El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

La Nation de l’islam (partie 2 de 2)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Il n’y a pas de dieu à part Allah et les histoires de science-fiction nous apportent d’étranges associés.

  • par Aisha Stacey (© 2015 IslamReligion.com)
  • Publié le 19 Jan 2015
  • Dernière mise à jour le 19 Jan 2015
  • Imprimés: 52
  • Lus: 6601 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Rappel : La définition de la Nation de l’islam : une organisation religieuse et culturelle fondée en 1930, aux États-Unis, qui épouse certains principes de l’islam et qui fait la promotion de l’indépendance politique, sociale et économique pour les Afro-Américains.[1]

Épouser : adopter, préconiser, soutenir.[2]

001.jpgLouis Farrakhan, le leader de la « Nation de l’islam », est né Louis Eugene Walcott, en mai 1933, dans la ville de New York.  Il fut recruté par Malcolm X et gravit rapidement les échelons de la Nations de l’islam.  Après la mort de Malcolm X, il devint le porte-parole national, sous Elijah Muhammad.  Farrakhan dirigea ensuite la faction de l’organisation qui refusa de suivre l’islam traditionnel, tel que préconisé par Warith Deen, le fils d’Elijah, après la mort de ce dernier. 

 « La Nation de l’islam (la Nation de la paix) représente l’espoir pour des millions d’entre nous, en Amérique et autour du globe, qui avons été privés des principes élevés d’un mode de vie vertueux. »  Ces paroles sont extraites du site web de la Nation de l’islam et indiquent que ce groupe, comme l’islam, met l’accent sur l’importance de la moralité et de la modestie, du respect mutuel et de la discipline.  Les membres de la Nation de l’islam lisent le Coran et affirment croire en un Dieu unique, qu’ils appellent « Allah », comme les musulmans.  Cependant, là se terminent les similitudes entre ce groupe et l’islam véritable.  Tel que mentionné précédemment, le premier pilier de l’islam est l’attestation de foi, qui dit qu’il n’y a pas de divinité à part Allah et que Mohammed est Son serviteur et dernier messager.

Le plus grand péché, en islam, est de commettre le shirk (polythéisme).  Cela signifie associer quoi que ce soit ou qui que ce soit à Dieu et de lui attribuer des pouvoirs divins.  Tel que souligné à maintes reprises, dans le Coran et les enseignements du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), il n’existe qu’un seul et unique Dieu.  Il n’a ni associés ni fils ni filles et rien ne Lui ressemble, de près ou de loin.  Un des aspects du shirk consiste à attribuer à Dieu une forme ou des qualités humaines.  L’islam est clair à ce sujet : Dieu est distinct de Sa création et n’en fait pas partie et Il n’a jamais été et ne deviendra jamais un être humain.  Le fait que la Nation de l’islam considère que Wallace Fard (Muhammad) était l’incarnation de Dieu remet spontanément en question ses croyances et sa prétendue association à l’islam.

Quand Elijah Muhammad, alias Elijah Poole, prit le leadership de la Nation de l’islam, il s’attribua le titre de messager d’Allah.  Pourtant, l’islam affirme clairement que le prophète Mohammed était bel et bien le dernier messager envoyé par Dieu à l’humanité.

« Il est le messager de Dieu et le dernier des messagers… » (Coran 33:40)

Une des doctrines de la Nation de l’islam va comme suit : il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah, qui est apparu sous les traits du maître W.D. Fard Muhammad, notre Sauveur, Messie et grand Mahdi.  Nous Le remercions éternellement de nous avoir envoyé Son messager divin, le Dernier et Grand messager d’Allah en ce monde, en la personne du Très Honorable Elijah Muhammad.

Même si la Nation de l’islam partage plusieurs aspects en commun avec l’islam, particulièrement l’encouragement au comportement vertueux et le fait d’accomplir cinq prières par jour, il y a, au sein de ce groupe, de si nombreuses déviances qu’il ne peut même pas être inclus dans la liste des sectes de l’islam, ni de ses dérivés ou écoles de pensée.  L’islam affirme catégoriquement que tous les êtres humains sont créés égaux, sans égard à leur race ou nationalité, tandis que la Nation de l’islam prêche la suprématie noire.  Elle enseigne que l’homme noir est l’être humain originel, duquel ont découlé toutes les autres races, et que l’homme blanc est la création d’un scientifique noir nommé Yaqoub (prophète Jacob).  L’islam, pourtant, offre une explication beaucoup plus sensée.

 « Dieu a créé Adam d’une poignée d’argile contenant un échantillon de toutes les variétés d’argile sur terre.  Des anges furent envoyés sur terre pour recueillir, ici et là, cette argile qui allait servir à la création d’Adam.  Cette argile était rouge, blanche, brune et noire; elle était à la fois malléable, solide et granuleuse; elle provenait des montagnes et des vallées, des déserts infertiles et des plaines fertiles et de toutes les autres variétés de régions.  Les descendants d’Adam étaient donc destinés à être aussi diversifiés que le contenu de la poignée d’argile; ils possédèrent des apparences, des attributs et des qualités divers. »

Parmi les autres enseignements de la Nation de l’islam, il y a le récit, par Elijah Muhammad, des visions du prophète Ézéchiel, dans la Bible.  Il considère qu’elles font référence à un avion-mère ou une roue ou un OVNI.  Cela semble suggérer que la Nation de l’islam a plus en commun avec la scientologie qu’avec l’islam.  Selon la scientologie, la création aurait débuté il y a 75 millions d’années, dans un coin reculé de la galaxie, avec un seigneur de guerre méchant et des bombes explosant sur des îles isolées à travers le globe.  La Nation de l’islam aurait sa propre connexion intergalactique.

Parmi les enseignements de Farrakhan, nous trouvons le récit intergalactique suivant : « L’Honorable Elijah Muhammad nous a parlé d’un avion-mère géant, à l’image de l’univers, composé de sphères à l’intérieur de sphères.  Les Blancs les appellent objets volant non-identifiés (OVNI).  Ézéchiel, dans l’Ancien Testament, vit une roue qui ressemblait à un nuage durant le jour et à un pilier de feu durant la nuit.  L’Honorable Elijah Muhammad nous a dit que cette roue avait été construite, par certains scientifiques originels, sur l’île de Nippon, aujourd’hui appelée Japon.  Il en coûta 15 milliards de dollars en or, à l’époque, pour la construire.  Elle est faite de l’acier le plus solide.  Il nous a dit qu’il y avait 1500 petites roues à l’intérieur de cette roue-mère, qui fait 800 mètres par 800 mètres.  Cette roue-mère ressemble à une petite planète qui aurait été construite par des humains.  Chacun de ces petits avions (roues) transporte trois bombes. »[3]

      Au cours des dernières années, Farrakhan a commencé à utiliser de plus en plus des termes de la scientologie comme engramme, charge, comité organisationnel, technologie de gestion et produit final de grande valeur.  Des liens évidents se créèrent, dès 2006, entre la Nation de l’islam et la scientologie.  Cette année-là, aux Ebony Awards annuels de la scientologie, Farrakhan compta parmi quatre pasteurs noirs honorés.  Le ministre régional de l’ouest de la Nation de l’islam, Tony Muhammad, fut cité affirmant qu’il était heureux de leur partenariat avec la scientologie et révéla un plan visant à former des membres de la Nation de l’islam afin qu’ils soient en mesure d’administrer le centre d’études de Hubbard et comprendre les méthodes de traitement.

 En février 2011, Farrakhan s’adressa à une salle comble au Allstate Arena, à Rosemont, lors de la 81e célébration annuelle du Saviours’ Day.  Son sermon concluait un weekend d’ateliers divers sur la santé, sur la préparation aux désastres naturels et sur les objets volants non-identifiés.[4]  Farrakhan parla durant près de quatre heures, au cours desquelles il décrivit une expérience, prétendument vécue en 1985, au cours de laquelle il serait monté à bord d’une soucoupe volante et aurait entendu la voix d’Elijah Muhammad lui prédisant des événements à venir qui se seraient par la suite réalisés.  Farrakhan fit l’éloge de la scientologie et de son fondateur, L. Ron Hubbard.

Contrairement à ce qu’enseigne ce groupe, l’islam est une religion très simple.  Il invite l’être humain à adorer son Créateur de la manière prescrite par Celui-ci.  Il est libre de toute science-fiction et de tout racisme.  Aux yeux de Dieu, tous les hommes sont égaux, sans égard à la couleur de leur peau ou à leur appartenance ethnique, et ne se distingue qu’au niveau de leur foi, de leur piété et de leurs bonnes actions.  Certes, la Nation de l’islam a emprunté à l’islam la moralité et les manières, mais tant et aussi longtemps qu’ils ne pourront prononcer l’attestation de foi – il n’y a pas de Dieu à part Allah et Mohammed est Son serviteur et dernier messager – ils ne pourront revendiquer le titre de musulmans.[5]

 



Note de bas de page:

[1] (http://www.thefreedictionary.com/Nation+of+Islam)

[2] (thesaurus.com/browse/espouse)

[3] Ministre Louis Farrakhan, The Divine Destruction of America: Can She Avert It? (La destruction divine de l’Amérique: peut-elle l’éviter?)

[4] (http://articles.chicagotribune.com/2011-02-27/news/ct-met-farrakhan-20110227_1_nation-of-islam-leader-saviours-day-fard-muhammad)

[5] Pour plus d’information sur la Nation de l’islam (en anglais), voir: (http://islamnewsroom.com/news-we-need/1101-nation-of-islam-are-they-real-muslims)

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version