Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Qui sont les Témoins de Jéhovah? (partie 1 de 3): Sont-ils chrétiens ou membres d’une secte?

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: L’histoire des Témoins de Jéhovah.

  • par Aisha Stacey (© 2015 IslamReligion.com)
  • Publié le 17 Aug 2015
  • Dernière mise à jour le 17 Aug 2015
  • Imprimés: 22
  • Lus: 15580 (moyenne quotidienne: 8)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Jehovahs-Witnesses.jpgSelon des estimations datant de 2011, il y aurait 7,6 millions de Témoins de Jéhovah (TJ) formant plus de 109 000 congrégations, réparties dans plus de 200 pays.[1]  Comme le nom l’indique, il s’agit d’une religion évangélique.  Ses membres, hommes et femmes de tous âges, font activement du porte à porte dans l’espoir de partager leur compréhension de la Bible avec les gens de leur communauté.  Vous les avez peut-être aperçus au sein de votre propre communauté; présents, la plupart du temps, sous forme de petits groupes familiaux, vêtus de manière modeste.  Ils frappent ou sonnent aux portes pour distribuer des brochures qui invitent les gens à réfléchir aux grandes questions de la vie telles « Aimeriez-vous vivre dans un monde sans maladies et sans pauvreté? ».  Les Témoins de Jéhovah ne doivent pas être confondus avec les mormons prosélytes, qui sont des  jeunes hommes le plus souvent vêtus d’un costume noir et qui se déplacent par groupe de deux.  En 2012, les TJ ont passé 1,7 milliards d’heures dans de telles activités évangéliques et ont distribué plus de 700 millions de livres et brochures.[2]

Les TJ enseignent la non-coopération avec ce qu’ils considèrent comme les forces de Satan sur terre, et manifestent cela en refusant de saluer n’importe quel drapeau et en s’opposant à tout effort de guerre.  Cela a souvent créé des conflits avec leurs voisins et avec leurs gouvernements et les a rendus particulièrement impopulaires dans plusieurs pays, surtout en Amérique du nord et à travers l’Europe.  En 1936, des  enfants de TJ furent expulsés d’écoles publiques et souvent placés en familles d’accueil, un peu partout aux États-Unis.  Durant la seconde guerre mondiale, les TJ furent lourdement persécutés.  L’Allemagne nazie les traita de manière particulièrement sauvage et des millions furent exterminés dans des camps de concentration.  La religion fut même bannie au Canada en 1940 et en Australie en 1941.  Certains de leurs membres furent emprisonnés et d’autres furent internés dans des camps.  Leurs détracteurs les accusèrent de choisir délibérément de mourir en martyrs afin de prouver la doctrine selon laquelle ceux qui s’évertuent à plaire à Dieu sont persécutés.[3]

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une religion fermée ou secrète, la plupart d’entre nous ne connaissent à peu près rien sur les TJ. Leurs origines remontent à 1870, en Pennsylvanie, aux États-Unis, lorsque Charles Taze Russell (1852-1912) établit un groupe d’étude de la Bible.  Les leçons intensives du groupe amenèrent ses membres à rejeter beaucoup de croyances chrétiennes traditionnelles.  En 1880, ils formaient 30 congrégations réparties dans sept états américains.  Ces groupes furent ensuite connus en tant que Watch Tower (tour de garde), puis comme la Watchtower Bible and Tract Society.  En 1908, Russell déménagea le siège social à Brooklyn, New York, où il est toujours aujourd’hui.  Le groupe prit le nom de « Témoins de Jéhovah » en 1931, sous la direction de Joseph Franklin Rutherford.

Jéhovah est une traduction anglaise du nom de Dieu dans les écritures hébraïques et Rutherford emprunta ce nom d’un passage de la Bible,  Isaïe 43:10.  La Bible des TJ, connue comme la traduction du Nouveau Monde, traduit ce passage comme suit : « Vous êtes mes témoins » est la déclaration de Jéhovah, « même mon serviteur que j’ai choisi… ».  Après leurs humbles débuts, au 19ème siècle, en Pennsylvanie, les TJ sont maintenant, au 21ème siècle, une organisation mondiale soutenue par les opérations multinationales de la société Watch Tower Society.  La société met l’emphase sur la publication et la distribution de magazines, de livres et de brochures pour propager ses idées et a beaucoup bénéficié des innovations technologiques récentes.[4]  Malgré cela, les TJ continuent d’être dénigrés et persécutés à travers le monde.

Les non-chrétiens tendent à penser que les TJ forment une religion chrétienne et les TJ eux-mêmes se définissent comme une branche du christianisme.  Cependant, plusieurs chrétiens de par le monde ne sont pas d’accord avec cette affirmation. Certains expriment leur désaccord avec tant de véhémence que la persécution des TJ a été, dans plusieurs pays, initiée par les gouvernements eux-mêmes.  L’organisme canadien Religious Tolerance (tolérance religieuse)  reçoit tellement de courriels s’opposant à l’usage du terme « chrétien » en référence aux TJ que leur site web affiche un message d’avertissement qui dit  « Svp, ne nous envoyez pas de messages injurieux… Ceci n’est pas un site officiel des témoins de Jéhovah ».  Qu’y a-t-il, dans ce groupe, branche du christianisme, secte ou culte religieux qui met tellement les gens en colère? 

Les témoins de Jéhovah se définissent eux-mêmes comme une fraternité mondiale qui transcende les frontières nationales et les liens de loyauté ethniques.  Ils croient que puisque le Christ a proclamé que son royaume n’était pas de ce monde et qu’il a refusé d’accepter une couronne temporelle, ils doivent eux-mêmes se séparer de ce monde et s’abstenir de s’impliquer en politique.[5]

Un bref aperçu de la religion des TJ semble dépeindre l’image d’un groupe qui possède un système de croyances similaire à l’islam.  Ils croient en un Dieu unique et s’opposent catégoriquement à l’idée de la trinité.  L’homosexualité est un péché majeur, les rôles des hommes et des femmes sont clairement définis, ils évitent de célébrer les fêtes d’origine païenne et refusent toute allégeance à toute forme de gouvernement qui n’est pas basé sur les lois de Dieu.  On pourrait croire que cela ressemble un peu à l’islam, car vu ainsi, cela ne ressemble certainement pas au christianisme tel que nous le connaissons.

Si nous nous penchons de plus près sur le système de croyances des TJ, nous trouvons qu’en dépit de ces similarités initiales, ils ont très peu d’éléments communs avec l’islam sauf, peut-être, que ce sont deux religions qui s’attendent à un engagement majeur de la part de leurs membres.  Leurs croyances incluent aussi beaucoup d’informations à propos de la fin des temps ou des jours derniers.  Ils ont prédit à plusieurs occasions la fin du monde tel qu’on le connaît; toutefois, ces dates sont venues et sont passées sans que rien ne se produise.

Dans la partie 2, nous allons jeter un regard plus approfondi sur les théories de la fin des temps des TJ et nous allons les comparer avec ce que disent la Bible et l’islam à ce sujet.  Nous allons également jeter un regard éclairé sur les croyances qui semblent être en accord avec l’islam et sur les concepts qui sont rejetés  à la fois par la majorité des chrétiens et des musulmans.



Note de bas de page:

[1] (http://www.watchtower.org/e/statistics/worldwide_report.htm)

[2] (http://www.religioustolerance.org/witness.htm)

[3] Barbara Grizzuti Harrison, Visions of Glory, 1978, chapitre 6.

[4] http://www.patheos.com/Library/Jehovahs-Witnesses/Historical-Development.html

[5] Gene Owens; Nieman Reports, automne 1997. (http://www.bbc.co.uk/religion/religions/witnesses/beliefs/beliefs.shtml)

 

 

Qui sont les Témoins de Jéhovah? (partie 2 de 3): La fin des temps

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Les Témoins de Jéhovah prédisent un événement que Dieu a déclaré être le Seul à connaître.

  • par Aisha Stacey (© 2015 IslamReligion.com)
  • Publié le 24 Aug 2015
  • Dernière mise à jour le 24 Aug 2015
  • Imprimés: 20
  • Lus: 8837 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Jehovahs-Witnesses2.jpgLes Témoins de Jéhovah (TJ) forment un groupe dont les membres sont répartis dans plus de 200 pays.  Il s’agit d’une dénomination chrétienne, bien que la plupart des chrétiens s’opposent totalement à leurs croyances.  Selon l’Église presbytérienne orthodoxe, « les Témoins de Jéhovah forment une religion pseudo-chrétienne.  Ils prétendent faire partie du christianisme, mais en réalité, ils ne sont pas chrétiens.  Leurs enseignements et leurs pratiques ne sont pas conformes aux Écritures. »[1]

Dans la première partie, nous en avons appris un peu sur l’histoire des TJ et découvert qu’ils formaient un groupe relativement nouveau, datant de 1870.  Nous avons brièvement parlé de leurs croyances  et de leur obsession avec la fin des temps.  Dans cette deuxième partie, nous allons parler des nombreuses prédictions de fin du monde qu’ils ont faites, au fil des ans, et qui ne se sont jamais avérées.

L’étude de la fin des temps, plus correctement appelée eschatologie, occupe une place centrale dans le mouvement des TJ.  L’origine de cette obsession semble remonter aux croyances de Nelson Horatio Barbour, un écrivain et éditeur adventiste influent, mieux connu pour son association avec et, plus tard, son opposition à Charles Taze Russell.  Ce qui suit est une explication abrégée des croyances eschatologiques originales des TJ, telles qu’expliquées sur leur site web :

« Les seconds Adventistes, affiliés à Nelson H. Barbour, s’attendaient à un retour spectaculaire du Christ en 1873 et, plus tard, en 1874.  Ils s’entendirent avec d’autres groupes adventistes pour dire que « la fin des temps » (aussi appelée « les jours derniers ») avait débuté en 1799.  Peu après la déception de 1874, Barbour adopta l’idée voulant que Jésus fût bel et bien revenu sur terre, en 1874, mais de manière invisible.  L’année 1874 fut considérée comme la fin de 6000 ans d’histoire de l’humanité et le début du jugement par le Christ.  Charles Taze Russell et le groupe qui fut plus tard connu comme les Bible Students (étudiants de la Bible) acceptèrent cette vision de Barbour. »[2]

« Armageddon était censé se produire en 1914.  De 1925 à 1933, la Watchtower Society a radicalement modifié ses croyances après l’échec des prédictions d’Armageddon de 1914, 1915, 1918, 1920, et 1925.  En 1925, la Watchtower expliqua que le Christ avait prétendument été nommé Roi, dans les cieux, en 1914 plutôt qu’en 1878.  À partir de 1933, on enseigna aux fidèles que le Christ était bel et bien revenu de manière invisible, en 1914, et que les « jours derniers » avaient alors commencé. »[3]

Ces vues diffèrent totalement de celles épousées par les TJ d’aujourd’hui et, étrangement, ils semblent ne voir aucun problème avec les changements apportés à leur système de croyances.  1914 est probablement la date la plus importante de l’eschatologie des TJ.  C’est la date de la première prédiction d’Armageddon de Russell[4], mais lorsque celle-ci ne se réalisa pas, il affirma que « les personnes vivantes en 1914 le seront toujours au moment d’Armageddon ».  Pourtant, en 1975, la majorité de ces personnes étaient déjà devenues fort âgées.

 « Durant les années 60 et au début des années 70, plusieurs TJ furent encouragés, par certains articles de leur littérature et par des orateurs, lors de leurs assemblées, à croire que l’Armageddon et le règne de mille ans du Christ allaient commencer en 1975.  Bien que cette date de 1975 ne fût jamais clairement soutenue par la Watchtower Society, plusieurs personnes du département d’édition de l’organisation, de même que plusieurs TJ influents et des responsables du groupe suggérèrent avec insistance que le règne millénaire du Christ, sur terre, allait débuter en 1975. »

Jusqu’en 1975, des TJ vendirent leur maison, quittèrent leur emploi, dépensèrent leurs économies et accumulèrent des milliers de dollars de dettes.  Et pourtant, l’année 1975 s’écoula sans événement majeur.  Suite à cela, de nombreuses personnes quittèrent les TJ et il fallut, selon leurs propres sources, attendre plus de quatre ans avant que le nombre de leurs fidèles augmente à nouveau.  Ils maintinrent toutefois que l’Armageddon se produirait du vivant de la génération de 1914.  Mais comme, en 1995, les gens de cette génération avaient presque tous disparus, les TJ furent forcés de laisser tomber l’une de leurs croyances les plus caractéristiques.

Les TJ d’aujourd’hui reconnaissent que l’année 1914 fut une année importante, qui marqua le début des « jours derniers ».  Mais ils ne se risquent plus à prédire la fin de ces « jours derniers », préférant affirmer que n’importe quelle génération ayant vécu depuis 1914 est susceptible de voir l’Armageddon.  Selon eux, l’Armageddon inclura la destruction, par Dieu, de tous les gouvernements sur terre et, lorsque cela sera terminé, Dieu établira son royaume céleste, qui comprendra la terre.[5]

Les TJ croient que les morts seront petit à petit ressuscités pour un « jour du jugement » qui durera mille ans et que ce jugement sera basé sur leurs actions après leur résurrection et non lors de leur séjour sur terre.  À la fin de ces mille ans, un test ultime aura lieu lorsque Satan sera ramené pour égarer les hommes et l’issue de cette épreuve sera une race humaine glorifiée pour avoir surmonté l’épreuve.[6]

Si nous comparons cette interprétation des « jours derniers » avec celle de l’islam, la principale différence que nous observons est que l’islam ne fait aucune prédiction quant à la date précise à laquelle auront lieu ces derniers jours, pas plus qu’il ne prédit la date du Jour de la Résurrection.  Seul Dieu connaît ces dates.

« Les hommes t’interrogent au sujet de l’Heure.  Dis : « Sa connaissance est exclusive à Dieu. » (Coran 33:63) 

« L’Heure viendra certainement.  Mais Je la garderai secrète afin que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts. » (Coran 20:15)

« Nul être, parmi ceux qui vivent dans les cieux et sur la terre, ne connaît l’invisible, à part Dieu.  Et ils ne savent point à quel moment ils seront ressuscités. » (Coran 27:65)

Une autre différence notable concerne le concept même du Jour Dernier.  Tandis que les chrétiens et les pseudo-chrétiens croient en une bataille ultime entre le bien et le mal (Armageddon), il n’existe rien de tel en islam.  L’islam enseigne que le monde dans lequel nous vivons fut créé à un moment précis et se terminera à un moment précis, qui sera précédé d’événements eschatologiques.  Ces événements incluent le retour de Jésus sur terre.  Le temps, tel que nous le connaissons, viendra à son terme et sera suivi de la résurrection de toute l’humanité et d’un jugement dernier.

Dans la troisième partie, nous parlerons d’autres croyances des TJ qui, à première vue, semblent similaires à certaines croyances de l’islam, mais dont les fondements sont inacceptables pour les musulmans.  Nous verrons aussi pourquoi certaines de ces croyances ont amené un certain nombre de dénominations chrétiennes à rejeter l’identité chrétienne que tentent de se donner les TJ.



Note de bas de page:

[1] (http://www.opc.org/qa.html?question_id=176)

[2] (http://www.watchtowerinformationservice.org/doctrine-changes/jehovahs-witnesses/#8p1)

[3] Ibid.

[4] La bataille ultime entre le bien et le mal, à laquelle croient la plupart des dénominations chrétiennes.

[5] The Watchtower, éditions diverses, incluant mai 2005, mai 2006 et août 2006.

[6] Ibid.

 

 

Qui sont les Témoins de Jéhovah? (partie 3 de 3): Un concept de base erroné

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Une brève comparaison entre les croyances des Témoins de Jéhovah et celles de l’islam.

  • par Aisha Stacey (© 2015 IslamReligion.com)
  • Publié le 24 Aug 2015
  • Dernière mise à jour le 24 Aug 2015
  • Imprimés: 19
  • Lus: 8233 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Les Témoins de Jéhovah (TJ) sont une dénomination chrétienne dont plusieurs des croyances dévient du christianisme traditionnel.  Ils sont connus pour leur puissant évangélisme, leur préoccupation majeure relative à la fin des temps et leur unique traduction de la Bible, appelée traduction du Nouveau Monde des écritures saintes.  Dans cette conclusion de notre étude sur ce groupe, nous jetterons un coup d’œil à certaines de leurs croyances qui sont similaires à celles de l’islam.

Les Témoins de Jéhovah croient que Jésus n’était pas Dieu.  C’est là une affirmation qui déplaît à la majorité des chrétiens et qui en a amené plusieurs à déclarer que les TJ ne sont pas de vrais chrétiens.  Les musulmans croient, eux aussi, que Jésus n’était pas Dieu et cela peut en amener certains à penser « oh, ils pensent la même chose que nous ».  Mais est-ce vraiment le cas?  Examinons d’un peu plus près leur croyance sur le rôle qu’aurait joué Jésus.

Les TJ condamnent la trinité et la perçoivent comme une idolâtrie païenne; c’est la raison pour laquelle ils refusent de voir Jésus comme un être divin.  Et, s’ils croient que Jésus est bel et bien le fils de Dieu, ils le considèrent comme inférieur à Lui.  C’est là que nous voyons que la similitude avec l’islam s’arrête là.  Dieu dit, dans le Coran, qu’Il n’a jamais engendré :

« Dis : « Il est Dieu, l’Unique.  Dieu, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.  Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré.  Et nul ne peut L’égaler. » (Coran 112)

En plus de cette compréhension erronée de la nature de Dieu, les TJ croient que le sacrifice de la vie de Jésus fut utilisé comme « rançon » pour racheter les péchés du monde.  Ils croient aussi que Dieu a créé les cieux et la terre avec l’aide de Jésus, « le maître à l’œuvre », le serviteur de Dieu.[1]  Dans leurs écrits, les TJ réfèrent à Jésus comme à la « première création spirituelle de Dieu, le maître-artisan, le Jésus préhumain ».[2]  Ils ajoutent qu’après que Dieu eût ressuscité Jésus, celui-ci fut « glorifié » à un degré plus élevé que les anges.  La réfutation de ces affirmations se trouve dans la parole même de Dieu, le Coran :

 « Créateur des cieux et de la terre, comment aurait-Il un enfant alors qu’Il n’a pas de compagne ?  C’est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient.  Voilà Dieu, votre Seigneur!  Nul ne doit être adoré à part Lui, le Créateur de toute chose. » (Coran 6:101-102)

L’idée selon laquelle Jésus aurait été sacrifié pour sauver nos âmes ou racheter nos péchés est un concept qui va totalement à l’encontre des croyances de l’islam.

« Ô gens du Livre!  N’exagérez pas dans votre religion et ne dites, sur Dieu, que la vérité.  Le Messie, Jésus fils de Marie, n’était qu’un messager de Dieu, Sa parole qu’Il transmit à Marie et un esprit provenant de Lui.  Croyez donc en Dieu et en Ses messagers, et ne dites plus « Trois ».  Cessez!  Ce sera bien mieux pour vous.  Votre Dieu est un Dieu unique.  Il est trop parfait pour avoir un fils.  C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.  Et Il suffit comme protecteur. » (Coran 4:171)

La croyance selon laquelle le péché originel a fait en sorte que l’homme soit devenu pécheur et mortel est à des années-lumière des enseignements de l’islam.  L’islam nous enseigne que l’homme naît sans péchés et naturellement enclin à croire en un Dieu unique et à L’adorer.  Pour pécher le moins possible, l’homme doit respecter les commandements de Dieu et s’efforcer de mener une vie vertueuse.  S’il commet un péché (et, à coup sûr, il en commettra), il n’a qu’à se repentir sincèrement à Dieu.  Lorsqu’une personne se repent, Dieu lui efface ses péchés comme s’ils n’avaient jamais été commis.

Selon les TJ, aucune âme ne survivra à la mort et Jésus reviendra ressusciter les morts, restaurant à la fois leur corps et leur âme.  Ceux qui auront été vertueux auront droit à la vie éternelle sur terre (laquelle deviendra un paradis).  Ceux qui n’auront pas été vertueux ne seront pas tourmentés, mais mourront et cesseront d’exister.  Que dit l’islam à ce sujet?

Selon l’islam, la vie continue dans la tombe, après que le corps ait été enterré.  L’âme d’une personne croyante est aisément retirée de son corps, recouverte d’un tissu agréablement parfumé et montée à travers les sept cieux.  Elle est par la suite retournée à la tombe, où une porte du Paradis s’ouvre, devant la personne, laquelle peut alors sentir les parfums sublimes de cet endroit venir vers elle.  On lui annonce la bonne nouvelle du Paradis et elle a alors très hâte que l’Heure vienne.  L’âme d’une personne mécréante est difficilement retirée de son corps et finit, elle aussi, par retourner à la tombe.  La personne est alors tourmentée, dans sa tombe, jusqu’à ce que l’Heure arrive.

« La pesée, ce jour-là, sera équitable.  Ceux dont les (bonnes actions) pèseront lourd auront réussi.  Quant à ceux dont le poids des (bonnes actions) sera insuffisant… voilà ceux qui auront causé la perte de leur âme parce qu’ils ne croyaient pas en Nos révélations. » (Coran 7:8-9)

On doit toutefois reconnaître que les TJ s’efforcent d’éviter les comportements que Dieu désapprouve, incluant la célébration des anniversaires et des fêtes d’origine païenne.  Les TJ ne célèbrent pas leurs anniversaires personnels parce qu’ils considèrent cela comme une glorification de l’individu au détriment de celle du Créateur.  Mais parce que leur concept fondamental de l’unicité de Dieu est erroné, leurs valeurs morales et leurs comportements vertueux n’ont que peu de signification aux yeux de Dieu.  Dieu nous parle très clairement de ceux qui seront les plus grands perdants, au Jour du Jugement.

« Dis: « Voulez-vous que Nous vous apprenions qui seront les plus grands perdants à cause de leurs actions?  Ce sont ceux dont les efforts auront été vains, dans la vie d’ici-bas, alors qu’ils s’imaginaient faire le bien; ils ne croient ni aux révélations de leur Seigneur ni à une rencontre avec Lui; leurs actions sont donc tout à fait vaines. »  Au Jour de la Résurrection, Nous ne leur donnerons aucun poids. » (Coran 18: 103-105)

Il est maintenant clair que si, à première vue, les TJ semblent avoir un système de croyances similaire à celui de l’islam, en réalité, il n’en est rien.  Une étude plus approfondie nous révèle des problèmes majeurs dans leurs théories et concepts fondamentaux.  Les TJ ont très peu en commun avec l’islam, et même avec le christianisme.  Leurs visions du Paradis et de l’Enfer, de l’unicité de Dieu, de la trinité et de la création de l’univers sont inacceptables pour les musulmans, de même que pour la majorité des dénominations chrétiennes.



Note de bas de page:

[1](http://www.beliefnet.com/Faiths/2001/06/What-Jehovahs-Witnesses-Believe.aspx)

[2] (http://www.watchtower.org/e/ti/article_05.htm)

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

du quotidien
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Total
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version