The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Qu’est-ce que l’islam? (partie 1 de 4): l’essence de l’islam

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Le message essentiel de l’islam est le même que celui que l’on retrouve dans toutes les religions révélées, car elles proviennent toutes de la même source.

  • par M. Abdulsalam (© 2008 IslamReligion.com)
  • Publié le 31 Mar 2008
  • Dernière mise à jour le 12 May 2008
  • Imprimés: 2090
  • Lus: 104074 (moyenne quotidienne: 30)
  • Évaluation: 4.9 de 5
  • Évalué par: 12
  • Envoyés: 10
  • Commentés: 0

Parmi les grâces et les bienfaits que Dieu a accordés à l’homme, il y a la capacité innée de reconnaître Son existence.  Il a ancré cette conscience de Son existence au plus profond du cœur de l’homme et en a fait un instinct naturel qui est demeuré le même depuis la première création.  De plus, Il a renforcé cet instinct naturel par des signes qu’Il a disposés au sein de Sa création et qui attestent de Son existence.  Cependant, comme il n’est possible, pour l’homme, d’avoir une connaissance approfondie de Dieu que par l’entremise de Ses révélations, Celui-ci lui a envoyé Ses messagers pour qu’ils l’instruisent à Son sujet.  Ces messagers lui ont aussi appris tous les détails sur la façon d’adorer Dieu, car de tels détails ne peuvent être connus que par révélation.  Ces deux principes essentiels sont les deux choses les plus importantes que les messagers de toutes les révélations divines ont transmises de la part de Dieu.  Toutes les révélations divines ont eu les mêmes objectifs nobles, à savoir :

1.    Proclamer l’unicité de Dieu, le Créateur loué et glorifié, dans Son essence et Ses attributs.

2.    Proclamer que Dieu seul doit être adoré et qu’aucun autre être ou divinité ne doit être adoré conjointement avec Lui, ou en dehors de Lui. 

3.    Préserver le bien-être des hommes et combattre la corruption et le mal.  Ainsi, tout ce qui contribue à préserver la foi, la vie, la raison, les biens et la famille fait partie de ce bien-être que la religion protège.  Par contre, tout ce qui menace ces cinq besoins universels constitue une forme de corruption que la religion interdit et à laquelle elle s’oppose.

4.    Inviter les hommes au plus haut degré de vertu et de valeurs morales, et à de nobles habitudes.

Le but ultime de chaque message divin a toujours été le même : guider les hommes vers Dieu, les rendre conscients de Sa présence et les amener à n’adorer que Lui.  Chaque message divin a été envoyé pour renforcer ces idées, et les paroles suivantes ont été répétées par tous les messagers : « Adorez Dieu; vous n’avez pas d’autre dieu que Lui. »  Ce message a été transmis à l’humanité par des prophètes et des messagers que Dieu a envoyés à chaque nation.  Tous ces messagers ont été envoyés avec le même message, c’est-à-dire le message de l’islam.

Tous les messages divins ont été révélés pour que la vie des gens se transforme en soumission volontaire à Dieu.  C’est pour cette raison qu’ils parlent tous d’islam (ou de « soumission »), un mot qui est dérivé de « salam », lequel signifie « paix », en arabe.  En ce sens, l’islam a été la religion de tous les prophètes; mais on peut se demander pourquoi, puisque tous les messages divins proviennent de la même source, il y a eu, selon les époques, divers changements au sein de la religion de Dieu.  Il y a deux raisons à cela.

D’abord, Dieu avait décidé de ne pas préserver les premières religions; elles ont donc subi, avec le temps, de nombreuses altérations et modifications.  Par conséquent, les vérités fondamentales qui ont été transmises par tous les messagers diffèrent maintenant d’une religion à l’autre, et l’exemple le plus criant est la croyance en un seul Dieu et le fait de Lui vouer une adoration exclusive, un principe pourtant strict à la base.

Ensuite, Dieu, dans Son infinie sagesse et dans Sa volonté éternelle, a décrété que toutes les missions divines précédant le message final de l’islam, transmis par Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), seraient limitées à une époque précise.  C’est pourquoi leurs lois et méthodologies étaient adaptées aux conditions particulières des peuples auxquelles elles s’adressaient. 

De l’époque la plus primitive aux sommets de la civilisation, l’humanité est  passée par différentes périodes; elle a été tantôt bien guidée, tantôt égarée; elle a parfois vécu en conformité avec les valeurs morales, et elle a parfois dévié du droit chemin.  Mais le message divin a accompagné l’humanité à travers toutes ces périodes, offrant les solutions et les remèdes appropriés.

Telle était l’essence de la disparité qui existait entre les différentes religions, à l’origine.  Ces différences, au sein de la loi divine, ont toujours été limitées à quelques détails.  Chaque loi que Dieu révélait était relative aux problèmes particuliers des peuples auxquels elle était destinée; mais pour la majeure partie, les révélations étaient très similaires d’une religion à l’autre, comme celles relatives aux fondements de la foi, aux principes de base et aux objectifs de la loi divine comme la préservation de la foi, de la vie, de la raison, des biens et de la famille, et l’établissement de la justice sur terre, de même que certaines interdictions fondamentales, comme l’idolâtrie, la fornication, le meurtre, le vol et le faux témoignage.  Toutes les religions s’accordaient également pour encourager les qualités morales telles que l’honnêteté, la justice, la charité, la gentillesse, la vertu et la compassion.  Ces principes, et d’autres encore, sont permanents car ils constituent l’essence de tous les messages divins et le lien qui les unit.

 

 

Qu’est-ce que l’islam? (partie 2 de 4): les origines de l’islam

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Le rôle de l’islam parmi les autres religions, et plus particulièrement par rapport à la tradition judéo-chrétienne.

  • par M. Abdulsalam (© 2008 IslamReligion.com)
  • Publié le 31 Mar 2008
  • Dernière mise à jour le 12 May 2008
  • Imprimés: 1872
  • Lus: 85782 (moyenne quotidienne: 24)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 5
  • Envoyés: 5
  • Commentés: 0

Où le message de Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) se situe-t-il par rapport aux messages précédents révélés par Dieu?  Une brève histoire des prophètes répondra sans doute à cette question.

Le premier homme, Adam, était musulman en ce sens qu’il n’adorait nul autre que Dieu et qu’il se conformait à Ses commandements.  Mais avec le temps et la dispersion des hommes sur la terre, les gens ont commencé à s’éloigner de ce message et à adorer d’autres divinités conjointement avec Dieu ou en dehors de Lui.  Certains se sont mis à adorer les hommes pieux décédés, parmi eux, tandis que d’autres ont préféré adorer les esprits ou les forces de la nature.  C’est à ce moment que Dieu a commencé à envoyer des messagers aux hommes, afin de les ramener sur la voie du monothéisme pur, conforme à leur vraie nature, et de les mettre en garde contre les graves conséquences qui les attendaient s’ils persistaient à diriger leur adoration (sous toutes ses formes) vers d’autres que Dieu.

Noé a été le premier messager envoyé pour prêcher le message de l’islam à son peuple, après que ce dernier se soit mis à adorer ses pieux ancêtres en même temps que Dieu.  Noé a appelé son peuple à cesser d’adorer ses idoles et lui a ordonné de revenir à un monothéisme pur en n’adorant que Dieu.  Certains ont décidé de suivre ses enseignements, mais la majorité ont refusé d’y croire.  On peut dire de ceux qui ont décidé de le suivre qu’ils étaient musulmans, car c’est bel et bien l’islam qu’ils suivaient; mais ceux qui se sont détournés de Noé sont restés mécréants et pour cette raison, ils ont été saisis par le châtiment.

Après Noé, Dieu a envoyé des messagers à chaque nation qui s’était éloignée de la vérité, afin de la ramener sur la bonne voie.  Cette vérité a toujours été la même à toutes les époques et se résume essentiellement à rejeter tous les objets d’adoration et à diriger son adoration exclusivement vers Dieu, le Créateur et Seigneur de tous, et de se conformer à Ses commandements.  Mais, ainsi que nous l’avons mentionné plus haut, comme chaque nation avait une langue, une culture et un mode de vie différents, des messagers différents ont été envoyés à chacune pour une période de temps déterminée.

Dieu a envoyé des messagers à toutes les nations et, au royaume de Babylone, Il a envoyé Abraham – l’un des premiers et plus grands prophètes – qui a appelé son peuple à rejeter l’adoration des idoles auxquelles il était entièrement dévoué.  Il les a appelés à l’islam, mais ils l’ont rejeté et ont même tenté de le tuer.  Dieu a éprouvé Abraham par de nombreuses épreuves, et sa foi s’est avérée véridique à chacune d’elles.  En reconnaissance des nombreux sacrifices d’Abraham, Dieu a proclamé que de sa descendance serait issue une grande nation parmi laquelle des prophètes seraient élus.  Chaque fois qu’un peuple, parmi sa descendance, commençait à s’éloigner de la vérité, c’est-à-dire de l’adoration exclusive de Dieu et de l’obéissance à Ses commandements, Dieu lui envoyait un autre messager pour le ramener sur la bonne voie.

Par conséquent, plusieurs prophètes proviennent de la descendance d’Abraham, comme ses deux fils Isaac et Ismaël, ensuite Jacob (Israël), Joseph, David, Salomon, Moïse et, bien sûr, Jésus, pour ne nommer que ceux-là (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur eux tous).  Un prophète a été envoyé aux enfants d’Israël (les juifs) chaque fois que ceux-ci s’éloignaient de la vraie religion de Dieu, et ils étaient obligés, chaque fois, de suivre le messager qui leur était envoyé et de lui obéir.  Tous les messagers ont été envoyés avec le même message, c’est-à-dire de rejeter toute adoration qui n’est pas dirigée vers Dieu exclusivement et d’obéir à Ses commandements.  Certains ont choisi de ne pas croire en ces prophètes tandis que d’autres y ont cru.  Ceux qui y ont cru étaient en réalité des musulmans, puisque cette religion révélée, qu’ils suivaient, était l’islam

Parmi les messagers, il y a eu Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui), descendant d’Ismaël, fils d’Abraham (paix sur lui), qui a été envoyé après Jésus.  Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) a prêché le même message que les prophètes et messagers l’ayant précédé, c’est-à-dire le message de l’islam – l’adoration exclusive à Dieu et l’obéissance à Ses commandements – duquel les fidèles des autres prophètes s’étaient éloignés.

Comme nous pouvons donc le constater, le prophète Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) n’a pas fondé une nouvelle religion, tel que le croient erronément de nombreuses personnes; il a plutôt été envoyé comme le tout dernier prophète de l’islam.  En révélant à Mohammed Son dernier message, qui est un message éternel et universel destiné à toute l’humanité, Dieu a finalement honoré l’alliance qu’il avait conclue avec Abraham. 

Tout comme il incombait aux contemporains de Mohammed de suivre le message qu’il leur transmettait en tant que dernier d’une succession de prophètes, il incombe à l’humanité tout entière de suivre ce même message.  Dieu a promis que ce message demeurerait inchangé et qu’il resterait applicable en tout lieu et en tout temps.  Une chose est sûre, c’est que le mode de vie prôné par l’islam est le même que celui que suivait le prophète Abraham, car la Bible et le Coran décrivent tous deux Abraham comme  un exemple élevé d’un homme qui s’est totalement soumis à Dieu, qui n’a adoré que Lui sans jamais rien Lui associer et sans intermédiaires.  Une fois que l’on a compris cela, il devient évident que, de toutes les religions, l’islam est la seule dont le message est à la fois éternel et universel, car tous les prophètes et messagers étaient « musulmans », c’est-à-dire qu’ils étaient soumis à la volonté de Dieu et qu’ils prêchaient l’islam, ou la soumission à la volonté de Dieu Tout-Puissant, en n’adorant que Lui et en obéissant à Ses commandements.

Il est donc clair que ceux qui s’identifient comme musulmans, de nos jours, ne suivent pas une nouvelle religion; ils suivent plutôt la religion et le message de tous les prophètes et messagers qui ont été envoyés à l’humanité sur l’ordre de Dieu, c’est-à-dire l’islam.  Le mot « islam » est un mot arabe qui signifie littéralement « soumission à Dieu »; et les musulmans sont ceux qui se soumettent volontairement à Dieu et qui Lui obéissent activement, vivant en conformité avec Son message.

 

 

Qu’est-ce que l’islam? (partie 3 de 4): les croyances essentielles de l’islam

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Voici un aperçu des croyances essentielles de l’islam.

  • par M. Abdulsalam (© 2008 IslamReligion.com)
  • Publié le 31 Mar 2008
  • Dernière mise à jour le 12 May 2008
  • Imprimés: 1926
  • Lus: 89012 (moyenne quotidienne: 25)
  • Évaluation: 4 de 5
  • Évalué par: 4
  • Envoyés: 8
  • Commentés: 0

Il y a plusieurs aspects de la foi auxquels celui qui adhère à l’islam doit croire fermement.  Les plus importants sont au nombre de six et on les nomme habituellement les « six articles de la foi ».

1)      La croyance en Dieu

L’islam prêche un monothéisme pur, et la croyance en Dieu constitue le pivot de la foi.  L’islam enseigne la croyance en un Dieu qui n’engendre pas et qui n’a jamais été engendré, et qui n’a guère besoin d’auxiliaires pour veiller sur l’univers.  Lui seul donne la vie et Lui seul cause la mort; c’est Lui qui apporte les bonnes choses, et Lui qui cause l’affliction; et c’est Lui qui pourvoit aux besoins de Sa création.  En islam, Dieu est l’unique Créateur, Seigneur, Pourvoyeur, Souverain, Juge et Sauveur de l’univers.  Il est sans égal en ce qui a trait à Ses caractéristiques et à Ses capacités, comme Son savoir et Sa puissance.  Toute adoration, vénération et hommage doivent être exclusivement voués à Dieu.  Toute violation de ces concepts contredit les fondements mêmes de l’islam.

2)      La croyance aux anges

Les musulmans doivent croire au monde invisible, tel que mentionné dans le Coran.  Les anges émissaires de Dieu font partie de ce monde, et à chacun est assignée une tâche spécifique.  Ils ne possèdent ni libre-arbitre ni capacité de désobéir; il est dans leur nature d’être de fidèles serviteurs de Dieu.  Les anges ne doivent pas être considérés comme des demi-dieux ou comme des objets d’adoration ou de vénération; ce ne sont que de simples serviteurs de Dieu, qui obéissent à chacun de Ses ordres.

3)      La croyance aux prophètes et aux messagers

L’islam est une religion universelle et achevée.  Les musulmans croient en tous les prophètes envoyés par Dieu et pas uniquement au prophète Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui); ils croient aux prophètes hébreux, tels Abraham et Moïse, de même qu’aux prophètes du Nouveau Testament, comme Jésus et Jean le Baptiste.  L’islam enseigne que ce n’est pas qu’aux juifs et aux chrétiens que Dieu a envoyé des prophètes, mais à toutes les nations du monde, et chaque fois avec le même message fondamental : n’adorer que Dieu, exclusivement.  Les musulmans doivent croire en tous les prophètes dont il est fait mention dans le Coran, sans faire de  distinction entre eux.  Mohammed a été envoyé avec le dernier message, et aucun autre prophète ne sera envoyé après lui.  Par son intermédiaire, Dieu a parachevé Son message final et éternel à l’humanité.

4)      La croyance dans les textes sacrés

Les musulmans croient aux livres que Dieu a fait descendre à l’humanité par l’entremise de Ses prophètes.  Cela inclut les livres d’Abraham, la Torah de Moïse, les Psaumes de David et l’Évangile de Jésus.  Ces livres proviennent tous de la même source (Dieu), ils comprennent tous le même message et ils ont été révélés en toute vérité.  Cela ne signifie pas, cependant, qu’ils aient été préservés de toute altération.  Les musulmans (de même que de nombreux érudits et historiens juifs et chrétiens) croient que les livres auxquels nous avons accès, de nos jours, ne renferment plus les Écritures originales, qui ont été perdues à tout jamais car altérées et/ou traduites d’innombrables fois, perdant ainsi, petit à petit, leur sens original.

De même que certains chrétiens considèrent que le Nouveau Testament est venu compléter l’Ancien, les musulmans croient que le prophète Mohammed a reçu de Dieu une révélation, par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, destinée à corriger les altérations apportées aux Écritures et aux doctrines du judaïsme, du christianisme et des autres religions, et à amender ces Écritures.  La révélation reçue par Mohammed est le Coran, qui a été révélé en arabe et que l’on trouve, de nos jours encore, dans sa forme originale.  Il a été révélé pour servir de guide aux hommes dans toutes les sphères de leur vie : spirituelle, temporelle, individuelle et collective.  Il contient des directives pour la vie de tous les jours, il relate des histoires et des paraboles, il décrit les attributs de Dieu et édicte les meilleures règles qui soient pour régir la vie en société.  Il contient des directives pour tous, applicables en tout lieu et en tout temps.  À ce jour, des millions de personnes ont mémorisé le Coran en entier, et toutes les copies du Coran que l’on retrouve, aujourd’hui, sont identiques, comme c’était le cas de celles qui ont circulé dans le passé.  Dieu a promis qu’Il allait préserver le Coran de toute altération et ce, jusqu’à la fin des temps, afin que le message des prophètes soit clair pour toute l’humanité et qu’il demeure à la disposition de ceux qui cherchent la vérité.

5)      Croyance en la vie après la mort

Les musulmans croient qu’un jour viendra où toute la création périra pour être ensuite ressuscitée et jugée pour ses actions.  Ce jour sera le Jour du Jugement.  Ce jour-là, tous seront rassemblés devant Dieu et chaque individu sera interrogé sur la vie qu’il aura menée sur terre et sur la façon dont il l’aura vécue.  Ceux dont les croyances sur Dieu et sur la vie auront été justes et qui auront accompagné ces croyances de bonnes actions entreront au Paradis.  Mais auparavant, certains d’entre eux devront expier une partie de leurs péchés en Enfer si Dieu, de par Sa justice infinie, décide de ne pas leur pardonner certains péchés.  Quant à ceux qui auront sombré dans le polythéisme sous toutes ses formes, ils entreront en Enfer pour ne plus le quitter.

6)      La croyance au décret divin

Selon l’islam, Dieu détient le pouvoir et la connaissance sur toute chose et rien ne se produit si ce n’est par Sa volonté et sans qu’Il ne le sache.  Ce que nous connaissons sous les termes de « décret divin » ou « destin » est connu, en arabe, sous le terme de al-Qadr.  Le destin de chaque créature est déjà connu de Dieu.

La croyance au destin, cependant, ne contredit pas l’idée du libre arbitre de l’homme, car ce dernier choisit lui-même sa ligne de conduite.  Dieu ne nous force jamais à faire quoi que ce soit; nous sommes libres de Lui obéir ou non.  Mais nos choix sont connus de Dieu avant même que nous les fassions.  Nous ne connaissons pas notre destin; mais Dieu, Lui, connaît le destin de chacune de Ses créatures.

Par conséquent, nous devons croire fermement, tout au fond de nous-mêmes, que rien de ce qui nous arrive ne se produit sans la volonté de Dieu ou sans qu’Il ne le sache parfaitement.  Peut-être y a-t-il des choses, en ce monde, qui se produisent et que nous n’arrivons pas à comprendre.  Mais nous devons avoir la certitude qu’en toutes circonstances, Dieu agit avec sagesse.

 

 

Qu’est-ce que l’islam? (partie 4 de 4): l’adoration en islam

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: Voici un aperçu de certaines pratiques essentielles en islam, suivi d’une brève description de ce qu’est un musulman.

  • par M. Abdulsalam (© 2008 IslamReligion.com)
  • Publié le 31 Mar 2008
  • Dernière mise à jour le 12 May 2008
  • Imprimés: 1885
  • Lus: 79430 (moyenne quotidienne: 23)
  • Évaluation: 4.1 de 5
  • Évalué par: 9
  • Envoyés: 16
  • Commentés: 4

Il y a cinq observances religieuses, simples mais essentielles, auxquelles tout musulman pratiquant doit accepter de se conformer.  C’est autour de ces « cinq piliers de l’islam » que s’unissent tous les musulmans.

1)      L’attestation de foi

Le musulman est celui qui atteste que « il n’y a pas d’autres divinités à part Dieu » et que « Mohammed est le messager de Dieu ».  Cette déclaration est connue sous le nom arabe de shahada (attestation, témoignage).  Allah est le mot utilisé en arabe pour désigner Dieu, comme Yahvé est le mot utilisé en hébreu.  Celui ou celle qui prononce cette attestation avec sincérité devient musulman(e).  Cette attestation est une affirmation de la foi absolue dans l’unicité de Dieu et de Son droit exclusif à l’adoration, de même que de la doctrine selon laquelle attribuer quelque associé que ce soit à Dieu est LE péché impardonnable, tel que mentionné dans le Coran :

« Certes, Dieu ne pardonne pas qu’on Lui attribue des associés.  À part cela, Il pardonne à qui Il veut.  Quiconque attribue des associés à Dieu commet un péché énorme. » (Coran 4:48)

La deuxième partie de cette attestation affirme que Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) est un prophète de Dieu comme l’ont été  Abraham, Moïse et Jésus avant lui.  Mohammed a été envoyé avec la révélation finale.  En reconnaissant Mohammed comme le « sceau des prophètes », les musulmans reconnaissent également que sa prophétie confirme et achève tous les messages révélés qui l’ont précédée, en commençant par celui d’Adam.  De plus, Mohammed est un exemple à suivre pour tous les musulmans, de par la vie irréprochable qu’il a menée.  Comme l’islam met l’accent sur l’action et la mise en pratique de ses principes, il incite tous les croyants à suivre l’exemple de Mohammed dans leur vie quotidienne.

2)      La prière (Salah)

Les musulmans prient cinq fois par jour : à l’aube, au moment où le soleil est au zénith, au milieu de l’après-midi, au crépuscule et dans la soirée.  Dans le tourbillon quotidien du travail et des relations familiales, ces cinq prières nous aident à garder Dieu à l’esprit, en plus de renouveler notre conscience spirituelle, de réaffirmer notre dépendance totale envers Dieu et de nous aider à relativiser les choses d’ici-bas et à les concevoir en fonction du Jour du Jugement et de l’au-delà.  La prière contribue à maintenir le lien entre Dieu et Sa création.

Lorsqu’il accomplit ses prières, le musulman se tient debout devant son Seigneur, puis il s’incline, se prosterne et s’assoit.  La prière comprend également la récitation de certains versets du Coran, la glorification de Dieu, des invocations pour demander pardon et diverses supplications.  La prière est une expression d’humilité, de soumission et d’adoration de Dieu.  Elle peut être accomplie dans tout lieu exempt d’impuretés, en solitaire ou en groupe, dans une mosquée ou dans une résidence, au travail ou sur la voie publique, à l’intérieur ou à l’extérieur.  Il est cependant préférable de prier en compagnie d’autres personnes, en un groupe uni dans l’adoration de Dieu, démontrant discipline, fraternité, égalité et solidarité.  Pour prier, les musulmans se positionnent face à la Mecque, la ville sainte entourant la Ka’aba, c’est-à-dire la maison de Dieu construite par Abraham et son fils, Ismaël.

3)      La charité obligatoire (Zakat)

En islam, celui à qui appartient toute chose est Dieu, et non l’homme.  Les biens que Dieu donne à l’homme sont une responsabilité que ce dernier doit savoir gérer.  La zakat est une forme d’adoration et un moyen d’exprimer sa reconnaissance envers Dieu en soutenant les pauvres.  Elle l’acquittant, le musulman purifie ses biens.  La zakat est une contribution annuelle équivalant à  2,5 pourcent de la valeur totale des avoirs d’un individu.  Elle n’est pas une simple charité, mais une obligation, pour ceux que Dieu a comblés de biens, de satisfaire les besoins des membres les plus pauvres de la communauté.  Les principaux bénéficiaires de la zakat sont les pauvres, les orphelins, les veuves, ceux qui sont endettés et, dans le passé, elle servait à libérer des esclaves.

4)      Le jeûne du mois de Ramadan (Sawm)

Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire musulman.  Durant toute la durée de ce mois, les musulmans qui en ont la capacité physique s’abstiennent de manger, de boire et d’avoir des rapports sexuels de l’aube jusqu’au coucher du soleil.  Le jeûne nous aide à grandir spirituellement et à nous faire prendre conscience de notre dépendance envers Dieu.  Il a également pour effet de nous faire ressentir ce que ressentent les plus démunis, lorsqu’ils ont faim.  Les soirs de Ramadan, une prière spéciale a lieu dans les mosquées, au cours de laquelle le Coran est récité.  Les gens se lèvent avant l’aube pour prendre leur premier repas de la journée, qui les aide à passer à travers la journée, jusqu’au crépuscule.  Le mois de Ramadan se termine par l’une des deux grandes fêtes musulmanes annuelles, l’Aïd al-Fitr, qui est marquée par la joie, par des visites entre familles et amis et des échanges de cadeaux.

5)      Le pèlerinage (ou Hajj) à la Mecque, en Arabie Saoudite

Au moins une fois au cours de sa vie, chaque musulman adulte qui en est physiquement et financièrement capable doit sacrifier temps, argent et confort pour faire le pèlerinage à la Mecque, se mettant totalement à la disposition de Dieu.  Chaque année, plus de deux millions de croyants, de toutes langues et cultures, voyagent des quatre coins du monde jusqu’à la ville sainte de la Mecque, répondant ainsi à l’appel de Dieu.

Qui sont les musulmans?

Le mot arabe « mouslim » signifie littéralement « celui qui est en état d’islam » (i.e. de soumission à la volonté et aux lois de Dieu).  Le message de l’islam s’adresse au monde entier et quiconque y croit et s’y conforme devient musulman.  Il y a plus d’un milliard de musulmans sur terre et ils composent la majorité de la population dans cinquante-six pays.  La plupart des gens sont surpris d’apprendre que la majorité des musulmans ne sont pas arabes.  Bien que la plupart des Arabes soient musulmans, certains sont chrétiens, juifs ou athées.  Seulement 20% des 1,2 milliard de musulmans, dans le monde, viennent des pays arabes.  Il y a d’importantes populations musulmanes en Inde, en Chine, dans les républiques centre-asiatiques, en Russie, en Europe et en Amérique. Si on considère les différents peuples qui vivent dans le monde musulman – du Nigéria à la Bosnie, en passant par le Maroc et l’Indonésie – on se rend vite compte que les musulmans font partie de toutes les races, groupes ethniques, cultures et nationalités.  L’islam a toujours été un message universel, destiné à toute l’humanité.  C’est la deuxième religion en importance dans le monde et elle est en voie de devenir bientôt la deuxième en importance en Amérique du Nord.  Et pourtant, peu de gens connaissent vraiment l’islam.

Parties de cet article

Voir toutes les parties en même temps

Ajouter un commentaire

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version