您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Chapitre 71, Nouh (Noé)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Cette sourate fut révélée à La Mecque et contient 28 versets.  Elle est entièrement consacrée à l’histoire du prophète Noé (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), dont la patience fut extraordinairement testée.  Il n’en demeura pas moins ferme dans ses convictions et continua de se dévouer entièrement à Dieu jusqu’à la toute fin.

  • par Imam Mufti (© 2017 IslamReligion.com)
  • Publié le 13 Nov 2017
  • Dernière mise à jour le 25 Jun 2019
  • Imprimés: 7
  • Lus: 1470 (moyenne quotidienne: 2)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Versets 1-14   L’appel de Noé

Chapter-71,-Nuh.jpgNoé est probablement le premier prophète après Adam.  Le message qu’il transmit aux gens corrompus de son époque peut se résumer en trois mots : adoration, crainte de Dieu et obéissance au prophète.  En d’autres termes, n’adorer que Dieu, tout en renonçant aux fausses idoles, mener sa vie en nourrissant une constante crainte de Dieu et considérer le prophète de Dieu comme un exemple à suivre en toute chose.  La religion d’une personne n’est considérée complète que si ces trois aspects sont présents.  S’il est facile de comprendre l’adoration exclusive de Dieu et le fait d’émuler un prophète, que signifie, réellement, la crainte de Dieu?  C’est le fait d’être constamment conscient que Dieu nous regarde, ce qui nous incite à bien nous comporter.  La personne qui est consciente de la présence de Dieu fera plus attention à ses paroles, à ses actions et à ses pensées et s’efforcera d’être vertueuse en tout temps.

Noé fut envoyé pour avertir son peuple avant que ne s’abatte sur ce dernier un douloureux châtiment.  Il leur demanda d’adorer Dieu, d’observer leurs devoirs envers Lui et de lui obéir (à lui, Noé) afin que Dieu leur pardonne certains de leurs péchés et leur accorde un répit jusqu’à un terme fixé qui ne peut, en aucun cas, être différé.  Il appela son peuple nuit et jour, mais cela ne fit qu’accroître leur répulsion.  Et chaque fois qu’il les invita à croire afin que Dieu puisse leur pardonner, ils se mirent les doigts dans les oreilles, se couvrirent la tête de leurs vêtements, s’entêtèrent dans leur refus de croire et se montrèrent orgueilleux à l’extrême.  Noé leur fit des proclamations publiques et leur parla aussi en privé.  Il leur dit d’implorer le pardon de leur Seigneur, car Il est le Pardonneur par excellence.  Il leur dit que Dieu leur enverrait, du ciel, des pluies abondantes et leur accorderait des biens, ainsi que de nombreux enfants, des jardins et des rivières.  Il n’épargna aucun effort pour amener son peuple sur le droit chemin, mais ce dernier n’était pas prêt à accepter la vérité.

Versets 15-25   Noé rappelle à son peuple les preuves de l’unicité de Dieu

      Certains, parmi le peuple de Noé, avaient bel et bien accepté l’existence de Dieu; mais la reconnaissance de la majesté de Dieu n’était pas ancrée dans leur cœur, comme elle aurait dû l’être.  Celui dont le cœur ne reconnaît pas la grandeur de Dieu ne peut être considéré comme croyant.   Dieu demande : « Ne voyez-vous pas comment Dieu a créé sept cieux superposés et y a établi la lune comme lumière et le soleil comme flambeau ?  Dieu, de la terre, vous a fait croître comme des plantes ; puis, Il vous y fera retourner pour ensuite vous en faire resurgir.  Et Dieu a fait de la terre une vaste étendue, pour vous, afin que vous puissiez y voyager par de vastes chemins. » 

      Et Noé se plaignit à Dieu : « Seigneur!  Ils m’ont désobéi et ils ont suivi celui dont les biens et les enfants n’ont fait qu’accroître sa perte.  Ils ont ourdi un vaste complot; ils ont dit : « N’abandonnez pas vos divinités Wadd, Souwa, Yagouth, Yaouq et Nasr. »  Ils en ont déjà égaré plusieurs. »  Ceux qui s’opposaient à Noé complotèrent contre lui.  Entre autres, ils firent courir la rumeur selon laquelle Noé parlait contre leurs vénérables ancêtres. Wadd, Souwa, Yagouth et Nasr avaient été des hommes de grande piété; mais avec le temps, les gens les avaient érigés au rang de divinités et s’étaient mis à les adorer.  Il était facile de tourner l’opinion du peuple contre Noé au nom de ces grands hommes.  À la longue, Noé finit par prier Dieu afin qu’Il détruise les mécréants.  Il dit : « Ô Seigneur!  Ne fais croître les injustes qu’en égarement! » À cause de leurs péchés, ils furent noyés, puis précipités dans le feu.  Et ils ne trouvèrent, en dehors de Dieu, personne pour les secourir.

Versets 26-28    Noé invoque Dieu contre les mécréants

      Et Noé dit : « Seigneur!  Ne laisse sur terre aucune âme qui vive parmi les mécréants.  Si Tu les laisses [en vie], ils égareront Tes serviteurs et n’engendreront que des ingrats dépravés.  Seigneur !  Pardonne-nous, à mes parents et à moi, ainsi qu’à celui qui entre dans ma demeure tout en ayant la foi, et de même qu’aux croyants et aux croyantes.  Et ne fais croître les injustes qu’en perdition. »

      Selon cette prière, on peut dire que le mal, à son époque, avait atteint ses limites.  Les croyances déviantes étaient devenues si répandues que tout enfant né au sein de ce peuple était voué à la mécréance.  C’est pourquoi Dieu décida de les éradiquer.  Et ils ne trouvèrent personne pour les secourir.

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version