O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L’abattage du bétail (partie 4 de 4) : Arrêt islamique sur le fait d’assommer les animaux avant de les abattre (2)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Une comparaison entre les techniques d’abattage modernes et la méthode prescrite par l’islam.  Partie 4 : deux autres raisons pour lesquelles les méthodes d’abattage modernes ne sont pas encouragées par l’islam.

  • par M. Abdulsalam (© 2011 IslamReligion.com)
  • Publié le 19 Sep 2011
  • Dernière mise à jour le 19 Sep 2011
  • Imprimés: 253
  • Lus: 20720 (moyenne quotidienne: 7)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

La santé

Retrait du sang :

Il est clair que le retrait d’une quantité maximale de sang, avant la mort de l’animal, est cruciale pour assurer la pureté de la viande.  Dans les diverses méthodes visant à assommer les animaux avant de les saigner, ceux-ci risquent souvent de faire un arrêt cardiaque immédiatement après avoir été assommés, soit de façon involontaire, comme lorsque l’animal reçoit un coup sur la tête, soit de façon intentionnelle, comme lorsque la volaille est immergée dans un bain électrifié.  Rappelons qu’une des conclusion de l’étude menée par l’université allemande sur les méthodes d’abattage est que le cœur des animaux assommés à l’aide du pistolet à projectile captif cessait de battre plus rapidement que le cœur des animaux égorgés selon la méthode islamique, ce qui se traduisait par une plus grande rétention de sang dans le corps.  Le fait d’assommer l’animal peut également causer un type d’hémorragie où les petits vaisseaux sanguins se rompent, laissant écouler le sang dans les tissus de la viande.  Toutes ces méthodes font en sorte qu’une plus grande quantité de sang demeure dans les vaisseaux, ce qui est plus propice au développement de micro-organismes.

Contamination de la viande

On se préoccupe de plus en plus du fait qu’assommer les animaux pourrait contribuer à la propagation de la maladie de la vache folle, car il a récemment été découvert, lors d’une étude menée par l’Université A&M, au Texas, et par l’agence canadienne d’inspection des aliments, qu’une méthode utilisée pour assommer les animaux à l’aide d’un projectile métallique pneumatique (envoyant un coup équivalent à 150 livres de pression) projette une force si explosive qu’elle disperse le tissu cérébral à travers le corps de l’animal.  Cette information est troublante quand on sait que le tissu cérébral, de même que la moelle épinière, sont les parties les plus infectées chez les bêtes souffrant de la maladie de la vache folle.  Et elle est encore plus troublante quand on sait que de 30 à 40 pourcent du bétail américain est assommé à l’aide de pistolets pneumatiques.

Une expérience menée par Gregory et Whittington, en 1992, et publiée dans « Research in Veterinary Science » (recherche en science vétérinaire) sous le titre Inhalation of Water During Electrical Stunning in Chickens (aspiration d’eau au moment où les poulets sont assommés électriquement) a révélé que « les poulets aspirent de l’eau au moment où ils sont immergés dans l’eau électrifiée et aucune méthode n’existe pour les en empêcher ».  On a également fait remarquer que les oiseaux défèquent parfois, lorsqu’ils sont immergés.  Par conséquent, ceux qui aspirent de l’eau aspirent également ces défécations, ce qui rend leur viande insalubre, puisque les fluides peuvent sortir des poumons et contaminer la viande.

Morts avant d’être saignés

Dans plusieurs de ces méthodes, l’animal meurt avant d’être saigné, que ce soit involontairement, comme avec l’usage du pistolet et des pinces électrifiées, ou intentionnellement, comme lorsque la volaille subit un gazage.  Selon l’islam, cela rend la viande interdite à la consommation humaine, car cela entre dans la catégorie des bêtes mortes avant d’être égorgées, lesquelles, selon le Coran, sont clairement illicites.

Conclusion

Les lois de l’islam proviennent de Dieu, le Créateur de tout ce qui existe, qui connaît parfaitement Sa création.  Toute chose mandatée par Dieu ne l’est que sur la base de cette connaissance et doit donc être définitive et absolue dans tous les sens du terme.  Si nous étudions les lois de l’islam, nous comprenons que ce sont celles qui servent le mieux nos intérêts et notre bien-être, qu’elles s’appliquent en toutes circonstances et qu’elles ont toutes un dénominateur commun qui est d’apporter le maximum de bienfaits et d’éviter toutes conséquences négatives.  Bien que certaines personnes reprochent à la méthode d’abattage islamique d’être cruelle envers les animaux, la réalité nous démontre le contraire.  Les accusations de cruauté envers les animaux devraient plutôt cibler ceux qui n’utilisent pas la méthode islamique et qui préfèrent ces méthodes qui provoquent d’inutiles douleurs et une agonie insupportable chez l’animal, tout en rendant la viande plus ou moins saine pour le consommateur.

Sources:

Is Islamic Slaughtering Cruel to Animals?  Dr. Aisha El-Awady

Is Stunning Animals Really Humane?  Dr. Aisha El-Awady

Going for the Kill. Juliet Gellatley BSc (Zoology)

Sentenced to Death. Rebecca Smith

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version