Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Qu’y a-t-il dans un nom? : le problème avec la « Nation de l’islam » (partie 1 de 2)

Évaluation:
Taille des caractères:

Description: Un jugement renversant une interdiction de séjour de quinze ans, en Grande-Bretagne, de son leader, Louis Farrakhan, a propulsé la soi-disant « Nation de l’islam » dans les grands titres.  Michael Young examine les lettres de créance islamiques de ces prétendus « musulmans ».

  • par Michael Young
  • Publié le 31 Oct 2011
  • Dernière mise à jour le 31 Oct 2011
  • Imprimés: 150
  • Lus: 8144 (moyenne quotidienne: 4)
  • Évaluation: pas encore évalué
  • Évalué par: 0
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 0

Les fondements de la croyance islamique

On ne peut blâmer les gens de présumer que tout groupe dont le nom contient le mot « islam » soit un groupe musulman.  Mais quand on parle de ce groupe qui s’appelle la Nation de l’islam, il faut se montrer très prudent.  Car être musulman signifie nourrir certaines croyances fondamentales.  La profession de foi musulmane va comme suit :

 « J’atteste qu’il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah et que Mohammed est Son messager. »

Être musulman signifie croire que Dieu est unique, qu’Il n’a aucun associé ni fils et qu’Il ne S’est jamais incarné.  Comme l’établit clairement la sourate 112 du Coran :

Dis : « Il est Dieu, l’Unique.  Dieu, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.  Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré.  Et nul ne peut L’égaler. »

En islam, le fait d’attribuer des associés à Dieu (en arabe : shirk, signifiant polythéisme) est le plus grave de tous les péchés.  Dans le verset 36 de la quatrième sourate, le Coran affirme :

 « Adorez Dieu et ne Lui attribuez aucun associé. »

Les musulmans croient que le prophète Mohammed fut le « sceau » des prophètes, le dernier de la lignée des prophètes qui furent envoyés à l’humanité.  Attribuer le titre de prophète à qui que ce soit après Mohammed suffit à faire sortir une personne de l’islam.  Le Coran dit :

 « Mohammed n’est le père d’aucun de vos hommes; mais il est le messager de Dieu et le Sceau des prophètes.  Et Dieu est Omniscient. » (Coran 33:40)                                                                                             

Diverses narrations du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) vont dans le même sens :

 « La tribu d’Israël fut guidée par des prophètes.  Quand l’un d’eux quittait ce monde, un autre lui succédait.  Mais aucun prophète ne viendra après moi; seuls des califes me succéderont. » (Sahih al-Boukhari)

 « De ma oummah [communauté] naîtront trente grands menteurs [dajjals] et chacun prétendra être un prophète.  Mais je suis le dernier de la lignée des prophètes et il n’y aura aucun autre prophète après moi. » (Abou Daoud, at-Tirmidhi)

La théologie biaisée de la Nation de l’islam 

La Nation de l’islam n’adhère pas à ces principes fondamentaux de l’islam.  Ils croient que Dieu s’est incarné en la personne de leur fondateur, un « grand homme venu de l’Est », W.Fard Muhammad, un prêcheur qui s’est fait connaître du public, aux États-Unis, le 4 juillet 1930 et qui est mystérieusement disparu le 26 février 1934.  Comme l’affirme leur site web :

 « Nous croyons qu’Allah (Dieu) est apparu en juillet de l’année 1930 sous les traits de Maître W.Fard Muhammad, le Messie tant attendu des chrétiens et le Mahdi des musulmans. »

En 1934, suite à la disparition inexpliquée du « Maître », Elijah Poole, qui allait être connu sous le nom d’Honorable Elijah Muhammad, prit la tête du groupe.  Jusqu’à tout récemment, la « Nation de l’islam » accordait encore le statut de prophète à Elijah Muhammad.

Par conséquent, il est clair qu’en dépit de leur nom et que malgré le fait qu’ils se prétendent musulmans, les croyances de la Nation de l’islam sur Dieu et sur la prophétie sont totalement incompatibles avec l’islam.

Une idéologie raciste en conflit avec l’islam universel

Une autre sphère où cette secte n’est pas conforme à l’islam, et qui attire le plus l’attention des médias, est la question raciale.  Le leader actuel de la Nation de l’islam, Louis Farrakhan, aurait tenu des propos désobligeants à l’encontre des juifs.  Parmi ces déclarations, il aurait parlé du judaïsme comme d’une religion « de gouttière ».

Par ailleurs, la Nation de l’islam est une secte ségrégationniste qui n’accepte, en son sein, que des membres de race noire et descendants d’esclaves.  Le véritable islam, quant à lui, est une religion universelle, ouverte aux gens de toutes les races.  Les musulmans ne sont censés faire de distinction, entre les gens, que sur la base de leur piété et de leur vertu et non sur la base de leur race ou de leur statut social.  Dieu dit, dans le Coran :

 « (Tous) les gens formaient (à l’origine) une seule communauté. » (Coran 2:213)

« Ô hommes!  Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, afin que vous fassiez connaissance entre vous.  Certes, le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est celui qui a la meilleure conduite. » (Coran 49:13)

Dans son dernier sermon, le prophète Mohammed a clairement laissé entendre que le racisme n’avait pas sa place, en islam :

 « Toute l’humanité descend d’Adam et Ève. Un Arabe n’est point supérieur à un non-Arabe, et un non-Arabe n’est point supérieur à un Arabe; et les Blancs ne sont point supérieurs aux Noirs, de même que les Noirs ne sont point supérieurs aux Blancs. Aucune personne n’est supérieure à une autre, si ce n’est en piété et en bonnes actions. Vous savez que chaque musulman est le frère de tous les autres musulmans. Vous êtes tous égaux. »

De son côté, la Nation de l’islam a souvent fait des déclarations pleines de préjugés contre les Blancs.  Selon eux, les Noirs seraient les élus de Dieu, tandis que les Blancs seraient des diables.  Ils demandent des terres séparées pour les Noirs américains, un système d’éducation séparant les Noirs des Blancs et une loi contre les mariages interraciaux.  Sur leur site web, on peut lire :

Nous croyons que nous sommes les élus de Dieu.

Nous croyons qu’est venu le moment, dans l’histoire, de séparer les soi-disant Nègres des soi-disant Blancs américains.

Nous voulons que nos membres, en Amérique, dont les parents ou les grands-parents sont descendants d’esclaves, aient la permission d’établir un État ou un territoire séparé et bien à eux, que ce soit sur ce continent ou ailleurs.

Nous voulons que tous les enfants noirs soient éduqués par leurs propres enseignants.

Nous croyons que les mariages interraciaux doivent être interdits.

 

 

Qu’y a-t-il dans un nom? : le problème avec la « Nation de l’islam » (partie 2 de 2)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Déclarations de personnes connues ayant quitté la Nation de l’islam.

  • par Michael Young
  • Publié le 31 Oct 2011
  • Dernière mise à jour le 31 Oct 2011
  • Imprimés: 148
  • Lus: 6568 (moyenne quotidienne: 3)
  • Évaluation: 4.3 de 5
  • Évalué par: 3
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Des coreligionnaires aux yeux les plus bleus, aux cheveux les plus blonds, à la peau la plus blanche

Parmi les anciens membres de la Nation de l’islam qui ont reconnu le caractère inacceptable du racisme de cette secte et qui se sont par la suite convertis au véritable islam, on retrouve Malcolm X et le boxeur Muhammad Ali.  Voici leurs déclarations à ce sujet :

 « Le Hajj [pèlerinage à la Mecque] fut une expérience exaltante.  Ce fut un plaisir de voir tous ces gens de diverses couleurs, appartenant à toutes les races et nationalités, des rois, des chefs d’État et des gens ordinaires, pauvres ou riches, tous vêtus de la même manière avec deux pièces de tissu de couleur blanche, priant Dieu sans aucun sentiment ni d’arrogance ni d’infériorité.  J’y vis une manifestation du concept d’égalité en islam. » (Muhammad Ali)

 « Au cours des onze journées que j'ai passé ici, dans le monde musulman, j'ai mangé dans le même plat, bu dans le même verre, dormi dans le même lit (ou sur le même tapis) j'ai prié le même Dieu que mes coreligionnaires aux yeux les plus bleus, aux cheveux les plus blonds, à la peau la plus blanche. Dans leurs paroles comme dans leurs actes, les musulmans "blancs" sont aussi sincères que les musulmans "noirs" d'Afrique nigériens, soudanais, ghanéens. »

 « Nous sommes véritablement frères.  Parce qu'ils croient en un seul Dieu, ils excluent toutes considérations de race de leur esprit, de leurs actes, de leurs comportements. »

 « Cette religion [l’islam] fait de tous les hommes des frères.  Elle accepte tous les êtres humains comme égaux devant Dieu et comme membres égaux et à part entière de la grande famille appelée Humanité.  Je rejette totalement la philosophie raciste d’Elijah Muhammad, qu’il appelle « islam » que pour mieux tromper et abuser des gens naïfs, comme il m’a trompé et abusé de moi.  Mais je n’ai que moi-même à blâmer pour avoir été aussi crédule et pour avoir causé autant de tort, aux autres, en prêchant son message. » (Malcolm X)

Une Nation de l’islam plus « blanche »?

À la mort d’Elijah Mohammed, en 1976, son fils, Wallace D.Muhammad (maintenant connu sous le nom d’Imam Warrithuddin Mohammed) prit la tête de la Nation de l’islam, renomma le groupe qui devint la Muslim American Society et tenta de lui faire prendre un virage vers l’islam orthodoxe.  Mais trois ans plus tard, un Louis Farrakhan mécontent se sépara du groupe pour refonder la Nation de l’islam telle qu’elle était, selon les enseignements d’Elijah Mohammed.  Cependant, en février de cette année, Farrakhan, se remettant d’un dur combat contre un cancer de la prostate qui l’a probablement amené à réfléchir, partagea une tribune avec Wallace et fit un pas important vers l’islam orthodoxe en déclarant :

 « Allah a envoyé Mohammed à l’humanité avec la révélation finale…  Il n’y aucun autre prophète après Mohammed et aucun autre livre [révélé] après le Coran. »

Nous espérons entendre bientôt, de sa part, d’autres déclarations orthodoxes du même genre sur la nature de Dieu et sur la diversité des races qu’Il a créées.  Souhaitons voir le jour où Louis Farrakhan et la Nation de l’islam suivront l’exemple de leur ancien confrère, Malcolm X, qui finit par trouver le véritable islam et qui affirma :

 « Je déclare catégoriquement que je ne suis plus tenu en « camisole de force » par Elijah Muhammad et que je n’ai pas l’intention de remplacer la sienne par une autre, tissée par quelqu’un d’autre.  Je suis musulman au sens orthodoxe du terme.  Ma religion est l’islam tel qu’il est connu et pratiqué par les musulmans de la ville sainte de la Mecque. »

Alhamdoulillah.

 

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version