El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Un code de conduite qui mène au contentement

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: L’islam nous offre un code de conduite qui ne peut que mener au contentement, comme un manuel d’instructions nous ouvrant la voie vers le Paradis.

  • par Aisha Stacey (© 2019 IslamReligion.com)
  • Publié le 26 Aug 2019
  • Dernière mise à jour le 26 Aug 2019
  • Imprimés: 2
  • Lus: 327 (moyenne quotidienne: 16)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

A-code-for-contentment.jpg La vie serait beaucoup plus facile si nous possédions un code de conduite pouvant nous mener au contentement profond, une sorte de manuel d’instructions du bonheur.  Nous n’aurions qu’à suivre les règles qui y seraient édictées et, curieusement, nous n’aurions plus de soucis ni d’anxiété.  Nous n’aurions plus l’impression d’avoir constamment une épée de Damoclès au-dessus de la tête, nous ne redouterions plus les problèmes financiers et n’aurions pas peur de nous retrouver seuls.  Ces problèmes humains pourraient être surmontés à l’aide de ce manuel qui, lorsque bien suivi, nous ferait connaître le contentement véritable.

Un tel manuel existe, un livre qui guide les êtres humains vers ce qu’il y a de meilleur pour eux et qui garantit le contentement et le succès ultime.  Il existe même un ensemble de citations expliquant ce livre et comment vivre au jour le jour.  Ce livre, c’est le Coran et les citations, ce sont les paroles du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).  Nous avons tendance à oublier à quel point ce livre est facile d’utilisation.  Nous avons également tendance à nous imaginer que les règles qu’il contient sont trop difficiles à suivre ou qu’elles ne s’appliquent pas à notre vie moderne.  Ce n’est pourtant pas le cas.

L’information que contient ce livre est applicable en tout temps et en tous lieux, car peu importe le lieu et l’époque, l’être humain demeure le même.  Notre Créateur ne nous a pas laissés à nous-mêmes, ici, sur terre; Il nous a outillés pour nous permettre de traverser notre destinée, de notre naissance à notre mort et au-delà.  Certains de ces outils sont les hadiths (paroles et gestes du prophète Mohammed), qui sont conçus pour nous aider dans notre cheminement.  Suivre l’exemple du prophète Mohammed est une excellente façon de respecter les lois de Dieu.

« Tu es certes (ô Mohammed) d’un caractère exceptionnel. » (Coran 68:4)

Une de ces citations (hadiths) du prophète Mohammed est en elle-même un moyen d’éprouver de la gratitude pour ce que Dieu nous a donné :

« Regardez ceux qui sont inférieurs à vous et non ceux qui sont supérieurs à vous.  Vous pourrez ainsi apprécier les bénédictions dont Dieu vous a comblés. »[1]

Inférieur, ici, fait référence à ceux qui possèdent moins de richesses que nous.  C’est si facile de regarder ceux qui possèdent plus et de souhaiter avoir ce qu’ils ont que nous oublions d’apprécier ce que Dieu nous a donné et nous n’en reconnaissons pas la valeur.  Si nous prenions la peine de regarder ceux qui possèdent moins que nous, nous nous rendrions compte, avec étonnement, qu’ils semblent souvent plus heureux que nous, non pas parce qu’ils possèdent moins, mais parce qu’ils reconnaissent la générosité de Dieu envers eux.

Nous nous laissons facilement distraire par les bonnes choses de la vie d’ici-bas.  Bien que certaines de ces choses, qui nous paraissent bonnes à prime abord, soient en réalité mauvaises pour nous, les choses qui sont réellement bonnes, permises et même encouragées sont bien plus nombreuses.  Rien, dans l’islam, ne dit qu’il n’est pas bon d’être riche et d’avoir de l’argent à dépenser; mais l’islam nous dit que cet argent ne nous appartient pas, qu’il appartient à Dieu et qu’il est préférable de le partager avec ceux qui possèdent moins que nous.

Nos vies sont remplies de bénédictions, mais nous sommes souvent si distraits par notre course aux richesses que nous oublions d’être reconnaissants pour ce que nous avons. Et la réalité, c’est que souvent, nos nouvelles acquisitions ne nous procurent qu’une satisfaction éphémère, ce qui rend notre vie terne et difficile.

Une bonne façon de se sortir de cette course folle à la consommation est de suivre le conseil du prophète Mohammed et de se comparer à ceux qui possèdent moins que nous.  Quand nous voyons des gens qui avancent, dans la vie, avec beaucoup moins que nous, qui sont malades ou handicapés, cela nous rend reconnaissants pour ce que nous possédons et pour la santé dont nous jouissons.  Quelle que soit la situation dans laquelle nous nous trouvons, elle sera toujours meilleure que celle de nombreuses autres personnes.

La seule situation où l’on devrait envier ceux qui nous sont supérieurs, c’est lorsqu’ils sont supérieurs à nous en foi et en piété.  En matière de foi et d’adoration, nous devrions toujours considérer ceux qui nous surpassent et tenter de suivre leur exemple et leur mode de vie.

Autour de nous, il y a des croyants qui sont généreux de leur personne, de leur temps et de leur argent et qui sont bons envers les gens qui les entourent.  Ces croyants suivent les lois de Dieu et leur contentement met un sourire permanent sur leur visage. Ils aident ceux qui sont dans le besoin et éprouvent une sincère compassion pour les autres.  Ils savent que suivre les traces du prophète Mohammed peut leur garantir une satisfaction profonde, ici-bas, qui sera suivie d’une félicité éternelle dans l’au-delà.

L’islam nous offre donc un guide pour connaître le contentement dans nos vies. Il est accessible à tous et nous avons peu d’efforts à faire pour nous y conformer.  Mais l’être humain est un être qui oublie et qui a tendance à voir des difficultés là où il n’y en a pas vraiment.  La réalité, c’est que l’islam est facile à suivre et que le contentement est facilement atteignable.  Le prophète Mohammed a dit : « Cette religion est une religion de facilité et non une religion de restrictions. Quiconque cherche à la rendre difficile s’y épuisera.  Faites donc le bien et faites ce que vous êtes capables de faire.  Soyez heureux et cherchez secours dans la prière. »[2]

 



Note de bas de page:

[1] Sahih Mouslim (et avec une formulation légèrement différente dans Sahih Boukhari.)

[2] Sahih Boukhari

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version