La religion de l'Islam  
 

 
 

Recommander ce site
| More
 

Jésus dans l’islam (partie 1 de 3)

  
Description: Voici le premier d’une série de trois articles sur la façon dont l’islam considère Jésus.  Partie 1 : sa naissance et ses miracles.
par M. Abdulsalam (© 2008 IslamReligion.com)
Publié le 31 Mar 2008 - Dernière mise à jour le 21 Sep 2013
Lus: 45961 (moyenne quotidienne: 17) - Évaluation: 4.4 de 5 - Évalué par: 8
Imprimés: 907 - Envoyés: 5 - Commentés: 0

Catégorie: Articles > Religion comparée > Jésus

La façon dont Jésus est perçu, en islam, se situe entre deux extrêmes.  Les juifs ont rejeté Jésus en tant que prophète, le traitent d’imposteur, tandis que les chrétiens, de leur côté, le considèrent comme le fils de Dieu et lui vouent un véritable culte.  L’islam, lui, considère Jésus comme l’un des plus grands prophètes et parmi les plus indulgents avec Noé, Abraham, Moïse et Mohammed, que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur eux tous.  Jésus est également considéré comme le Messie.  Cela est conforme au point de vue islamique sur l’unicité de Dieu et sur le fait qu’Il soit le seul à guider l’humanité, et au rôle complémentaire qu’ont joué les missions subséquentes des messagers de Dieu.

Le message de Dieu à l’humanité, qui est de L’adorer, Lui et personne d’autre, et de vivre en conformité avec Ses commandements, a d’abord été révélé à Adam (que la paix soit sur lui), qui l’a transmis à sa progéniture.  Toutes les révélations subséquentes de Noé, Abraham, Moïse, Jésus et, finalement, Mohammed comportaient essentiellement le même message.  Par conséquent, l’islam considère que toutes les contradictions que l’on retrouve au sein des religions révélées, de nos jours, sont des éléments qui ont été introduits par les hommes.  On ne doit donc pas s’étonner que les points de vue sur Jésus, au sein des trois grandes religions – judaïsme, christianisme et islam – diffèrent complètement.

Bien que le Coran ne présente pas un récit détaillé de la vie de Jésus, il souligne les aspects importants de sa naissance, de sa mission et de son ascension au ciel.  Il prononce également un jugement sur les croyances que les juifs et les chrétiens alimentent à son égard.  Voici quelques vérités que Dieu nous a révélées au sujet de Jésus, dans le Coran :

Il est né d’une mère qui était vierge

Comme les chrétiens, les musulmans croient que Marie (ou Maryam, en arabe) était une femme chaste et vierge, qui a miraculeusement donné naissance à Jésus.  Sa naissance est donc un véritable miracle, puisqu’il n’a jamais eu de père.  Dieu  la décrit ainsi dans le Coran :

« Et fait mention de Marie, dans le Livre, quand elle alla s’isoler, loin de sa famille, dans un lieu situé à l’est.  Elle étendit un voile entre elle et le monde.  Nous lui envoyâmes Notre esprit, qui avait revêtu pour elle une forme humaine accomplie.   Elle dit : « Je me réfugie contre toi auprès du Miséricordieux!  Si tu crains Dieu, [ne m’approche point]! »  Il dit : « Je ne suis qu’un messager de ton Seigneur, venu t’annoncer la naissance d’un fils pur. »  Elle dit : « Comment pourrais-je avoir un fils alors qu’aucun homme ne m’a (jamais) touchée et que je ne suis point une femme de mœurs légères? »  Il dit : « Ainsi sera-t-il.  Cela M’est facile, a dit ton Seigneur.  Et Nous ferons de lui un signe pour les gens et une miséricorde émanant de Nous.  C’est une affaire déjà décrétée. » (Coran 19:16-21)

Cela ne signifie pas pour autant que Jésus soit d’esprit ou d’essence divine ni qu’il mérite notre adoration, surtout si l’on considère que la naissance d’Adam a été encore plus miraculeuse que celle de Jésus.  Si sa naissance miraculeuse était la preuve que Jésus est Dieu incarné ou encore Son fils, alors Adam aurait encore plus de droit que lui à cette divinité.  Mais la vérité est qu’ils étaient tous deux des prophètes ayant reçu une révélation de la part de Dieu, et qu’ils étaient tous deux Ses serviteurs, vivant en conformité avec Ses commandements.

« Certes, pour Dieu, Jésus est comme Adam, qu’Il créa de poussière (de la terre), puis lui dit : « Sois! » et il fut. »  (Coran 3:59)

Il a accompli des miracles

Comme les chrétiens, les musulmans croient que Jésus a accompli des miracles.  Ces miracles, cependant, n’ont pu être accomplis que par la volonté et la permission de Dieu, qui détient le pouvoir sur toute chose.

« Alors Dieu dira : « Ô Jésus, fils de Marie!  Rappelle-toi Mon bienfait dont Je vous ai comblés, ta mère et toi, et comment Je t’ai fortifié du Saint-Esprit, de sorte qu’au berceau, tu parlais aux gens, de même qu’en ton âge mûr.  Je t’enseignais le Livre, la sagesse, la Torah et l’Évangile.  Par Ma permission, tu façonnais l’argile en forme d’oiseau; puis, tu soufflais dessus, et par Ma permission, elle devenait (un véritable) oiseau.  Et tu guérissais, par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux.  Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts.  Je te protégeais contre les enfants d’Israël quand tu leur apportais des preuves claires, et ceux d’entre eux qui ne croyaient pas disaient : « Ce n’est que de la magie évidente. »  (Coran 5:110)

Dieu a envoyé tous les prophètes avec des miracles destinés à la nation chez laquelle ils étaient envoyés, afin de prouver la véracité du message qu’ils prêchaient.  Ces miracles n’ont bien entendu pas été accomplis par les prophètes  eux-mêmes; c’est Dieu qui les a rendus possibles, par Sa volonté.  Les miracles accomplis par Jésus n’échappaient pas à cette règle.  Les juifs de l’époque connaissaient bien la médecine, et les miracles accomplis par Jésus étaient de cette nature; ils prouvaient ainsi la véracité du message qu’il prêchait et étaient plus susceptibles de convaincre les juifs.

Jésus dans l’islam (partie 2 de 3)

  
Description: Le second d’une série de trois articles sur la façon dont l’islam considère Jésus.  Partie 2 : la divinité qu’on lui attribue et sa mission.
par M. Abdulsalam (© 2008 IslamReligion.com)
Publié le 31 Mar 2008 - Dernière mise à jour le 12 May 2008
Lus: 24794 (moyenne quotidienne: 9) - Évaluation: 4.2 de 5 - Évalué par: 5
Imprimés: 779 - Envoyés: 3 - Commentés: 0

Catégorie: Articles > Religion comparée > Jésus

La divinité qu’on lui attribue

Les musulmans croient en l’unicité absolue de Dieu, qui est un Être Suprême dépourvu de toutes limites, de tous besoins et de tous désirs humains.  Aucun associé ne partage Sa divinité.  Il est le Créateur de toute chose et Il est totalement distinct et situé en dehors de Sa création.  Toute adoration doit lui être vouée  exclusivement.

C’est là le message prêché par tous les prophètes de Dieu, y compris Jésus.  Jamais il n’a prétendu posséder des qualités divines, ni qu’il était digne d’être adoré.  Il n’a jamais dit, non plus, qu’il était le « fils » de Dieu ou qu’il faisait partie d’une « trinité ».  Tout ce qu’il a affirmé, c’est qu’il n’était qu’un serviteur de Dieu envoyé aux juifs pour les ramener vers la bonne religion, c’est-à-dire l’adoration de Dieu seul et l’obéissance à Ses commandements.  La majorité des versets coraniques qui mentionnent Jésus parlent de cet aspect de sa mission.  Ils prouvent que Jésus n’est devenu un objet d’adoration qu’à la suite de mensonges inventés à son sujet.  Le Coran confirme également certains passages de sa vie où il nie lui-même mériter quelque adoration que ce soit, et soutient l’idée que les paraboles et les exemples que présente Dieu démontrent la nature mortelle de Jésus et non pas sa prétendue divinité ou relation filiale avec Dieu.  Dieu dit, dans le Coran :

« Ce sont certes des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Dieu est le Messie, fils de Marie. », alors que le Messie (lui-même) a dit : « Ô enfants d’Israël !  Adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur. » (Coran 5:72)

Et au sujet de la « trinité », Il affirme :

« Ce sont certes des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Dieu est le troisième de trois. », alors qu’il n’y a pas d’autre divinité que Dieu seul.  Et s’ils ne cessent de le dire, un douloureux châtiment touchera les mécréants parmi eux.   Ne vont-ils pas se repentir à Dieu et implorer Son pardon ?  Car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.  Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un messager.  Avant sa venue, des messagers (comme lui) sont passés.  Sa mère était une femme véridique, et ils consommaient tous deux de la nourriture.  Vois comme Nous leur expliquons les révélations, et vois comme ils se détournent! » (Coran 5:73-75)

Et aussi :

« Ô gens du Livre!  N’exagérez pas dans votre religion et ne dites, sur Dieu, que la vérité.  Le Messie, Jésus fils de Marie, n’était qu’un messager de Dieu, Sa parole qu’Il transmit à Marie et un esprit provenant de Lui.  Croyez donc en Dieu et en Ses messagers, et ne dites plus « Trois ».  Cessez!  Ce sera bien mieux pour vous.  Dieu est un Dieu unique.  Il est trop parfait pour avoir un fils.  C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.  Et Il suffit comme protecteur. » (Coran 4:171)

Dieu considère cette croyance comme une chose abominable et une insulte à             Sa majesté :

« Et ils disent: « Le Tout Miséricordieux s’est attribué un fils. »  Vous proférez là une chose abominable!  Peu s’en faut que les cieux ne se déchirent, à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent!  Quoi!  Attribuer un fils au Très Miséricordieux alors qu’il ne sied nullement à (la majesté) du Tout Miséricordieux d’avoir un fils!  Aucun habitant des cieux et de la terre ne se rendra auprès du Tout Miséricordieux autrement qu’en serviteur. »  (Coran 19:88-93)

Au Jour du Jugement, Jésus niera ce caractère divin qu’on lui aura attribué.  Dieu nous rapporte ce qu’il répondra lorsqu’il sera interrogé au sujet des gens qui l’adoraient :

« Et lorsque Dieu dira, [au Jour de la Résurrection] : « Ô Jésus, fils de Marie!  Est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-nous, ma mère et moi, pour deux divinités en dehors de Dieu? »  Il dira : « Gloire à Toi!  Il ne m’appartenait pas de déclarer ce que je n’avais aucun droit de dire.  Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes.  Tu sais ce qu’il y a en moi, mais je ne sais pas ce qu’il y a en Toi.  Certes, Toi et Toi seul connais l’invisible. Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé (de dire), à savoir : « Adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur. »  (Coran 5:116-117)

Dans ces versets, Dieu affirme catégoriquement qu’assigner à Jésus l’attribut de « fils de Dieu » ou de « deuxième de la trinité » constitue un blasphème énorme.  Cela parce que Dieu est unique et qu’Il ne ressemble en rien à Sa création.  Il est unique dans Son essence, Sa divinité, Ses attributs et Sa souveraineté.  C’est ce qui constitue le strict monothéisme qu’Il a révélé dans Ses Écritures et qui est le premier des Dix Commandements :

« Alors Dieu prononça toutes ces paroles: « Je suis l'Eternel ton Dieu qui t'ai fait sortir d'Égypte, du pays où tu étais esclave.  Tu n'auras pas d'autre dieu que moi. » (Exode 20:1-3)

Attribuer un fils à Dieu va clairement à l’encontre de la raison même pour laquelle Il a établi la création et envoyé des prophètes.  Dieu dit, dans le Coran :

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

Et Il a dit, également :

« Nous avons envoyé à chaque nation un messager (pour lui dire) : « Adorez Dieu et bannissez les fausses divinités. »  (Coran 16:36)

Sa mission

Tel que mentionné plus haut, le Coran affirme de façon catégorique que Jésus n’était ni plus ni moins qu’un prophète.  Les prophètes sont les meilleures personnes de la création; ce sont eux que Dieu a choisis pour transmettre Sa révélation.  Ils doivent toutefois être considérés comme de simples émissaires de Dieu et non comme des êtres que nous devrions adorer.  Tel que mentionné dans le Coran, Jésus n’est pas différent des autres prophètes à ce niveau.

Partout dans le Coran, Jésus est identifié comme un prophète de Dieu qui a été  envoyé aux juifs parce que ceux-ci s’étaient, avec le temps, éloignés des enseignements de Moïse et des autres messagers.

« Et quand Jésus, fils de Marie, dit : « Ô enfants d’Israël!  Je suis vraiment le messager de Dieu, qui vous est [envoyé] pour confirmer ce qui a été (révélé), avant ma venue, dans la Torah… » (Coran 61:6)

Jésus, fils de Marie, a été le dernier des prophètes juifs.  Il a vécu en conformité avec la Torah, la Loi de Moïse, et a enseigné à ses fidèles à faire de même.  Dans Matthieu 5:17, Jésus déclare :

« Ne vous imaginez pas que je sois venu pour abolir ce qui est écrit dans la Loi ou les prophètes; je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir. »

Jésus et le message qu’il prêchait n’étaient en rien différents des prophètes précédents choisis par Dieu et du message qu’ils prêchaient.  Ils ont tous appelé les hommes à adorer Dieu de façon exclusive et à obéir à Ses commandements.  De même qu’il a été conçu et mis au monde de façon miraculeuse, Dieu lui a apporté Son soutien sous la forme de nombreux miracles qui devaient prouver qu’il était réellement Son messager.  Toutefois, la majorité des juifs refusèrent de croire à sa mission prophétique.

Non seulement Jésus a-t-il confirmé les Écritures révélées avant lui, mais il a également annoncé la venue d’un autre prophète après lui.  Dieu dit :

« Et quand Jésus, fils de Marie, dit : « Ô enfants d’Israël!  Je suis vraiment le messager de Dieu, qui vous est [envoyé] pour confirmer ce qui a été (révélé), avant ma venue, dans la Torah, et pour vous annoncer la bonne nouvelle d’un messager qui viendra après moi et dont le nom sera « Ahmed ». »  (Coran 61:6)

Ce fait est aussi mentionné dans le Nouveau Testament.  En effet, une étude attentive permet de comprendre que Jésus (que la paix soit sur lui) fait référence au même prophète dans Jean 14:16 :

« Et moi, je demanderai au Père de vous donner un autre Défenseur de sa cause, afin qu'il reste pour toujours avec vous. »

Jésus dans l’islam (partie 3 de 3)

  
Description: Le dernier de trois articles sur la façon dont l’islam considère Jésus.  Partie 3 : sa crucifixion et son retour sur terre.
par M. Abdulsalam (© 2008 IslamReligion.com)
Publié le 31 Mar 2008 - Dernière mise à jour le 12 May 2008
Lus: 23443 (moyenne quotidienne: 9) - Évaluation: 4.5 de 5 - Évalué par: 11
Imprimés: 792 - Envoyés: 12 - Commentés: 0

Catégorie: Articles > Religion comparée > Jésus

Sa crucifixion

Dieu affirme clairement, dans le Coran, que Jésus n’a jamais été crucifié, mais qu’il ne s’agissait que d’un faux semblant destiné aux juifs.  En effet, tandis que Dieu élevait Jésus vers Lui, au ciel, une autre personne était crucifiée à sa place.  Le Coran ne précise pas qui était cette personne.

 «… ils ne l’ont ni tué ni crucifié, mais cela leur est apparu ainsi. » (Coran 4:157)

« Dieu l’a élevé vers Lui.  Et Dieu est Puissant et Sage. » (Coran 4:158)

L’islam nie cette croyance selon laquelle Jésus aurait été envoyé sur terre pour racheter les péchés d’Adam, d’Ève et de toute l’humanité en sacrifiant sa vie.  L’islam rejette totalement ce concept voulant qu’une personne porte le fardeau des péchés des autres.  Dieu dit :

« Nulle âme ne portera le fardeau d’une autre. » (Coran 39:7)

L’islam insiste sur le fait que Dieu est capable de pardonner tous les péchés si une personne se repent sincèrement et s’abstient de répéter les mêmes péchés.  Dieu n’a besoin d’aucun sacrifice sanglant pour cela, et encore moins de descendre Lui-même sur terre sous les traits d’un homme et de mourir pour racheter les péchés de tous les hommes.  La vérité, c’est que la miséricorde de Dieu s’étend à toutes les créatures, aux croyants comme aux non-croyants.  La porte du pardon est ouverte à tous ceux qui veulent bien la franchir.

Le retour de Jésus sur terre

Comme les chrétiens, les musulmans croient aussi que Jésus reviendra sur terre, quoique sa mission et la raison de son retour soient différentes de ce que s’imaginent les chrétiens.  Il reviendra sur terre d’abord et avant tout pour prouver qu’il est lui aussi mortel et pour réfuter les fausses croyances que les gens auront entretenues à son sujet.  Il mènera une vie normale, se mariera et mourra comme tout être humain.  À ce moment-là, tout deviendra clair à son sujet et tout le monde pourra constater qu’il est véritablement mortel.

« Parmi les gens du Livre, il n’y en aura pas un qui, avant sa mort, n’aura pas foi en Jésus.  Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux. » (Coran 4:159)

Jésus combattra également le faux Messie, qui invitera les gens à croire qu’il est Dieu incarné et qui sera apparu juste avant son retour.  Jésus le vaincra et tout le monde croira en la vraie religion de Dieu.  Le monde connaîtra alors une paix et une sérénité jamais connues auparavant; tous adorerons le même Dieu, tous Lui seront soumis et vivront en paix les uns avec les autres.

Conclusion

Ce qui précède n’est qu’une brève introduction à la vérité que Dieu nous a révélée au sujet de Jésus, dans le Coran.  Il n’existe qu’un seul Dieu; Il a créé les êtres humains et leur a transmis à tous le même message, qui est de L’adorer de façon exclusive et de se conformer à Ses commandements – c’est ce qui s’appelle l’islam.  Ce message a été transmis aux premiers êtres humains qui ont vécu sur cette terre, et il a été réitéré par tous les prophètes de Dieu qui ont été envoyés par la suite.

Jésus, fils de la vierge Marie, a accompli des miracles et transmis aux juifs le même message de soumission (islam) qu’avaient transmis les autres prophètes avant lui.  Il n’était ni Dieu ni « fils de Dieu », mais le Messie et un illustre prophète de Dieu.  Jamais il n’a enjoint aux gens de l’adorer; il n’a fait que les inviter à adorer Dieu, qu’il adorait lui-même.  Il a confirmé les lois de la Torah qu’avait enseignées le prophète Moïse; il a vécu dans leur respect et a enseigné à ses disciples à s’y conformer jusque dans leurs moindres détails.  Il leur a également rendues licites certaines choses que les juifs s’interdisaient à eux-mêmes.  Avant son départ, il a annoncé à ses fidèles la venue d’un dernier prophète, Mohammed, qui allait venir après lui, et il leur a ordonné de se conformer à ses enseignements.

Après son départ de ce monde, les enseignements de Jésus ont été altérés et les gens l’ont élevé au statut de véritable Dieu.  Six siècles plus tard, lors de la venue de Mohammed, la vérité au sujet de Jésus a finalement été rappelée aux gens et préservée éternellement dans le dernier livre de révélation divine : le Coran.  De plus, plusieurs des lois de Moïse, que suivait Jésus, ont été remises en vigueur dans leur forme première et non dénaturée, et établies au sein du mode de vie prescrit par Dieu et connu sous le nom d’islam.  Par ailleurs, de nombreux autres aspects ou injonctions des lois qui avaient été révélées par les premiers prophètes ont été modifiés ou alors complètement abandonnés.

Ce n’est que dans l’islam, la seule religion que Dieu ait jamais prescrite à l’homme, que se trouvent préservés les renseignements sur la vie des prophètes, leur message unique et le mode de vie auxquels ils se conformaient tous.  De nos jours, seuls les musulmans suivent vraiment Jésus et ses enseignements.  Leur mode de vie est bien plus en accord avec celui que menait Jésus que ne l’est celui des « chrétiens » modernes.  L’amour et le respect de Jésus constituent un des articles de la foi, en islam, et Dieu a souligné l’importance de croire en Jésus en de nombreux passages du Coran.

Parties de cet article
Jésus dans l’islam (partie 1 de 3)
Jésus dans l’islam (partie 2 de 3)
Jésus dans l’islam (partie 3 de 3)
Voir toutes les parties en même temps
Boîte à outils de l'article
Retour en haut Retour en haut
Imprimer Imprimer Sauvegarder cet article Sauvegarder Envoyer cet article à un ami Courriel PDF PDF
Ajouter cet article à vos favoris sur ce site Les favoris du site Ajouter cet article à vos favoris sur Explorer Les favoris d'Explorer
| More
   

Page d'accueil Page d'accueil

Contactez-nous Contactez-nous

EnglishEspañol
FrançaisDeutsch
РусскийPortuguês
中文日本語
Italian

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.


  Aide en direct par Chat  
En ligne tous les jours
De  à 
(selon l'heure de votre ordinateur)

  Connecter  
Nom d'utilisateur
Mot de passe
Me connecter automatiquement à chaque visite
Vous avez oublié votre mot de passe?
Vous ne possédez pas de compte? S'inscrire et pourquoi

  Plus populaires  

  Afficher les articles  

  Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.


  Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

Désactiver l'enregistrement de mon historique