamais eu de sens pour moi, car je n’y trouvais aucune logique.

Et voilà que l’islam se présentait à moi et qu’il était fondé sur la croyance en un seul Dieu, Créateur de l’univers à partir du néant; et le fait que ce livre que je lisais (le Coran) n’avait jamais été altéré ou modifié depuis 1400 ans était un miracle en soi.  C’est ainsi que je crus en l’unicité de Dieu et en l’islam.

Le christianisme a vécu, et vit toujours de profonds changements, autant dans la Bible que dans ses doctrines, et ne peut nullement prétendre que la Bible qui est lue et enseignée de nos jours contient encore les textes originaux.

Il n’y qu’un seul Dieu et qu’une seule religion véridique, et la religion, c’est la soumission à ce Dieu unique.  Voilà l’essence même de l’islam.

La métamorphose : Clinton Sipes devient Abdous-Salam (i.e. « le serviteur de Celui qui est à la source de la paix véritable »)

Comme vous venez de le lire, ma vie était remplie de haine, de crimes et de violence, toutes choses qui poussent l’être humain à sa propre destruction.

Après des années de mensonges et de demi-vérités, des années à suivre les autres sur de mauvaises voies, c’est dans cet endroit (la prison), où des millions de personnes sont mises à l’écart de la société, dans ce même environnement qui, autrefois, avait attisé ma colère et ma haine au plus haut degré que l’islam, aujourd’hui, se présentait à moi et me transformait en un serviteur de Dieu, serviteur de Celui qui est à la source de la paix véritable.  L’islam a comblé le vide spirituel en moi en m’enseignant le pourquoi de mon existence et ma destination ultime; il m’a apporté un contentement, une paix et une sérénité qu’aucun mot ne peut décrire.  Je sais maintenant pourquoi j’existe et quelle voie je dois suivre.

L’islam m’a enseigné l’humilité et la véritable adoration de Dieu, que c’est Dieu qui nous a créés et que c’est vers Lui que nous retournerons.  Dieu a tout créé, les êtres vivants comme les choses inanimées, le microscopique et le macroscopique, le fini et l’infini.   Rien ne se crée, tout est créé par Dieu.

Au jour Dernier, peu importera que je sois blanc ou noir, riche ou pauvre, puissant ou faible; cela n’importera pour personne.  N’importeront que nos bonnes et mauvaises actions pour lesquelles nous serons tous individuellement responsables, et nous serons rétribués en fonction de celles-ci.  Nul autre que moi ne peut mourir ou être châtié pour mes péchés ni être rétribué pour le bien que j’aurai fait moi-même.  Je suis responsable de mes actions et je devrai en répondre.  Après avoir compris cette vérité, j’ai prononcé ouvertement l’attestation de foi : « Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mohammed était Son dernier messager. »  Embrasser l’islam a été une véritable renaissance; c’était comme recommencer à zéro, revenir aux premiers temps de ma vie, avant que la vérité et la pureté ne soient corrompues par mon environnement.

Je crois qu’avec l’islam, j’ai bouclé la boucle.  J’ai trouvé la Vérité en Dieu (louanges à Lui, Créateur de l’humanité, des anges et des djinns et de tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre).  Dieu possède de nombreux noms et attributs, et l’un de ces attributs est Salam (paix).

Le Créateur, la Source même de la paix.  Il n’y a pas de paix à part celle provenant de Dieu, à qui reviennent toutes les louanges.  J’ai trouvé cette paix, je suis maintenant Abdous-Salam, l’esclave et serviteur de Celui qui est à la source de la paix véritable, Dieu, le Très-Haut.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version