Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

O artigo / vídeo que você requisitou não existe ainda.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Les signes majeurs du Jour du Jugement (partie 1 de 7) : Les signes mineurs

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Cette série d’articles décrit les signes majeurs qui se manifesteront peu avant la fin du monde et qui annonceront l’imminence du Jour du Jugement.  L’auteur parle d’abord des signes mineurs qui précéderont les signes majeurs.

  • par Jamaal al-Din Zarabozo (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 07 Jun 2010
  • Dernière mise à jour le 14 Aug 2016
  • Imprimés: 917
  • Lus: 120701 (moyenne quotidienne: 46)
  • Évaluation: 4.6 de 5
  • Évalué par: 5
  • Envoyés: 8
  • Commentés: 0

Introduction

Nul ne sait quand surviendra le Jour du Jugement.  Cependant, Dieu, dans Sa  miséricorde, a informé Ses messagers de certains des signes annonciateurs de l’Heure dernière.  Il est essentiel, pour ceux qui vivent à une époque éloignée de celle du Prophète et qui n’ont pas reçu directement ses enseignements, de connaître ces signes, car ils renforcent la croyance au Prophète et au message qu’il nous a transmis.  Mais plus encore, pour quiconque prend la peine de méditer sur ces signes, ces derniers constituent un puissant rappel du Jour du Jugement.  Ils ne peuvent que raviver le cœur de celui qui y réfléchit et lui rappeler la raison d’être de sa présence sur terre, de même que la destination vers laquelle il se dirige, dans l’au-delà.

Les signes annonciateurs de l’Heure dernière peuvent être divisés en deux types.  Il y a d’abord ceux qui prennent la forme de changements dans la vie de tous les jours : on les appelle les signes mineurs.  Les seconds prennent la forme d’événements extraordinaires ou surnaturels, qui surviendront peu avant le Jour du Jugement comme tel : on les appelle les signes majeurs.  Bien que cette série d’articles porte essentiellement sur les signes majeurs, nous ferons d’abord un survol des signes mineurs.

Les signes mineurs

Les signes mineurs sont souvent oubliés, car les gens ont tendance à se concentrer surtout sur les signes majeurs, qui sont plus spectaculaires.  Les signes mineurs sont ceux qui peuvent survenir longtemps avant le Jour du Jugement et qui, en général, se manifestent sous forme de changements dans la vie de tous les jours.  Le signes mineurs sont très nombreux.[1]  Plusieurs se sont déjà produits et plusieurs autres continuent de se produire.[2]  Ils peuvent donc se manifester régulièrement, bien que la plupart des individus n’en soient pas conscients ou négligent de leur accorder de l’importance.  Dans le fameux hadith de l’ange Gabriel, lorsque le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) offre de répéter à Gabriel – devant ses compagnons – certains des signes annonciateurs de l’Heure dernière (dont il vient d’être informé), il ne mentionne que des signes mineurs.  Peut-être – mais Dieu sait mieux – est-ce parce que ces signes ont plus d’impact sur la vie quotidienne des gens et sur leur foi, bien qu’ils soient parfois plus difficile à reconnaître, car moins perceptibles.

Lorsqu’une personne aperçoit ces signes autour d’elle, elle doit voir en eux un rappel très clair de Dieu et de sa future rencontre avec Lui.  Ces signes devraient également renforcer sa croyance en Dieu et, plus particulièrement, sa conviction que le prophète Mohammed était un véritable prophète.  Ces signes, dont le Prophète nous a parlé il y a de cela des siècles, avant même qu’ils ne se manifestent, devraient aussi renforcer sa croyance en l’islam comme religion de vérité.  Ils peuvent donc jouer un rôle important si les gens demeurent alertes et y portent une attention particulière.

Par ailleurs, ces signes devraient nous rappeler que Dieu est Omniscient, qu’Il connaît tout du passé et du futur, et que c’est ainsi qu’Il a pu informer le Messager.  Dieu sait tout ce que font les gens et ce, en tout lieu et en tout temps.  Il voit tout et est conscient de chaque action posée par chacune de Ses créatures.  Lorsqu’une personne prend conscience de cela, elle devrait à tout le moins adorer Dieu et Le craindre, sachant pertinemment qu’Il l’observe à chaque instant.  Cette conscience de Dieu, chez la personne, est un niveau supérieur de la foi appelé ihsaan.

Seuls quelques signes mineurs seront mentionnés ici et l’auteur encourage les lecteurs à faire des recherches plus approfondies à ce sujet.

Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

 « Parmi les signes de l’Heure est la prolifération des actes obscènes, les gens unissant leurs efforts pour perpétrer ces actes, le fait de rompre les liens de parenté et la confiance des gens envers ceux qui les trompent. » (at-Tabarani)

Les signes mentionnés dans ce hadith s’observent facilement dans la vie de tous les jours, surtout les deux ou trois premiers.  Une personne n’a qu’à sortir de chez elle, allumer la télé ou surfer sur l’internet pour constater à quel point les actes obscènes – i.e. considérés obscènes par la Loi islamique – sont omniprésents, de nos jours.  En fait, beaucoup d’efforts et d’argent sont investis pour les présenter au public et les faire voir au plus grand nombre de personnes possible.

Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a également dit :

« Parmi les signes annonciateurs de l’Heure dernière, il y aura l’abondance de richesses, l’augmentation de l’ignorance, les nombreuses afflictions et le commerce étendu à l’échelle mondiale. » (al-Hakim)

Les économistes capitalistes se vantent des richesses abondantes que l’on retrouve dans le monde, de nos jours.  En fait, il semble que le commerce et l’argent soient les premières priorités du monde d’aujourd’hui, dépassant toutes les valeurs morales, et même le caractère sacré de la vie humaine.  Lorsque cela s’accompagne d’ignorance – et plus particulièrement d’ignorance religieuse – et d’une augmentation des épreuves, des afflictions, des querelles et des guerres, cela résulte, pour l’humanité, en un véritable désastre.  Et c’est exactement ce que nous pouvons tous observer, aujourd’hui, partout à travers le monde.



Footnotes:

[1] Il existe un certain nombre d’ouvrages, en arabe, mentionnant les signes mineurs et majeurs.  L’auteur de cette série d’articles ne connaît pas d’ouvrages, en français ou en anglais, présentant une discussion détaillée de ces signes.

[2] Une autre façon de catégoriser ces signes est la suivante: (1) Les signes qui se sont déjà produits, mais qui ont pris fin; (2) Les signes qui se sont déjà produits, qui continuent de se produire et dont l’intensité augmente; et (3) Les signes qui ne sont pas encore apparus.

 

 

Les signes majeurs du Jour du Jugement (partie 2 de 7) : Introduction aux signes majeurs

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Certains propos du prophète Mohammed au sujet des signes majeurs, de même qu’un aperçu du genre de signes dont il s’agit et de leur chronologie.

  • par Jamaal al-Din Zarabozo (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 14 Jun 2010
  • Dernière mise à jour le 14 Jun 2010
  • Imprimés: 875
  • Lus: 112834 (moyenne quotidienne: 43)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 2
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Hadiths sur les signes majeurs qui annonceront l’imminence du Jour du Jugement

Des signes majeurs surviendront à l’approche du Jour du Jugement et se reconnaîtront, pour la plupart, par leurs caractéristiques « hors de l’ordinaire » ou spectaculaires.

Quelques hadiths rapportent les propos du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) sur les signes majeurs annonçant le Jour du Jugement.  Dans le recueil de Mouslim, on peut lire le hadith suivant :

Houdhayfa bin Ousaid Ghifari a rapporté : « Le Messager de Dieu vint nous voir alors que nous étions en train de discuter.  Il nous demanda : « De quoi parlez-vous? »  Nous (ses compagnons) répondîmes : « Nous parlons de l’Heure dernière. »  Alors il dit : « Elle ne viendra pas avant que n’apparaissent dix signes annonçant son approche. »  Et il mentionna la fumée, le Dajjal, la bête, le lever du soleil à l’ouest, le retour de Jésus, fils de Marie, Gog et Magog, d’importants glissements de terrain à trois endroits différents, l’un à l’est, l’autre à l’ouest et le dernier en Arabie, suite auxquels un feu immense se mettra à brûler au Yémen et chassera les gens en direction du lieu de rassemblement. »

Également dans le recueil de Mouslim :

Le Messager de Dieu a dit : « L’Heure dernière ne viendra pas avant que n’apparaissent dix signes : un glissement de terrain à l’est, un autre à l’ouest et un dernier en Arabie, la fumée, le Dajjal, la bête sortant de la terre, Gog et Magog, le lever du soleil à l’ouest et un feu qui débutera au sud d’Aden. »  Shouba a dit que Abdel-Aziz bin Roufai a rapporté qu’Abou Toufayl avait rapporté un hadith similaire entendu d’Abou Sariha, dans lequel le Messager de Dieu ne fit pas mention (des dix signes), mais que la descente sur terre de Jésus faisait partie des signes et, dans une autre version, qu’un vent violent poussera les gens vers l’océan.

Quelques autres hadiths mentionnent les mêmes événements.  Dans ces hadiths, cependant, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) ne dit pas explicitement qu’il s’agit de signes annonçant l’Heure dernière.  Mais il y avertit les gens de s’assurer d’accomplir de bonnes actions avant l’apparition de ces signes, car ils annoncent la fin des temps et, donc, la fin des bonnes actions et le moment de rendre des comptes.  Abou Hourayrah a rapporté que le Messager de Dieu a dit :

 « Hâtez-vous d’accomplir de bonnes actions avant l’apparition de six signes : le soleil se levant à l’ouest, la fumée, le Dajjal, la bête, la mort de l’un d’entre vous ou une grande agitation générale. » (Mouslim)

Soulignons que dans ce hadith, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit « la mort de l’un d’entre vous », ce qui constitue également un type « d’heure », car pour chacun, son « heure » viendra.  Bien qu’il soit intéressant et même important d’en apprendre plus sur les signes majeurs annonçant l’Heure, pour ceux qui ne seront pas témoins des événements précédant le Jour Dernier, c’est leur heure – i.e. leur mort – pour laquelle ils doivent se préparer et envers laquelle trop de gens sont négligents.  C’est pourquoi lorsqu’un Bédouin vint voir le Prophète et lui demanda : « Quand l’Heure aura-t-elle lieu? », ce dernier pointa du doigt un jeune garçon et dit : « Si ce garçon continue de vivre, lorsqu’il sera vieux et décrépit, ton heure sera déjà passée. » (Sahih al-Boukhari)

L’ordre dans lequel les signes majeurs apparaîtront et le genre de signes dont il s’agit

Youssuf al-Waabil souligne n’avoir trouvé aucun texte mentionnant explicitement l’ordre dans lequel sont censés apparaître les signes majeurs du Jour du Jugement.  Les hadiths qui mentionnent les signes, comme ceux cités plus haut, utilisent soit la conjonction « et », soit la conjonction « ou ».  Ces conjonctions n’indiquent dans aucun des cas l’ordre dans lequel ils sont censés apparaître.  En fait, comme le souligne al-Waabil, certaines versions de ces mêmes hadiths mentionnent les signes dans des ordres différents.[1]

Ibn Hajar, quant à lui, a divisé les signes majeurs en deux grandes catégories, la première regroupant les signes qui apparaîtront avant ceux de la deuxième.[2]  Les premiers signes seront ceux qui apparaîtront sur terre sans que ne soit modifiée la nature de celle-ci.  Ce sont des signes qui devraient réveiller les gens, les mettre en alerte et les pousser à se repentir.  Lorsque ces signes surviendront, ils affecteront indistinctement les croyants et les mécréants et n’annonceront pas de façon nette l’approche du Jour de la Résurrection.  Les signes de cette catégorie incluent la venue du Dajjal, le retour de Jésus, l’apparition de Gog et Magog et les glissements de terrain.

Les signes faisant partie de la seconde catégorie annonceront très clairement le Jour de la Résurrection et la fin de ce monde tel que nous le connaissons.  De plus, ils établiront une distinction très nette entre les croyants et les mécréants.  C’est pourquoi pendant et après leur apparition, il n’y aura plus aucune possibilité de repentir ou de retour vers Dieu pour ceux qui ne l’avaient pas fait auparavant; il sera trop tard et Dieu n’acceptera plus aucun repentir.  Les signes de cette catégorie incluent l’apparition de la bête, la fumée et le lever du soleil à l’ouest.

Il semblerait également que lorsque ces signes apparaîtront, ils se succéderont très rapidement.[3]  

Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« Les signes apparaîtront l’un après l’autre, comme les perles se succèdent en tombant de la cordelette. »[4]  

Dans son Mousnad, Ahmad rapporte que le Prophète a dit :

« Les signes seront comme des perles sur une cordelette.  Si la cordelette se rompt, elles tombent rapidement l’une après l’autre. »[5]

 



Footnotes:

[1] Yoosuf al-Waabil, Ashraat al-Saa’ah (Al-Damam, Saudi Arabia: Maktabah ibn al-Jauzi, 1989), pp. 183-186.

[2] Ahmad ibn Hajar, Fath al-Baari bi-Sharh Sahih Al-Bukhaari (Riyadh: Idaarah al-Buhooth al-Ilmiyyah, n.d.), vol. 11, pp. 352-353.

[3] Cf., ibn Hajar, vol. 13, p. 77; al-Waabil, pp. 188-189.

[4] Recueilli par al-Tabaraani dans al-Ausat.  .

[5] Recueilli par Ahmad.

 

 

Les signes majeurs du Jour du Jugement (partie 3 de 7) : Le faux messie I

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Cette série d’articles décrit les signes majeurs qui se manifesteront peu avant la fin du monde et qui seront annonciateurs du Jour du Jugement.  Cet article-ci comprend les hadiths du prophète Mohammed sur la venue du faux messie et sur la façon de le reconnaître, tant physiquement que par ses actions.

  • par Jamaal al-Din Zarabozo (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 21 Jun 2010
  • Dernière mise à jour le 21 Jun 2010
  • Imprimés: 829
  • Lus: 117317 (moyenne quotidienne: 45)
  • Évaluation: 4.8 de 5
  • Évalué par: 5
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Voici une brève discussion portant sur les signes majeurs mentionnés dans le hadith de l’article précédent (partie 2).[1]  Comme nous discutons, ici, de signes dont nul être humain n’a encore été témoin, nous nous limiterons aux paroles exactes qui ont été mentionnées, à cet effet, dans le Coran et la sounnah.

Dajjal (le faux messie)

Il existe de nombreux hadiths du Prophète concernant la venue du Dajjal, ou faux messie.[2]   Ces hadiths soulignent à quel point sa venue constituera une lourde épreuve, de même qu’une tentation énorme pour tous les êtres humains, croyants et mécréants confondus.  Le Prophète a affirmé que tous les prophètes avant lui ont aussi mis en garde leur peuple contre la venue du Dajjal.  Il a dit :

« Il n’y a eu aucun prophète qui n’ait mis en garde son peuple contre ce menteur borgne (Dajjal). » (Sahih al-Boukhari)

De plus, tel que rapporté dans les hadiths authentiques, le Prophète demandait constamment protection à Dieu contre les dures épreuves qui entoureront la venue du faux messie.

Les hadiths du Prophète nous apportent un grand nombre d’informations sur le Dajjal.  Par exemple, il a clairement souligné qu’il s’agissait d’un être humain.[3]  De manière générale, les croyants ne devraient pas tomber dans le piège du Dajjal, car le Prophète leur en a donné une très bonne description.  Toujours faut-il, cependant, qu’ils aient pris connaissance de ces informations, ce qui nous rappelle l’importance du savoir, en islam.  Si un croyant ignore totalement la description que nous a fait le Prophète du Dajjal, il risque alors de tomber dans son piège et d’être fourvoyé par lui.

Les nombreux hadiths sur le Dajjal incluent une description physique de ce sinistre personnage.  

Dans le recueil de Mouslim, Ibn Omar rapporte que le Messager de Dieu fit une fois mention du Dajjal en présence de gens et dit : « Dieu n’est pas borgne, tandis que le Dajjal est aveugle de l’œil droit, lequel ressemble à un raisin desséché. »

Dans un autre hadith recueilli par Mouslim, entre autres, le Prophète a dit : « Il y aura trois lettres (en arabe) inscrites [sur son front] : kaaf[4], faa[5] et raa.[6]  Ces trois lettres, dans cet ordre, forment le mot arabe « kaafir », qui signifie mécréant, entre les yeux du Dajjal. »  Dans un autre hadith, le Prophète a affirmé que chaque musulman serait en mesure de lire ces lettres.

Le Prophète nous a également dit avec quoi viendrait le Dajjal (i.e. ce qu’il amènerait avec lui).  Par exemple, il est rapporté, dans Mouslim, que le Prophète a dit :

« Le Dajjal aura avec lui de l’eau et du feu; son feu sera comme l’eau froide, tandis que son eau sera comme le feu.  Alors ne courez pas à votre perte. »

Houdhayfah, un compagnon du Prophète, a dit : « J’en sais plus que vous sur (les épreuves) qui viendront avec le Dajjal.  Il y aura, auprès de lui, deux canaux, l’un rempli d’eau et l’autre, de feu.  Ce que vous verrez comme du feu sera en fait de l’eau et ce que vous verrez comme de l’eau sera en fait du feu.  Alors celui d’entre vous qui en sera témoin et qui aura besoin d’eau, qu’il en prenne de là où il y aura du feu. » (Mouslim)

Ceux qui connaîtront bien leur religion seront en mesure de détecter son hypocrisie et de voir au-delà des illusions qu’il produira devant les yeux des gens.  Le hadith suivant le souligne clairement.  Abou Said al-Khoudri a rapporté que le Messager de Dieu a donné une description détaillée du Dajjal.  Il a dit :

« Il viendra (ici), mais ne pourra aller au-delà du col des montagnes de Médine.  Il s’arrêtera donc sur un terrain (dont le sol contient une forte concentration en sel et connaît de nombreuses fuites qui le rendent stérile) près de la ville de Médine.  Puis, une personne viendra à sa rencontre et lui dira : « J’atteste que tu es bien le Dajjal au sujet duquel le Messager de Dieu nous a informés. »  Le Dajjal dira alors aux fidèles qui l’accompagneront : « Que diriez-vous que je tue cet homme et que je le ramène à la vie?  Doutez-vous que je puisse le faire? »  Ils répondront : « Non ».  Il tuera alors cet homme et le ramènera à la vie.  Alors l’homme dira : « Par Dieu, je n’ai pas de meilleure preuve à l’effet que tu es bel et bien le Dajjal. »  Le Dajjal tentera alors de le tuer à nouveau, mais en sera incapable. »



Footnotes:

[1] Dans cet article, nous n’aborderons pas le sujet de la venue du Mahdi car, bien qu’il soit mentionné dans plusieurs hadiths rapportant les propos du Prophète, celui-ci ne l’a jamais mentionné dans les hadiths nous informant des signes majeurs annonçant le Jour du Jugement.

[2] En fait, le Prophète a parlé de plusieurs grands menteurs et hypocrites – ce qu’implique d’ailleurs le mot dajjal – qui apparaîtront avant le Jour du Jugement.  Par exemple, dans al-Boukhari et Mouslim, on peut lire que le Prophète a dit : « L’Heure ne viendra qu’après que soient apparus trente imposteurs et menteurs, qui auront chacun prétendu être un messager de Dieu. »  Ceux-là, nous pouvons les considérer comme de « moindres » dajjal et comme faisant partie des signes mineurs annonçant le Jour du Jugement.  Le véritable Dajjal sera un signe majeur de l’approche de l’Heure et c’est contre lui que le Prophète a sévèrement mis les gens en garde.   

[3] Certains ont prétendu que le Dajjal était, par exemple, une idéologie non-islamique, une nation ou une façon de penser, etc.  Il est incorrect d’interpréter à sa guise la véritable signification des hadiths et de prétendre que le dajjal est autre chose qu’un être humain qui apparaîtra peu de temps avant que Jésus ne revienne sur terre.

[4] Kaaf, qui est comme la lettre “k”, en français, au niveau phonétique.

[5] Faa, qui est comme la lettre “f”, en français, au niveau phonétique.

[6] Raa, qui est comme la lettre “r” roulée (comme en espagnol ou en italien).

 

 

Les signes majeurs du Jour du Jugement (partie 4 de 7) : Le faux messie II

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Cette série d’articles décrit les signes majeurs qui se manifesteront peu avant la fin du monde et qui seront annonciateurs du Jour du Jugement.  Ce texte sur la venue du faux messie est la suite du précédent et contient des informations supplémentaires sur ses fidèles et sur son séjour sur terre.

  • par Jamaal al-Din Zarabozo (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 28 Jun 2010
  • Dernière mise à jour le 28 Jun 2010
  • Imprimés: 938
  • Lus: 108347 (moyenne quotidienne: 42)
  • Évaluation: 3.5 de 5
  • Évalué par: 2
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

Une des choses que l’on apprend de l’histoire du Dajjal est que la richesse d’ici-bas et les réalisations diverses d’une personne ne déterminent pas sa valeur réelle.  Une personne peut posséder le monde entier, mais si elle ne porte aucune foi dans son cœur, elle n’a vraiment aucune valeur.  Un autre hadith, dans Sahih Mouslim, se lit comme suit :

Moughirah ibn Shou’ba a déclaré : « Personne n’a plus interrogé le Messager de Dieu, au sujet du Dajjal, que je ne l’ai fait moi-même.  Il me dit : « Tu ne devrais pas t’en faire à son sujet, car il ne pourra te causer aucun tort. »  Je répondis : « Ô Messager de Dieu, on dit qu’il aura avec lui de l’eau et de la nourriture en abondance. »  Il me dit : « Sa capacité (au Dajjal) à égarer les croyants avec ce que Dieu a permis qu’il (le Dajjal) crée de ses propres mains (i.e. l’eau et la nourriture en abondance) sera insignifiante en comparaison de la capacité de Dieu à faire augmenter la foi des croyants par ces événements. »

Toujours dans Sahih Mouslim, on peut lire ces paroles du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) :

« Il n’y aura pas de contrée que le Dajjal ne traversera pas, à l’exception de la Mecque et de Médine; et, de tous les chemins menant à ces villes, il n’y en a aucun qui ne sera gardé par des anges disposés en rangs serrés.  Puis, le Dajjal s’arrêtera sur une terre (dont le sol contient une forte concentration en sel et connaît de nombreuses fuites qui le rendent stérile) près de la ville de Médine, laquelle tremblera alors violemment, de sorte que chaque mécréant et chaque hypocrite en sortira et se dirigera vers le Dajjal. »

Le Prophète a également décrit ainsi les fidèles du Dajjal :

« Le Dajjal sera suivi par soixante-dix mille juifs d’Ispahan portant des châles persans. »

Le long hadith qui suit, tiré de Sahih Mouslim, apporte une description plus détaillée des exploits du Dajjal, qui seront suivis du retour de Jésus, lequel sera un autre des signes majeurs annonçant la venue imminente du Jour du Jugement :

« An-Nawwas ibn Sam’aan a rapporté que le Messager de Dieu a parlé du Dajjal, un matin.  Il le décrivait parfois comme un être insignifiant, puis parlait de l’agitation considérable provoquée par sa venue, si bien que nous avions à certains moments l’impression qu’il se trouvait tout juste derrière nous, parmi les arbres de la palmeraie.  Lorsque nous retournâmes voir le Prophète en soirée et qu’il lut la peur sur nos visages, il demanda : « Que vous arrive-t-il? »  Nous répondîmes : « Ô Messager de Dieu, tu nous as parlé du Dajjal, ce matin, le décrivant parfois comme un être insignifiant et parfois comme dangereux, au point où nous nous imaginions qu’il se cachait dans la palmeraie. »  Alors il dit : « Il y a bien d’autres choses qui me font craindre pour vous, en dehors du Dajjal.  S’il vient alors que je suis encore parmi vous, je me battrai contre lui, pour vous; mais s’il vient alors que je ne suis plus parmi vous, chacun devra se battre pour lui-même et Dieu protégera chaque musulman pour moi (et le protégera contre le mal du Dajjal).  Le Dajjal sera un jeune homme aux cheveux crépus, et il sera borgne.  Il ressemblera à Abdoul ‘Ouzza bin Qatan.  Celui d’entre vous qui vivra assez longtemps pour le voir devra réciter, devant lui, les premiers versets de la sourate al-Kahf [la caverne].  Il apparaîtra sur une route entre la Syrie et l’Irak et répandra le mal sur son chemin.  Ô serviteurs de Dieu!  Demeurez fermement (sur le droit chemin). »  Nous demandâmes : « Ô Messager de Dieu, combien de temps restera-t-il sur terre? »  Il répondit : « Quarante jours, un jour équivalant à une année, un autre à un mois et un autre à une semaine, puis les autres jours étant des jours normaux. »  Nous demandâmes : « Ô Messager de Dieu, les prières faites normalement en un seul jour équivaudront-elles aux prières faites en ce jour qui sera comme une année? »  Il dit : « Non, mais vous devrez faire vos prières selon votre meilleure estimation. »  Nous demandâmes : « Ô messager de Dieu, à quelle vitesse avancera-t-il, sur terre? »  Il répondit : « Comme un nuage poussé par le vent.  Il ira vers les gens et les invitera à suivre (une fausse religion) et ils lui voueront une foi inébranlable.  Il donnera ensuite un ordre au ciel et celui-ci se mettra à pleuvoir, ce qui profitera à de nombreuses cultures.  Puis, dans la soirée, leurs chameaux et leur bétail viendront vers eux avec leurs bosses très hautes, leurs pis bien remplis et leurs flancs bien tendus.  Il se dirigera alors vers un autre peuple pour l’inviter [à suivre sa fausse religion].  Mais cet autre peuple le rejettera; alors il s’éloignera d’eux et ils connaîtront une grande sécheresse et perdront toutes leurs richesses.  Il reviendra alors dans leur pays dévasté, et il dira à la terre : « Apporte donc tes trésors ».  Et les trésors sortiront de terre et se rassembleront d’eux-mêmes devant lui comme un essaim d’abeilles.  Il appellera alors à lui un jeune homme dans la fleur de l’âge et le tranchera en deux à l’aide de son épée.  Puis, il séparera les moitiés et les disposera à une distance similaire à celle qui sépare l’archer de sa cible.  Il appellera ensuite le jeune homme, qui viendra vers lui en riant, son visage resplendissant de joie, et c’est à ce moment précis que Dieu fera descendre sur terre Jésus, le fils de Marie... »

 

 

Les signes majeurs du Jour du Jugement (partie 5 de 7) : Le retour de Jésus

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Cette série d’articles décrit les signes majeurs qui se manifesteront peu avant la fin du monde et qui seront annonciateurs du Jour du Jugement.  Vous trouverez dans ce texte-ci les nombreux hadiths du prophète Mohammed sur le retour de Jésus sur terre.

  • par Jamaal al-Din Zarabozo (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 05 Jul 2010
  • Dernière mise à jour le 05 Jul 2010
  • Imprimés: 826
  • Lus: 109580 (moyenne quotidienne: 42)
  • Évaluation: 3.5 de 5
  • Évalué par: 4
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 0

Un autre des signes majeurs annonçant l’imminence du Jour du Jugement est le retour de Jésus (que la paix soit sur lui) sur terre.  Dieu dit, dans le Coran :

« ... et parce qu’ils ont dit: « Nous avons vraiment tué le Messie, Jésus fils de Marie, le messager de Dieu. »  Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié, mais cela leur est apparu ainsi.  Et certes, ceux qui sont en désaccord à ce sujet sont remplis d’incertitude ; ils n’en ont aucune connaissance (certaine) et ne font que suivre des conjectures.  Ils ne l’ont certainement pas tué ; mais Dieu l’a élevé vers Lui.  Et Dieu est Puissant et Sage.  Parmi les gens du Livre, il n’y aura personne qui, avant sa mort, n’aura pas foi en Jésus.  Et, au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux. » (Coran 4:157-159)

La phrase : « Parmi les gens du Livre, il n’y aura personne qui, avant sa mort, n’aura pas foi en Jésus » fait référence à la vraie mort de Jésus, après son retour sur terre.  À ce moment, les juifs et les chrétiens croiront finalement en lui en tant que messager de Dieu et en tant qu’être humain, car ils ne pourront plus nier l’évidence.  En fait, certains érudits ont suggéré que la sagesse derrière le retour de Jésus est la réfutation de l’affirmation des juifs selon laquelle ils l’auraient crucifié et de la croyance selon laquelle il était fils de Dieu.

De nombreux hadiths parlent du retour de Jésus à la fin des temps et donnent une description des diverses actions qu’il accomplira à ce moment-là.

Tel qu’il était clairement mentionné dans le dernier hadith du texte précédent, le retour de Jésus aura lieu alors que le faux messie (Dajjal) se trouvera encore sur terre.  Ce qui suit est la continuité de ce hadith :

 « Il [le Dajjal] appellera alors à lui un jeune homme dans la fleur de l’âge et le tranchera en deux à l’aide de son épée.  Puis, il séparera les moitiés et les disposera à une distance similaire à celle qui sépare l’archer de sa cible.  Il appellera ensuite le jeune homme, qui viendra vers lui en riant, son visage resplendissant de joie, et c’est à ce moment précis que Dieu fera descendre sur terre Jésus, le fils de Marie.  Il descendra sur le minaret blanc à l’est de Damas, portant deux vêtements légèrement teints au safran, les mains sur les ailes de deux anges.  Lorsqu’il penchera la tête, des perles de transpiration en tomberont, et lorsqu’il la relèvera, les mêmes perles rejailliront en toutes directions.  Tout mécréant qui sentira son odeur mourra instantanément et son haleine (à Jésus) ira aussi loin que portera sa vue.  Il partira ensuite à la recherche [du Dajjal]; il le trouvera à la porte de Lod [en Israël] et le tuera. »

Al-Boukhari et Mouslim citent ainsi le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) :

« Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains, le fils de Marie (paix sur lui) descendra bientôt parmi vous pour juger en toute équité.  Il brisera les croix et tuera les porcs qu’il trouvera sur son chemin, il abolira la jizyah[1] et il y aura une telle abondance de richesses que plus personne n’acceptera de charité. »

Lorsqu’il descendra, il mettra fin à toutes les fausses croyances du christianisme.  Il brisera toutes les croix qu’il trouvera sur son chemin, car elles sont un symboles de son adoration par les chrétiens.  De même, il n’acceptera aucune jizyah, car les juifs et les chrétiens n’auront plus aucune excuse pour ne pas le suivre.  Dans une autre narration du même hadith, il est fait mention des gens qui suivront Jésus, à ce moment-là.  Le Prophète a dit :

« Il abandonnera sa jeune chamelle et nul ne tentera de percevoir une zakat sur elle.  Le mépris, la haine et la jalousie disparaîtront et lorsqu’il offrira des biens aux gens, nul n’acceptera. » 

Dans un autre hadith, il dit :

« La paix prévaudra et les gens utiliseront leur épée comme faucille.  Toute bête sauvage deviendra inoffensive; la pluie deviendra abondante et la terre produira à profusion.  Un enfant pourra jouer avec un renard sans courir aucun danger; le loup paîtra avec les moutons et le lion avec le bétail, sans leur faire de mal. »[2]

Au moment où Jésus descendra, les musulmans auront pour leader le mahdi (un leader bien guidé), tel que mentionné dans de nombreux hadiths :

 « Dans quel état vous trouverez-vous lorsque le fils de Marie descendra parmi vous et qu’il y aura un imam parmi vous? »  (Al-Boukhari, Mouslim)

Dans un autre hadith de Sahih Mouslim, il dit :

 « Une partie de ma nation ne cessera de se battre pour la Vérité et régnera jusqu’au Jour de la Résurrection. »  Puis il ajouta : « Jésus, le fils de Marie, descendra alors et le leader des musulmans l’invitera à mener la prière, mais il répondra : « Non : certains d’entre vous en commandent d’autres.  C’est là un honneur que Dieu a accordé à cette nation. »

Ce hadith démontre que lorsque Jésus reviendra, ce ne sera pas en tant que nouveau messager apportant une nouvelle Loi.  Il reviendra en tant que fidèle du prophète Mohammed et se soumettra aux lois de l’islam.  En fait, un autre hadith de Sahih Mouslim décrit Jésus accomplissant les rituels du Hajj (pèlerinage à la Mecque).

Un hadith de Sahih Mouslim rapporte que le règne de Jésus, sur terre, durera sept ans.  Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

 « Puis, durant sept ans, il n’y aura plus aucune rancune entre deux personnes.  Alors Dieu fera descendre un vent froid, en provenance de Syrie, qui ne laissera aucun survivant sur son passage parmi ceux qui auront ne serait-ce qu’une infime parcelle de bien ou de foi dans le cœur, à tel point que si des gens cherchent à se cacher dans les parties les plus profondes des montagnes, ce vent les atteindra et les fera mourir. »  Il ajouta : « Seules les mauvaises personnes survivront; elles seront aussi insouciantes que les oiseaux, mais posséderont les caractéristiques des bêtes sauvages.  Elles n’apprécieront aucunement le bien et ne condamneront aucun mal. »

Tel que mentionné précédemment, lorsque le premier de ces signes majeurs apparaîtra, les autres suivront rapidement.  C’est dans ce contexte du retour de Jésus que le Prophète a parlé de l’apparition de Gog et Magog.



Footnotes:

[1] La jizyah est la taxe d’exemption que les non-musulmans paient à l’État islamique pour être exemptés du service militaire.

[2] Ces informations sont mentionnées dans divers hadiths recueillis par Ahmad, ibn Hibban, Abou Daoud et d’autres.

 

 

Les signes majeurs du Jour du Jugement (partie 6 de 7) : les tribus de Gog et Magog

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Cette partie traite des grandes tribus de Gog et Magog qui apparaîtront peu de temps après le retour de Jésus sur terre.

  • par Jamaal al-Din Zarabozo (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 12 Jul 2010
  • Dernière mise à jour le 12 Jul 2010
  • Imprimés: 784
  • Lus: 110977 (moyenne quotidienne: 43)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 1
  • Commentés: 0

Les tribus de Gog et Magog sont mentionnées à quelques reprises dans le Coran.  Un des versets les mentionnant laisse clairement entendre qu’elles existaient à l’époque de Dhoul-Qarnayn.  Dieu dit :

 « Puis il suivit un autre chemin, jusqu’à ce qu’il atteigne un endroit situé entre deux montagnes derrière lesquelles il trouva un peuple qui ne comprenait presque aucun langage.  Ils dirent : « Ô Dhoul-Qarnayn!  Les peuples de Gog et Magog sèment le désordre dans le pays.  Pouvons-nous te verser un tribut en échange de quoi tu érigeras une barrière entre eux et nous? »  Il répondit : « (La puissance) que mon Seigneur m’a accordée vaut mieux que vos dons.  Aidez-moi donc, [avec des ouvriers], et j’érigerai entre eux et vous une barrière infranchissable.  Apportez-moi des blocs de fer. »  Puis, lorsqu’il en eut comblé l’espace entre les deux montagnes, il dit : « Soufflez! (avec vos soufflets) ».  Puis lorsque le fer eut rougi, il dit : « Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus. »  Et c’est ainsi que (les peuples de) Gog et Magog ne purent ni escalader (la barrière) ni y percer (la moindre ouverture).  (Dhoul-Qarnayn) dit : « C’est une miséricorde de la part de mon Seigneur.  Mais lorsque Sa promesse se réalisera, Il le réduira en poussière.  Et la promesse de mon Seigneur est vérité. »  Ce jour-là, Nous les laisserons déferler comme des vagues, les uns sur les autres, et on soufflera dans la trompe.  Puis Nous les rassemblerons tous ensemble. » (Coran 18:92-99)

Dans un autre verset, Dieu fait référence à ces tribus en évoquant le Jour de la Résurrection.  Il dit :

 « Et pour toute communauté que Nous avons détruite, il y a une interdiction de revenir jusqu’à ce que soient relâchés les (peuples de) Gog et Magog et que, de toutes les collines, ils dévalent à toute vitesse.  C’est alors que la vraie promesse [le Jour de la Résurrection] se rapprochera et que les yeux des mécréants se figeront (de terreur)!  Ils diront : « Malheur à nous!  Nous (vivions) de façon insouciante.  Mais plus encore, nous étions vraiment injustes! » (Coran 21:96-97)

Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a ainsi décrit la cruauté de ces tribus, lorsqu’elles seront relâchées et qu’elles déferleront sur les populations :

 « Gog et Magog marcheront jusqu’à la montagne d’al-Khamar, une montagne de Bait-oul-Maqdis, et elles diront : « Nous avons tué les habitants de la terre.  Tuons maintenant ceux qui se trouvent dans le ciel ».  Leurs membres tireront alors leurs flèches vers le ciel et les flèches retomberont tachées de sang. »

Ahmad a recueilli le hadith suivant dans son Mousnad :

 « Chaque jour, [les membres de] Gog et Magog cherchent un moyen de passer sous la barrière [qui les coupe du monde en creusant autour].  Chaque fois qu’ils aperçoivent le soleil à travers celle-ci, leur chef leur dit : « Allez-vous-en.  Vous reviendrez creuser demain. »  Mais lorsqu’ils reviennent, la barrière est devenue encore plus infranchissable qu’elle l’était la veille.  Ce scénario se répétera jusqu’à ce que vienne le jour où Dieu souhaitera les relâcher.  Ils creuseront jusqu’à ce qu’ils aperçoivent le soleil, puis leur chef leur dira : « Allez-vous-en, vous reviendrez creuser demain, si Dieu le veut. »  Ce sera la première fois qu’il ajoutera « si Dieu le veut », remettant l’affaire entre les mains de Dieu.  Lorsqu’ils reviendront, le lendemain, ils trouveront la barrière telle qu’ils l’auront laissée la veille.  Ils continueront de creuser et sortiront pour s’attaquer aux gens.  Ils boiront toute l’eau et les gens se retrancheront dans leurs forteresses.  Gog et Magog tireront leurs flèches vers le ciel et elles redescendront tachées d’une substance semblable à du sang.  [Les membres de] Gog et Magog diront : « Nous avons conquis les habitants de la terre et les habitants des cieux. »  Dieu leur enverra alors une sorte de ver qui s’accrochera à leur nuque et qui les tuera.  Par Celui qui tient l’âme de Mohammed entre Ses mains, les animaux de la terre deviendront gras. » (as-Souyouti)

Dans le long hadith duquel sont tirés les deux paragraphes ci-dessus, le Prophète parle du lien entre Jésus et les tribus de Gog et Magog.  Après que Jésus ait tué le faux messie...

 « Un peuple que Dieu avait protégé viendra vers Jésus, fils de Marie.  Celui-ci essuiera leur visage et les informera du rang qu’ils occuperont au Paradis.  C’est à ce moment que Dieu révélera les paroles suivantes à Jésus : « J’ai fait de certains de Mes serviteurs des gens que nul ne peut combattre.  Conduis ces gens au Mont des Oliviers; Dieu enverra (les tribus de) Gog et Magog et (ses membres) descendront de tous les flancs comme des nuées.  Le premier d’entre eux passera par la mer de Galilée, de laquelle il boira.  Et lorsque le dernier d’entre eux y passera, il se dira : « Il y avait de l’eau, ici, auparavant ».  Jésus et ses compagnons seront ensuite assiégés au Mont des Oliviers et ils subiront tant de pression qu’une tête de bœuf les tentera plus que cent dinars.  Jésus et ses compagnons invoqueront Dieu, qui enverra des insectes s’attaquer à la nuque des membres de Gog et Magog et, au matin suivant, ils mourront comme un seul homme.  Jésus et ses compagnons descendront alors du mont et ne trouveront, sur la terre, aucune surface qui ne sera occupée par leurs corps en putréfaction répandant une odeur abominable.  Ils invoqueront alors Dieu à nouveau, qui enverra des oiseaux dont les cous ressembleront à ceux des chameaux; ces oiseaux enlèveront les corps et les jetteront où Dieu leur indiquera.  Puis, Dieu enverra une pluie que toute maison faite de terre battue et toute tente faite de poils de chameaux absorbera et cette pluie lavera la terre jusqu’à ce qu’elle ressemble à un vaste miroir.  Il sera ensuite dit à la terre de faire sortir ses fruits et de ramener ses bénédictions.  Il poussera alors des pommes grenades si grosses qu’une seule satisfera un groupe de personnes, tandis que sa peau pourra leur procurer de l’ombre à tous.  Et une vache laitière donnera tant de lait que tout un groupe pourra en boire à satiété.  Et une chamelle donnera tant de lait qu’une tribu entière pourra y boire, et une brebis donnera tant de lait qu’une famille entière pourra y boire.  À ce moment, Dieu enverra un vent agréable que les gens sentiront même sous leurs aisselles et qui prendra la vie de tout musulman pour ne laisser, sur terre, que les mécréants, qui commettront l’adultère comme des bêtes.  Et c’est sur eux que tombera l’Heure Dernière. »

Dans un autre hadith important recueilli dans le Sahih Mouslim, le Prophète, mentionnant l’apparition de Gog et Magog, nous apprend une leçon que chacun devrait retenir, soit l’importance de ne pas laisser le mal prévaloir au sein d’une société.  Dans ce hadith, donc, le Prophète dit :

 « Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah!  L’Arabie connaîtra la destruction à cause d’une agitation qui est toute proche; la barrière de Gog et Magog s’est largement ouverte. »

Et Soufyan (le sous-narrateur) fit le signe du chiffre dix avec la main (pour indiquer la largeur de l’ouverture de la barrière) et Zaynad (la narratrice et épouse du Prophète) ajouta qu’elle avait demandé au Prophète :

 « Ô Messager de Dieu, périrons-nous en dépit du fait qu’il se trouvera de bonnes personnes parmi nous? », ce à quoi il avait répondu : « Bien sûr, mais seulement quand le mal prévaudra. »

 

 (Plusieurs hypothèses ont été avancées afin de déterminer qui sont ces deux tribus.  Mais comme cela n’est pas le but de cette série d’articles, nous nous limitons aux textes du Coran et de la sounnah.  Quelques hadiths, cependant, donnent une description physiques de leurs membres.)

 

 

Les signes majeurs du Jour du Jugement (partie 7 de 7) : les derniers signes majeurs

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Ce dernier article de la série traite des derniers signes majeurs qui surviendront peu de temps avant le Jour du Jugement.  Ces signes incluent les glissements de terrain, l’apparition de la fumée, le lever du soleil à l’ouest, l’apparition de la bête surgissant de la terre et, enfin, un feu qui poussera tous les gens vers un lieu déterminé.

  • par Jamaal al-Din Zarabozo (© 2010 IslamReligion.com)
  • Publié le 19 Jul 2010
  • Dernière mise à jour le 19 Jul 2010
  • Imprimés: 789
  • Lus: 108698 (moyenne quotidienne: 42)
  • Évaluation: 4.8 de 5
  • Évalué par: 15
  • Envoyés: 2
  • Commentés: 0

Les trois glissements de terrain

Tel que mentionné plus tôt, dans un hadith, les trois glissements de terrain font partie des signes majeurs annonçant l’imminence du Jour du Jugement.  L’un d’eux se produira en Orient, l’autre en Occident et le dernier, dans la Péninsule Arabe.  Peu d’informations ont été fournies sur ces événements et c’est pourquoi nous ne pouvons les détailler.  Cependant, l’exégète bien connu Ibn Hajar fait remarquer que des glissements de terrain se sont souvent produits et continuent de se produire régulièrement, ce qui donne à penser que les trois glissements de terrain dont il est question dans ce hadith seront d’une ampleur beaucoup plus importante, les distinguant des autres.[1]  Mais Dieu sait mieux.

La fumée

Parmi les signes majeurs annoncés par le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) est l’apparition de la fumée.  Dieu en parle ainsi, dans le Coran :

 « Et bien, attends le jour, (ô Mohammed), où le ciel produira une fumée visible qui enveloppera les gens; ce sera là un cruel tourment. » (Coran 44:10-11)

Encore une fois, nous ne pouvons nous en tenir qu’aux informations fournies par le Prophète à ce sujet.  Dans un hadith, il a dit :

 « En vérité, votre Seigneur vous met en garde contre trois choses : la fumée, qui affectera les croyants comme une grippe et qui rattrapera les mécréants, les faisant enfler jusqu’à ressortir par leurs oreilles. »

Le lever du soleil à l’ouest

Selon plusieurs exégètes du Coran, qui se basent sur ce hadith du Prophète, la partie en italique, dans le verset ci-dessous, fait allusion au lever du soleil à l’ouest, peu avant le Jour de la Résurrection :

 « Qu’attendent-ils?  Que les anges viennent à eux?  Que vienne ton Seigneur?  Ou que viennent certains signes de ton Seigneur?  Le jour où certains signes de ton Seigneur viendront, la foi en Lui ne profitera à aucune âme qui n’avait pas cru jusque-là ou qui n’avait acquis aucun mérite de sa croyance [en faisant de bonnes actions].  Dis : « Attendez!  Nous attendons, nous aussi. » (Coran 6:158)

Dans une narration authentique, le Prophète a récité ce verset après avoir parlé du lever du soleil à l’ouest.  Dans le recueil de hadiths d’Al-Boukhari, il est rapporté que le Prophète a dit :

 « L’Heure ne viendra pas avant que le soleil ne se lève à l’ouest; et lorsqu’il se lèvera à l’ouest et que les gens le verront, ils croiront tous.  Mais à ce moment, il ne servira plus à rien, à aucune âme, de croire. »  Puis, il récita le verset 158 [cité ci-dessus].

Dans plusieurs narrations, le Prophète a clairement affirmé que la nature de ce signe sera telle que nul ne pourra encore douter, remettre en question ou nier l’existence de Dieu.  Quand une personne est témoin d’un signe de cette nature, la vérité éclate devant elle et elle n’a plus aucun mérite de croire.  C’est pourquoi le fait de se mettre à croire, tout à coup, n’aura plus aucun sens et ne sera point accepté de Dieu.[2]

Mais avant que ce signe n’apparaisse, la porte du repentir est toujours ouverte; telle est la grande miséricorde de Dieu, basée sur la justice et la sagesse.  Dans le recueil de hadiths de Mouslim, on rapporte que le Prophète a dit :

 « Celui qui se repent (à son Seigneur) avant que le soleil ne se lève à l’ouest [i.e. avant le Jour de la Résurrection], Dieu se tourne vers lui en toute miséricorde. »

Le lever du soleil à l’ouest est l’un des trois signes définitifs de cette nature.  Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« Lorsque ces trois signes apparaîtront, la foi ne servira plus à rien à celui qui n’aura pas cru auparavant : le lever du soleil à l’endroit où il se couche normalement, le Dajjal et la bête surgissant de la terre. »[3]

Toujours dans Mouslim, on rapporte que le Prophète a dit :

« Le premier signe[4] sera le lever du soleil à l’ouest et l’apparition de la bête devant les gens, un matin.  Celui des deux qui surviendra en premier, l’autre le suivra immédiatement. »

Ce qui nous amène à discuter du prochain signe, qui est l’apparition de la bête.

La bête surgissant de la terre

Dans le Coran, Dieu dit :

 « Et lorsque Notre arrêt s’accomplira contre eux, Nous ferons surgir de la terre une bête [monstrueuse] qui leur dira qu’ils n’ont jamais cru en Nos révélations. » (Coran 27:82)

Ce verset fait référence à la bête qui surgira de la terre peu avant le Jour du Jugement.

Lorsque la bête surgira, elle discernera les croyants des mécréants.  Dans le recueil d’Ahmad, on rapporte que le Prophète a dit :

 « La bête apparaîtra et elle marquera des gens sur le nez.  Puis, ces gens auront à vivre avec cette marque, de telle sorte que lorsque quelqu’un achètera un chameau et qu’on lui demandera : « De qui l’as-tu acheté? », il répondra : « D’un de ceux qui sont marqués. » (authentifié par al-Albani)

Le feu qui rassemblera les gens

C’est le dernier des signes majeurs.  Après lui, ce sera le commencement d’une nouvelle création.  Mouslim rapporte un hadith dans lequel le Prophète énumère les dix signes majeurs, pour ensuite conclure en disant : « ... à la fin desquels un feu brûlera, en provenance du Yémen, et poussera les gens en direction du lieu de rassemblement. »  On ne peut qu’imaginer l’intensité de ce feu et la terreur extrême que vivront les gens qui seront présents à ce moment-là.  Après ce signe, il ne restera plus que la résurrection de l’humanité, qui devra rendre des comptes à son Seigneur.

Mot de la fin

Il va sans dire que personne ne sait pourquoi Dieu a choisi de mettre un terme à ce monde-ci d’une façon aussi spectaculaire.  Notre création regorge de merveilles de toutes sortes et il lui sied peut-être de prendre fin par des événements hors du commun.  Le musulman sait avec certitude que tout ce dont nous venons de parler finira par se produire, car le tout est clairement décrit dans le Coran et la Sounnah.  Ces événements se produiront bel et bien, et l’Heure viendra.  Avec elle, viendra le Jugement dernier; et c’est à cela que chaque être humain doit se préparer, surtout s’il a pris connaissance des signes qui surviendront avant le Jour du Jugement et qu’il a compris que nul ne pourra y échapper.



Footnotes:

[1] Ibn Hajar, Fath al-Baari, vol. 13, p. 84.

[2] Un exemple classique est celui de Pharaon, tel que raconté dans le Coran.  Lorsque la mort lui apparut de façon certaine, il proclama sa foi.

[3] Recueilli par Mouslim.

[4] Le « premier signe », ici, fait référence au premier signe extraordinaire et non aux signes en général.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version