Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Pourquoi Dieu a-t-Il créé l’humanité? (partie 1 de 4) : L’adoration de Dieu

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: L’humanité a été créée pour adorer Dieu.  Partie 1 : l’homme a besoin d’adorer.

  • par Bilal Philips
  • Publié le 07 Nov 2011
  • Dernière mise à jour le 30 Sep 2013
  • Imprimés: 249
  • Lus: 22258 (moyenne quotidienne: 8)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 2
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Du point de vue de l’homme, la question « Pourquoi Dieu a-t-Il créé l’homme? » sous-entend : « Dans quel but l’homme a-t-il été créé? ».  Dans la dernière révélation de Dieu à l’humanité (le Coran), la réponse à cette question est on ne peut plus claire.  Dieu apprend d’abord à l’homme qu’il a été créé avec une conscience innée de Dieu.  Dans le Coran, Il dit :

 « Et (rappelle-toi) quand ton Seigneur tira des reins des fils d’Adam une descendance et les fit témoigner à propos d’eux-mêmes (en disant) : « Ne suis-Je pas votre Seigneur? »  Ils dirent : « Oui, en vérité.  Nous en témoignons. »  (Cela) afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection : « Certes, nous n’étions pas au courant de tout cela », ou que vous ne disiez : « C’est que nos ancêtres, autrefois, attribuaient des associés à Dieu, et nous sommes leurs descendants.  Vas-Tu nous détruire à cause de ce que faisaient ces imposteurs ? » (Coran 7:172-3)

Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) nous a expliqué que lorsque Dieu créa Adam, Il prit de lui un engagement, dans un lieu appelé Na’maan, au neuvième jour du douzième mois de l’année.  Puis, Il tira d’Adam tous ses descendants destinés à naître jusqu’à la fin des temps, génération après génération, et les disposa devant Lui afin de leur faire prêter serment.  Il leur parla, face à face, et les fit attester qu’Il était leur Seigneur.  Par conséquent, chaque âme est imprégnée de la croyance en Dieu et chaque être humain jouit, à la naissance, d’une prédisposition à cette croyance.  C’est sur ce fait que Dieu définit le but de la création de l’homme.  Dans le Coran, Il dit :

 « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

Ainsi, le but premier dans lequel furent créés les êtres humains est l’adoration de Dieu.  Il est toutefois important de retenir une chose : Dieu n’a pas besoin d’être adoré.  Il n’a pas créé l’être humain parce qu’Il ressentait un besoin.  Car même si aucun être humain ne L’adorait, cela ne diminuerait en rien Sa grandeur.  Dieu est parfait et Il existe sans ressentir aucun besoin.  Par opposition, tous les êtres créés ont des besoins.  Par conséquent, ce sont les êtres créés qui ont besoin d’adorer Dieu.

Ce que signifie l’adoration

Pour comprendre pourquoi les êtres humains ont besoin d’adorer Dieu, il faut d’abord comprendre ce que signifie le terme « adoration ».  On peut définir l’acte d’adoration comme le fait d’accomplir des dévotions en l’honneur d’une divinité.  Ainsi, Dieu demande à l’homme de démontrer sa gratitude envers Lui par des actes de dévotion qui Le glorifient.  Dans le Coran, Dieu dit :

 « Glorifie ton Seigneur… » (Coran 15:98)

En glorifiant Dieu, l’homme choisit d’être en harmonie avec le reste de la création, qui glorifie Dieu de façon naturelle.  Dieu parle de ce phénomène dans plusieurs versets du Coran.  Par exemple :

 « Les sept cieux et la terre, et tous ceux qui s’y trouvent célèbrent Sa gloire.  Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges; mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. » (Coran 17:44)

En arabe, qui est la langue du Coran, l’adoration est appelée ‘ibaadah, terme étroitement lié au mot ‘abd, qui signifie « serviteur ».  Un serviteur est une personne qui fait ce que son maître lui demande de faire.  Par conséquent, l’adoration, selon le Coran, signifie « la soumission obéissante à la volonté de Dieu ».  C’est d’ailleurs là l’essentiel du message de tous les prophètes envoyés par Dieu à l’humanité.  Par exemple, cette compréhension de l’adoration fut clairement exprimée par le prophète Jésus :

 « Pour entrer dans le royaume des cieux, il ne suffit pas de me dire: «Seigneur! Seigneur!» Il faut accomplir la volonté de mon Père céleste. »

Il faut souligner que le mot « volonté », dans cette citation, signifie « ce que Dieu veut que les humains fassent » et non « ce que Dieu permet aux humains de faire », car rien n’arrive, au sein de la création, sans la volonté (permission) de Dieu.  La « volonté de Dieu » est contenue et décrite dans les lois divines que les prophètes ont enseignées à leurs fidèles.  Par conséquent, l’obéissance aux lois divines constitue le fondement de l’adoration.  En ce sens, la glorification est également un acte d’adoration lorsque les humains choisissent d’obéir aux commandements de Dieu relatifs à Sa glorification.

Le besoin d’adorer

Pourquoi les êtres humains ont-ils besoin d’adorer et de glorifier Dieu en obéissant à Ses lois divines?  Parce que l’obéissance aux lois divines est la clef du succès en cette vie et dans l’au-delà.  Les premiers êtres humains, Adam et Ève, furent créés au Paradis, dont ils furent plus tard expulsés pour avoir désobéi aux lois divines.  La seule façon, pour les êtres humains, de retourner au Paradis, est d’obéir à ces lois.  Dans l’Évangile selon Matthieu, il est rapporté que le prophète Jésus a fait de l’obéissance aux lois divines la clef du Paradis.  Quelqu’un vint le voir et lui demanda :

 « Alors un notable lui demanda: « Bon Maître, que dois-je faire pour obtenir la vie éternelle? » Pourquoi m'appelles-tu bon? lui répondit Jésus. Personne n'est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements… »

 

On rapporte également que Jésus insista beaucoup sur la stricte obéissance aux commandements :

 « Par conséquent, si quelqu'un désobéit à un seul de ces commandements --- même s'il s'agit du moindre d'entre eux --- et s'il apprend aux autres à faire de même, il sera lui-même considéré comme «le moindre» dans le royaume des cieux. Au contraire, celui qui obéira à ces commandements et qui les enseignera aux autres, sera considéré comme grand dans le royaume des cieux. »

Les lois divines sont là pour guider les hommes dans toutes les sphères de leur vie et pour discerner le bien du mal.  Le Créateur connaît mieux que quiconque ce qui est bon pour Sa création et ce qui ne l’est pas.  Les lois divines commandent et interdisent diverses actions pour protéger de tout mal l’humain dans son esprit et dans son corps, de même que la société en général.  Si les hommes souhaitent exploiter pleinement leur potentiel en menant une vie vertueuse, ils ont besoin d’adorer Dieu en obéissant à Ses commandements.

 

 

Pourquoi Dieu a-t-Il créé l’humanité? (partie 2 de 4) : Le besoin de garder Dieu à l’esprit

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: L’humanité a été créée pour adorer Dieu.  Partie 2 : les moyens prescrits par l’islam pour se rappeler Dieu et Le garder à l’esprit.

  • par Bilal Philips
  • Publié le 07 Nov 2011
  • Dernière mise à jour le 07 Nov 2011
  • Imprimés: 214
  • Lus: 13873 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Le rappel de Dieu

Tous les actes d’adoration contenus dans les lois divines sont conçus pour aider l’homme à se rappeler Dieu.  Il est normal, pour les êtres humains, d’oublier parfois même les choses les plus importantes.  Ils sont parfois si occupés à combler leurs besoins matériels qu’ils en oublient leurs besoins spirituels.  Les prières quotidiennes sont prescrites pour que le croyant organise ses journées sur la base de ce constant rappel de Dieu.  Les besoins quotidiens de manger, travailler et dormir sont étroitement liés au besoin quotidien de renouveler constamment sa connexion avec Dieu.  Au sujet de la prière régulière, Dieu dit, dans le Coran :

 « En vérité, je suis Dieu et il n’y a pas d’autre divinité à part Moi.  Adore-Moi donc et accomplis la prière pour M’avoir présent en ta pensée. » (Coran 20:14)

Au sujet du jeûne, Dieu dit, dans le Coran:

 « Ô vous qui croyez!  On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux avant vous; peut-être deviendrez-vous pieux. » (Coran 2:183)

Les croyants sont encouragés à garder Dieu présent à leur esprit le plus possible.  Bien que la modération dans toutes les sphères de la vie, matérielles ou spirituelles, soit généralement encouragée, une exception est faite pour ce qui est du rappel de Dieu.  Car il est impossible d’avoir trop souvent Dieu à l’esprit.  C’est pourquoi, dans le Coran, Dieu encourage les croyants à se rappeler de Lui aussi souvent que possible :

 « Ô vous qui croyez!  Invoquez souvent le nom de Dieu! » (Coran 33:41)

Si l’accent est mis sur l’importance de toujours garder Dieu à l’esprit, c’est que les péchés sont habituellement commis lorsque la personne ne pense pas à Dieu.  Les forces du mal agissent plus librement chez quelqu’un qui ne nourrit pas sa conscience de Dieu.  Elles peuvent alors occuper son esprit ainsi libéré avec des pensées futiles et des désirs de toutes sortes qui l’éloignent encore plus de Dieu.  Une fois Dieu oublié, la personne n’hésite plus à commettre des actes répréhensibles.  Le Coran parle ainsi de ce phénomène :

 « Satan les a subjugués au point de leur faire oublier le rappel de Dieu.  Ils forment le parti de Satan, et les partisans de Satan seront assurément les perdants. » (Coran 58:19)

La loi divine interdit les substances intoxicantes et les jeux de hasard d’abord et avant tout parce qu’ils amènent l’être humain à oublier Dieu.  L’esprit et le corps humains développent très facilement une dépendance aux drogues et aux jeux de hasard.  Une fois l’homme devenu dépendant, son désir d’être constamment stimulé par l’objet de sa dépendance le pousse à toutes les formes de corruption et de violence.  Dieu dit, dans le Coran :

 « Satan ne cherche qu’à susciter l’inimitié et la haine entre vous à travers les boissons alcoolisées et les jeux de hasard, et à vous détourner de l’invocation de Dieu et de la prière.  Y renoncerez-vous donc ? » (Coran 5:91)

Par conséquent, les hommes ont besoin d’entretenir leur conscience de Dieu pour leur propre salut.  Tous les êtres humains ont des moments de faiblesse au cours desquels ils commettent des péchés.  Mais s’ils n’ont aucun moyen de se rappeler Dieu, dans ces moments, ils s’enfoncent davantage, à chaque péché qu’ils commettent.  Ceux qui suivent la loi divine ont plusieurs occasions, chaque jour, de se souvenir de la présence de Dieu, ce qui leur donne la chance de se repentir et de s’amender.  Le Coran décrit cette attitude :

 « Et ceux qui, lorsqu’ils commettent une infamie ou causent du tort à leur âme se souviennent de Dieu et demandent pardon pour leurs péchés… » (Coran 3:135)

L’islam

Le système de croyance le plus complet à la portée de l’être humain, de nos jours, est celui de l’islam.  Le mot « islam » signifie « soumission à la volonté de Dieu ».  Bien qu’on en parle souvent comme de la troisième des trois religions monothéistes, ce n’est pas du tout une nouvelle religion.  Il s’agit ni plus ni moins de la même religion qui fut prêchée par tous les prophètes de Dieu.  L’islam était la religion d’Adam, d’Abraham, de Moïse et de Jésus.  Dans le Coran, Dieu parle ainsi du prophète Abraham :

 « Abraham n’était ni juif ni chrétien; il était un véritable musulman et n’était point du nombre des polythéistes. » (Coran 3:67)

Comme il n’existe qu’un seul Dieu et que l’humanité constitue une seule espèce, la religion établie par Dieu, pour l’homme, se doit d’être également unique.  Dieu n’a pas établi une religion pour les juifs, une autre pour les Indiens, une autre pour les Chinois, etc.  Les besoins spirituels des hommes sont partout les mêmes et la nature humaine n’a jamais changé et ce, depuis la création du premier homme et de la première femme.  Par conséquent, aucune autre religion que l’islam n’est acceptable, aux yeux de Dieu.  Il affirme d’ailleurs clairement, dans le Coran :

 « Certes, la religion acceptée de Dieu est l’islam. » (Coran 3:19)

 « Et quiconque désire une religion autre que l’islam, elle ne sera pas acceptée de lui et il sera, dans l’au-delà, du nombre des perdants. » (Coran 3:85)

 

 

Pourquoi Dieu a-t-Il créé l’humanité? (partie 3 de 4) : La vie comme acte d’adoration

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: L’humanité a été créée pour adorer Dieu.  Partie 3 : en islam, chaque acte qu’accomplit un être humain peut être transformé en acte d’adoration.

  • par Bilal Philips
  • Publié le 14 Nov 2011
  • Dernière mise à jour le 14 Nov 2011
  • Imprimés: 217
  • Lus: 13262 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Chaque acte est une adoration

En islam, chaque acte qu’accomplit un être humain peut être transformé en acte d’adoration.  En fait, Dieu demande aux croyants de Lui dédier leur vie entière.  Dans le Coran, Il dit :

 « Dis : « En vérité, mes prières, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Dieu, Seigneur des mondes. » (Coran 6:162)

Mais pour que ce dévouement soit acceptable, aux yeux de Dieu, chaque acte doit répondre à deux conditions fondamentales :

1.    D’abord, l’acte doit être accompli dans l’intention de plaire à Dieu et non pour s’attirer la reconnaissance ou l’admiration des autres.  Le croyant doit également avoir Dieu à l’esprit lorsqu’il accomplit l’acte, qui doit évidemment être un acte permis par Dieu et par Son dernier messager.

Afin de faciliter la transformation des actions de tous les jours en actes d’adoration, Dieu a appris à Son dernier prophète à réciter de courtes invocations avant de les accomplir, même les actions les plus simples.  La plus courte de ces invocations, qui peut être utilisée dans toutes les circonstances, est « Bismillah » (Au nom d’Allah).  Il existe aussi de nombreuses autres invocations que l’on peut réciter dans des occasions précises.  Par exemple, quand il portait un nouveau vêtement, le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu  soient sur lui) disait :

 « Ô Seigneur, loué sois-Tu, car c’est Toi qui m’a vêtu.  Je Te demande de me faire profiter du bien de ce vêtement et du bien pour lequel il a été conçu, et je recherche protection auprès de Toi contre le mal de ce vêtement et le mal pour lequel il a été conçu. »  (An-Nasa’i)

2.    Ensuite, l’acte doit être accompli en conformité avec le mode de vie du Prophète (basé sur la révélation), appelé sounnah, en arabe.  Tous les prophètes ont enjoint leurs fidèles à suivre leur voie, car ils sont guidés par Dieu.  Ce qu’ils ont enseigné étaient des vérités basées sur la révélation et seuls ceux qui ont accepté ces vérités et suivi leur voie hériteront du Paradis éternel.  C’est dans ce contexte que le prophète Jésus (que la paix soit sur lui) a dit, (tel que rapporté dans l’évangile selon Jean, 14 :6) :

 « Le chemin, répondit Jésus, c'est moi, parce que je suis la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi. »

De même, Abdoullah ibn Mas’oud a raconté :

 « Une fois, le Messager de Dieu (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a tracé une ligne droite sur le sol, puis il a dit : « Voici le droit chemin de Dieu ». Puis, il a tracé de courtes lignes traversant de gauche à droite cette ligne centrale et a ajouté : « À l’intersection de chacune de ces lignes se tient un diable invitant les gens à emprunter cette voie transversale. » Puis il récita le verset coranique suivant, où Dieu dit : « Voilà Mon chemin dans toute sa rectitude; suivez-le donc. Et ne suivez pas les autres sentiers, de crainte qu’ils ne vous écartent du (droit) chemin. » [Coran 6:153] (Ahmed)

Ainsi, la seule façon acceptable d’adorer Dieu est de le faire comme le faisaient les prophètes.  On comprend donc qu’introduire des innovations dans la religion soit considéré, par Dieu, comme un des pires péchés.  Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

 « La pire chose est l’innovation en religion, car chaque innovation religieuse est une innovation maudite et trompeuse, qui ne mène qu’au feu de l’Enfer. » (An-Nasa’i)

Introduire des innovations dans la religion est formellement interdit par Dieu.  Aisha, l’épouse du Prophète, a ainsi rapporté ses propos :

 « Celui qui introduit une innovation dans notre religion la verra rejetée. » (Sahih al-Boukhari)

C’est d’abord et avant tout à cause des innovations que les messages des prophètes envoyés avant Mohammed furent dénaturés et altérés, ce qui provoqua l’émergence de nombreuses fausses religions, qui existent encore de nos jours.  Pour éviter l’innovation en religion, il faut garder à l’esprit que toutes les formes d’adoration sont interdites en dehors de celles qui furent spécifiquement prescrites par Dieu et transmises aux hommes par Ses messagers.

Les meilleurs de la création

Ceux qui croient en un Dieu unique, sans Lui attribuer d’associés ni de descendance, et qui accomplissent de bonnes œuvres (selon les principes énoncés précédemment), ceux-là sont les meilleurs de la création.  Bien que les hommes ne soient pas la plus grande création de Dieu, ils peuvent potentiellement devenir les meilleurs de Sa création.  Dans le Coran, Dieu en parle en ces termes :

 « Quant à ceux qui croient et font le bien, ce sont les meilleurs de toute la création. » (Coran 98:7)

 

 

Pourquoi Dieu a-t-Il créé l’humanité? (partie 4 de 4) : Aller à l’encontre du but de la création

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: L’humanité a été créée pour adorer Dieu.  Partie 4 : aller à l’encontre de la raison d’être de sa propre création est donc le plus grand péché qu’un être humain puisse commettre.

  • par Bilal Philips
  • Publié le 14 Nov 2011
  • Dernière mise à jour le 14 Nov 2011
  • Imprimés: 223
  • Lus: 12850 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 2
  • Commentés: 0

Le plus grave de tous les péchés

Aller à l’encontre de la raison d’être de sa propre création est donc le plus grand péché qu’un être humain puisse commettre.  Abdoullah demanda au prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) quel était le plus grave de tous les péchés aux yeux de Dieu et il lui répondit :

 « Attribuer des associés à Dieu alors que c’est Lui qui t’a créé. » (Sahih al-Boukhari)

Adorer d’autres divinités à part Dieu (le polythéisme, que l’on appelle shirk, en arabe) est le seul péché que Dieu ne pardonne pas.  Si une personne meurt sans s’être repentie de ses péchés, Dieu peut choisir de lui pardonner.  Mais jamais Il ne pardonnera le shirk.  Dans le Coran, Il dit :

 « Certes, Dieu ne pardonne pas qu’on Lui attribue des associés.  À part cela, Il pardonne à qui Il veut.  Quiconque attribue des associés à Dieu s’égare d’un égarement profond. » (Coran 4:116)

Adorer des personnes ou des objets en dehors de Dieu revient à prêter les attributs du Créateur à Sa création.  Toutes les sectes et religions s’en rendent coupables, chacune à sa façon.  Il existe également un groupe de personnes qui, à travers l’histoire, ont toujours nié l’existence de Dieu.  Pour justifier ce rejet du Créateur, ils ont dû prétendre, contre toute logique, que ce monde n’a jamais eu de commencement.  Cette affirmation est illogique, car elle va à l’encontre du fait que toutes les parties observables du monde ont eu un commencement; il va donc de soi que la somme de ces parties a également un commencement.  Il est également logique de supposer que ce qui est à l’origine de la naissance du monde ne pouvait en faire partie avant même qu’il n’existe et ne peut donc avoir un commencement comme le monde.  L’affirmation des athées selon laquelle le monde n’aurait pas connu de commencement signifie que la matière dont est composé l’univers serait éternelle.  Cela est une déclaration de shirk, car un attribut de Dieu (l’éternité) est prêté à Sa création.  Le nombre d’athées véritables n’a jamais été très élevé, car en dépit de leurs affirmations, ils savent, instinctivement, que Dieu existe.  Par exemple, malgré des décennies d’endoctrinement communiste, c’est une majorité de Russes et de Chinois qui continuent de croire en Dieu.  Dieu parle de ce phénomène, dans le Coran :

 « Et bien qu’au fond d’eux-mêmes ils fussent convaincus de (Nos signes), ils les rejetèrent injustement et orgueilleusement. » (Coran 27:14)

Pour les athées et les matérialistes, il n’existe aucune raison d’être à la vie, sinon la réalisation de leurs désirs.  Par conséquent, leurs désirs deviennent comme des dieux auxquels ils obéissent et auxquels ils se soumettent plutôt qu’à leur Créateur.  Dans le Coran, Dieu dit :

 « As-tu vu celui qui a choisi pour divinité ses propres désirs? » (Coran 25:43, 45:23)

Les chrétiens ont prêté au prophète Jésus des attributs du Créateur en en faisant, d’abord, un égal de Dieu, puis en l’appelant « fils de Dieu ».  Les hindous, par ailleurs, croient que Dieu est devenu homme à plusieurs époques, à travers diverses incarnations appelées avatars, puis ils ont réparti les attributs divins entre trois dieux, Brahma le créateur, Vishnu le conservateur et Shiva le destructeur.

L’amour de Dieu

Une personne peut aussi se rendre coupable de shirk lorsqu’elle aime ou qu’elle craint une créature plus que Dieu Lui-même.  Dans le Coran, Dieu dit :

 « Et pourtant, parmi les gens, il en est qui adoptent des objets d’adoration autres que Dieu, les aimant d’un amour (ne seyant) qu’à Dieu.  Ceux qui croient sont plus fidèles dans leur amour envers Dieu (que ceux qui adorent d’autres divinités en dehors de Lui). » (Coran 2:165)

Lorsque ces sentiments et d’autres similaires sont plus forts envers des êtres de la création, ils poussent la personne qui les ressent à désobéir à Dieu pour plaire aux autres.  Mais seul Dieu mérite un tel engagement émotionnel, car seul Lui mérite d’être aimé et craint plus que tout être de la création.  Anas ibn Malik a rapporté que le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

 « Quiconque possède les trois caractéristiques suivantes a goûté à la douceur de la foi : il aime Dieu et Son messager par-dessous tout; il aime un autre être humain par amour pour Dieu; et il déteste [l’idée] de redevenir mécréant, après que Dieu l’ai sauvé, autant qu’il déteste [l’idée] d’être jeté dans le feu. » (As-Souyouti)

Toutes les raisons pour lesquelles les êtres humains aiment d’autres humains ou d’autres créatures sont des raisons d’aimer Dieu plus que Sa création.  Les êtres humains aiment la vie et la réussite et détestent la mort et l’échec.  Comme Dieu est l’ultime source de vie et de succès, Il mérite tout l’amour et tout le dévouement de l’humanité.  Les êtres humains aiment également ceux qui leur font du bien et leur rendent service quand ils sont dans le besoin.  Comme tout le bien (7:188) et le secours (3:126) viennent de Dieu, Lui seul doit être aimé par-dessus tout.

 « Et si vous vouliez compter les bienfaits de Dieu, vous ne pourriez les dénombrer. » (Coran 16:18)

Mais l’amour suprême que les humains doivent ressentir pour Dieu ne peut se comparer à celui qu’ils ressentent les uns pour les autres.  Tout comme l’amour qu’ils ressentent pour les animaux ne devrait pas être le même qu’ils ressentent pour les autres, l’amour qu’ils ressentent pour Dieu doit transcender leur amour pour les autres.  L’amour que les humains ressentent pour Dieu doit essentiellement se manifester par une totale obéissance à Ses lois :

 « Dis (aux gens, ô Mohammed) : « Si vous aimez Dieu, suivez-moi; Dieu vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. » (Coran 3:31)

Il ne s’agit pas d’un concept abstrait, car l’amour des humains pour leurs semblables implique aussi une certaine obéissance.  Par exemple, si une personne aimée demande à ce qu’une chose soit faite, celui ou celle qui l’aime s’efforcera de faire cette chose en fonction du niveau d’amour qu’elle ressent pour cette personne.

Par ailleurs, l’amour de Dieu devrait également s’exprimer par l’amour de ceux que Dieu aime.  Car il est inconcevable qu’une personne qui aime Dieu déteste ceux que Dieu aime et aime ceux que Dieu déteste.  Abou Oumaymah a rapporté que le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

 « Celui qui aime pour Dieu et qui déteste pour Dieu, qui donne pour Dieu et qui retient pour Dieu, celui-là a parfait sa foi. » (As-Souyouti)

Par conséquent, ceux dont la foi est bonne aimeront tous ceux qui aiment Dieu, car Dieu met dans le cœur des croyants de l’amour pour ceux qui sont vertueux.

Abou Hourayrah a rapporté les paroles suivantes du Messager de Dieu:

 « Si Dieu aime un de Ses serviteurs, Il en informe l’ange Gabriel et lui dit de l’aimer à son tour; alors Gabriel l’aime à son tour.  Puis Gabriel crie aux habitants des cieux : « Dieu aime untel, alors aimez-le! ».  Alors les habitants des cieux l’aiment à leur tour.  Enfin, il reçoit également l’amour des habitants de la terre. » (Sahih Mouslim)

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version