Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

あなたが要求した記事/ビデオはまだ存在していません。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Der Artikel / Video anzubieten existiert noch nicht.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Статьи / видео вы запросили еще не существует.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

您所请求的文章/视频尚不存在。

The article/video you have requested doesn't exist yet.

L'articolo / video che hai richiesto non esiste ancora.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

요청한 문서 / 비디오는 아직 존재하지 않습니다.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

המאמר / הסרטון שביקשת אינו קיים עדיין.

The article/video you have requested doesn't exist yet.

Dieu et les limites de l’imagination humaine

Évaluation:   
Taille des caractères:

Description: L’imagination humaine est limitée, car elle se base sur l’observation et l’expérience.  C’est pourquoi elle ne peut parfaitement se représenter le concept d’un Dieu intemporel et éternel, sans début ni fin.

  • par Salman al-Oadah (islamtoday.net) [édité par IslamReligion.com]
  • Publié le 04 Sep 2017
  • Dernière mise à jour le 04 Sep 2017
  • Imprimés: 2
  • Lus: 819 (moyenne quotidienne: 8)
  • Évaluation: 5 de 5
  • Évalué par: 1
  • Envoyés: 0
  • Commentés: 0

God’s-Being-&-the-Limits-of-Human-Imagination.jpgTout, dans notre expérience limitée, doit avoir un début et une fin.  Nous-mêmes, nous naissons et mourons.  Ce fut le cas de nos parents et de nos ancêtres, comme ce sera le cas de nos enfants et de nos descendants.  C’est là une réalité qui imprègne toute la création.

À cause de leur simplicité intellectuelle, certaines personnes partent du principe que tout, au sein de la création, doit être comparable à leurs propres expériences.  Elles ne s’appuient que sur leur imagination, laquelle ne peut que visualiser des choses basées sur son expérience.  C’est pourquoi l’imagination est incapable d’être confrontée à des absolus et à des concepts universels.

Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) faisait référence aux limites de la raison humaine lorsqu’il a dit :

« Les gens ne cesseront de poser des questions, jusqu’à ce qu’ils demandent : « Si Dieu a créé l’univers, qui a créé Dieu? »  Quiconque est submergé de telles pensées devrait simplement déclarer : « Je crois en Dieu », demander l’aide de Dieu et s’efforcer de ne plus penser à ces questions. »[1]

L’esprit humain est limité et notre perspective humaine est imparfaite.  À cause de cela, certaines personnes sombrent dans le doute quant à la préexistence de Dieu.  Nous devons comprendre que nous avons affaire, ici, à des choses basées sur la foi; autrement dit, des choses qui transcendent les limites de la raison humaine.

Après avoir fait cette affirmation, citée plus haut, on rapporte que le prophète Mohammed a recommandé aux gens aux prises avec de telles pensées de réciter la sourate du Coran intitulée al-Ikhlas (le monothéisme pur) :

« Dis : « Il est Dieu, l’Unique, qui subsiste par Lui-même.  Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré.  Et nul ne peut L’égaler. » (Coran 112:1-4)

Le verset crucial, ici, est : « Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré. »  Il démontre que la perfection de Dieu et Son existence défient l’expérience humaine et transcendent les limites de l’imagination.

Alors Dieu dit : « Il est Dieu, l’Unique, qui subsiste par Lui-même.  Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré » et fait suivre cette affirmation par : « Et nul ne peut L’égaler. »  Nous ne pouvons comparer Dieu à quoi que ce soit issu de notre expérience.  De même, Dieu nous ordonne : « N’attribuez donc pas de semblables à Dieu. » (Coran 16:74)  Telle devrait être notre foi en Dieu.

Le Prophète a conseillé à ceux qui sont aux prises avec des doutes et des questions comme « Qui a créé Dieu? » de « demander l’aide de Dieu et de s’efforcer de ne plus penser à ces questions. »  Il n’y a rien à gagner à se demander qui a créé Dieu.  La nature de Dieu ne peut être comparée à celle de Ses créatures et ne peut être saisie par notre raison limitée.  L’esprit humain peut cependant concevoir l’existence de Dieu et reconnaître qu’Il est le créateur de toute chose.  En fait, l’esprit humain est à même de s’opposer à toute tentative visant à lui faire nier l’existence de Dieu.

Les régimes communistes du 20e siècle ont tenté de forcer leurs sujets à embrasser l’athéisme.  Ils ont usé de tous les moyens à leur disposition pour le faire, mais nombreux sont ceux qui refusèrent quand même de nier l’existence de Dieu. 

L’esprit humain est tel qu’il reconnaît sans effort l’existence d’un Créateur.  Et la raison ne peut échapper à cette reconnaissance.  L’esprit nous pousse à chercher à connaître Dieu et nous apporte une inclination naturelle à L’adorer.  Nous sommes réceptifs aux messagers de Dieu parce que nous comprenons que Dieu ne laisserait jamais Ses créatures à elles-mêmes, sans être guidées et sans leur faire comprendre la raison d’être de leur existence.  Dieu a dit : « Je n’ai créé les hommes et les djinns que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

L’intellect est certainement en mesure de reconnaître Dieu, mais il n’arrive pas à comprendre tous Ses attributs.  Le rôle des prophètes et messagers de Dieu est d’enseigner aux gens ce qu’ils ont besoin de savoir au sujet de leur Seigneur et la meilleure façon de L’adorer.  Ils éviteront ainsi d’avoir recours à des rites et rituels forgés de toutes pièces, qui n’ont aucun fondement dans la révélation de Dieu.

Le prophète Mohammed a ainsi invoqué Dieu : « Tu es le Premier et rien ne Te précède.  Tu es le Dernier et rien ne vient après Toi.  Tu es le Manifeste et rien ne vient au-dessus de Toi.  Tu es l’Invisible et rien ne vient au-dessous de Toi.  Aide-nous à payer nos dettes et protège-nous contre la pauvreté. »[2]

Dieu est le Premier et n’est précédé de rien ni personne.  Il s’agit là d’un concept difficile à comprendre pour l’être humain, mais il peut certainement être accepté par l’esprit et le cœur.  Notre intellect a ses limites dont nous devons avoir conscience.

De même, Dieu est le Dernier et Son existence est éternelle.  En tant que tel, Il est l’Héritier de l’univers.  « Et (rappelle-toi) Zacharie, lorsqu’il implora son Seigneur : « Seigneur!  Ne me laisse pas seul, sans descendance, bien que Tu sois le meilleur des héritiers. » (Coran 21:89)

Dieu est intemporel et éternel, sans début ni fin.  Par opposition, toutes Ses créatures ont un début et une fin.

Dieu dit, au sujet du soleil : « Et le soleil poursuit sa course jusqu’au lieu final qui lui a été assigné. » (Coran 36:38)  Le soleil et les autres corps célestes sont beaucoup plus vieux que les êtres vivants qui habitent la terre.  Et pourtant, ils naissent et meurent eux aussi.  Toute chose, dans l’univers, connaîtra une fin.

Dieu ne peut être compris en termes d’existence matérielle.  Il n’est pas soumis aux lois de la physique, qui font elles-mêmes partie de la nature qu’Il a créée.

Il ne faut pas se surprendre du fait que l’esprit humain soit incapable de parfaitement comprendre le Créateur, car l’esprit est lui-même créé et donc sujet aux limites de sa nature.  L’esprit ne peut que sombrer dans la confusion et l’aveuglement s’il tente de rationnaliser ce qui se situe au-delà de ses capacités.  Nous devons plutôt concentrer nos efforts mentaux sur des choses que notre esprit est apte à saisir, comme l’univers que Dieu a créé et les vastes horizons d’acquisition du savoir qu’il a à offrir.  Dieu nous a donné la capacité de découvrir les lois physiques de la nature et nous pouvons exploiter ces connaissances pour le bienfait de l’humanité.



Note de bas de page:

[1] Sahih Mouslim

[2] Sahih Mouslim

Ajouter un commentaire

Autres articles dans la même catégorie

Les plus lus

DAILY
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
TOTAL
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Sélection de l´Editeur

Afficher les articles

Depuis votre dernière visite
La liste est présentement vide.
Classés par date
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Plus populaires

Les mieux évalués
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent envoyés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus souvent imprimés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
Les plus commentés
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)
(En savoir plus...)

Vos favoris

Votre liste de favoris est vide.  Vous pouvez ajouter des articles à cette liste en utilisant la boîte à outils.

Votre historique

Votre liste d'historique est vide.

View Desktop Version