Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Sommes-nousseuls? (partie 1 de 3): Le monde des djinns

Évaluation:   
Taille des caractères:
  • par Aisha Stacey (© 2013 IslamReligion.com)
  • Publié le 30 Dec 2013
  • Dernière mise à jour le 17 Mar 2014
  • Imprimés: 93
  • Lus: 16257 (moyenne quotidienne: 8)
  • Évaluation: 3 de 5
  • Évalué par: 2
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

 L’être humain a toujours été fasciné par le paranormal.  Les esprits, les fantômes et autres créatures du même genre l’intriguent et lui font peur à la fois.  Parfois, des spectres étranges ont amené des gens à commettre le plus grand des péchés, i.e. le shirk.[1] Ces esprits existent-ils réellement?  Ou ne sont-ils que le fruit d’imaginations trop fertiles?  Selon l’islam, ils existent vraiment.  Les esprits, les fantômes, les banshees, les esprits frappeurs, etc, peuvent tous facilement être expliqués par ce qu’on appelle, en islam, les djinns.

Remarquez la similitude entre les mots « djinn » et « génie ».  Pour certains, le mot « djinn » rappelle peut-être cette émission des années 70, Jinny, où une femme avait cette capacité d’entrer dans une bouteille et d’en sortir à sa guise, ou encore le film de Disney « Aladin », dans lequel un « génie » est dépeint comme un être espiègle.  Il faut oublier ces images, car dans la réalité, les djinns ne sont pas du tout inoffensifs; ils existent vraiment et peuvent constituer un véritable danger pour les êtres humains.

Mais Dieu, le Très Sage, ne nous a pas laissés à nous-mêmes, sans défense.  Il nous a très clairement expliqué la nature des djinns.  Nous connaissons leurs méthodes et leurs motifs, car Dieu nous les a révélés dans le Coran et dans la sounnah du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).  Il nous a donné des « armes » pour nous protéger et des moyens pour résister à leur pouvoir de persuasion.  Mais, d’abord, définissons plus clairement ce que sont les djinns.

Le mot arabe « djinn » provient du verbe « janna », qui signifie cacher ou dissimuler.  On appelle ainsi les djinns parce qu’ils sont soustraits à notre vue.  Les mots janeen (fœtus) et mijann (bouclier) proviennent également de la même racine.[2]  Les djinns, comme le suggère leur nom, sont habituellement invisibles pour les êtres humains.  Ils font partie de la création de Dieu; ils furent créés de feu avant la création d’Adam et de l’humanité.

 « Nous avons certes créé l’homme d’une argile sonnante, extraite d’une boue malléable.  Quant aux djinns, Nous les avions créés, auparavant, d’un feu sans fumée, d’une chaleur ardente. » (Coran 15:26-27)

Selon des hadiths du prophète Mohammed, les anges furent créés de lumière, les djinns furent créés de feu et les hommes, d’argile.[3]  Dieu ne créa les anges, les djinns et les hommes que pour qu’ils L’adorent.

 « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

Les djinns vivent parmi nous, mais dans leur propre monde, i.e. dans un monde parallèle.  Ils nous voient, tandis que nous ne les voyons pas.  Ils possèdent une nature et des caractéristiques propres.  Les djinns et les hommes partagent des traits en commun, dont le libre-arbitre et la capacité de choisir entre le bien et le mal.  Ils mangent et boivent, se marient, ont des enfants et meurent.

 « Nous avons créé beaucoup de djinns et d’hommes pour l’Enfer.  Ils ont un cœur, mais ne comprennent rien.  Ils ont des yeux avec lesquels ils ne voient point, et des oreilles avec lesquelles ils n’entendent guère.  Ils sont comme les bestiaux – en fait, ils sont encore plus égarés qu’eux!  Ce sont eux, les inconscients! » (Coran 7:179)

Selon l’érudit musulman Ibn Abd al-Barr, il existe divers types de djinns, qui portent des noms différents.  Le mot « djinn » est un terme générique.  Un djinn qui vit parmi les humains (qui hante leurs lieux, habite chez eux) est un Aamir; et s’il s’agit du type de djinn qui s’attache à un enfant, on l’appelle Arwaah.  Un djinn malveillant est souvent appelé un Shaytaan (diable), mais lorsqu’il est plus que malveillant, qu’il est démoniaque, on l’appelle Maarid.  Enfin, les djinns qui sont à la fois les plus démoniaques et les plus puissants sont appelés Ifrites (pluriel arabe : afaarite).[4]  Dans les hadiths du prophète Mohammed, les djinns sont divisés en trois catégories : ceux qui ont des ailes et qui se déplacent en volant dans les airs; ceux qui ressemblent à des serpents ou à des chiens et les djinns nomades.[5]

Parmi les djinns, certains croient en Dieu et au message transmis par tous Ses prophètes, tandis que d’autres n’y croient pas.  Il y en a également qui sont mécréants, mais qui, comme les humains, peuvent se convertir et devenir de véritables croyants.

 « Dis, (ô Mohammed) : « Il m’a été révélé qu’un groupe de djinns a prêté l’oreille à (ce Coran) et a dit : « Nous avons entendu (réciter) une lecture merveilleuse, qui guide vers la droiture.  Nous y avons cru et nous n’associerons jamais personne à notre Seigneur. » (Coran 72: 1-2)

Les djinns, comme les humains, auront des comptes à rendre à Dieu au sujet de leurs actions; ils doivent, eux aussi, se soumettre à Ses commandements et éviter Ses interdits.  Ils rendront des comptes et entreront soit au Paradis, soit en Enfer.  Ils seront présents, avec les hommes, au Jour de la Résurrection, et Dieu s’adressera à tous.

 « Ô communautés de djinns et d’humains!  Ne vous est-il pas venu de messagers issus d’entre vous, qui vous ont exposé Mes signes et vous ont avertis de la rencontre de ce jour?  Ils diront : « Nous témoignons contre nous-mêmes. » (Coran 6:130)

Jusqu’ici, nous avons appris que des êtres surnaturels existent bel et bien et que nous ne sommes pas seuls.  Ces créatures vivent parmi nous, mais dans un monde parallèle.  Leur existence explique certains événements étranges et troublants dont certaines personnes ont été témoin.  Nous savons que les djinns peuvent être bons ou mauvais, bien que le nombre de djinns espiègles, malveillants ou carrément démoniaques surpasse de loin le nombre de djinns croyants.

L’idée selon laquelle Satan aurait été un ange déchu provient des doctrines du christianisme.  Selon l’islam, Satan est un djinn et non un ange.  Dieu parle de Satan à de nombreuses reprises, dans le Coran.  Dans la deuxième partie, nous parlerons de Satan lui-même et de ce qu’il a fait pour être exclu de la miséricorde de Dieu.



Footnotes:

[1] Le shirk, c’est le péché d’idolâtrie ou de polythéisme.  L’islam enseigne qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Celui-ci n’a ni associés, ni descendance ni intermédiaires.

[2] Ibn Aqeel Aakaam al Mirjaan fi Ahkaam al Jaan.  P7.

[3] Sahih Mouslim

[4] Aakaam al Jaan. 8.

[5] At Tabarani, Al Hakim & Al Bayhaqi.

 

 

Sommes-nous seuls? (partie 2 de 3): Qui estSatan?

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Satan (ou Shaytaan, en arabe) fut la cause du premier péché jamais commis et, aujourd’hui encore, il incite les gens à ne pas croire, à opprimer les autres et à transgresser les règles de Dieu.

  • par Aisha Stacey (© 2013 IslamReligion.com)
  • Publié le 30 Dec 2013
  • Dernière mise à jour le 30 Dec 2013
  • Imprimés: 90
  • Lus: 15205 (moyenne quotidienne: 7)
  • Évaluation: 1 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 0

Satan, Shaytaan, le diable, Iblis…[1]  Cette personnification du mal est connue sous plusieurs noms.  Dans le Coran, nous entendons d’abord parler de lui dans l’histoire d’Adam et Ève.  Il est à noter que l’histoire d’Adam et Ève telle que relatée dans le Coran diffère grandement de celle relatée dans la Bible.

Ni dans le Coran ni dans les hadiths du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) on ne retrouve l’histoire selon laquelle Satan se serait présenté à Adam et Ève sous la forme d’un serpent, pas plus que l’on ne mentionne qu’Ève aurait été la première à succomber, pour ensuite pousser Adam à désobéir à Dieu.  La vérité est qu’Adam et Ève n’avaient jusque-là jamais été exposés aux chuchotements du diable et leur premier contact avec lui demeure une grande leçon pour l’humanité.

Satan, jaloux d’Adam, refusa d’obéir à Dieu lorsque Celui-ci lui ordonna de se prosterner devant Adam.  Dieu dit, dans le Coran :

 « Alors les anges se prosternèrent tous ensemble, à l’exception d’Iblis, qui refusa d’être de ceux qui se prosternent.  Alors (Dieu) dit : « Ô Iblis!  Pourquoi n’es-tu pas au nombre des prosternés? »  Il dit : « Je ne suis pas tel à me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile sonnante, extraite d’une boue malléable. »  (Dieu) dit : « Alors sors d’ici, car te voilà banni!  Et la malédiction sera sur toi jusqu’au Jour du Jugement! » (Coran 15:30-35)

Satan était arrogant, à l’époque, et il l’est toujours aujourd’hui.  Son but, à partir du moment où il fut banni, fut de tromper Adam et Ève, de même que leurs descendants.  Lorsqu’il fut banni du Paradis, Satan promis à Dieu que s’il demeurait en vie jusqu’au Jour du Jugement, il ferait tout son possible pour égarer les hommes.  Satan est rusé et astucieux et connaît parfaitement les faiblesses de l’être humain.  Il sait identifier ce qu’ils aiment et ce qu’ils désirent et utilise tous les subterfuges possibles et imaginables pour les amener à s’écarter du droit chemin.  Il rend les péchés attrayants aux hommes et leur rend tentantes les mauvaises choses et les actions immorales.

 « Et les conjectures de Satan à leur sujet se sont avérées, car ils l’ont (bel et bien) suivi, à l’exception d’un groupe de croyants parmi eux. » (Coran 34:20)

En arabe, le terme « shaytaan » peut faire référence à toute créature arrogante et insolente et c’est pourquoi Shaytaan s’appelle ainsi, à cause de son effronterie et de sa rébellion contre Dieu.  Satan est un djinn, une créature qui peut penser et raisonner et qui possède un libre-arbitre.  Il est rempli de désespoir, car il comprend, mieux que quiconque, tout ce qu’il a à perdre en se voyant refuser la miséricorde de Dieu.  Il a promis qu’il n’habiterait pas seul les profondeurs de l’Enfer; c’est pourquoi il cherche à y amener autant d’humains que possible avec lui.

 « Il dit encore : « Vois-Tu, cette (créature) que Tu as honorée au-dessus de moi, si Tu m’accordais un répit jusqu’au Jour de la Résurrection, je mènerais à sa perte (toute) sa descendance, sauf un petit nombre. » (Coran 17:62)

Encore et encore, à travers le Coran, Dieu nous met en garde contre Satan.  Celui-ci est capable de nous tromper, de nous égarer et de nous pousser à commettre toutes sortes d’actes immoraux.  Il peut nous amener à voir certains péchés comme une voie vers le Paradis et si nous ne sommes pas vigilants, il peut facilement nous duper.  Dieu dit, dans le Coran :

 « Ô enfants d’Adam!  Que le diable ne vous séduise point… » (Coran 7:27)

 « Certes, Satan est un ennemi pour vous; alors considérez-le comme tel. » (Coran 35:6)

 « Et quiconque prend Satan pour allié à la place de Dieu est certes voué à une perte évidente. » (Coran 4:119)

Tel que mentionné auparavant, l’objectif ultime de Satan est d’éloigner les gens du Paradis.  Mais il a également des objectifs à court terme; pousser les gens à l’idolâtrie et au polythéisme et les inciter à commettre toutes sortes de péchés et d’actes de désobéissance.  Tout acte de désobéissance détesté de Dieu est aimé de Satan, qui aime l’immoralité et le péché.  Il chuchote aux oreilles des croyants, les dérange dans leurs prières et leurs invocations et occupe leur esprit avec toutes sortes de futilités.  Ibn al-Qayyim a dit : « Une de ses méthodes consiste à captiver sans cesse l’esprit des gens afin de les tromper et il leur rend attrayantes ces choses qui peuvent leur causer du tort. »

Satan vous dit que si vous dépensez en charité, vous deviendrez pauvre et que si vous émigrez pour préserver votre islam, vous vous retrouverez seul.  Il crée de l’inimitié entre les gens, insuffle le doute dans leur cœur et cause des querelles entre maris et femmes.  Il est rompu à la ruse.  Il possède plus d’un tour dans son sac, ses paroles sont mielleuses et invitantes et il a, à son service, des troupes qui l’aident et qui sont composées à la fois de djinns et d’êtres humains.  Bien qu’il y ait des croyants parmi les djinns, la grande majorité sont mauvais et malveillants.  Ils travaillent tous de concert pour apeurer, tromper et, ultimement, détruire les croyants.

Dans le prochain article, nous parlerons des endroits où les djinns se rassemblent, comment reconnaître les signes de leur présence et comment nous protéger, nous et nos familles, contre leurs actes malveillants.



Footnotes:

[1] Al Ashqar, U.  (2003).  The World of Jinn and Devils.  Islamic Creed Series.  International Islamic Publishing House: Riyadh.  & Sheikh ibn Al Qayyim in Ighaathat al Lahfaan.

 

 

Sommes-nous seuls? (partie 3 de 3): Lesdjinns vivent parmi nous, mais séparés de nous

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Où vivent les djinns et comment nous protéger d’eux.

  • par Aisha Stacey (© 2013 IslamReligion.com)
  • Publié le 06 Jan 2014
  • Dernière mise à jour le 06 Jan 2014
  • Imprimés: 82
  • Lus: 25220 (moyenne quotidienne: 12)
  • Évaluation: 4.8 de 5
  • Évalué par: 6
  • Envoyés: 5
  • Commentés: 0

Non, nous ne sommes pas seuls.  Cette affirmation sonne un peu comme une publicité pour un livre de science-fiction, mais elle n’en est pas moins vraie.  Nous sommes les créatures de Dieu, mais nous ne sommes pas les seules.  Dans les deux articles précédents, nous en avons appris un peu plus sur les djinns.  Ils furent, eux aussi, créés par Dieu, avant les hommes, à partir d’un feu sans fumée.  Il y a, parmi eux, des hommes et des femmes, des bons et des mauvais, des croyants et des mécréants.

Les djinns vivent parmi nous, mais dans un monde parallèle au nôtre.  Satan est un djinn et l’on retrouve, parmi ses fidèles, des djinns autant que des hommes.  Maintenant que nous savons que nous ne sommes pas seuls, il est essentiel de savoir reconnaître les signes indiquant la présence de djinns, près de nous, et d’apprendre à nous protéger contre leur malveillance.

 « Nous avons certes créé l’homme d’une argile sonnante, extraite d’une boue malléable.  Quant aux djinns, Nous les avions créés, auparavant, d’un feu sans fumée, d’une chaleur ardente. » (Coran 15:26-27)

 « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

Parce que les djinns partagent nos lieux de vie, il est important de connaître les endroits où ils se tiennent.  Ils ont tendance à se tenir, parfois en grands nombres, dans les ruines et les endroits désertés.  Ils aiment également les endroits malpropres, les dépotoirs et les cimetières.  Ils se rassemblent parfois dans des lieux où il leur est facile de commettre des actes malveillants et de semer la pagaille, comme les marchés.

Dans certains hadiths, des compagnons du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) se conseillent mutuellement d’éviter d’être les premiers à entrer ou les derniers à quitter les marchés, car ce sont des lieux où se querellent les démons et ceux qui ont des intentions malveillantes.[1]

Si un démon choisit de vivre dans un lieu où habitent des êtres humains, il y a des « armes » que nous pouvons utiliser pour l’en chasser.  Cela inclut le fait de dire « bismillah » (au nom d’Allah) avant de commencer certains actes quotidiens, d’invoquer Dieu fréquemment et de réciter du Coran, plus particulièrement les deuxième et troisième sourates.  Aussi, les djinns s’enfuient chaque fois qu’ils entendent l’appel à la prière.

Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) nous a expliqué que les djinns se rassemblent en grands nombres et se répandent sur terre lorsque tombe la nuit.  C’est pour cette raison qu’il nous a recommandé de garder nos enfants à l’intérieur au crépuscule.[2]  Il nous a également appris que les djinns possèdent des animaux et que la nourriture de leurs animaux est composée des excréments de nos propres animaux.

Parfois, des animaux appartenant à des êtres humains sont associés aux djinns.  Par exemple, plusieurs djinns savent prendre la forme de serpents et le Prophète a parlé de chiens noirs comme de diables.  Il a également dit : « Ne priez pas dans les enclos des chameaux, car les diables y habitent. »[3]  Il a associé les chameaux aux djinns en raison de leur nature agressive.

Nous avons à notre disposition plusieurs moyens de nous protéger, ainsi que nos familles, contre les méfaits des djinns.  Le plus important demeure de se tourner vers Dieu pour demander Sa protection, de se conformer à Ses commandements et aux enseignements du Prophète.  Chercher refuge auprès de Dieu nous protège contre les djinns et les démons.  Nous devons chercher Sa protection lorsque nous entrons dans une salle de bain[4], lorsque nous nous mettons en colère [5], avant d’avoir des rapports sexuels [6], de se reposer, lors d’un voyage, ou de traverser une vallée [7].  Il est également important de chercher refuge auprès de Dieu avant de lire le Coran.

 « Lorsque tu récites le Coran, cherche refuge auprès de Dieu contre Satan le banni.  Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur. » (Coran 16:98-99)

Comprendre la nature des djinns nous aide à comprendre certains phénomènes étranges qui se produisent parfois.  Des gens se tournent vers des diseurs de bonne aventure ou des médiums pour voir l’avenir ou le monde invisible.  Des hommes et des femmes, sur l’internet, prétendent parler aux morts et relayer leurs secrets ou de mystérieuses informations.  Des devins et des astrologues prétendent prédire l’avenir et lire la vie des gens au travers l’alignement des étoiles.  L’islam nous enseigne que cela est tout simplement impossible. 

Cependant, il fut une époque, très reculée, où les djinns avaient la capacité de monter dans les cieux.  À cette époque, ils pouvaient espionner ce qui s’y passait et en apprendre plus sur des événements futurs.  Puis, lors de la venue du prophète Mohammed, la protection des cieux fut augmentée et l’est toujours de nos jours.  Les djinns ne peuvent donc plus espionner les conversations célestes.

 « (Avant), nous frôlions le ciel, et le trouvions (toujours) empli de gardiens redoutables et de météorites.  Nous y prenions place, assis, pour épier les conversations.  Mais quiconque, à présent, tente d’y écouter (quoi que ce soit) y trouve un projectile de feu aux aguets.  Et nous ne savons pas si on veut du mal aux habitants de la terre ou si leur Seigneur souhaite les guider sur le droit chemin. » (Coran 72:8-10)

Le Prophète a expliqué la signification de ces versets.  « Quand Dieu ordonne quelque chose, dans les cieux, les anges battent des ailes par approbation, ce qui produit un son similaire à une chaîne que l’on traîne sur un rocher.  Des anges disent : « Qu’a dit votre Seigneur? » et d’autres répondent : « La Vérité.  Et c’est Lui le Sublime, le Grand. » (Coran 34.23) Puis, ceux qui arrivent à voler des informations (i.e. les djinns) se tiennent les uns au-dessus les autres.  Il se peut qu’une flamme arrive à rattraper et brûler celui qui écoute de manière indiscrète avant qu’il n’arrive à transmettre l’information à celui qui se trouve au-dessous de lui; mais il se peut aussi qu’elle ne le rattrape pas, ce qui lui permet de transmettre l’information à celui qui se trouve au-dessous de lui, qui le transmet au suivant, au-dessous de lui, jusqu’à ce que l’information atteigne la terre. »[8]

Les djinns ont pour habitude de prendre un grain de vérité et de le mélanger à des dizaines de mensonges pour confondre les gens.  Les phénomènes paranormaux, bien que déconcertants et parfois terrifiants, ne sont rien d’autre que des actes malveillants destinés à éloigner les gens de Dieu.  Parfois, des djinns et des humains diaboliques se liguent pour pousser des croyants à commettre le péché de shirk, i.e. à attribuer des associés à Dieu ou à adorer d’autres divinités que Lui.

Dans le monde dans lequel nous vivons, nous sommes parfois confrontés à diverses épreuves et tribulations qui peuvent devenir très accablantes.  Avoir à composer avec des actes malveillants de la part des djinns peut sembler être une épreuve encore plus grande.  Mais il est rassurant de savoir que toute la force et tout le pouvoir n’appartiennent qu’à Dieu et que rien, jamais rien n’arrive sans Sa permission.

Le Prophète nous a appris qu’une des meilleures façons de chercher protection auprès de Dieu contre les gens diaboliques et les djinns est la récitation des trois dernières sourates du Coran.  Même si nous avons à subir les méfaits des djinns, il faut garder à l’esprit que Dieu demeure notre refuge et que nous tourner vers Lui est la meilleure chose à faire.  Il n’y aucune protection en dehors de la protection de Dieu; c’est Lui seul que nous adorons et c’est chez Lui seul que nous cherchons secours.



Footnotes:

[1] Sahih Mouslim

[2] Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim

[3] Abou Daoud

[4] Ibid

[5] Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim

[6] Ibid

[7] Ibn Majah.

[8] Sahih Al-Boukhari

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version