Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Les anges (partie 2 de 3) : Dieu a doté les anges d’une grande puissance et de pouvoirs divers

Évaluation:   
Taille des caractères:
  • par Aisha Stacey (© 2012 IslamReligion.com)
  • Publié le 17 Sep 2012
  • Dernière mise à jour le 17 Sep 2012
  • Imprimés: 415
  • Lus: 117746 (moyenne quotidienne: 46)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 3
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 1

Les anges sont des êtres créés par Dieu à partir de lumière.  Ils exécutent les ordres de Dieu sans jamais hésiter ni broncher.  C’est du Coran et des hadiths que nous tenons ces informations sur les anges.  Dans notre premier article, nous avons décrit les anges comme de très belles créatures dotées d’ailes et de tailles diverses et qui, par la permission de Dieu, ont la capacité de revêtir diverses formes.  Les anges ont des noms et chacun a une ou des tâches dont il doit s’acquitter.

L’ange dont le nom est sans doute le plus familier aux musulmans comme aux non-musulmans est l’ange Gabriel (ou Jibril, en arabe).  Les juifs et les chrétiens font référence à lui comme à l’archange Gabriel, messager de Dieu, et il occupe un statut très important au sein des trois grandes religions.

 « En vérité, [ce Coran] est la parole [transmise] par un noble messager (Gabriel) doué d’une force prodigieuse et jouissant d’un rang élevé auprès du Seigneur du Trône, (messager) obéi [des autres anges] et d’une loyauté éprouvée. » (Coran 81:19-21)

C’est Gabriel qui transmit la parole de Dieu – le Coran – au prophète Mohammed.

 « …Gabriel, c’est lui qui, par la permission de Dieu, a fait descendre sur ton cœur (ce Livre) qui confirme ce qui avait été révélé auparavant et qui est un guide et une bonne nouvelle pour les croyants. » (Coran 2:97)

Michaël est l’ange responsable de la pluie et Israfil est l’ange qui soufflera dans la trompette au Jour du Jugement.  Ces trois anges sont parmi les plus importants à cause de l’importance de leurs tâches.  L’ange Gabriel a servi d’intermédiaire entre Dieu et Mohammed pour transmettre le Coran à ce dernier et le Coran nourrit le cœur et l’âme.  L’ange Michaël est responsable de la pluie, qui nourrit la terre, et l’ange Israfil soufflera dans la trompette, ce qui signera le début d’une nouvelle vie, éternelle, au Paradis ou en Enfer.

      Quand le prophète Mohammed se levait, la nuit, pour prier, il commençait sa prière par ces mots : « Ô Dieu, Seigneur de Jibril, de Mikhaïl et d’Israfil, Créateur des cieux et de la terre, Celui qui connaît l’invisible comme le visible, c’est Toi qui juges des affaires sur lesquelles Tes serviteurs diffèrent.  Guide-moi, par Ta permission, en ce qui concerne les sujets de la foi sur lesquels les gens divergent, car Tu guides qui Tu veux sur la bonne voie. »[1]

Nous connaissons également les noms de plusieurs autres anges.  Malik est l’ange qui garde l’Enfer.

« Et ils crieront : « Ô Malik !  Que ton Seigneur nous achève ! » (Coran 43:77)

Mounkar et Nakir sont les anges qui interrogent les gens dans leur tombe.  Nous connaissons leurs noms, tout comme le fait que nous serons interrogés dans notre tombe, grâce au hadith suivant du prophète Mohammed :

« Quand le mort est enterré, deux anges bleu-noir, Mounkar et Nakir, viennent le voir.  Ils lui demandent : « Que disais-tu à propos de cet homme (Mohammed)? ».  Et il leur répond ce qu’il disait : « C’est le serviteur et messager de Dieu.  J’atteste qu’il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah et que Mohammed est Son serviteur et messager. »  Ils répondent alors : « Nous savions d’avance que tu répondrais cela. »  C’est alors que sa tombe est élargie jusqu’à atteindre sept coudées par sept coudées, puis elle est illuminée pour lui.  Les anges lui disent ensuite : « Dors ».  Et il répond : « Allez voir ma famille et dites-leur. »  Ils lui répondent : « Dors comme une jeune mariée que nul ne réveillera sauf celui qu’elle aime. »  Et il dort jusqu’à ce que Dieu le ressuscite… »[2]

Par ailleurs, on retrouve, dans le Coran, l’histoire de deux anges nommés Harout et Marout, qui furent envoyés à Babylone pour enseigner la magie aux gens.  La magie est strictement interdite, en islam, mais ces anges furent envoyés pour tester les gens.  Avant même de leur enseigner quoi que ce soit, les anges mettaient en garde les habitants de Babylone en leur révélant clairement qu’ils étaient envoyés pour les mettre à l’épreuve et que ceux qui pratiqueraient la magie n’auraient aucune part dans l’au-delà (i.e. qu’ils iraient en Enfer). (Coran 2:102)

Par ailleurs, bien que certaines personnes croient que l’ange de la mort se nomme Azraïl, rien, dans le Coran ni dans les hadiths, n’indique que ce soit le cas.  Personne ne connaît le nom de l’ange de la mort, mais nous savons quelles tâches lui reviennent et nous savons qu’il a des assistants.

 « Dis : « L’ange de la mort qui vous est assigné recueillera votre âme; puis, vous serez (tous) ramenés vers votre Seigneur. » (Coran 32:11)

 « Il vous envoie des gardiens, et lorsque la mort atteint l’un de vous, Nos messagers prennent son âme sans aucune négligence.  Ils sont ensuite ramenés vers Dieu, leur Seigneur, le Juste. » (Coran 6:61-62)

Il y a un groupe d’anges qui voyagent à travers le monde, à la recherche de gens qui invoquent Dieu.  Un hadith nous apprend que :

« Dieu a des anges qui voyagent de par le monde à la recherche de personnes qui L’invoquent.  Lorsqu’ils trouvent de telles personnes, ils s’appellent entre eux : « Venez, vous trouverez ici ce que vous cherchez! ».  C’est alors qu’ils enveloppent ces personnes de leurs ailes, qui s’étendent jusqu’au premier ciel.  Leur Seigneur leur demande alors (et Il sait pourtant mieux qu’eux) : « Que disent Mes serviteurs? »  Et les anges répondent : « Ils Te glorifient, T’exaltent, T’adorent et célèbrent Tes louanges. »  Dieu leur demande alors : « M’ont-ils jamais vu? »  Ils répondent : « Non, par Dieu, ils ne T’ont jamais vu. »  Il demande ensuite : « Et que se passerait-il s’ils Me voyaient? »  Ils répondent : « Ils T’adoreraient avec encore plus de ferveur et de dévotion. »  Et Dieu poursuit : « Que Me demandent-ils? »  Ils répondent : « Ils Te demandent le Paradis. »  Il demande : « L’ont-ils jamais vu? »  Ils répondent : « Non, ô Seigneur, ils ne l’ont jamais vu. »  Il demande : « Et que se passerait-il s’ils le voyaient? »  Ils répondent : « Ils le désireraient encore plus et ils Te supplieraient encore plus de le leur accorder. »  Alors Dieu demande : « Et contre quoi cherchent-ils Ma protection? »  Ils répondent : « Contre le feu de l’Enfer. »  Dieu demande : « L’ont-ils jamais vu? »  Ils répondent : « Non, par Dieu, ils ne l’ont jamais vu. »  Dieu demande : « Et que se passerait-il s’ils le voyaient? »  Ils répondent : « Ils auraient encore plus peur et voudraient encore plus lui échapper. »  Dieu dit alors : « Vous êtes témoins du fait que Je leur ai pardonné. »  Puis un des anges dit : « L’un d’eux n’est pas vraiment des leurs; il les a rejoints pour d’autres raisons. »  Alors Dieu dit : « Ils étaient tous ensemble et nul ne sera exclu (de Mon pardon). »[3]

Les anges ont des tâches particulières à accomplir relativement aux êtres humains.  Ils les gardent et les protègent et deux anges écrivent leurs bonnes et leurs mauvaises actions.  Ils assistent aux prières des croyants et l’un d’eux est même responsable des fœtus avant leur naissance.  Dans la troisième partie, nous parlerons plus en détail des liens entre les anges et les êtres humains.



Footnotes:

[1] Sahih Mouslim

[2] Sounan At-Tirmidhi. Abou Isa a dit : il s’agit d’un hadith hasan gharib. Il est considéré comme hasan dans Sahih al-Jaami’, no. 724.

[3] Sahih Al-Boukhari

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps
Commentaires de l'utilisateur Voir les commentaires

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version