El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

La protection environnementale en islam (partie 4 de 7) : L’air, les terres et le sol

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Le point de vue islamique sur le rôle que jouent l’air, les terres et le sol au sein de l’environnement et comment la préservation de ces éléments vitaux est essentielle à la vie.

  • par Dr A. Bagader, Dr A. El-Sabbagh, Dr M. Al-Glayand et Dr M. Samarrai (édité par IslamReligion.com)
  • Publié le 20 Sep 2010
  • Dernière mise à jour le 19 Oct 2010
  • Imprimés: 290
  • Lus: 18973 (moyenne quotidienne: 6)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 2
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

2.      L’air

Cet élément n’est pas moins important que l’eau pour la perpétuation de la vie.  Pratiquement toutes les créatures terrestres dépendent de l’air pour respirer.  L’air a également d’autres rôles à jouer qui ne sont peut-être pas évidents pour les hommes, mais que Dieu a créés dans un but bien précis (comme le rôle des vents dans la pollinisation), tel qu’Il nous l’explique dans le Coran

« Nous envoyons les vents fécondants... » (Coran 15:22)

Les vents sont également des signes de la toute-puissance de Dieu et de Sa grâce, de même que de la perfection de Sa création.  Il dit, dans le Coran :

« Certes, dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans les navires qui voguent en mer chargés de choses utiles aux gens, dans l’eau que Dieu fait descendre du ciel et par laquelle Il redonne vie à la terre desséchée et y répand des bêtes de toutes sortes, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, dans tout cela il y a des signes (du pouvoir suprême de Dieu) pour ceux qui raisonnent. » (Coran 2:164)

« C’est Lui qui envoie les vents comme précurseurs de Sa miséricorde.  Puis, lorsqu’ils transportent un nuage lourd (de pluie), Nous le dirigeons vers un pays mort (de sécheresse) et Nous en faisons descendre l’eau, par laquelle Nous faisons sortir (de la terre) toutes les variétés de fruits. » (Coran 7:57)

Comme l’air remplit ces rôles biologiques et sociaux, les efforts visant à le garder pur équivalent à des efforts pour la préservation de la vie elle-même, ce qui correspond à l’un des objectifs fondamentaux de la loi islamique.  Encore une fois, tout ce qui est indispensable à la vie doit obligatoirement être préservé.  Ainsi, toute action qui pollue l’air ou l’empêche de remplir son rôle vital va à l’encontre des objectifs de Dieu pour Sa création et, au niveau planétaire, constitue une obstruction au développement durable.

3.      Les terres et le sol

Comme l’air et l’eau, les terres et le sol sont essentiels à la perpétuation de toutes les formes de vie sur terre.  Dieu dit, dans le Coran :

« Quant à la terre, Il l’a établie pour (Ses) créatures. » (Coran 55:10)

Des minerais de la terre proviennent les éléments solides de nos corps comme de ceux des animaux et des plantes.  Dieu dit, dans le Coran :

« Parmi Ses signes, Il vous a créés de poussière; puis vous voilà des êtres humains dispersés [de par le monde]! » (Coran 30:20)

Il a également fait de la terre notre habitat et celui de tous les êtres vivants :

« Dieu, de la terre, vous a fait croître comme des plantes ; puis, Il vous y fera retourner pour ensuite vous en faire resurgir. » (Coran 71:17-18)

« Et Dieu a fait de la terre une vaste étendue, pour vous, afin que vous puissiez y voyager par de vastes chemins. » (Coran 71:19-20)

Dieu a fait des terres une source d’alimentation pour la plupart des créatures vivantes.  Il a rendu le sol fertile pour que nous y fassions croître des végétaux dont nous dépendons, de même que les animaux.  Il a fait en sorte que les montagnes retiennent la pluie et jouent un rôle stabilisateur pour la croûte terrestre, tel qu’Il le mentionne dans le Coran :

« N’avons-Nous pas fait de la terre un endroit pour rassembler (à la fois) les vivants et les morts ?  Et n’y avons-Nous pas placé de hautes montagnes ?  Et ne vous y a-t-on pas abreuvés d’eau douce ? » (Coran 77:25-27)

« Par la suite, Il a étendu la terre et en a fait jaillir son eau et pousser ses pâturages.  Et les montagnes, Il les a fermement ancrées.  Tout cela afin de pourvoir à vos besoins et à ceux de vos  bestiaux. » (Coran 79:30-33)

« Quant à la terre, Nous l’avons étalée, y avons implanté des montagnes fermes et immobiles, et y avons fait pousser toutes les  espèces de façon équilibrée. Et Nous l’avons dotée de moyens de subsistance pour vous et pour d’autres créatures que vous n’êtes pas tenus de nourrir. » (Coran 15:19-20)

« Il y a pour eux un signe dans la terre morte [de sécheresse].  Nous la faisons revivre et en faisons sortir des grains dont ils se nourrissent.  Nous y avons (aussi) disposé des palmeraies et des vignes... » (Coran 36:33-35)

Si nous voulons réellement nous montrer reconnaissants envers le Créateur, nous nous devons de maintenir la productivité du sol et ne pas l’exposer à l’érosion par une utilisation abusive.  Dans la construction, l’agriculture, l’élevage, l’exploitation des forêts et des mines, nous nous devons de suivre des pratiques qui n’entraînent pas la dégradation des sols, mais qui en préservent et améliorent la fertilité.  Car causer la dégradation de cette faveur de Dieu, de laquelle tant de formes de vie dépendent, équivaut à nier Ses bienfaits envers nous.  Et parce que tout acte qui mène à la destruction des sols mène nécessairement à la destruction de la vie sur terre, un tel acte est strictement interdit.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version