Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Chapitre 85, Al-Bourouj (Les constellations)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Un serment, une histoire et une description du pouvoir ultime de Dieu.

  • par Aisha Stacey (© 2017 IslamReligion.com)
  • Publié le 06 Nov 2017
  • Dernière mise à jour le 06 Nov 2017
  • Imprimés: 8
  • Lus: 1498 (moyenne quotidienne: 2)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Introduction

Chapter-85.jpgLe titre de cette sourate est tiré du premier verset et fait référence au pouvoir de Dieu sur tout l’univers.  Le pouvoir total de Dieu est le thème récurrent de cette sourate qui compte 22 versets.  Elle fut révélée à La Mecque et, comme la plupart des sourates révélées en ce lieu, elle se concentre sur l’essentiel de la religion et sur l’importance de la foi.

Versets 1 – 4   Un serment

La sourate s’ouvre sur un serment que fait Dieu en jurant sur le ciel, les constellations, le Jour du Jugement et les témoins et leurs témoignages.  Il jure également par Lui-même, le Témoin ultime et le Souverain des cieux et de la terre, témoin de toute chose.  Et Il jure par tous les gens qui seront témoins du Jour du Jugement.  Ce sont là des images puissantes, qui apportent une atmosphère particulière pour ce qui suivra.  Dieu maudit ceux qui ont creusé le fossé et alimenté le feu cependant qu’ils étaient assis tout autour, témoins du supplice qu’ils infligeaient aux croyants.  Ces gens étaient les fidèles d’un roi tyrannique qui refusait que son peuple croie en Dieu.  Pour avoir obéi à leur roi en torturant des croyants, Dieu les maudit.

Versets 5 – 9   Une histoire

Ce roi avait ordonné à ses hommes de creuser un fossé, d’y mettre le feu et d’y jeter les croyants.  Non seulement obéirent-ils, mais ils s’assirent tout autour du fossé, prenant plaisir à voir ces croyants brûler.  Et tout cela, uniquement parce qu’ils croyaient en Dieu.  Leur seul « crime » avait été de croire en Celui qui détient le contrôle absolu sur les cieux et la terre, en Celui qui est témoin de toute chose.

Voici un résumé d’une histoire relatée dans un hadith du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), issu du recueil de Mouslim :

       Les compagnons du Prophète connaissaient bien l’histoire des gens ayant creusé le fossé; cette histoire faisait partie d’une plus longue histoire connue comme l’histoire du Garçon et du Roi.  Il y avait une fois un garçon que le Roi envoyait régulièrement chez un sorcier pour devenir son apprenti.  Mais, chaque jour, en se rendant chez le sorcier, le garçon passait devant un moine; il s’arrêtait et écoutait ses enseignements.  Il finit par comprendre que ce qu’enseignait le moine était bien meilleur que ce qu’enseignait le sorcier.  Alors il finit par croire en Dieu et se mit à guérir des gens au nom de Dieu et par Sa permission.

       Le Roi entendit parler de ce que faisait le garçon lorsqu’un de ses coursiers fut guéri de cécité, puis devint croyant.  Le Roi devint furieux et exigea que son coursier renie sa nouvelle foi, et lorsque ce dernier refusa, il le fit scier en deux.  Puis, le Roi tenta de tuer le garçon, qui refusait lui aussi de renier sa religion, mais ses tentatives de le jeter au bas d’une montagne et de le noyer dans la mer échouèrent grâce à l’intervention de Dieu.

       Éventuellement, le garçon incita le Roi à le tuer à l’aide d’une flèche en prononçant le nom de Dieu, démontrant ainsi à tous le pouvoir ultime de Dieu.  Nombreux furent les sujets du Roi qui se tournèrent ensuite vers Dieu et, dans sa furie, le Roi ordonna que l’on creuse un grand fossé et que l’on y allume un feu.  Tous ceux qui refusèrent de renier leur foi furent jetés dans ce feu.

Versets 10 - 11   L’au-delà

Dieu dit de façon éloquente que ceux qui torturent ou persécutent les croyants et croyantes et qui ne s’en repentent pas se retrouveront dans le feu de l’Enfer.  Lorsqu’une personne meurt, son histoire ne s’arrête pas là; il y a une vie dans l’au-delà, qui durera pour l’éternité et où Dieu rendra justice.  Ceux qui croient et s’efforcent de faire le bien auront accès au Paradis et c’est là le plus grand succès.  Éviter le châtiment de l’au-delà est un triomphe en soi.

Versets 12 – 18   Le pouvoir suprême de Dieu

La vengeance de Dieu est sévère.  Ce verset compare le châtiment de Dieu à celui que ce roi a infligé aux croyants.  Sa vengeance  était insignifiante comparée à celle de Dieu; Dieu fera revivre les gens et les châtiera comme Il voudra et aussi longtemps qu’Il le voudra.  Le verset 13 nous rappelle également que la création, la mort et la décomposition, puis la nouvelle création est un processus continu qui s’opère partout à travers l’univers.  Et Dieu est aimant et pardonneur.

Il est le Dieu du Trône, le Glorieux, et Il fait tout ce qu’Il veut.  Ces attributs représentent la domination et le pouvoir absolus de Dieu.  Ce verset est suivi d’exemples de châtiments que Dieu a infligés aux injustes, à Pharaon et au peuple des Thamoud, entre autres.  Dieu demande : avez-vous entendu parler de ces rebelles?  Ils étaient puissants, mais Dieu fit d’eux ce qu’Il voulut.  Leurs histoires furent différentes, mais les deux mirent en lumière la volonté et le pouvoir de Dieu.

Versets 19 – 22   Cernés par Dieu

Même lorsqu’ils connaissent ces histoires, les mécréants persistent à nier la vérité.  Dieu les cerne de toutes parts; Sa puissance et Son savoir les enveloppe, les rendant impuissants.  Cependant, ils s’obstinent à ne pas le voir.  Ceci est un Coran glorieux, préservé sur une tablette auprès de Dieu.

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version