Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Chapitre 2, Al-Baqarah (La vache)  Partie 1 de 5

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Un guide pour les pieux, les conséquences de l’hypocrisie et la récompense des croyants.  Suivi de l’histoire d’Adam et d’un rappel aux Enfants d’Israël.

  • par Aisha Stacey (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 25 Jun 2018
  • Dernière mise à jour le 25 Jun 2018
  • Imprimés: 34
  • Lus: 4621 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Introduction

Chapter-2-part-1.jpgLa deuxième sourate, qui contient 286 versets, est la plus longue du Coran.  Elle fut révélée à Médine et son titre est tiré de l’histoire de la vache racontée entre les versets 67 et 73.  Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit que chaque chose a son sommet et que le sommet du Coran, c’est al-Baqarah.  Elle passe aisément d’un sujet à l’autre et s’adresse particulièrement aux croyants, aux juifs de Médine et aux hypocrites.  Les versets suivants soulignent l’importance d’établir une société musulmane forte et abordent divers sujets touchant les domaines social, culturel, économique, politique et légal.

Versets 1 – 7   Un Livre pour guider les gens

La deuxième sourate est la première de 29 sourates qui débutent avec une combinaison de lettre arabes.  Ces combinaisons sont formées à partir de quatorze lettres différentes et la deuxième sourate débute avec les lettres alif, lam et mim.  Dieu n’a pas révélé la signification particulière de ces lettres.

Voici le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute.  C’est un guide pour les pieux.  Dans la première sourate, Dieu nous apprend comment demander à être guidé et dans la deuxième sourate, Il nous présente le Livre qui nous servira de guide.  Dieu souligne que ce sont seulement ceux qui Le craignent qui demandent à être guidés et qui acceptent de l’être.  Ce Livre est donc un guide pour ceux qui craignent Dieu, qui croient au monde invisible, accomplissent assidûment leurs prières, dépensent de ce que Dieu leur a attribué, croient en cette révélation et aux révélations antérieures, de même que dans l’au-delà.  Ceux-là sont ceux qui réussissent. Quant aux mécréants, ils n’écoutent point les avertissements du prophète Mohammed.  Dieu a scellé leurs oreilles et leur cœur et un voile leur couvre la vue.  Il y aura, pour eux, un terrible châtiment.

Versets 8 – 20   Les hypocrites

Et parmi les gens, il y en a qui disent qu’ils croient en Dieu et au Jour dernier, alors qu’en réalité, ils n’y croient pas.  Ils cherchent à tromper Dieu, mais ils ne trompent qu’eux-mêmes et ils ne s’en rendent pas compte.  Il y a dans leur cœur une maladie et ils recevront un douloureux châtiment pour avoir menti. Et quand on leur dit de ne pas semer la corruption sur terre, ils répondent qu’ils ne cherchent qu’à établir la paix.  Ce sont eux, en réalité, les véritables fauteurs de troubles, mais ils ne s’en rendent pas compte.  Et quand on leur dit de croire comme d’autres croient, ils disent : « Croirons-nous comme croient les faibles d’esprit? »  Lorsqu’ils rencontrent ceux qui croient, ils prétendent croire, mais lorsqu’ils sont entre eux, ils se moquent d’eux.  C’est Dieu qui se moque d’eux; Il les endurcit dans leur révolte et prolonge sans fin leur égarement.  Ces hypocrites ont troqué le droit chemin contre l’égarement et ils ne trouveront jamais la bonne voie. Dieu propose une parabole.  Si nous sommes entourés de lumière et bien guidés, Il peut aisément cesser de nous guider.  Et si, craintifs, nous nous mettons à l’abri d’une tempête, Dieu est bien capable de nous laisser dans l’obscurité parce qu’Il détient le pouvoir sur toute chose.

Versets 21 – 29   N’adorez que Dieu

Ô hommes!  Adorez votre Seigneur, qui vous a créés, vous et ceux qui vous ont précédés.  C’est Lui qui, pour vous, a fait de la terre un lieu de repos et du ciel un toit. Et du ciel, Il a fait descendre la pluie grâce à laquelle surgissent de terre toutes sortes de fruits pour vous nourrir.  Ne Lui cherchez donc pas d’égaux alors que vous savez parfaitement qu’Il n’en a pas.  Et si vous êtes dans le doute au sujet de ce que Dieu a révélé, alors essayez donc de produire ne serait-ce qu’une sourate semblable, et appelez vos témoins que vous adorez en dehors de Dieu, si vous êtes véridiques.  Et si vous n’y parvenez pas, et à coup sûr vous n’y parviendrez jamais, prémunissez-vous donc contre le Feu dont les hommes et les pierres seront le combustible, et qui a été préparé pour les mécréants.

Et annonce, (ô Mohammed), la bonne nouvelle à ceux qui croient, qu’ils auront des jardins sous lesquels coulent des rivières.  On leur présentera des fruits de ces jardins, qui ne seront semblables qu’en apparence à ceux qu’ils mangeaient sur terre.  Ils trouveront là des compagnes pures et ils y demeureront éternellement.

Certes, Dieu ne se gêne point de citer un exemple quelconque ou de faire une comparaison. Ceux qui croient savent qu’il s’agit de la vérité venant de leur Seigneur.  Quant à ceux qui ne croient pas, ils disent : « Qu’a voulu dire Dieu par un tel exemple? ».  Par cela, nombreux sont ceux qu’Il égare et nombreux sont ceux qu’Il guide.  Ceux qui violent le pacte qu’ils avaient conclu avec Dieu et qui sèment la corruption sur terre sont les véritables perdants. Comment pouvez-vous ne pas croire en Dieu alors que vous étiez morts et qu’Il vous a donné la vie!  Puis, Il vous fera mourir et Il vous fera revivre, et c’est vers Lui, enfin, que vous retournerez. 

Versets 30 – 39   L’histoire d’Adam

Quand Dieu dit aux anges qu’Il allait établir un vice-roi sur la terre ils dirent : « Vas-tu en établir un qui y sèmera la corruption et y répandra le sang, tandis que nous sommes là à Te glorifier et à Te sanctifier ? »  Il dit : « En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas. »

      Et Dieu apprit à Adam les noms de toutes choses, puis les montra aux anges et leur demanda de Lui dire ces noms.  Ils répondirent qu’ils en étaient incapables. Il dit : « Ô Adam!  Informe-les de ces noms ».  Puis lorsque Adam les eût informés de ces noms, Dieu dit : « Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les secrets des cieux et de la terre ? » Et lorsque Dieu demanda aux anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent tous à l’exception d’Iblis (Satan), qui refusa par arrogance et devint donc mécréant. 

Et Dieu dit à Adam d’habiter le Paradis, avec son épouse, et de manger de tous ses fruits à leur guise, mais de ne point s’approcher d’un certain arbre.  Mais Satan les poussa à désobéir et leur fit quitter le bonheur dans lequel ils vivaient.  Alors Dieu dit : « Descendez du Paradis et soyez ennemis les uns des autres !  Il y aura pour vous une demeure sur la terre et des provisions pour un temps. »  Puis Il s’adressa à Adam et lui apprit la façon de se repentir.  Il accepta son repentir et lui dit qu’Il enverrait des guides pour l’humanité et que ceux qui les suivront n’auront rien à craindre et ne seront point affligés, mais que ceux qui ne croiront pas et qui rejetteront les révélations, ceux-là seront les gens du Feu, et le Feu sera leur demeure. 

Versets 40 – 52   Se rappeler des faveurs de Dieu

Dieu demande aux juifs de se rappeler le bienfait dont Il les a comblés, de croire à ce qui a été révélé et qui confirme leurs propres Écritures.  Il leur dit : « Ne soyez pas les premiers à le rejeter et n’échangez pas Mes révélations contre un prix dérisoire.  C’est Moi seul que vous devez craindre.  Ne mêlez pas la vérité au mensonge et ne cachez pas sciemment la vérité.  Accomplissez assidûment vos prières, acquittez la zakat et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent.  Enjoignez-vous aux gens de faire le bien tout en oubliant vous-mêmes de le faire?  Êtes-vous donc dépourvus de raison? »  Ceux qui ne craignent pas Dieu trouvent difficile d’être patients et humbles.

Dieu demande aux Enfants d’Israël de se rappeler Son bienfait sur eux et comment Il les a préférés à toutes les autres nations de l’époque.  Il leur dit de se prémunir contre un jour où aucune âme ne profitera à une autre et où l’on n’acceptera d’elle aucune intercession.  Il leur dit : « Rappelez-vous lorsque Je vous ai délivrés des gens de Pharaon, que je vous ai fait traverser la mer (en la séparant) et que Je vous ai sauvés en noyant les gens de Pharaon devant vos yeux.  Et rappelez-vous lorsque J’ai prescrit quarante nuits de solitude à Moïse et qu’en son absence, vous avez choisi le veau pour idole; vous étiez vraiment injustes.  Malgré cela, Nous vous avons pardonné afin que vous soyez reconnaissants. » 

 

 

Chapitre 2, Al-Baqarah (La vache) (partie 2 de 5)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Ce que Dieu fait de ceux qui rompent leurs engagements.

  • par Aisha Stacey (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 02 Jul 2018
  • Dernière mise à jour le 02 Jul 2018
  • Imprimés: 27
  • Lus: 3566 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Versets 53 – 62   Alliances avec les Enfants d’Israël

Chapter-2-part-2.jpgRappelez-vous lorsque Dieu a donné à Moïse le Livre et le Discernement afin que vous soyez bien guidés.  Et lorsque Moïse dit à son peuple à quel point il avait erré en prenant le veau pour idole.  Il leur dit de tuer les coupables parmi eux et Dieu accepta leur repentir.  Et rappelez-vous lorsque vous dîtes : « Ô Moïse !  Nous ne croirons en toi que lorsque nous aurons vu Dieu clairement ».  Alors, tandis que vous regardiez, la foudre vous saisit.  Puis Dieu vous fit revivre après votre mort et vous couvrit de l’ombre d’un nuage blanc et fit descendre sur vous la manne et les cailles.  En dépit de cela, vos ancêtres rompirent leur alliance avec Dieu.  Ce n’est pas à Dieu qu’ils firent du tort : ils se firent plutôt du tort à eux-mêmes.

Et (rappelez-vous) lorsque Dieu vous dit d’entrer dans Jérusalem et de manger librement de ce qui s’y trouvait et d’entrer par la porte en vous prosternant et en demandant pardon pour vos péchés. Il vous aurait pardonné vos péchés et augmenté votre récompense, mais les transgresseurs substituèrent un mot désobligeant à ce qu’on leur avait demandé de prononcer. Alors, des cieux, Dieu fit descendre sur vous un fléau en prix de vos mauvais agissements.

Et rappelez-vous lorsque Moïse demanda de l’eau pour son peuple et que Dieu dit: « Frappe ce rocher avec ton bâton ».  Aussitôt, douze sources en jaillirent et chaque tribu sut à quelle source s’abreuver.  Dieu leur dit de manger et de boire et de ne pas provoquer de ravages, sur la terre, en y semant la corruption. Puis, vous vous êtes plaints de la nourriture à Moïse.  Celui-ci vous répondit : « Descendez donc dans n’importe quelle ville ; vous y trouverez certainement ce que vous demandez ! »  L’humiliation et la misère s’abattirent sur vous.  Vous avez encouru la colère de Dieu pour avoir refusé de croire aux révélations et pour avoir tué injustement les prophètes.  Cela à cause de votre désobéissance et de votre transgression.

Tous ceux qui auront suivi leur prophète, de leur vivant, et tous les croyants connaîtront le succès.

Versets 63 – 74   Alliances rompues et le sacrifice de la vache

Et rappelez-vous, ô enfants d’Israël, lorsque vous avez pris un engagement avec Dieu et qu’Il a élevé le Mont au-dessus de vous en vous disant : « Adhérez strictement à ce que Nous vous avons donné et souvenez-vous de ce qui s’y trouve afin que vous deveniez pieux. »  Par la suite, vous vous en êtes détournés et, n’eut été de la grâce de Dieu et de Sa miséricorde, vous auriez certainement été parmi les perdants. Et vous connaissiez certainement ceux d’entre vous qui transgressèrent le Sabbat et qui furent transformés en singes, méprisés et détestés.  Dieu en fit un exemple pour leurs contemporains et la postérité, et un avertissement pour ceux qui Le craignent.

Et rappelez-vous lorsque Moïse dit à son peuple que Dieu leur ordonnait de sacrifier une vache. Ils dirent : « Te moques-tu de nous ? » et se mirent à demander toutes sortes de détails, sur la vache en question, plutôt que de simplement répondre à l’ordre de Dieu.  Moïse leur dit qu’il s’agissait d’une vache agréable à regarder, de couleur jaune, etc, mais ils s’obstinèrent à demander toujours plus de détails à son sujet.  Alors Moïse leur dit qu’il s’agissait d’une vache n’ayant pas servi à labourer les champs et en bonne santé. Ils la sacrifièrent alors, mais peu s’en fallut qu’ils ne le fissent point.

      Et rappelez-vous quand vous aviez tué un homme et que vous n’arriviez pas à vous mettre d’accord sur l’auteur du crime.   Dieu révéla alors au grand jour ce que vous tentiez de cacher.  Et pour démontrer Son pouvoir sur la vie et la mort, Dieu dit : « Frappez le corps avec une partie de la vache sacrifiée » et la personne revint à la vie.  Mais après ce signe, vos cœurs s’endurcirent et devinrent comme des pierres, ou même plus durs encore ; car il y a des pierres parmi lesquelles jaillissent des rivières et d’autres qui se fendent pour qu’en surgisse l’eau. Et il y a d’autres pierres, encore, qui s’affaissent par crainte de Dieu.  Et rappelez-vous que Dieu n’est point inattentif à ce que vous faites.

Versets 75 – 93   La révélation rejetée

Ô croyants!  Espérez-vous encore que les Gens du Livre croient en votre religion alors qu’un groupe d’entre eux, après avoir entendu et compris la parole de Dieu, l’aient sciemment falsifiée ?  Et lorsqu’ils rencontrent des croyants, ils disent : « Nous croyons ».  Mais une fois seuls, entre eux, ils disent : « Allez-vous leur confier ce que Dieu vous a révélé, leur fournissant ainsi un argument contre vous devant votre Seigneur ? »  Ne savent-ils pas que Dieu sait ce qu’ils cachent et ce qu’ils proclament ? 

      Et il y a, parmi les enfants d’Israël, des illettrés qui ignorent tout du Livre hormis quelques mensonges forgés de toutes pièces, et ils ne font qu’émettre des conjectures.  Malheur, donc, à ceux qui, de leurs propres mains, écrivent un livre et disent : « Ceci vient de Dieu » pour en tirer un prix misérable.  Malheur à eux pour ce que leurs mains ont écrit et malheur à eux pour le profit qu’ils en tirent.  Ils croient que le feu de l’Enfer ne les touchera que pour quelques jours.  Mais Dieu en a-t-Il fait la promesse? Dieu ne manque jamais à Son engagement; dites-vous à propos de Dieu des choses que vous ne savez pas? 

      Ceux qui font le mal et qui sont encerclés de toutes parts par leurs péchés, ceux-là sont les gens du Feu, dans lequel ils demeureront éternellement.  Et ceux qui croient et font de bonnes œuvres, ceux-là sont les gens du Paradis, où ils demeureront éternellement. Et rappelez-vous lorsque Nous prîmes un engagement des enfants d’Israël en leur disant : « N’adorez nul autre que Dieu et soyez bons envers vos parents et votre famille, envers les orphelins et les indigents, et ayez de bonnes paroles pour les gens.  Accomplissez régulièrement vos prières et acquittez la zakat. »  Mais par la suite, à l’exception d’un petit nombre d’entre vous, vous avez fait marche arrière, car cela vous répugnait. 

Et rappelez-vous lorsque nous prîmes un autre engagement des enfants d’Israël en leur disant de ne point répandre le sang de leur peuple et de ne point expulser une partie d’entre eux de leurs maisons.  Ils ont ratifié l’engagement et pourtant, voilà qu’ils s’entretuent et s’aident mutuellement dans le péché et la transgression.  Et si des gens viennent à eux en tant que captifs, ils les rançonnent illégalement.  Croient-ils donc en une partie du Livre, tout en rejetant le reste ?  Quelle est, donc, la récompense des gens qui agissent ainsi si ce n’est l’humiliation dans cette vie ?  Voilà ceux qui troquent la vie présente contre la vie future.  Leur châtiment ne sera pas allégé et ils ne seront point secourus.

Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse et donné des preuves claires à Jésus, fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du Saint-Esprit.  Est-ce qu’à chaque fois qu’un messager de Dieu vous a apporté, ô enfants d’Israël, des vérités contraires à vos souhaits, vous avez traité les uns d’imposteurs et tué les autres ? Et ils disent : « Nos cœurs se sont endurcis. »  Non, mais Dieu les a maudits à cause de leur refus de croire.  Et quand leur vient, de Dieu, un Livre confirmant celui qu’ils ont déjà entre les mains, ils refusent d’y croire.  Ils ont vendu leur âme à petit prix. Et pour les mécréants, il y aura un châtiment avilissant.

Et lorsqu’on leur dit : « Croyez en ce que Dieu a révélé », ils disent : « Nous croyons en ce qui nous a été révélé à nous ».  Et ils rejettent ce qui est venu par la suite, bien qu’il s’agisse de la vérité confirmant ce qu’ils possédaient déjà.  Pourquoi donc avez-vous tué les prophètes de Dieu, par le passé, si vous étiez vraiment croyants?  Moïse est venu à vous avec des preuves claires et pourtant, pendant son absence, vous avez choisi le veau pour idole.  Et rappelez-vous lorsque Nous avons pris de vous un engagement et que Nous avons élevé le Mont au-dessus de vous en vous disant : « Adhérez strictement à ce que Nous vous avons donné et écoutez Notre parole ».  « Nous avons entendu, disaient-ils, mais nous désobéissons ».  Cela démontre à quel point ils aimaient le veau.  Quelles misérables actions votre foi vous pousse à accomplir si tant est que vous êtes croyants! 

 

 

Chapitre 2, Al-Baqarah (La vache) (partie 3 de 5)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Les juifs continuent de rompre leurs engagements envers Dieu et démontrent leur manque de foi.  La religion d’Abraham et la direction de la prière sont abordées.

  • par Aisha Stacey (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 09 Jul 2018
  • Dernière mise à jour le 09 Jul 2018
  • Imprimés: 22
  • Lus: 3500 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Versets 94 – 110   Absence de foi

Chapter-2-part-3.jpg      Si le Paradis est pour vous seuls (ô juifs) et personne d’autre, (tel que vous le prétendez), souhaitez donc la mort, si vous êtes véridiques. Mais jamais ils ne la souhaiteront, sachant tout le mal qu’ils ont perpétré de leurs mains. Et Dieu sait parfaitement comment réfléchissent les mécréants.  Ils sont avides de la vie d’ici-bas, souhaitant pouvoir vivre mille ans, mais cela ne les sauverait nullement du châtiment qui les l’attend. 

Quiconque est ennemi de Gabriel doit savoir que c’est lui qui a fait descendre le Coran sur le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).  Quiconque est un ennemi de Dieu, de Ses anges et de Ses messagers… Dieu sera son ennemi, car Il est Lui-même l’ennemi des mécréants.  Ceux qui refusent de croire la révélation défient Dieu.  Chaque engagement, de leur part, a été rompu.

Et lorsque leur vint un messager de Dieu qui leur confirma ce qu’ils avaient déjà, certains de ceux à qui le Livre avait été donné jetèrent le Livre de Dieu par-dessus leur épaule comme s’ils ne savaient rien.  Et ils suivirent ce que les diables racontent faussement au sujet du règne de Salomon.  À Babylone, les anges Harout et Marout enseignaient la sorcellerie aux gens après les avoir mis en garde contre l’incroyance.  Et de ces deux anges, les gens apprenaient à causer la désunion entre maris et femmes. Mais ils ne pouvaient nuire à personne sans la permission de Dieu.  Et ils apprenaient ainsi ce qui leur causait du tort et ne leur profiterait point dans l’au-delà.  S’ils s’étaient gardés de faire le mal, cela aurait bien meilleur pour eux.

Ô vous qui croyez!  Lorsque vous parlez au Prophète, n’utilisez pas de mots ambigus afin de le fourvoyer.  Les mécréants détestent que descende sur vous un bienfait de la part de votre Seigneur, mais Dieu choisit d’apporter Sa miséricorde à qui Il veut.  Qu’Il abroge une partie de Sa révélation ou qu’Il la fasse oublier, Il en révèle une meilleure ou une semblable.  C’est à Dieu qu’appartient le royaume des cieux et de la terre et, en dehors de Dieu, vous ne trouverez ni protection ni secours.  Allez-vous interroger votre messager comme Moïse fut interrogé par le passé?  Quiconque choisit l’incroyance plutôt que la foi est perdu.  Nombre de gens du Livre voudraient, par jalousie, vous rendre mécréants après que vous ayez cru, bien que la vérité leur soit devenue évidente.  Pardonnez-leur et soyez indulgents envers eux jusqu’à ce que Dieu donne Ses ordres.[1]  Accomplissez assidûment vos prières et acquittez la zakat.  Et tout ce que vous avancez de bien pour votre âme, vous le retrouverez auprès de Dieu.  Certes, Dieu voit parfaitement ce que vous faites.

Versets 111 – 121   Préjugés religieux

Dire que nul n’entrera au Paradis à moins d’être un juif ou un chrétien, c’est prendre ses désirs pour des réalités.  Mais quiconque soumet son être à Dieu, tout en faisant le bien, sa récompense est auprès de son Seigneur.  Les juifs, les chrétiens et les Arabes païens s’accusent mutuellement, mais Dieu tranchera entre eux.

Et qui est plus injuste que celui qui empêche que dans les mosquées de Dieu on mentionne Son nom, et qui s’efforce de les détruire?  Pour lui, l’ignominie sera son lot ici-bas; et dans l’au-delà, il subira un terrible châtiment.  À Dieu appartiennent l’Est et l’Ouest.  Où que vous vous tourniez, Dieu se trouve dans cette direction.  Et ils disent : « Dieu S’est donné un fils. »  Qu’Il soit glorifié!  En vérité, c’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.  Lorsqu’Il décrète une chose, Il dit seulement « Sois! » et elle est aussitôt. Et ceux qui n’ont aucun savoir disent : « Pourquoi Dieu ne nous parle-t-Il pas directement? »  Nous avons rendu claires les révélations pour les gens qui croient avec certitude.  Mohammed fut envoyé avec la vérité, pour annoncer la bonne nouvelle et pour avertir les gens.  Et il n’aura pas à répondre des gens de l’Enfer.

Ni les juifs ni les chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi à moins que tu ne suives leur confession.  Et si tu te détournes de la vérité, tu seras perdant.  Ceux à qui Nous avons donné le Livre et qui le récitent correctement, ceux-là y croient vraiment.  Et ceux qui n’y croient pas… les voilà les perdants.

Versets 122 – 132  Abraham le leader

      Ô enfants d’Israël!  Rappelez-vous comment Dieu vous a préférés à toutes les autres nations de l’époque et prémunissez-vous contre un jour où aucune âme ne profitera à une autre et où aucune intercession ne lui sera utile.  Quand Abraham fut éprouvé et obéit aux commandements de Dieu, Il en fit un leader.  Abraham demanda: « Et parmi ma descendance y aura-t-il des guides? »  Dieu dit : « Mon engagement n’inclut pas les transgresseurs. »

Et rappelle-toi lorsque Nous fîmes de la Kabah un refuge et un sanctuaire pour les gens.  Et Nous commandâmes à Abraham et Ismaël de la purifier pour ceux qui circulent autour.  Et quand Abraham supplia Dieu d’assurer sécurité et provisions aux croyants, Dieu répondit : « Quant à celui qui ne croit pas, Je lui accorderai une jouissance temporaire, puis Je le contraindrai au châtiment du Feu – et quelle mauvaise destination! »

Et quand Abraham et Ismaël érigeaient les assises de la Kabah, ils demandèrent à Dieu d’accepter leur œuvre et de faire d’eux et de leurs descendants des musulmans.  Le prophète Mohammed fait partie de ces descendants.   Seul un sot peut sciemment se détourner de la religion d’Abraham.  Dieu a choisi Abraham pour en faire un musulman et il légua cet héritage à ses fils.  Et Jacob ordonna à ses fils de se soumettre à Dieu et de ne point mourir autrement qu’en musulmans.

Versets 133 – 145   La religion d’Abraham

      Les juifs n’étaient point présents lorsque la mort se présenta à Jacob et qu’il dit à ses fils : « Qu’adorerez-vous après moi ? »  Ils dirent : « Nous adorerons ton Dieu, celui de tes pères, Abraham, Ismaël et Isaac. » Voilà une nation bel et bien révolue.  À elle ce qu’elle aura acquis, et à vous ce que vous aurez acquis.  Et s’ils vous disent : « Soyez juifs ou chrétiens », répondez-leur que vous suivez la religion d’Abraham.  Dites, ô musulmans : « Nous croyons en Dieu et en ce qui a été révélé à tous les prophètes.  Nous ne faisons aucune distinction entre eux et nous nous soumettons entièrement à Dieu. »

Dieu dit à Mohammed de demander aux gens du Livre de cesser de polémiquer au sujet de Dieu et que chacun aura à rendre des comptes.  Dites-vous (ô gens du Livre) qu’Abraham et ses descendants étaient juifs ou chrétiens?  N’est-ce pas Dieu qui sait mieux? Et qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu’il a reçu de Dieu, témoignage attestant de la vérité et de la venue du prophète Mohammed? Voilà une génération bel et bien révolue.  À elle ce qu’elle aura acquis et à vous ce que vous aurez acquis.

Les insensés d’entre les hommes se demanderont pourquoi la direction de la prière a été modifiée.  À Dieu appartiennent l’Est et l’Ouest.  Dieu n’avait établi l’orientation première, vers laquelle vous vous tourniez, que pour déterminer lesquels d’entre vous suivraient le prophète Mohammed.  En vérité, ce fut une épreuve difficile.  Souvent, Dieu a vu Mohammed tourner son visage vers le ciel.  Alors maintenant, les visages se tourneront dans une direction qui lui plaît, i.e. la Kabah.  Certes, les juifs et les chrétiens n’accepteront jamais cette direction. Et si tu suis leurs désirs après le savoir que tu as reçu, tu compteras certainement parmi les injustes.

Versets 146 – 154   Une nouvelle direction

      Parmi ceux qui ont reçu les Écritures avant vous, il y en a qui dissimulent sciemment la vérité.  C’est la vérité venant de ton Seigneur: ne sois donc pas de ceux qui doutent. À chaque nation une direction vers laquelle elle se tourne.  Rivalisez donc les uns avec les autres dans les bonnes œuvres.  Où que vous soyez, Dieu vous rassemblera au Jour de la Résurrection.  Le prophète Mohammed vous récite Nos révélations et vous enseigne la sagesse.  Souvenez-vous donc de Moi, et Je me souviendrai de vous. Cherchez secours dans la patience et la prière, car Dieu est avec ceux qui sont patients.  Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier de Dieu qu’ils sont « morts ».  Au contraire, ils sont bien vivants, mais vous n’en êtes pas conscients. 



Note de bas de page:

[1] Ce verset (2:109) fut abrogé par le verset 9:29.

 

 

Chapitre 2, Al-Baqarah (La vache) (partie 4 de 5)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Les croyants seront éprouvés, les caractéristiques de la piété et Dieu commence à établir des règles.

  • par Aisha Stacey (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 16 Jul 2018
  • Dernière mise à jour le 16 Jul 2018
  • Imprimés: 20
  • Lus: 3196 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Versets 155 - 167    Le châtiment pour les mécréants

Chapter-2-part-4.jpgEt Nous vous éprouverons certainement par un peu de peur, de faim, de pertes de biens, de gens et de récoltes.  Mais endurez patiemment pour recevoir les bénédictions de Dieu.  Les monts al-Safa et al-Marwah, à La Mecque, sont parmi les symboles de Dieu.  Accomplissez les rites du grand pèlerinage et du petit pèlerinage à la Kabah et marchez sans crainte entre les deux monts.  Dieu rejette ceux qui dissimulent ce qui a été révélé comme preuves, à moins qu’ils ne se repentent.  Dieu est unique.  Nul ne doit être adoré en dehors de Lui. Certes, dans la création des cieux et de la terre et dans toutes les merveilles qu’ils contiennent se trouvent des signes pour les gens qui réfléchissent.  Et pourtant, parmi les gens, il en est qui adoptent des objets d’adoration autres que Dieu.  Si seulement ils pouvaient voir leurs fausses divinités, au Jour du Jugement, lorsqu’elles prendront leurs distances de ceux qui les adoraient.  Ils imploreront Dieu de leur laisser une dernière chance, mais Dieu leur montrera leurs propres actions, source de remords pour eux, et ils ne pourront pas sortir du Feu.

Versets 168 – 177   La piété expliquée

      Ô hommes!  Mangez de ce qui est licite et sain sur la terre, et ne suivez pas les traces de Satan.  Il ne vous enjoint que le mal et la turpitude, et de dire au sujet de Dieu ce que vous ne savez pas.  Et quand on leur dit: « Suivez ce que Dieu a révélé », ils répondent : « Nous suivons le chemin emprunté par nos ancêtres ».  Quoi !  Et si leurs ancêtres n’avaient rien compris et n’avaient point été guidés ?  L’exemple des mécréants, à l’égard du messager de Dieu, est pareil à celui qui, en criant, appelle du bétail qui lui, n’entend qu’un appel et une clameur lointaine. Sourds, muets et aveugles, ils ne raisonnent point.  Ô vous qui croyez!  Mangez des bonnes choses dont Nous vous avons pourvus et remerciez Dieu.  Il ne vous a interdit que les charognes, le sang, la viande de porc et ce qui a été sacrifié au nom d’un autre que Dieu.  Mais celui qui est poussé par nécessité (à manger ce qui est interdit), sans le désirer ardemment ni transgresser, ne commet aucun péché. 

      Certes, ceux qui cachent en partie le Livre que Dieu a révélé et en tirent un prix dérisoire ne s’emplissent le ventre que de feu et, au Jour de la Résurrection, Dieu ne leur parlera point.  Voilà ceux qui achètent l’erreur au lieu de la bonne direction, et le tourment au lieu du pardon.  La piété ne consiste pas à tourner vos visages vers l’Est ou l’Ouest ; mais pieux est celui qui croit en Dieu et au Jour dernier, aux anges, au Livre et aux prophètes, et qui donne ses biens, par amour pour Dieu, à ses proches, aux orphelins, aux indigents, aux voyageurs, à ceux qui demandent (de l’aide) et pour libérer des esclaves ; [et pieux est celui] qui observe assidûment ses prières et qui paie la zakat.  Et [sont pieux] ceux qui respectent leurs engagements lorsqu’ils s’engagent, et ceux qui sont patients en période de tribulations, d’adversité et de grande tension.  Les voilà, ceux qui sont sincères et les voilà ceux qui craignent vraiment Dieu.

Versets 178 – 195   Règles pour les croyants

Ô vous qui croyez!  La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtres; le meurtrier sera mis à mort et personne d’autre à sa place.  Mais celui à qui son frère offensé aura quelque peu pardonné devra arranger l’affaire dans des conditions raisonnables et le paiement de l’indemnisation devra être fait de bonne grâce.  C’est un allègement et une miséricorde de la part de votre Seigneur.  Celui qui transgresse après cela recevra un douloureux châtiment.  On vous a prescrit, lorsque la mort de l’un de vous est proche et qu’il laisse des biens, de les léguer de façon équitable à ses parents et à ses proches.[1] Quiconque altère le testament après l’avoir entendu, le péché ne repose alors que sur ceux qui l’ont altéré.  Mais quiconque craint d’un testateur quelque clause injuste ou inique et qu’il réconcilie les parties (en apportant au testament des amendements auxquels les parties consentent mutuellement), alors il ne sera point blâmé. 

      Le mois de Ramadan est le mois durant lequel fut révélé le Coran comme guide pour les gens.  Quiconque est présent en ce mois, qu’il jeûne. Et quiconque est malade ou en voyage, qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours.  Dieu veut vous faciliter les choses et non vous les rendre difficiles.  Et Il souhaite que vous proclamiez Sa grandeur et que vous soyez reconnaissants.  Dieu est proche de chacun et répond à la prière de ceux qui L’implorent.  Soyez donc obéissants et placez votre confiance en Dieu.

On vous a permis d’avoir des rapports avec vos épouses durant la nuit du jeûne.  Elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles.  Dieu sait qu’il vous était difficile de vous abstenir totalement (durant le mois de jeûne), alors Il a rendu les choses plus faciles pour vous.  Mangez et buvez à discrétion jusqu’à ce que vous voyiez se distinguer le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit.  Observez alors rigoureusement le jeûne jusqu’à la tombée de la nuit et n’approchez pas vos épouses alors que vous êtes en retraite spirituelle dans les mosquées durant les dix derniers jours de Ramadan. Voilà les limites qui vous sont imposées par Dieu; veillez donc à ne pas les enfreindre. 

      Ne dévorez pas mutuellement et injustement vos biens.  Et ne les utilisez pas pour obtenir audition auprès des juges pour vous permettre de dévorer sciemment et illégalement une portion des biens d’autrui.  Ils t’interrogent (ô Mohammed) sur les nouvelles lunes.  Dis : « Elles servent à compter le temps et à fixer le moment du pèlerinage. »  N’entrez pas dans les maisons par les portes arrières; entrez par les bonnes portes et craignez Dieu.

Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, mais n’initiez pas les hostilités.[2] Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs.  Et tuez-les où que vous les trouviez, et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la persécution est plus grave que le meurtre.  Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de persécution et que la religion de Dieu règne.  Mais s’ils renoncent, alors qu’il n’y ait plus d’hostilités, sauf contre les oppresseurs.  Combattre durant un mois sacré est interdit, mais l’on vous attaque, vous pouvez riposter.

Versets 196 -203   Le pèlerinage

      Accomplissez le pèlerinage tout en prenant soin de suivre les règles établies par Dieu.  Le pèlerinage a lieu au cours de mois bien connus.  Quiconque souhaite l’accomplir, qu’il se rappelle alors : point de rapports intimes ni d’insultes ni de disputes durant le pèlerinage.  Et faites des provisions, mais sachez que la meilleure des provisions est la piété.  Ce n’est point un péché pour vous que de rechercher quelque grâce de votre Seigneur en faisant du commerce durant le pèlerinage.  Et lorsque vous avancez parmi la foule en revenant de ‘Arafat, glorifiez Dieu près du Monument Sacré.  Ensuite, hâtez-vous de traverser l’endroit que les gens se hâtent de traverser.  Puis, quand vous avez terminé vos actes de dévotion, invoquez Dieu comme vous invoquiez vos ancêtres, avant l’islam, mais de façon plus ardente encore.

      Il y a des gens qui disent seulement: « Seigneur!  Donne-nous (des biens) en ce monde » ; ceux-là n’auront aucune part dans l’au-delà.  Mais il y a (aussi) ceux qui disent : « Seigneur!  Donne-nous ce qu’il y a de bon en ce monde et ce qu’il y a de bon dans l’au-delà; et préserve-nous du châtiment du Feu ».  Pour eux, il y aura une bonne part de ce qu’ils auront acquis.  Et invoquez Dieu durant les jours suivant le sacrifice.  Puis, vous pouvez quitter après deux jours ou rester si vous les désirez.

Versets 204 – 212   Embrassez l’islam et rejetez Satan

      Et parmi les gens, il y a celui dont le discours sur la vie d’ici-bas te plaît, et qui prend Dieu à témoin de ce qu’il a dans le cœur.  Et lorsqu’il se détourne de toi, il s’efforce de répandre le désordre et la destruction sur la terre.  Et lorsqu’on lui dit de craindre Dieu, son orgueil le pousse au péché.  L’Enfer lui règlera son compte. Et parmi les gens, il y a celui qui donnerait sa vie, cherchant en cela l’agrément de Dieu.  Et Dieu est Compatissant envers Ses serviteurs.  Ô vous qui croyez!  Embrassez l’islam et ne suivez point les traces de Satan : c’est votre ennemi déclaré.  Et si vous faites marche arrière après que les preuves claires vous soient venues, alors sachez que personne n’échappe au châtiment de Dieu.  S’attendent-ils à ce que Dieu descende vers eux?  C’est à Dieu que toutes les affaires retournent pour être jugées.

      Demande aux enfants d’Israël combien de révélations claires Nous leur avons apportées !  Celui qui altère la révélation de Dieu après qu’elle lui soit parvenue, alors certes, (pour lui), Dieu est Sévère en châtiment.  On a embelli la vie d’ici-bas à ceux qui ne croient pas et se moquent des croyants.  Mais ceux qui craignent Dieu auront une position supérieure à eux, au Jour de la Résurrection.  Dieu donne sans limites à qui Il veut.

 



Note de bas de page:

[1] Cette injonction fut plus tard abrogée quand Dieu légiféra des parts fixes de l’héritage à ceux à qui il revient.

[2] Le verset 190 fut le premier verset abordant le thème du jihad et fut plus tard complété par le verset 9:36.

 

 

Chapitre 2, Al-Baqarah (La vache) (partie 5 de 5)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Histoires, explications, règles et invocations.

  • par Aisha Stacey (© 2018 IslamReligion.com)
  • Publié le 27 Aug 2018
  • Dernière mise à jour le 27 Aug 2018
  • Imprimés: 20
  • Lus: 3777 (moyenne quotidienne: 5)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Versets 213 – 242   Consignes pour la vie

Chapter-2-part-5.jpgTous les gens formaient, à l’origine, une seule communauté; mais ils s’opposèrent et se mirent à inventer leurs propres religions.  Alors Dieu leur envoya des prophètes pour leur annoncer la bonne nouvelle et pour les avertir et leur fournir un guide pour trancher leurs différends.  Mais, par haine les uns envers les autres, ceux qui avaient reçu les Écritures se mirent à se disputer à leur sujet après que des preuves claires leur furent venues.  Et Dieu guida ceux qui croyaient.  Dieu guide qui Il veut.

      Pensez-vous accéder au Paradis sans avoir traversé d’épreuves semblables à celles que subirent les gens qui vécurent avant vous?  Afflictions et adversités s’abattirent sur eux, au point où le messager de Dieu et ses fidèles implorèrent Dieu de les secourir.  Le secours de Dieu est certainement tout proche.

      S’ils te demandent quoi dépenser en charité, dis-leur que ce qu’ils dépensent doit aller aux parents, aux proches, aux orphelins, aux indigents et aux voyageurs. Quelque bien que vous fassiez, Dieu le sait parfaitement. La guerre vous est prescrite, bien qu’elle vous soit détestable.  Mais il se peut que vous détestiez une chose alors qu’elle est bonne pour vous, et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle est mauvaise pour vous.  Dieu sait, tandis que vous ne savez pas.

La guerre, durant les mois sacrés, est une grave transgression, car la persécution est plus grave que le meurtre.[1]  Quand ils t’interrogent au sujet de la charité, dis-leur de dépenser l’excédent de leurs biens.  Dis-leur de se montrer justes envers les orphelins. N’épousez pas les polythéistes tant qu’ils ne croiront pas.  Et certes, un esclave croyant vaut mieux qu’un idolâtre libre, même si celui-ci vous plaît.  Les polythéistes invitent au Feu, tandis que Dieu, de par Sa grâce, invite au Jardin éternel et au pardon.

      Laissez vos épouses tranquilles lorsqu’elles ont leurs règles, et n’ayez de rapports avec elles que lorsqu’elles sont pures.  Dieu aime ceux qui se purifient. Ayez des rapports avec elle quand vous le voulez, tout en respectant les commandements de Dieu.  N’utilisez pas vainement le nom de Dieu dans vos serments.  Il ne vous demandera pas de comptes sur ce que vous dites sans réfléchir dans vos serments. 

      Ceux qui font le serment de s’abstenir de rapports avec leurs femmes doivent observer un délai de quatre mois.  Puis, soit ils se réconcilient, soit ils divorcent.  Les femmes divorcées doivent observer un délai équivalant à trois périodes de menstruations avant de se remarier et n’ont pas le droit de taire une grossesse.  Durant cette période, elle peut, si elle le souhaite, se réconcilier avec son mari.  Les femmes ont, sur les hommes, des droits similaires aux droits de ces derniers, mais les hommes ont un degré de responsabilité supérieur au leur.  Le divorce est permis seulement deux fois et le troisième est irrévocable. Et il n’est pas permis à l’homme de à sa femme quoi que ce soit qui lui avait donné, à moins d’entente mutuelle.  Après le troisième divorce, un couple ne peut se remarier à moins que la femme, entretemps, se soit remariée et ait divorcé avec un autre homme.  Durant le divorce, Dieu vous enjoint de vous comporter avec dignité et honneur et de ne point chercher à causer des problèmes à l’autre.  Et Dieu est Omniscient.

L’allaitement peut durer jusqu’à deux ans et le père doit soutenir financièrement la mère et l’enfant.  Nulle mère ne devrait souffrir outre mesure à cause de son enfant.  Traitez les nourrices de façon honorable.  Une veuve doit attendre quatre mois et dix jours avant de se remarier.  Il est permis à un homme de lui demander sa main durant cette période d’attente, mais il devra attendre la fin de ce délai.  Il est acceptable de divorcer avant que le mariage n’ait été consommé et avant d’avoir convenu du montant de la dot, mais l’homme doit alors donner à la femme une compensation raisonnable, à moins que la femme n’y renonce, ce qui est plus proche de la piété.  Et soyez assidus à vos prières, surtout la prière médiane.  Si vous êtes en danger, priez en marchant ou sur vos montures.  Si vous êtes sur le point de mourir, laissez à vos épouses suffisamment d’argent pour couvrir leurs dépenses pour un an et ne les chassez pas de leur maison.[2] Traitez les femmes divorcées de façon juste.

Versets 243 – 260   Histoires et réflexions

      As-tu considéré ceux qui, jadis, sortirent de leurs demeures par milliers, par crainte de la mort ?  Dieu les a fait mourir, après quoi Il les a fait revivre.  Luttez dans le sentier de Dieu et faite, de bonne grâce, un prêt à Dieu afin qu’Il vous le rende multiplié plusieurs fois.  Méditez sur ce qui se passe après la mort de Moïse.  Dieu ordonna aux juifs de combattre pour Sa cause, mais ils refusèrent.  Dieu vous a envoyé Saül pour qu’il soit leur roi, mais ils remirent en question son mérite. Et leur prophète leur dit : « Certes, le signe prouvant que son royaume provient de Dieu est que vous recevrez l’arche contenant une promesse de quiétude de la part de votre Seigneur. »  Puis, à la rivière, la plupart échouèrent le test de Dieu.  Les croyants parmi eux savaient que souvent, Dieu fait triompher un petit nombre contre un plus grand nombre.  Puis, par la volonté de Dieu, David tua Goliath et reçut le royaume de Saül.  Dieu freine parfois certains peuples par d’autres.

      Parmi les messagers, Nous en avons privilégié certains par rapport aux autres.  Et il y en a certains à qui Dieu a parlé directement.  Et Nous avons donné à Jésus, fils de Marie, des preuves claires, et Nous l’avons fortifié du Saint-Esprit.  Et si Dieu avait voulu, les gens qui sont venus après les messagers ne se seraient pas entretués après avoir reçu des preuves claires.  Dépensez de ce que Nous vous avons donné avant que ne vienne le jour où il n’y aura plus de marchandage ni d’amitié ni d’intercession. 

      Dieu!  Nul ne doit être adoré en dehors de Lui, le Vivant, l’Éternel qui subsiste par Lui-même.  Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent.  À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.  Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission?  Il sait ce qui se trouve devant eux et ce qui se trouve derrière eux, tandis qu’ils ne connaissent, de Son savoir, que ce qu’Il veut.  Son Trône s’étend au-delà des cieux et de la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine.  Il est le Très-Haut, le Très-Grand.

      Nulle contrainte en religion.  Celui qui rejette les fausses divinités et croit en Dieu a saisi l’anse la plus solide, qui ne se brisera jamais.  Dieu fait sortir les gens des ténèbres pour les guider vers la lumière, mais Satan les fait sortir de la lumière pour les guider vers les ténèbres.  Méditez sur l’histoire d’Abraham et Nimrod.  Nimrod se prenait pour un dieu, mais Abraham ne se retint pas de le confronter à ce sujet.  Et rappelez-vous le prophète Ezra, que Dieu fit mourir pendant cent ans avant de le ramener à la vie.  Ezra put ainsi constater que Dieu détient vraiment le pouvoir sur la vie et la mort.  Et rappelez-vous quand Dieu montra à Abraham comment ramener à la vie quatre oiseaux morts.

Versets 261 – 283   Charité et contrats

      Ceux qui dépensent pour plaire à Dieu seront récompensés au centuple.  Ne rendez pas vaines vos aumônes en les faisant suivre d’un rappel ou d’un tort.  Dieu vous rappelle tout cela à l’aide de paraboles et nous met en garde contre le fait de rendre nulles nos charités.  Il nous dit également de ne jamais donner ce que nous-mêmes n’accepterions que les yeux fermés. 

      Satan vous fait craindre la misère et vous pousse au péché, tandis que Dieu vous promet un pardon de Sa part, de même que Sa générosité.  Il donne la sagesse à qui Il veut; et celui à qui a été donnée la sagesse a vraiment reçu un bien immense.  Quelque aumône ou quelque vœu que vous fassiez, certes Dieu le sait.  Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c’est bien; mais si vous le faites discrètement et que vous les donnez aux pauvres, ce sera meilleur pour vous, et cela effacera certains de vos péchés.  Il n’incombe pas au prophète Mohammed de guider les gens vers la bonne voie; c’est Dieu qui guide qui Il veut.  Et tout ce que vous dépensez de vos biens, c’est à votre avantage si vous ne le faites que pour la recherche de l’agrément de Dieu.  Et pour tout ce que vous dépensez de vos biens, vous serez pleinement récompensés et nullement lésés.  Les aumônes sont destinées aux pauvres qui sont confinés dans le sentier de Dieu.  Vous les reconnaîtrez à leur aspect.  Et tout ce que vous dépensez de bien, certes Dieu le sait.  Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens en charité, leur récompense est auprès de Dieu.  Le commerce est légal, mais l’intérêt usuraire mène tout droit au feu de l’Enfer.  L’intérêt est maudit, tandis que la charité est bénie.  Lorsque vous contractez une dette à échéance déterminée, mettez-la par écrit et faite-la signer par des témoins.  Cela est plus juste, mais non nécessaire pour de petites transactions.  Lors d’un voyage, une promesse peut remplacer un contrat. Et ne taisez jamais un témoignage. 

Versets 284 – 286  Foi et invocations

      C’est à Dieu qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Dieu vous demandera compte de tout.  Il pardonnera à qui Il voudra et Il châtiera qui Il voudra.  Et Dieu est Tout-Puissant.  Le messager croit en ce qui lui a été révélé de la part de son Seigneur, et les croyants y croient aussi.  Chacun d’entre eux croit en Dieu, en Ses anges, en Ses livres et en Ses messagers.  Ils entendent et ils obéissent.  Dieu n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité.  En sa faveur, elle n’aura que ce qu’elle aura acquis, et en sa défaveur, elle n’aura que ce qu’elle aura mérité.  Les croyants disent : « Seigneur!  Ne nous blâme pas s’il nous arrive d’oublier ou de commettre une erreur!  Seigneur! Ne nous charge pas d’un fardeau aussi lourd que celui dont Tu as chargé nos prédécesseurs. Seigneur! Ne nous impose pas ce que nous n’avons pas la force de supporter!  Efface nos péchés, pardonne-nous et aies pitié de nous.  Tu es notre Protecteur; accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles. »

 



Note de bas de page:

[1] Ce verset (2:17) fut plus tard abrogé par le verset 9:36.

[2] Ce verset 2:240 fut plus tard abrogé par le verset 4:12.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

du quotidien
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Total
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version