L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

De quelle façon l’islam diffère-t-il des autres religions? (partie 1 de 2)

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Quelques caractéristiques uniques à l’islam que l’on ne retrouve dans aucune autre religion ou mode de vie.  Partie 1.

  • par Khurshid Ahmad
  • Publié le 15 Sep 2008
  • Dernière mise à jour le 03 Mar 2013
  • Imprimés: 602
  • Lus: 20606 (moyenne quotidienne: 6)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 5
  • Envoyés: 6
  • Commentés: 0

Simplicité, rationalité, aspect pratique

L’islam est une religion qui ne possède aucune mythologie.  Ses enseignements sont simples et intelligibles.  Il est dépourvu de superstitions et de croyances irrationnelles.  L’unicité de Dieu, la mission prophétique de Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) et le concept de la vie après la mort sont les articles de base de sa foi et ils sont fondés sur la raison et la logique pure.  Tous les enseignements de l’islam découlent de ces croyances de base et sont d’une grande simplicité.  En islam, point de clergé hiérarchique ni d’idées abstraites tirées par les cheveux ni rituels compliqués et incompréhensibles.

Le Coran est accessible à tous, et tous peuvent mettre en pratique ses commandements.  L’islam éveille en l’homme sa faculté de raisonner et l’exhorte à faire bon usage de son intellect.  Il l’enjoint de regarder et considérer les choses telles qu’elles sont réellement.  Le Coran conseille à l’homme de chercher à acquérir le savoir et d’invoquer Dieu afin d’élargir sa conscience :

« Et dis : « Seigneur!  Accrois mes connaissances! » (Coran 20:114)

Dieu dit également :

« Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?  Seuls les doués d’intelligence prêtent attention. » (Coran 39:9)

Il a été rapporté que le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« Celui qui quitte sa maison à la recherche du savoir (marche) sur le sentier de Dieu. » (At-Tirmidhi)

Et :

« Chercher à acquérir le savoir incombe à chaque musulman. » (Ibn Majah et al-Bayhaqi)

C’est ainsi que l’islam fait sortir l’homme de l’obscurité dans laquelle le plonge la superstition et le fait entrer dans le monde du savoir et de la lumière.

L’islam est une religion pragmatique et ne permet pas que l’homme se laisse absorber par des théories vides et futiles.  Il affirme que la foi ne se limite pas à une simple attestation, mais qu’elle est plutôt la source principale de nos vies.  Par ailleurs, la foi en Dieu doit nécessairement être accompagnée d’une conduite vertueuse.  La religion est un mode de vie qui doit être mis en application en tout temps et non faire partie de nos vies que pour la forme.  Le Coran dit :

« Ceux qui croient et font de bonnes œuvres, à eux la béatitude et une heureuse issue. » (Coran 13:29)

On rapporte également que le Prophète a dit :

« Dieu n’accepte pas la foi si elle ne s’exprime dans les actions; et Il n’accepte pas les actions si elles ne sont conformes à la foi. » (at-Tabarani)

Ainsi, la simplicité, la rationalité et l’aspect pratique de l’islam font partie des caractéristiques qui le rendent unique et qui en font une religion véridique.

L’unité de la matière et de l’esprit

Une des caractéristiques uniques à l’islam est qu’il ne divise pas la vie en compartiments hermétiques avec d’un côté la matière et de l’autre, l’esprit.  Il n’encourage pas le renoncement aux choses de la vie; au contraire, il encourage les gens à vivre pleinement, car l’ascétisme n’a pas sa place en son sein.  L’islam ne demande pas aux gens de renoncer aux choses matérielles.  Il soutient que, même à travers une vie mouvementée, l’élévation spirituelle peut être atteinte en gardant une attitude pieuse et non pas en renonçant à ce bas-monde.  Le Coran nous encourage à faire la prière suivante :

« Seigneur!  Donne-nous ce qu’il y a de bon en ce monde et ce qu’il y a de bon dans l’au-delà. » (Coran 2:201)

Mais l’islam appelle aussi les gens à la modération et les enjoint de ne pas sombrer dans l’extravagance.  Dieu dit :

« Et mangez et buvez en évitant de commettre des excès.  Certes, Dieu n’aime point ceux qui commettent des excès. » (Coran 7:31)

Au sujet de la modération, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« Jeûnez et rompez votre jeûne (au bon moment); restez debout à prier (au milieu de la nuit), puis dormez, car votre corps a un droit sur vous, vos yeux ont un droit sur vous et votre épouse a un droit sur vous; et la personne qui vient vous visiter a un droit sur vous également. »

L’islam n’admet donc aucune séparation entre le matériel et le moral, le mondain et le spirituel, et il enjoint l’homme à concentrer ses efforts à la reconstruction de sa vie sur une base morale saine.  Il enseigne à l’homme que les pouvoirs moraux et matériels doivent être soudés ensemble.  Le salut spirituel peut parfaitement être atteint, entre autres, par l’utilisation de ressources matérielles et ce, pour le bien de l’homme et avec une intention noble, et pas uniquement en menant une vie d’ascète ou en vivant reclus, loin des défis et des obstacles de la vie quotidienne.

Le monde a beaucoup souffert des inégalités créées par nombre de religions et idéologies.  Certaines mettent l’accent sur le côté spirituel de la vie tout en ignorant son côté matériel, car elles considèrent le monde comme une illusion, comme un piège.   Par ailleurs, des idéologies à tendance matérialiste ignorent complètement les aspects spirituel et moral de la vie en les décrivant comme irraisonnables et imaginaires.  Ces deux attitudes ont été désastreuses pour bien des gens, car elles les ont privés de la paix véritable, du contentement profond et de la tranquillité qui ne viennent qu’avec la vérité.

De nos jours encore, on retrouve ce genre de déséquilibre dans maintes religions et idéologies.  Le scientifique français De Broglie a dit :

« Un danger guette la civilisation trop matérialiste : c’est le déséquilibre qui résulte du manque de développement spirituel, en parallèle, car c’est lui qui apporte l’équilibre essentiel. »

Le christianisme s’est fourvoyé en allant vers une extrême, tandis que le monde moderne, à la fois dans sa démocratie laïque capitaliste et dans son socialisme marxiste, s’est fourvoyé en allant vers l’autre extrême.  Selon Lord Snell :

« Nous avons bâti une structure extérieure bien proportionnée, mais nous avons ignoré la condition essentielle pour que l’intérieur soit bien ordonné; nous avons soigneusement conçu, décoré et nettoyé l’extérieur de la tasse, mais l’intérieur est souillé par l’extorsion et les excès; nous avons utilisé notre savoir sans cesse grandissant et notre pouvoir de gouverner pour augmenter notre confort, mais nous avons par le fait même appauvri notre esprit. »

L’islam apporte un équilibre entre ces deux aspects de la vie, c’est-à-dire le matériel et le spirituel.  Dieu a créé beaucoup de choses pour l’homme, en ce monde, mais l’homme a été créé pour remplir un objectif plus élevé qui est d’établir une structure sociale juste et morale, conforme à la volonté de Dieu.  Les enseignements de l’islam couvrent autant les besoins spirituels de l’homme que ses besoins temporels.  L’islam invite l’homme à purifier son âme et à réformer sa vie quotidienne – tant individuelle que sociale – et à établir la suprématie du droit sur le pouvoir et de la vertu sur le vice.  L’islam encourage donc à suivre la voie du milieu et cherche à faire de nous des personnes morales au service d’une société juste.

L’islam, un mode de vie complet

L’islam n’est pas une religion au sens où on l’entend habituellement, car il ne se limite pas à la vie privée.  L’islam est un mode de vie complet et touche à tous les aspects de la vie, que ce soit au niveau individuel, social, matériel ou moral, économique et politique, légal et culturel, national et international.  Le Coran enjoint à l’homme d’embrasser l’islam sans réserve et de suivre les commandements de Dieu dans toutes les sphères de sa vie.

En fait, ce fut une grave erreur que d’avoir confiné la religion à la vie privée de l’homme, tout en réduisant à néant ses rôles social et culturel, comme ce fut le cas au cours du vingtième siècle.  Le retrait de la religion de la sphère publique et son confinement à la vie privée est sans doute le facteur principal ayant causé le déclin de la religion dans le monde moderne.  Un philosophe moderne a dit : « La religion nous demande de séparer le monde de Dieu de celui de César.  Mais une telle séparation judiciaire entre les deux ne peut que signifier la dégradation à la fois du profane et du sacré...  La religion vaut bien peu si la conscience de ses fidèles n’est pas troublée lorsque la menace de la guerre plane au-dessus de nous tous et que les conflits industriels menacent la paix sociale.  La religion a affaibli la conscience sociale de l’homme et sa sensibilité morale en séparant le monde de Dieu de celui de César. »

L’islam dénonce cette façon de concevoir la religion et affirme clairement que ses objectifs sont la purification de l’âme, ainsi que la réforme et la reconstruction de la société.  Dans le Coran, Dieu dit :

« Nous avons effectivement envoyé Nos messagers avec des preuves évidentes, et Nous avons révélé, par leur intermédiaire, l’Écriture et la Balance, afin que les gens établissent la justice.  Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, mais aussi maintes utilités pour les gens, afin que Dieu reconnaisse ceux qui les soutiendront en secret, Lui et Ses messagers.  Dieu est certes Fort et Tout-Puissant. » (Coran 57:25)

Dieu dit également :

« Le pouvoir n’appartient qu’à Dieu, et Il vous a commandé de n’adorer que Lui.  Telle est la religion véritable, mais la plupart des gens ne le savent pas. » (Coran 12:40)

Ainsi, une étude même sommaire des enseignements de l’islam démontre qu’il s’agit en fait d’un mode de vie complet qui s’étend à toutes les sphères de l’existence humaine sans en omettre aucune, de façon à ne laisser aucune porte d’entrée aux forces du mal.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version