Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Embrasser l’islam (partie 1 de 2): Une religion pour tous, où qu’ils se trouvent

Évaluation:   
Taille des caractères:
  • par Aisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com)
  • Publié le 11 Aug 2014
  • Dernière mise à jour le 06 Aug 2017
  • Imprimés: 46
  • Lus: 9515 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: 3.7 de 5
  • Évalué par: 3
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 1

De nombreuses personnes, à travers le monde, sont en quête de la vérité; elles cherchent à donner un sens à leur vie et s’interrogent sur la raison d’être de leur existence.  Elles se demandent : pourquoi suis-je ici, sur cette terre?  Et, lorsque surviennent les épreuves et la souffrance, elles pleurent pour que vienne un soulagement et souhaitent être comprises dans leur douleur.  Certaines personnes, après avoir connu l’islam, songent à se convertir à cette religion; mais elles ont de la difficulté à surmonter certains obstacles qui se dressent sur leur chemin.

Dans les moments les plus heureux comme dans les périodes les plus sombres, certaines personnes cherchent, d’instinct, à établir un lien, une connexion avec un Être Suprême, avec Dieu.  Même celles qui se considèrent athées ou non-croyantes ont, à certains moments de leur vie, ressenti cette impression profonde de faire partie d’un grand schéma.

L’islam est basé sur une grande croyance fondamentale qui est celle du monothéisme pur (i.e. qu’il n’existe qu’un seul et unique Dieu).  C’est Lui qui a créé l’univers et c’est Lui qui l’administre à la perfection.  Il n’a ni partenaires, ni associés ni enfants.  Il est le Tout Miséricordieux, le Très Sage et le Très Juste.  Il entend tout, voit tout et sait tout.  Il est le Premier et le Dernier.

Il est rassurant de savoir que les épreuves, les tribulations et les succès qui jalonnent notre vie ne sont pas de simples hasards qui seraient le fruit d’un univers cruellement désorganisé.  Croire en un Dieu unique, le Créateur et l’Administrateur de tout ce qui existe, constitue le fondement de notre vie.  Savoir avec certitude que notre existence fait partie d’un monde bien ordonné et que notre vie se déroule comme cela avait été prévu nous apporte une paix et une sérénité au quotidien.

L’islam voit la vie d’ici-bas comme une étape transitoire.  La raison d’être de notre existence est l’adoration de Dieu.  Dieu est unique; si vous reconnaissez ce fait, adorez-Le et vous trouverez enfin la paix intérieure.  C’est aussi simple que cela.  Et cela est accessible à tous les êtres humains, en croyant sincèrement, au fond de son cœur, que nul ne mérite d’être adoré à part Dieu.

Malheureusement, en ce début de 21e siècle, nous repoussons sans cesse les limites; l’avancement technologique et scientifique a le vent dans les voiles, tandis que les gens oublient qu’ils ont été créés et qu’à la base, ils ont besoin de Dieu dans leur vie.  Établir un lien avec Dieu et une relation ferme avec Lui est essentiel si nous souhaitons trouver la paix et la sérénité dans notre quotidien et nous libérer de la douleur, de l’angoisse et de la tristesse si répandus de nos jours.

L’islam fut révélé pour tous les êtres humains de toutes les époques et de tous les pays.  Il n’a pas été révélé pour une région précise, ni pour une race ou une ethnie particulières.  L’islam est un mode de vie complet qui se fonde sur les enseignements du Coran et les hadiths du prophète Mohammed (i.e. ce qu’il a dit, fait et approuvé).  C’est une religion révélée par le Créateur à Sa création.  C’est un guide infaillible pour atteindre le bonheur, autant dans cette vie que dans l’au-delà.

Le Coran et les hadiths du Prophète expliquent en détail le concept de Dieu et nous apprennent ce qui est permis et ce qui est interdit, de même que les bonnes manières, les règles de vie et la façon d’adorer son Seigneur.  Ils racontent les histoires des prophètes et des pieux prédécesseurs et décrivent le Paradis et l’Enfer.  Et tout cela fut révélé à l’humanité entière pour lui faciliter son passage sur terre.

 « Dieu ne veut point vous imposer un fardeau, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait, afin que vous soyez reconnaissants. » (Coran 5:6)

Lorsque nous invoquons Dieu, Il nous entend et nous répond à Sa façon, démontrant ainsi que le pur monothéisme est la vérité.  Tout cela est fort simple à comprendre, mais pour des raisons parfois incompréhensibles, les êtres humains aiment rendre les choses difficiles.  Ils sont bornés et ne voient pas à quel point Dieu a rendue claire la voie à suivre.

Accepter l’islam devrait aller de soi.  Il n’existe pas de divinité à part Dieu.  Le concept est simple, mais parfois, il peut paraître difficile et même inquiétant de redéfinir son système de croyance.  Quand une personne songe à embrasser l’islam, il lui vient souvent à l’esprit toutes sortes de raisons pour ne pas le faire, alors que tout au fond de son cœur, elle sait que l’islam est la vérité.

De nos jours, tout le côté spirituel de l’islam semble avoir été occulté et presque remplacé par un ensemble de règles, d’obligations et d’interdits quasi impossibles à respecter et mis de l’avant par des individus aux idées un peu extrêmes.  Sitôt qu’une personne s’intéresse à l’islam, certains musulmans pourtant bien intentionnés l’accablent de règles et d’obligations à appliquer : ne pas boire d’alcool, ne pas manger de porc, porter le hijab (pour les femmes), prier cinq fois par jour, etc.  Et la personne finit par se dire : « Jamais je ne pourrai cesser de boire » ou « Il m’apparaît difficile de prier chaque jour sans exception, cinq fois par jour! ».

La réalité est que lorsqu’une personne accepte qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah et qu’elle commence à développer une relation avec Lui, les règles et obligations ne sont pas son premier souci.  Ce n’est que plus tard qu’elles sont intégrées petit à petit dans son quotidien, avec l’intention de plaire à Dieu.  Pour certaines personnes, appliquer ces règles prendra quelques jours tandis que pour d’autres, cela prendra des semaines, des mois ou même des années.  Chaque personne vit de manière différente son cheminement au sein de l’islam.  Chaque personne est unique et chacune établit un lien, avec Dieu, dans des circonstances différentes.  Et il n’y a pas de circonstances qui soient meilleures que d’autres.

Nombreux sont ceux qui croient que leurs péchés sont trop importants ou trop fréquents pour que Dieu puisse les leur pardonner.  Même s’ils croient que l’islam est la vérité, ils hésitent à se convertir par crainte de ne pouvoir, par la suite, se contrôler et cesser de commettre des péchés.  Il faut que ces gens sachent que l’islam est la religion du pardon et que Dieu aime pardonner.  Même si les péchés des gens s’élevaient jusqu’aux nuages, Dieu les leur pardonnerait et continuerait de leur pardonner jusqu’à l’Heure Dernière.

Si une personne croit sincèrement qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, elle devrait embrasser l’islam sans attendre et ce, même si elle sait qu’elle continuera probablement de commettre des péchés et même s’il y a certains aspects de l’islam qu’elle comprend moins ou qu’elle a de la difficulté à accepter.  Car la croyance en un Dieu unique est la croyance la plus fondamentale, en islam, et une fois qu’une personne a réussi à établir une connexion avec Dieu, de nombreux changements apparaîtront dans sa vie, des changements qu’elle n’aurait jamais crus possibles.

Dans le prochain article, nous apprendrons qu’il n’y a qu’un seul et unique péché que Dieu ne pardonne jamais et qu’Il est le Très Miséricordieux, le Pardonneur.

 

 

Embrasser l’islam (partie 2 de 2) : La religion du pardon

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Embrasser l’islam efface tous les péchés commis auparavant.

  • par Aisha Stacey (© 2014 IslamReligion.com)
  • Publié le 18 Aug 2014
  • Dernière mise à jour le 18 Aug 2014
  • Imprimés: 47
  • Lus: 8982 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Nous avons conclus le premier article en affirmant que si une personne croit sincèrement qu’il n’y a pas d’autre divinité à part Allah, elle devrait embrasser l’islam sans tarder.  Nous avons également souligné que l’islam est une religion de pardon.  Peu importe le nombre de péchés que commet une personne, Dieu peut très bien les lui pardonner.  Dieu aime pardonner et Il est le Tout Miséricordieux, des attributs que le Coran souligne plus de soixante-dix fois.

 « À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.  Il pardonne à qui Il veut et châtie qui Il veut.  Et Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. » (Coran 3:129)

Il y a cependant un péché que Dieu ne pardonne jamais et c’est le fait de Lui attribuer des associés (polythéisme).  Le musulman croit que Dieu est unique, qu’Il n’a point d’associés ni de progéniture et qu’il n’existe aucun intermédiaire entre l’homme et Dieu.  Nul ne mérite d’être adoré à part Dieu et Il ne peut être adoré que de manière exclusive.

 « Dis : « Il est Dieu, l’Unique.  Dieu, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.  Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré.  Et nul ne peut L’égaler. » (Coran 112)

 « Certes, Dieu ne pardonne pas qu’on Lui attribue des associés.  À part cela, Il pardonne à qui Il veut.  Quiconque attribue des associés à Dieu commet un énorme péché. » (Coran 4:48)

Il peut sembler étrange d’affirmer que Dieu est Miséricordieux et que l’islam est une religion de pardon, puis d’ajouter qu’il existe un péché que Dieu ne pardonne pas.  Mais il faut savoir que ce péché demeure impardonnable uniquement si la personne qui le commet meurt avant de s’en être repentie, ce qui signifie qu’elle peut s’en repentir durant toute sa vie et être pardonnée par Dieu dans la mesure où son repentir est sincère.

 

 

Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : « Dieu accepte le repentir de Son serviteur tant que le râlement de la mort n’a pas atteint sa gorge. »[1]  Il a également dit : « L’islam efface ce qui est venu avant lui (i.e. les péchés). »[2]

  Comme nous l’avons mentionné dans le premier article, il arrive assez souvent qu’une personne qui songe à embrasser l’islam hésite à le faire parce qu’elle a honte des nombreux péchés qu’elle a commis au cours de sa vie et elle se demande si Dieu les lui pardonnera.  Certaines personnes se demandent également si elles arriveront jamais à devenir de bonnes personnes avec le bagage de péchés qu’elles traînent derrière elles.

Embrasser l’islam et prononcer la shahada (attestation de foi, la ilaha illAllah, Muhammad rasooloullah[3]) efface les péchés passés, quels qu’ils soient.  La personne devient comme un nouveau-né, lavée de tous ses péchés.  On parle alors d’un nouveau départ; la personne n’est plus esclave de ses péchés et n’est plus hantée par eux. 

Quand la crainte du fardeau de ses péchés passés ne retient plus une personne, la décision d’embrasser l’islam devient facile à prendre.  Savoir que Dieu peut nous pardonner n’importe quoi est réconfortant.  Néanmoins, comprendre l’importance de n’adorer que Dieu de manière totalement exclusive est essentiel, car il s’agit là du fondement même de l’islam.

Dieu n’a créé les êtres humains que pour qu’ils L’adorent; il est donc très important de savoir préserver la pureté de notre adoration envers Lui.

 « Et suivez le meilleur de ce qui vous a été révélé par votre Seigneur avant que ne s’abatte subitement sur vous le châtiment, sans que vous l’ayez pressenti, et avant que telle âme ne dise : « Malheur à moi pour avoir négligé mes devoirs envers Dieu!  Car j’ai été, certes, parmi les railleurs. » (Coran 39:55-56)

Une fois qu’une personne a embrassé l’islam et compris le concept du monothéisme pur, il est temps, pour elle, d’en apprendre plus sur son nouveau mode de vie, de découvrir sa beauté inspirante et d’étudier la vie de tous les prophètes et messagers de Dieu, incluant celle du dernier d’entre eux, Mohammed.  Et si jamais Dieu décrète que la vie d’une personne venant tout juste de se convertir à l’islam se termine aussitôt après, cela doit être vu comme un signe de Sa miséricorde.  Comment pourrait-il en être autrement lorsque l’on sait que cette personne, après sa conversion, était aussi pure qu’un nouveau-né, sans aucun péché à son actif? 

Quand une personne songe à embrasser l’islam, les barrières et obstacles en tous genres qui semblent se dresser sur son chemin sont souvent des illusions créées de toutes pièces par le diable.  Il est clair qu’une fois qu’une personne a été choisie par Dieu pour être guidée sur la bonne voie, le diable fait tout en son pouvoir pour semer le doute dans l’esprit de cette personne afin qu’elle bifurque du droit chemin.  L’islam est un présent offert par Dieu; et, comme tout présent, il doit être accepté et ouvert pour que l’on puisse en apprécier pleinement la valeur.  L’islam est un mode de vie qui apporte un bonheur de chaque instant, ici-bas comme dans l’au-delà, et qui donne l’espoir d’une félicité éternelle.  Il n’y a pas d’autre divinité à part Dieu, le Seul et Unique, le Premier et le Dernier.  Bien Le connaître est la clef du succès et embrasser l’islam est le premier pas de notre cheminement vers l’au-delà.



Note de bas de page:

[1] At-Tirmidhi

[2] Sahih Mouslim

[3] J’atteste qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mohammed est Son prophète et dernier messager.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version