El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

El artículo / video que has solicitado no existe todavía.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Les signes de Dieu (partie 1/2)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Le Coran est l’un des plus grands miracles de Dieu et il fut transmis au prophète Mohammed, qui fut le dernier prophète à être envoyé à l’humanité.  Partie 1 : certains signes de Dieu dans le Coran.

  • par IslamReligion.com
  • Publié le 13 May 2019
  • Dernière mise à jour le 03 May 2020
  • Imprimés: 8
  • Lus: 2762 (moyenne quotidienne: 7)
  • Évaluation: 1.6 de 5
  • Évalué par: 7
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

The-Signs-of-God-part-1.jpgDieu ne souhaite qu’une chose : guider l’humanité. Et, pour ce faire, Il a envoyé des livres et des révélations.  Par exemple, Il a envoyé la « Souhaf » à Abraham, la Torah à Moïse, les Psaumes à David et l’Évangile à Jésus, le fils de Marie.  Enfin, Il a envoyé le Coran à Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur eux tous).  Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) est le dernier prophète envoyé par Dieu.  Son message est destiné à l’humanité tout entière, jusqu’à la fin des temps.  Le prophète Mohammed a dit : « Chaque prophète fut envoyé à sa nation exclusivement, mais moi, j’ai été envoyé à l’humanité tout entière. »[1]

Le Coran est la parole de Dieu et aucun autre livre, en ce monde, n’a autant d’importance. « Ce (Coran) est une preuve claire  venant de votre Seigneur, un guide et une miséricorde pour ceux qui croient. » (Coran 7:203).  Le Coran affirme que l’humanité recevra des signes menant à Lui.  En fait, le mot « signe » est si important, dans le Coran, qu’il est mentionné plus de 150 fois et, chaque fois, il fait référence aux signes de Dieu.  Dieu a fait en sorte que les êtres humains possèdent un intellect leur permettant de réfléchir, d’analyser, de conclure et d’agir en conformité avec Ses signes.  En plus de son intellect, chaque être humain naît avec une inclination naturelle à croire en Dieu et à Le concevoir comme une divinité unique.

Voici certains types de signes mentionnés dans le Coran :

1)   La conscience humaine

Dieu nous dit qu’Il nous montre des signes clairs à l’intérieur de nous-mêmes et qu’Il viendra dans notre conscience et dans notre cœur :

« Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que [ce Coran] est la vérité. » (Coran 41:53)

« Ô vous qui croyez!  Répondez à l’appel de Dieu et du messager (Mohammed) lorsqu’ils vous appellent à ce qui vous donne la (vraie) vie.  Et sachez que Dieu s’interpose entre l’homme et son cœur et que c’est vers Lui que vous serez rassemblés. » (Coran 8:24)

Comment Dieu s’interpose-t-Il entre l’homme et son cœur?  Par exemple, si une personne est sur le point de commettre un acte regrettable, elle éprouvera un sentiment de culpabilité au fond d’elle-même.  Un tel sentiment constitue un avertissement à l’effet que commettre cet acte encourra la colère de Dieu.

2)   Certains événements

Un chat noir qui passe devant nous ou une pie atterrissant dans notre jardin ne veulent absolument rien dire; les chats et les pies sont de simples créatures qui n’apportent ni la chance ni le malheur.  La superstition n’est autre qu’un sentiment trompeur qui ne repose sur aucune réalité.  Mais certains événements veulent bel et bien dire quelque chose, comme ceux mentionnés dans le Coran après que Caïn, fils d’Adam, eût tué son frère Abel. « Mais l’âme de l’autre l’incita à tuer son frère; alors il le tua et fut dès lors du nombre des perdants.  Puis Dieu lui envoya un corbeau qui se mit à gratter la terre pour lui montrer comment ensevelir le cadavre de son frère.  Il dit : « Malheur à moi!  Suis-je même incapable d’être comme ce corbeau et d’ensevelir le cadavre de mon frère? »  Et il fut dès lors du nombre de ceux qui sont rongés par les regrets. » (Coran 5:31) Caïn comprit que l’apparition du corbeau grattant la terre, alors que son frère mort gisait à ses pieds, n’était pas une coïncidence.

De même, quand Pharaon ignora l’appel de Moïse à croire en Dieu et refusa de libérer les Israélites, Dieu envoya à Pharaon et à son peuple des signes (au nombre de 9).  Parmi ces signes, les sauterelles qui détruisirent toutes les récoltes, les poux, les grenouilles par milliers et des gens qui saignaient constamment du nez.  Mais, plutôt que de comprendre qu’il s’agissait là de signes de Dieu pour l’amener à croire et à libérer les Israélites, Pharaon devint superstitieux et prétendit que ces choses étaient l’œuvre de Moïse, qu’il traita de magicien.  « Alors Nous leur avons envoyé l’inondation, les sauterelles, les poux, les grenouilles et le sang – toute une succession de signes explicites.  Mais c’étaient des criminels empreints d’arrogance. » (Coran 7: 133)

3)   Des civilisations et des peuples totalement anéantis

À l’époque du prophète Mohammed, c’était un fait connu que Dieu avait détruit des civilisations (après qu’elles eurent rejeté leurs prophètes) par l’intermédiaire de phénomènes naturels.  Parmi ces civilisations, nous retrouvons les Aad, les Thamoud et le peuple de Lot. « Nous avons assurément détruit nombre de cités autour de vous.  Nous avions, [auparavant], multiplié Nos révélations à leurs habitants afin qu’ils reviennent vers Nous. » (Coran 46:27). 

Les ruines de telles civilisations étaient toujours visibles, à l’époque du prophète Mohammed, préservées par Dieu comme des signes pour ceux qui les trouvaient.  Après la destruction de Pharaon, à l’époque du prophète Moïse, Dieu décida que des civilisations entières (qui avaient rejeté le prophète qu’Il leur avait envoyé) ne seraient pas détruites ici-bas, mais qu’elles seraient jugées dans l’au-delà.  Mais nul n’est besoin de chercher bien loin pour trouver des signes de châtiments terrestres; la destruction de Pompéi en est un bon exemple, cette ville ayant été connue pour ses mœurs plus que légères et sa pratique ouverte de la sodomie.  « Nous saisîmes chacun d’eux pour ses péchés.  Il y en eut sur qui Nous envoyâmes un ouragan, tandis que d’autres furent saisis par un grondement sinistre.  Puis il y en eut que Nous fîmes engloutir par la terre, et d’autres que Nous noyâmes.  Mais ce n’est pas Dieu qui leur fit du tort; ils se firent plutôt du tort à eux-mêmes. » (Coran 29:40)  

Le musulman doit savoir reconnaître que les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, les ouragans, les sécheresses et autres désastres naturels ne sont certainement pas des coïncidences.  Cependant, les châtiments de Dieu qui s’abattent sur des peuples qui refusent de croire et/ou qui vivent ouvertement dans le péché et qui refusent de s’en repentir sont aussi des signes clairs visant à encourager les gens à croire en Lui et à répondre à Son appel.  « Quant à ceux qui ne croient pas, les désastres ne cesseront de les frapper à cause de ce qu’ils font, ou alors ils s’abattront tout près de leurs demeures (en attendant que) la menace de Dieu soit mise à exécution.  Et Dieu ne manque jamais à Sa promesse. » (Coran 13:31)  On peut supposer que si toute l’humanité avait cru en Dieu et Ses prophètes, peut-être n’y aurait-il jamais eu de désastres naturels et que la Terre aurait reçu plus de bénédictions sous formes de pluie bienfaisante, de fruits, de légumes et de récoltes diverses.  « Si les habitants des cités avaient cru, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre. » (Coran 7:96)



Note de bas de page:

[1] Sahih Al-Boukhari

 

 

Les signes de Dieu (partie 2 de 2)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Le Coran est l’un des plus grands miracles de Dieu et il fut transmis au prophète Mohammed, qui fut le dernier prophète à être envoyé à l’humanité.  Partie 2: la nature, un autre grand signe de Dieu mentionné plusieurs fois dans le Coran.

  • par IslamReligion.com
  • Publié le 20 May 2019
  • Dernière mise à jour le 20 May 2019
  • Imprimés: 7
  • Lus: 2044 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

4)   La nature

Signs-of-God02.jpgLa nature qui nous entoure est vraiment remarquable : les forêts, rivières, montagnes, chutes d’eau et océans ornent la terre sur laquelle nous vivons.  Ce n’est pas le dauphin qui s’est lui-même équipé d’un sonar ni l’aigle qui s’est lui-même doté d’une vue qui est de quatre à cinq fois plus puissante que celle de l’être humain – ce sont là des œuvres du Créateur, qui a parfait tout ce qu’Il a créé.  Admirer Sa création nous amène à admirer le Créateur qui l’a parfaite.

Dieu nous fait voir Ses signes dans les animaux qu’Il a créés.  Les chevaux, les mules et les ânes ont longtemps servi au transport des hommes.  Les vaches, les brebis et les chèvres produisent du lait et nous utilisons leur cuir et leur laine pour nous vêtir, en plus de manger leur viande.  Les poules, quant à elles, pondent des œufs qui nous nourrissent.  Il y a en cela des signes qui nous portent à reconnaître les bénédictions de Dieu et être reconnaissants envers Lui.  « Et il y a certes un enseignement, pour vous, dans les bestiaux : Nous faisons sortir de leur ventre – d’entre la bouillie gastrique et le sang – un lait pur, délicieux pour ceux qui le boivent.  Et des fruits des palmiers et des vignes, vous tirez une boisson enivrante, ainsi qu’un excellent aliment.  Il y a certes là un signe pour les gens qui raisonnent. » (Coran 16:66-67)

Au-dessus de nous, l’atmosphère terrestre a été conçue de manière à nous protéger.  Le soleil rend la vie terrestre possible, son axe nous donne quatre saisons pour que nous puissions profiter de différents climats.  Les étoiles, les comètes et les divers corps célestes ornent l’espace et nous amènent à reconnaître que Dieu a créé l’univers et qu’Il l’a certainement créé pour une bonne raison.  Tout, dans l’univers, a été créé pour nous : « Certes, dans la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans les navires qui voguent en mer chargés de choses utiles aux gens, dans l’eau que Dieu fait descendre du ciel et par laquelle Il redonne vie à la terre desséchée et y répand des bêtes de toutes sortes, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, dans tout cela il y a des signes (du pouvoir suprême de Dieu) pour ceux qui raisonnent. » (Coran 2:164)  

La diversité que l’on retrouve chez les êtres humains et toutes les bonnes choses qui nous nourrissent, voilà des signes de la capacité de Dieu à faire tout ce qu’Il veut et de Sa bonté. « Et parmi Ses signes, Il a créé pour vous des épouses issues de vous-mêmes pour que vous viviez en tranquillité auprès d’elles.  Et Il a mis entre vous de l’amour et de la bonté.  Il y a en cela des preuves pour les gens qui réfléchissent. Et parmi Ses signes, la création des cieux et de la terre, ainsi que la variété de vos langues et de vos couleurs.  Il y a en cela des signes pour les esprits avertis. » (Coran 30:21-22)

Non seulement la pluie est-elle une bénédiction et l’eau, la source de toute vie; les fréquentes mentions de la pluie, dans le Coran, visent un objectif encore plus grand : « C’est Lui qui envoie les vents comme précurseurs de Sa miséricorde.  Puis, lorsqu’ils transportent un nuage lourd (de pluie), Nous le dirigeons vers un pays mort (de sécheresse) et Nous en faisons descendre l’eau, par laquelle Nous faisons sortir (de la terre) toutes les variétés de fruits.  Ainsi ferons-Nous sortir les morts.  Peut-être vous rappellerez-vous. » (Coran 7:57) « Et parmi Ses signes, vois cette terre stérile et aride : dès que Nous faisons descendre l’eau sur elle, elle frémit et augmente (de volume).  Certes, Celui qui lui redonne la vie est Celui qui fera revivre les morts.  Et Il est Tout-Puissant. » (Coran 41:39)  Après une pluie, nous devrions nous rappeler que c’est Dieu qui fait la végétation à partir de graines sèches, dans la terre.  Et de la même façon qu’Il ramène une graine à la vie, Il nous ramènera à la vie, au Jour du Jugement.  Savoir cela devrait nous amener à nous préparer pour ce Jour en cherchant à plaire à Dieu, par nos actions, et en évitant ce qui encourt Sa colère.

C’est pourquoi Dieu montre à l’humanité des signes qui, s’ils sont bien compris, mènent à Sa voie.  Et cette voie, c’est l’islam.  « S’ils se soumettent (en devenant musulmans), alors ils sont réellement bien guidés.  Mais s’ils se détournent, alors il ne t’incombe que de (leur) transmettre le message. » (Coran 3:20) « Aujourd’hui, J’ai parfait votre religion pour vous et J’ai accompli Mon bienfait sur vous.  Et J’ai choisi l’islam comme religion pour vous. » (Coran 5:3)  Quant à ceux qui nient les signes de Dieu, ces signes seront utilisés comme preuves, contre eux, au Jour du Jugement.  Quiconque répond aux signes de Dieu et suit Sa voie recevra comme rétribution la félicité éternelle (le Paradis) et quiconque nie les signes de Dieu recevra le châtiment ultime (l’Enfer).

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version